Liste des seigneurs d'Elbeuf

page de liste de Wikipédia

Elbeuf fut érigée en comté par Philippe VI en 1338 pour Jean IV d'Harcourt; elle échut à la maison de Lorraine, et fut dès lors érigée en marquisat : René II de Lorraine d'Elbeuf, fils de Claude de Lorraine, duc de Guise, prit, le premier, le titre de marquis d'Elbeuf et fut la tige de cette nouvelle maison : il mourut en 1566. Le marquisat fut érigé en duché-pairie pour son fils Charles Ier de Lorraine en 1582. Le fils de celui-ci, Charles II de Lorraine, épousa en 1619 Catherine-Henriette de Bourbon, fille légitimée de Henri IV et de Gabrielle d'Estrées, et prit part à des intrigues qui le firent disgracier.

Emmanuel Maurice de Lorraine, petit-fils de Charles II de Lorraine, duc d'Elbeuf, 1677-1763, prit du service en Allemagne et en Italie : il possédait près de Naples le château de Portici et fit faire les fouilles qui amenèrent la découverte d'Herculanum.

À sa mort, le titre de duc d'Elbeuf passe dans la branche d'Harcourt ou d'Armagnac, issue d'un frère de Charles II de Lorraine-Elbeuf.

Le sixième et dernier membre de la Maison de Lorraine à porter le titre de duc d'Elbeuf est Charles-Eugène de Lorraine (1754-1825), plus connu sous le titre de prince de Lambesc.

Seigneurs d'ElbeufModifier

Dreux de Vexin semble être le premier seigneur d'Amiens. Sans doute tenait-il la terre de son épouse Godgifu de Wessex, laquelle le tiendrait de sa mère Emma de Normandie, fille du duc de Normandie Richard Ier.

Maison de VexinModifier

Maison de VermandoisModifier

Maison capétienne de VermandoisModifier

Maison de Beaumont-MeulanModifier

1182-1191 : Galéran V de Meulan († 1191), fils du précédent, seigneur associé.

Maison d'HarcourtModifier

En 1265, Elbeuf est érigé en baronnie.

Barons d'ElbeufModifier

Maison d'HarcourtModifier

Occupation anglaiseModifier

Maison d'HarcourtModifier

Maison de VaudémontModifier

À sa mort, Elbeuf passe à son neveu René devenu duc de Lorraine.

Maison de Lorraine-VaudémontModifier

Le duc René lègue Elbeuf avec ses autres possessions françaises à son fils cadet Claude de Lorraine, qui devient comte puis duc de Guise.

Maison de Lorraine-GuiseModifier

En 1554 la baronnie est érigée en marquisat d'Elbeuf au profit de René.

Marquis d'ElbeufModifier

Maison de Lorraine-GuiseModifier

En 1582, le marquisat est érigé en duché d'Elbeuf au profit de Charles.

Ducs d'ElbeufModifier

Maison de Lorraine-GuiseModifier

Charles II accorde Lillebonne à son fils cadet François-Marie (1624-1694), connu comme prince de Lillebonne puis duc de Joyeuse, tandis que son aîné lui succède.

Source partielleModifier

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Liste des seigneurs d'Elbeuf » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (lire sur Wikisource)

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. Christophe Levantal, Ducs et pairs et duchés-pairies laïques à l'époque moderne : 1519-1790, Paris, Maisonneuve & Larose, , XXVI+1218 p. (ISBN 2-7068-1219-2), p. 571-578
  2. Christophe Levantal, Ducs et pairs et duchés-pairies laïques à l'époque moderne : 1519-1790, Paris, Maisonneuve & Larose, , XXVI+1218 p. (ISBN 2-7068-1219-2), p. 679-680
  3. Vicomte Albert Réverend, Titres anoblissements et pairies de la Restauration, tome 4, Paris, Librairie Honoré Champion, rééd 1974, p. 367-368