Ouvrir le menu principal

Liste des seigneurs de Preuilly

page de liste de Wikipédia

Voici la liste des seigneurs, puis barons de Preuilly en Touraine[1], aujourd'hui dénommé Preuilly-sur-Claise (Indre-et-Loire), dans la région Centre, en France (de père en fils sauf mention contraire).

Sommaire

Seigneurs de PreuillyModifier

 
Blason de la Maison de Preuilly

Barons de PreuillyModifier

 
Château de Preuilly, Première baronnie du comté de Touraine

Barons de Preuilly (ne portant plus ce nom de famille)Modifier

 
Louis Chasteigner, baron de Preuilly (1535-1595)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Antoine de Preuilly conteste la légitimité de sa nièce Marie de Preuilly à la tête de la baronnie. Après la mort de cette dernière et de Jacques Pot en 1421, le couple étant sans descendance, il conteste la légitimité de sa seconde nièce, Marguerite de Preuilly. Antoine de Preuilly est autorisé à récupèrer la Baronnie de Preuilly par lettres patentes du 12 février 1423, mais elle est aux mains de Pierre Frotier. Le conflit de succession prend fin en 1425 (ou 1428 ?) avec la mort d'Antoine de Preuilly, à la bataille d'Yenville, contre les Anglais (aujourd'hui Janville en Eure-et-Loir).
  2. Après la mort de son épouse Marguerite de Preuilly en 1445, c'est avec ce baron, la fin de la famille noble portant le nom de Preuilly. Mais le titre baron de Preuilly sera porté jusqu'à la Révolution.
  3. Le père, Louis II de Crévant, et le fils, Louis III de Crévant, moururent la même année en 1648. Le fils le 20 mars 1648, et le père le 2 novembre 1648. La date de succession de l'un à l'autre pour le titre de baron de Preuilly reste floue.

RéférencesModifier

  1. « Preuilly », sur Racines & Histoire
  2. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, 1855, Volume 4, p. 222
  3. « Frotier, p. 480-482 », sur Histoire généalogique et chronologique de la Maison royale de France, t. VIII, par le Père Anselme de Ste-Marie et Honoré Caille du Fourny, aux Libraires associés de Paris, 1733
  4. « Frotier, p. 894 », sur Histoire de Berry, par Gaspard Thaumas de La Thaumassière, chez François Toubeau à Bourges, 1689
  5. A ce stade, cet article était d'abord rédigé : « Il (Louis de Clermont-Gallerande) épouse Catherine d'Amboise, héritière de la part de Georges d'Amboise mort en 1525 à Pavie, mais demeure sans descendance ». Par ailleurs, le site indexé Racines & Histoire nous dit que ce Louis de Clermont-Gallerande était comte d'Auxerre... Il semble que des confusions se soient glissées : en fait Louis de Clermont-Gallerande a eu une descendance notable avec sa femme Renée d'Amboise dame de Bussy et de Sexefontaines, fille de Jean (IV) de Chaumont d'Amboise. Le seul comte d'Auxerre qui puisse chronologiquement correspondre, c'est Louis de Clèves (1494-1545 ; fils cadet d'Engelbert de Nevers-Clèves), mari effectivement sans postérité de Catherine d'Amboise, une cousine germaine de Renée d'Amboise. Quant à Georges (III) d'Amboise mort à Pavie, il est fils du maréchal Charles II frère de Catherine d'Amboise. Enfin, Antoinette de Chaumont d'Amboise, héritière finale de sa Maison et nièce de Charles II et de Catherine, eut une postérité avec son deuxième époux Antoine de La Rochefoucauld-Barbezieux ; son troisième mari Louis de Luxembourg-Brienne comte de Roussy fut aussi baron de Preuilly : cf. le site Racines & Histoire. Vers 1529, si c'est bien Louis de Clermont-Gallerande qui acquit Preuilly, on comprend mal les méandres de la succession de Preuilly chez les d'Amboise et leurs alliés, ni pourquoi sa descendance directe ne l'a pas eu ; si c'est plutôt Louis de Clèves d'Auxerre — marié plus tard en 1542 à Catherine d'Amboise — qui l'acheta, les choses seraient plus claires : sans postérité sa femme et lui, leur héritière est la nièce de Catherine : Antoinette d'Amboise, femme d'Antoine de La Rochefoucauld puis de Louis de Luxembourg-Roussy.
  6. Liens de la Famille Chasteigner de la Roche-Posay avec la baronnie de Preuilly
  7. Histoire de la ville et du Canton de Preuilly - 1846 - Charles Audigé et Constant Moisand
  8. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, 1855, Volume 4, p. 243, par la Société archéologique de Touraine
  9. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, 1855, Volume 4, p. 244
  10. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, p. 206, Viton de Saint-Allais, Nicolas (1773-1842). Nobiliaire…, p. 360 et La Chesnaye-Desbois, article Le Tonnelier de Breteuil
  11. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, 1855, Volume 4, p. 247
  12. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, 1855, Volume 4, p. 248