Ouvrir le menu principal

Liste des peuples celtes

page de liste de Wikipédia
Carte de la Gaule et de ses régions selon Jules César avant la conquête romaine : Gaule celtique (Celtica), Gaule belgique (Belgica), Gaule aquitaine (Aquitania), Gaule narbonnaise (Narbonensis) et Gaule cisalpine (Cisalpina).

Cet article a pour vocation de servir d'index des peuples celtes ou à caractère celtique.

Le nom latin du peuple est donné entre parenthèses lorsque le nom francisé sert de titre à l'article détaillé.

Gaule cisalpineModifier

 
Les peuples de la Gaule cisalpine au IVe siècle av. J.-C., en bleu

Sud du Modifier

Nord du Modifier

Peuples de moindre importance établis au nord du Pô et dominés un temps par les Insubres:

Gaule transalpineModifier

Gaule belgiqueModifier

Remarque : Tous les peuples belges n'étaient probablement pas des Celtes au sens propre du terme, mais leur aristocratie était celtisée.

Gaule celtiqueModifier

 
Principaux peuples gaulois

Remarque : La Gaule Celtique était habitée par les Celtes.

Gaule aquitaineModifier

Peuples celtes:

Les peuples aquitains ou proto-basques ne parlaient généralement pas une langue celtique[3].

Gaule narbonnaiseModifier

GermanieModifier

Ces noms sont connus pour la période romaine

Rhétie, Norique, Bohême, Pannonie, Frioul, Dacie et Thrace (Balkans et Europe centrale)Modifier

Île de BretagneModifier

Hibernia (Irlande)Modifier

Hispanie (péninsule Ibérique)Modifier

 
La péninsule Ibérique vers 200 av. J.-C.

Galatie (Asie Mineure)Modifier

 
La province romaine de Galatie vers 120










Tableau récapitulatif sur les peuples celtesModifier

tribu/fédération (latin) région actuelle pagus / pays / province romaine pays actuel cité / civitas /chef-lieu / capitale / crannog / ringfort / oppidum / noviodunum / éperon barré / dun / castro chef / commandant / vergobret / druide / barde langue [5] monnaie
Abrincates (Abrincatui) Avranchin Gaule lyonnaise   France Avranches (Igena)   Gaulois  
Adanates / Edenates Alpes, vers la frontière franco-italienne Gaule cisalpine ?   France     Gaulois  
Aduatuques (Atuatuci) Entre le Rhin, la Meuse, la forêt Charbonnière et l'Ardenne Gaule belgique   Belgique     Gaulois  
Adunicates Région d'Andon[réf. nécessaire] ou Massif des Monges (vallées du Sasse, du Vançon[6] Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Aginnenses / Nitiobroges (Nitiobrogii) Agenais Gaule aquitaine   France Agen (Aginnum)   Gaulois  
Agésinates Moyenne Garonne (Incertain) Gaule aquitaine   France   Gaulois  
Agnutes Vendée Gaule aquitaine   France     Gaulois  
Albici plaine de la Crau Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Albigenses Région d'Albi Gaule aquitaine   France Albi   Gaulois  
Albiones côte est de la Galice Hispanie>Tarraconaise ?   Espagne      Celtibére  
Allobroges (Allobrogi ?) Entre le Haut-Rhône et l'Isère; Savoie, Dauphiné ; Genève Gaule narbonnaise   France,   Suisse Vienne (Vienna) Brancus[7], Catugnatos, Aegus and Roscillus (en)  Gaulois  
Ambarres (Ambarri) (cousins des Éduens) Ain ; Basse vallée de la Saône Gaule lyonnaise ?   France Izernore (Izarnodurum)   Gaulois  
Ambibariens Armorique (localisation problématique) Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Ambibarii (Ambibarii) Armorique Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Ambiens (Ambiani) Vallée de la Somme (département) Gaule belgique   France Amiens (Samarobriva)   Gaulois  
Ambilatres Vendée ; Orne ; (confusion possible avec les Ambiens) Gaule aquitaine / Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Ambivarètes (Ambivareti) Centre-est de la Gaule, Allier ? Gaule lyonnaise ?   France     Gaulois  
Ambrones (voir Helvètes) Plateau suisse, l'est du lac de Zurich dans le Toggenburg Germanie supérieure   Suisse      Gaulois  
Anares Nord du Gaule cisalpine   Italie      Gaulois  
Andecamulenses   Gaule aquitaine   France Rançon (Andecamulenses)   Gaulois  
Andécaves (Andecavi) / Andes Anjou, Angers(chef-lieu) Gaule aquitaine   France Anjou, Angers (Juliomagus)[8] Dumnacos Gaulois  
Andecaves (Andecavii) / Andes Anjou Gaule aquitaine / Gaule lyonnaise   France Angers (Juliomagus)   Gaulois  
Antobroges   Gaule aquitaine   France     Gaulois  
Ardyens Rhône Gaule lyonnaise ?   France Oppidum du Châtelard ?   Gaulois  
Arevaci ou Arévaques Établis à Numance, aux limites de l'Aragon et de la vieille Castille     Espagne        
Armoriques (Aremoricii)[9] Armorique Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Artabres Région de La Corogne, en Galice. Hispanie>Tarraconaise ?   Espagne Castro de Baroña ? Castro de Elviña ? Castro dos Prados ?    Celtibére   
Arvernes (Arvernii) Auvergne Gaule aquitaine   France Gergovie (Gergòvia)[8], Nemossos (Némossus)[8], Augustonemetum / Arvernorum, oppidum de Corent, oppidum de Gondole Luernios, Bituitos, Celtillos, Gobannitio, Vercingetorix, Epasnactos, Vercassivellaunos Gaulois  
Astures En Asturies entre Galice et Cantabrie. Hispanie>Tarraconaise ?   Espagne      
Ataciniens (Atacini) Aude, aux environs d'Alet Gaule narbonnaise   France Aussière (Atacinus vécus)   Gaulois  
Atesui   Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Atrebates   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Gaulois   
Atrébates Artois Gaule belgique   France Arras (Nemetacum)[8] Commios (commandant lors du Siège d'Alésia) Gaulois[10],[11]  
Atuatuques Belgique - Région de Namur Gaule belgique   Belgique      Gaulois  
Aulerques Brannoviques (Aulerci ?) / Blannoviens ? sud de l'Yonne Gaule lyonnaise   France   Camulogène (commandant lors de la bataille de Lutèce) Gaulois  
Aulerques Cénomans (Aulerci Cenomani) Armorique, Sarthe ; Maine Gaule lyonnaise, Gaule narbonnaise, Gaule cisalpine   France,   Italie Le Mans (Vindinum)[8]   Gaulois  
Aulerques Diablintes (Aulerci Diablintes) Armorique, Mayenne ; Jublains Gaule lyonnaise   France Jublains (Noviodunum)[8], oppidum de Moulay ?   Gaulois  
Aulerques Éburovices (Aulerci Eburovicii) Armorique, Eure ; Région d'Évreux Gaule lyonnaise   France Évreux (Mediolanum Eburvicum)   Gaulois  
Autini   Irlande (Hibernia)   Irlande   Dun Aengus ?  Gaélique   
Autrigones ou Autrigons Le long du haut bassin du fleuve Èbre.     Espagne       Celtibére  
Avatiques (voir Salyens) Provence Gaule narbonnaise   France Oppidum de Saint-Pierre ?    Gaulois   
Bajocasses (Bajocassii) / Baïocasses Armorique, Bessin Gaule lyonnaise   France Bayeux (Augustodurum)   Gaulois  
Belgae   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Gaulois   
Bellovaques (Bellovaci) Oise ; Région de Beauvais Gaule belgique   France Beauvais (Cæsaromagus), Bratuspantium (Beauvais actuel ou environs)    Gaulois[11]  
Berones       Espagne      Celtibére    
Bibroques   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique   
Bituriges Cubes (Bituriges Cubi) Berry Gaule aquitaine   France Bourges (Avaricum), oppidum de Argentomagus   Gaulois  
Bituriges Vivisques (Bituriges Vivisci) Bordelais Gaule aquitaine   France Bordeaux (Burdigala)   Gaulois  
Bituriges Berry Gaule aquitaine   France Bourges (Avaricon)[8] Ambigatos (légende) Gaulois  
Blannovii attesté à Beaune, Mâcon Gaule lyonnaise ?   France     Gaulois  
Bodiontici Alpes-de-Haute-Provence Gaule narbonnaise   France Digne (Dinia)   Gaulois  
Boïens (Boii) (voir Éduens) Le bas-Allier, sud de Saint-Parize-le-Châtel probablement à l'Est de Saint-Pierre-le-Moûtier, Sud de Gaule aquitaine, Gaule cisalpine   France,   Italie Gorgobina / Gergobina, le chef Dorulacos   Gaulois  
Boïens (Boii) (voir Tolistobogiens) Bohême (Boiohemum), Schwarzenbach en Basse-Autriche, Bade-Wurtemberg ? en Allemagne Rhétie (Raetia) ? Norique (Noricum) ? Pannonie (Pannonia) ?   République tchèque,   Autriche,   Hongrie ? oppidum de Burg ? Hainburg an der Donau ? Oppidum d'Heuneburg ? Oppidum de Kulm ? Oppidum de Manching    Gaulois  
Boresti       Écosse     Britonnique  
Bracari Nord du Portugal, leur nom se retrouve dans celui de la ville de Braga, ancienne Gallaecia.     Espagne Castro de San Cibrán de Lás ? Castro de Santa Trega ?   Celtibére  
Bramovices Tarentaise Gaule lyonnaise ? Germanie supérieure ?   France     Gaulois  
Brigantes Northumberland (comté), Yorkshire, Île de Man ? Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni South Barrule ?    Gaulois  
Brigantes   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaulois  
Brittons[9] Bretagne Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Cadurques (Cadurci) Lot et Tarn-et-Garonne ; Quercy Gaule aquitaine   France Cahors (Cadurci), Ussel, Uxellodunum, oppidum de Murcens ?, oppidum du Puy d'Issolud Lucterios (commandant lors du siège d'Uxellodunum) Gaulois  
Caereni   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique  
Caeroesi Ardennes Gaule belgique   France,   Belgique     Gaulois  
Caledones   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique  
Calètes (Caletii) Pays de Caux ; Haute-Normandie Gaule belgique   Belgique Lillebonne (Juliobona Lillebonne), ou Harfleur (Caracotinum)   Gaulois[12]  
Cantabres, ensemble de onze peuples (Avarigines, Blendii (Plentusii), Camarici, Concani, Coniaci, Moroecani, Noegi, Orgenomesci, Salaeni, Vadinienses, Velliques)       Espagne     Celtibère   
Cantiaci   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Britonnique  
Carnes (Carni)/ Carnutes De la plaine entre le Rhin et le Danube se déplaça, autour de 400 av.J-C., s’établissant en partie plus ou moins dans les régions actuelles du Frioul, Styrie (Land), Carinthie (Land) et Slovénie nord-occidentale Gaule cisalpine, Rhétie ?   Italie?   Suisse ?   Autriche ?   Allemagne ?   Slovénie      Gaulois  
Carnonacae   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Britonnique   
Carnutes (Carnuti) Beauce Gaule lyonnaise   France Chartres (Autricum)[8], Orléans (Cenabum) Tasgetios Gaulois  
CarpetaniCarpétans       Espagne        
Carvetii   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni       Britonnique  
Cassi   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni       Britonnique  
Cassitérides (myhtiques ?) ? ?   France     Gaulois  
Catalaunes (Catalauni) Région de Châlons-en-Champagne Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ?   France Châlons-en-Champagne (Duro Catalaunum), Camp d'Attila »[13]   Gaulois  
Caturiges (Caturĭges) Haute vallée de la Durance Gaule narbonnaise ?   France Embrun (Eburodunum)   Gaulois  
Catuslogi Vallée de la Bresle. Peuple "client" des Bellovaques. Gaule belgique   Belgique     Gaulois  
Catuvellauni   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni        Britonnique  
Catuvellauni (Catuvellauni)   Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ?   France     Gaulois  
Cauci   Irlande (Hibernia)   Irlande      Gaélique  
Cavares (Cavarii) Vaucluse Gaule narbonnaise   France Orange (Arausio), Cavaillon (Cabellio)   Gaulois  
Celtiberes       Espagne      Celtibère  
Celtici       Espagne     Celtibère   
Cénomans (Cénomani) (voir Aulerques Cénomans) Au nord du Gaule cisalpine   Italie      Gaulois  
Centrons   Gaule belgique   France Douai (Duacum)   Gaulois  
Ceutrons (Ceutrones) Savoie, Tarentaise ; Haute vallée de l'Isère Gaule lyonnaise ?   France     Gaulois  
Chalbici Chablais Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Cibarques Région de Lugo en Galice. Hispanie>Tarraconaise ?   Espagne Castro de Viladonga ?    Celtibère  
Comasques Nord du Gaule cisalpine   Italie      Gaulois  
Commones   Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Condruses (Condrusi) Ardenne, Vallée de la Meuse, Condroz Gaule belgique   France,   Belgique     Gaulois  
Coriondi   Irlande (Hibernia)   Irlande      Gaélique   
Corionototae   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni         Britonnique  
Coriosolites (Coriosilitae) Armorique, Est des Côtes-d'Armor, vallée de la Rance Gaule lyonnaise   France Arvii puis Corseul (Fanum Martis)   Gaulois  
Coritani   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni        Britonnique   
Cornovii   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni        Britonnique   
Cotini Moravie ? ?   Slovaquie,   République tchèque ? ,   Pologne ?     Gaulois   
Cruithin   Irlande (Hibernia)   Irlande      Gaélique   
Cunetes / Cynetes       Espagne       Celtibère  
Damnonii       Écosse   Ossian (barde) ?    Britonnique    
Darini   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni        Britonnique   
Darini   Irlande (Hibernia)   Irlande      Gaélique    
Deceangli   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni         Britonnique  
Déciates (Decietae / Deceates) Arrière-pays d'Antibes Gaule narbonnaise   France Vallauris ?   Gaulois  
Demetae   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni         Britonnique   
Diablintes (Diablindi) Manche, Orne ; Mayenne Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Dobunni   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni        Britonnique    
Domnainn   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique   
Dumnonii   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni       Britonnique    
Durocasses Drouais Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Durotriges   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni       Britonnique    
Eblani (Blanii)   Irlande (Hibernia)   Irlande Tara ?    Gaélique    
Éburons (tributaires des Aduatuques} Ardennes ; Province de Limbourg (Belgique), Province de Liège Gaule belgique   Belgique Tongres (Aduatuqua)   Ambiorix (commandant lors de la bataille d'Aduatuca), Catuvolcos Gaulois[14]  
Eburovices Perche Gaule belgique   France     Gaulois  
Ecdiniens Haute vallée de la Tinée Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Eciates Arrière-pays d'Antibes Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Édénates Basses-Alpes (Seyne) Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Egovarres Région de Lugo en Galice. Hispanie>Tarraconaise ?   Espagne     Celtibère   
Éguituriens Haute vallée du Verdon Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Éleutètes Non localisés, p.-ê. entre le Cantal et l'Aveyron Gaule lyonnaise ? Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Élisyques (Elesyces) Environs de Narbonne, à proximité de l'Aude et de l'Hérault Gaule narbonnaise   France Naro, oppidum de Montlaurès, oppidum d'Ensérune, oppidum de Pech Maho   Gaulois  
Élycoces Provence (localisation problématique) Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Epidii   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Britonnique  
Epomandui [voir Mandubiens]   Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Erdinii   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique   
Esubiens (Esubii) vallée de l'Ubaye Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Ésuviens (Esuvii) Armorique, bassin versant de l'Orne ; Calvados Gaule lyonnaise   France Exmes (Uxoma)   Gaulois  
Euburiates Provence (localisation problématique) Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
  Éduens/Héduens (Aedui/Haedui)[9] Centre-est de la GauleNivernais, Morvan, Nièvre, Saône-et-Loire, Côte-d'Or, Arrondissement de Beaune Gaule lyonnaise   France Mont Beuvray (Bibracte)[8] puis Autun (Augustodunum), Chalon-sur-Saône (Cabillonum), Mâcon (Matisco), Éperon barré du Fou de Verdun ?, Oppidum de Castrum Caninum ? Dumnorix, Liscos, Valétiacos, Cotos, Convictolitavis, Litaviccos, Surus, Viridomaros et Éporédorix (commandants de l'armée de secours lors du siège d'Alésia), Julius Sacrovir (commandant lors de la révolte de Sacrovir), Diviciacos (vergobret et druide) Gaulois  
Gabales (Gabali) Gévaudan (aujourd'hui Lozère) Gaule lyonnaise ? Gaule narbonnaise ?   France Javols (Anderitum)   Gaulois  
Gallaeci ou Callaeci       Espagne      Celtibère  
Gangani   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Britonnique   
Gangani   Irlande (Hibernia)   Irlande      Gaélique   
Garites Garonne Gaule aquitaine   France     Gaulois  


Geidumnes (Geidumni) [client des Nerviens] Sambre-et-Meuse Gaule belgique, Gaule lyonnaise ?   France     Gaulois  
Geloni Picardie Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ?   France     Gaulois  
Gigurri Région de Valdeorras, en Galice. Hispanie>Tarraconaise ?   Espagne        
Graiocèles Région du Mont-Cenis Gaule narbonnaise ?   France Ocelum[8]   Gaulois  
Graiocèles (Garocelli) Haute-Maurienne Gaule narbonnaise ?   France Aussois (Ocellum)   Gaulois  
Grudiens (Grudii) Pagus ou client des Nerviens Gaule belgique   Belgique     Gaulois   
Helvètes (Helvetii) Plateau suisse[15] Germanie supérieure   Suisse   Orgétorix Gaulois   
Helviens (Helvii) Basse-Ardèche et Cévennes Gaule narbonnaise   France Aps (Alba), Oppidum de Jastres-Nord Caburus Gaulois  
Iberni   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique   
Icènes   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique   
Iconiens (Iconii) Environs de Gap Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Insubres (Insubri)

[pagus des Brituriges]

Nord du ?   Italie Mediolanum (oppida)   Gaulois   
Isarci Savoie Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Istri ? ? ?     Gaulois   
Jadons Région de Lugo en Galice. Hispanie>Tarraconaise ?   Espagne     Celtibère  
Laevi Nord du Gaule cisalpine   Italie      Gaulois  
Lapydes ? Dalmatia ?   Croatie     Gaulois   
Latobices (Latobrigi/Latobici/Latovici) De part et autre du Rhin (hypothèse)[16], Pagus ou client des Helvètes Germanie supérieure   Suisse   Allemagne     Gaulois   
Lémovices (Lemovici) Limousin Gaule aquitaine   France Limoges (Augustoritum) Sedullos Gaulois  
Lépontiens Nord du Gaule cisalpine   Italie     Gaulois   
Lépontiens (voir Insubres et Orumbovies) Binntal ; Italie du Nord Gaule cisalpine   Suisse,   Italie Milan   Gaulois   
Lètes Picardie Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ?   France     Gaulois  
Leuques (Leuci) Sud de la Lorraine (Meuse, Vosges, Meurthe, région de Toul) Gaule belgique   France Toul (Tullum Leucorum), Naix-aux-Forges (Nasium), oppidum de Boviolles, Dieulouard (Scarponna), Camp celtique de la Bure, Camp de la Cité d'Affrique   Gaulois  
Lévaques/Levaci Pagus ou client des Nerviens Gaule belgique   Belgique      Gaulois  
Lexoviens (Lexovii) Armorique, Lieuvin, Pays d'Auge Gaule lyonnaise   France Saint-Désir [8]
Lisieux
(Noviomagus Lexovii)
  Gaulois  
Libici Nord du Gaule cisalpine   Italie      Gaulois  
Liburni ? ? ?       Gaulois  
Limici Entre Galice et Portugal, le long du fleuve Lima Hispanie>Tarraconaise/Lusitania ?   Espagne     Celtibère   
Lingons (Lingones) Plateau de Langres, Barrois méridional, sud de Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ? Gaule cisalpine   France,   Italie Langres (Andemantunnum), Éperon barré du Châtelet de Gourzon ? Julius Sabinus (commandant lors de la guerre civile de 69-70) Gaulois  
Luceni   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique   
Lugi   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Britonnique  
Lusitaniens   Hispanie>Lusitania.   Portugal      Celtibère   
Mandubiens (Mandubii) Centre-est de la Gaule ; Auxois (Alésia) Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ?   France Alise-Sainte-Reine (Alesia)   Gaulois  
Marici Nord du Gaule cisalpine   Italie     Gaulois   
Médiomatrices / Médiomatriques (Mediomatrici) Lorraine - Région de Metz Gaule belgique ?   France Metz (Divodurum Mediomatricorum)   Celtique[17]  
Medulli Médoc, Savoie, Basse/Moyenne-Maurienne Gaule aquitaine   France     Gaulois  
Meldes (Meldii) Vallée de la Marne ; Brie Gaule lyonnaise   France Meaux (Meldi), éperon barré du Châtelet à Boulancourt ?   Gaulois  
Mémines Vaucluse Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Meminiens   Gaule narbonnaise   France Carpentras(Carpenctoracte)[8]   Gaulois  
Ménapes/Ménapiens (Menapii) Belgique - Flandres, Côtes de la mer du Nord Gaule belgique   Belgique Cassel   Gaulois[10]  
Menapii   Irlande (Hibernia)   Irlande      Gaulois  
Morins (Morinii) Pas-de-Calais ; Boulonnais, Flandres occidentales ; Entre l'Escaut et la Canche, bassin de l'Yser Gaule belgique   Belgique Thérouanne (Tarvanna), Boulogne (Bononia)   Celtique[10],[11]  
Nagnate   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique   
Namnètes (Namnetes) Armorique, Région de Nantes Gaule lyonnaise, Gaule narbonnaise ?   France Nantes (Portus Namnetum puis Condevincum)   Gaulois  
Nantuates (Nantuates) Valais - Chablais vaudois Germanie supérieure   Suisse Massongex (Tarnaiae), Saint-Maurice (Agaunum)    Gaulois  
Némalones Provence (localisation problématique) Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Néméturiens Haute vallée du Var Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Nerusi   Gaule narbonnaise ?   France Vence (Vintia)   Gaulois  
Nerviens (Nervii) Hainaut, Brabant, Province d'Anvers Gaule belgique   Belgique Bavay (Bagacum) puis Cambrai (Camaracum) Vertico, Vertiscos, Boduognatos (commandant lors de la bataille du Sabis) Gaulois[18]  
Nitiobroges/Nitiobriges Lot-et-Garonne, Région d'Agen Gaule aquitaine   France Agen (Aginnum en latin / Aginnon en gaulois)[8] Teutomatos Gaulois  
Olcades Le long du cours du fleuve Guadiana.     Espagne     Celtibère   
Ordovices   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Britonnique  
Oretani Sur le cours supérieur du fleuve Guadiana.     Espagne     Celtibère  
Orgenomesci / Orgenomesvi       Espagne     Celtibère   
Orobiens (Orobii/Orumbovii) Nord du Gaule cisalpine   Italie     Gaulois   
Oscidates campestri / Osquidates campestri   Gaule aquitaine   France Houeillès (Oscineo)   Gaulois  
Osismes (Osismii) Armorique, Basse-Bretagne ; Finistère, Ouest des Côtes-d'Armor Gaule lyonnaise   France Carhaix-Plouguer (Vorgium Ososmiorum), Forteresse de Paule   Gaulois  
Oxybiens vallée du Var Gaule narbonnaise   France Glannativa   Gaulois  
Parisiens (Parisii) Région de Paris, Vallée de la Seine Gaule lyonnaise   France Paris (Lutèce / Lutetia)   Gaulois  
Parisii   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Gaulois  
Pelendons       Espagne      Celtibère  
Pémanes (Paemani ou Faemani) Famenne Gaule belgique   Belgique     Gaulois  
Petrocoriens / Pétrocores (Petrocorii) Périgord Gaule aquitaine   France Périgueux (Vesunna (Vesona en gaulois))[8]   Gaulois  
Pictons / Pictaves (Pictavii) Poitou Gaule aquitaine   France Poitiers (Limonum)   Gaulois  
Pleumosiens Pagus ou client des Nerviens Gaule belgique   France,   Belgique      Gaulois  
Ptianii   Gaule aquitaine   France     Gaulois  
Rauraques Suisse - Région de Bâle Germanie supérieure   Suisse,   Allemagne     Gaulois   
Riedones (Riedones) Armorique, Région de Redon et Rennes Gaule lyonnaise   France Rennes (Condate)   Gaulois  
Regnenses   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni       Britonnique  
Reiens Riez, Haute-Provence Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Rèmes (Remi) Champagne Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ?   France Reims (Durocortorum), plus tard capitale de la Gaule belgique   Gaulois[11]  
Rhètes vallées des Grisons et région de Saint-Gall, Tyrol, une partie de la Lombardie Rhétie   Suisse   Autriche   Italie     Etrusque[19]   
Rhobogdi   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique  
Robogdii   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique   
Roccons[20]   Gaule aquitaine   France     Gaulois  
Rutènes (Ruteni) Région de Rodez et d'Albi Gaule aquitaine   France Rodez (Segodunum puis Ruteni), Aubrac (Adsilanum) ?, oppidum de Mont-Hélanus ?   Gaulois  
Sagiens (Sagii) Orne Gaule lyonnaise   France Camp de Bierre ?   Gaulois  
Salasses (Salassi) Vallée d'Aoste Gaule cisalpine   Italie      Gaulois  
Salyens/Salluviens/Salliens (Salluvii) Provence Gaule narbonnaise   France,   Italie Oppidum d'Entremont   Gaulois   
Santons (Santones) Saintonge (Région de Saintes) Gaule aquitaine   France Saintes (Mediolanum), oppidum de Novioregum, oppidum de Pons   Gaulois  
Sardones   Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Scordiques Balkans Dalmatia ?   Serbie le roi Bathanatos, l'oppidum de Singidunum    Gaulois  
Scots       Irlande      Gaélique   
Sédunes Région de Sion Germanie supérieure   Suisse      Gaulois  
Sègnes (Segni) Proximité de la rivière Ourthe ? Gaule belgique   Belgique Sougné-Remouchamps ?   Gaulois  
Segontiaques   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique   
Segovellaunes Vallée du Rhône Gaule narbonnaise   France Soyons, Malpas, puis Valence (Valentia), oppidum Saint-Marcel ?   Gaulois  
Ségusiaves (Segusiavi) Forez Gaule lyonnaise ?   France Feurs (Forum Segusiavorum)   Gaulois  
Selgovae   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique  
Sénons (Senones) Beauce, Gâtinais, sud de Gaule lyonnaise, Gaule cisalpine   France,   Italie Sens (Agendicum), oppidum de Vellaunodunum   Brennos (conquiert Rome en -390, pille Delphes en -279), Acco, Drappès (commandant lors du siège d'Uxellodunum) Gaulois  
Sentiens Senez, Haute-Provence Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Séquanes (Sequani) Nord du Canton de Neuchâtel et du Jura (jusqu'aux crêtes du Jura - les Séquanes habitent la Franche-Comté, Besançon, une partie de la Haute-Alsace et de l'Ain). Avant l’arrivée des Helvètes, les Séquanes débordaient sur le Plateau suisse. Gaule puis Germanie supérieure   France,   Suisse Besançon (Vesontio), Admagetobriga / Magetobria   Gaulois   
Setantii   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique   
Sibusates   Gaule aquitaine   France     Gaulois  
Silures   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Celtibère   
Silvanectes (Silvanecti) Île-de-France Gaule lyonnaise   France     Gaulois  
Smertae   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique    
Suessions (Suessiones) Soissonnais Gaule belgique   France Soissons (Augusta Suessionum) Galba (commandant lors de la bataille de l'Aisne) Gaulois[21],[22]  
Suetri   Gaule narbonnaise   France Salinae   Gaulois  
Suetriens Moyenne vallée du Verdon Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Taexali   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni      Britonnique   
Taurins Piémont Gaule cisalpine   Italie Turin (Taurica)      
Taurisques ? Norique   Autriche     Gaulois   
Tigurins (voir Helvètes) Alliés des Helvètes, non localisés Germanie supérieure   Suisse     Divico (commandant lors de la bataille de Bibracte)  Gaulois   
Toxandri entre l'Escaut et la Meuse ?, Campine Gaule belgique   France,   Belgique,   Pays-Bas Tessenderlo ?   Gaulois    
Trévires (Treveri) Région de Trêves, Vallée de la Moselle Gaule belgique   Luxembourg,   Allemagne,   Belgique Trèves (Augusta Treverorum) Indutiomaros, Julius Florus (commandant lors de la révolte de Sacrovir), Julius Classicus (commandant lors de la guerre civile de 69-70), Julius Tutor (commandant lors de la guerre civile de 69-70) Gaulois[11]  
Triboques Alsace, Bas-Rhin Gaule belgique ?   France Brumath (Brocomagus)   Gaulois  
Tricasses (Tricassii) Troyes Gaule narbonnaise   France Troyes (Augustobona)   Gaulois  
Tricastins (Tricastini)   Gaule narbonnaise   France Senomagus   Gaulois  
Tricores/Tricoriens (Tricorii) Trièves en Isère Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ?   France     Gaulois  
Trinovantes   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni oppidum de Camulodunon (Camulodunum)    Britonnique   
Triviatiens Vallées des Asses, Haute-Provence (localisation incertaine) Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Trons ? ?   France     Gaulois  
Tugènes (voir Helvètes) Plateau suisse, l'est du lac de Zurich dans le Toggenburg Germanie supérieure? Rhétie?   Suisse     Gaulois   
Tulinges Alliés des Helvètes, non localisés Germanie supérieure ? Rhétie ?   France ?   Suisse ?   Autriche ?   Allemagne ?      Gaulois  
Turmoges       Espagne      Celtibère  
Turons (Turoni) Touraine Gaule lyonnaise   France Tours (Caesarodunum)   Gaulois  
Tylènes Thrace Thracia   Bulgarie ?        
Ubères Canton du Valais, Région de Brigue-Glis, Simplon Germanie supérieure   Suisse     Gaulois    
Ubiens rive droite du Rhin Germanie   Allemagne Cologne   Germanique  
Ulaid   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique   
Unelles (Unelli) Armorique, Cotentin Gaule lyonnaise   France Coutances (Cosedia) ou Carentan (Crociatonum) Viridorix Gaulois  
Uterni   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique    
Vaccéens (Vaccaei)       Espagne      Celtibère  
Vacomagi   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique   
Véaminiens Provence (localisation problématique) Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Védiantiens Région de Nice Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Vediantii Région de Nice Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Velabri   Irlande (Hibernia)   Irlande Fort de Staigue ?    Gaélique  
Véliocasses (Veliokassii) Armorique, Vexin Gaule belgique   Belgique Rouen (Rotomagus)[8]   Gaulois[23]  
Vellaves (Vellavi) Velay Gaule lyonnaise ? Gaule belgique ?   France Saint-Paulien (Haute-Loire) (Ruessium)   Gaulois  
Vendéliques (Vindelici) ? Norique, Rhétie   Suisse,   Allemagne     Gaulois  
Vénètes (Veneti) Armorique, Pays de Vannes Gaule lyonnaise   France Vannes (Darioritum/Dariorigum)   Gaulois  
Venicones   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique   
Venicones       Écosse     Britonnique    
Vennicni   Irlande (Hibernia)   Irlande      Gaélique   
Vennicnii   Irlande (Hibernia)   Irlande Grianan d'Aileach (castro) ?    Gaélique   
Véragres (Veragri) / Octodurenses Canton du Valais, Région de Martigny Germanie supérieure   Suisse     Gaulois   
Verbigènes (voir Helvètes) Plateau suisse, entre le Jura et le lac Léman Germanie supérieure   Suisse     Gaulois   
Vergunnes Moyenne vallée du Verdon Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Vertamocores (Vertamocorii) Massif du Vercors Gaule narbonnaise, Gaule cisalpine   France,   Italie      Gaulois  
Vésubianiens Vallée de la Vésubie Gaule narbonnaise ?   France     Gaulois  
Vétones       Espagne      Celtibère  
Viducasses (Viducassii) Calvados Gaule lyonnaise   France Vieux (Aregenua)   Gaulois  
Viromanduens (Viromandui) Vermandois, Thiérache Gaule belgique   Belgique Vermand (Augusta) ?   Gaulois  
Voconces (Vocontii) Comtat, Préalpes de Provence ; entre Durance et l'Isère Gaule narbonnaise   France Vaison-la-Romaine (Vasio)[8], oppidum du Castellan ?   Gaulois  
Vodiae   Irlande (Hibernia)   Irlande     Gaélique   
Volcians ('Volciani') Mentionnés par Tite-Live (Histoire romaine, XXI, 19), ils sont localisés au nord de l’Èbre.     Espagne      Celtibère  
Volques Arécomiques (Volcæ Arecomici) Languedoc Gaule narbonnaise   France Nîmes (Augusta Nemausus), oppidum de Nages/oppidum des Castels ?   Gaulois  
Volques Tectosages (Volcæ Tectosages) / Galates Est de la Lomagne ; Haute vallée de la Garonne ; Galatie en Anatolie Gaule narbonnaise, Galatie   France,   Turquie Toulouse (Tolosa)   Gaulois[24],  
Volques (Volcæ)   Gaule narbonnaise   France     Gaulois  
Votadini   Bretagne (Britannia)   Royaume-Uni     Britonnique   
Votadini       Écosse     Britonnique   

NotesModifier

  1. Pline l'Ancien, "Histoire naturelle", IV, xviii
  2. Ausone Epistulae XXV 4, 2 ; 7, 1
  3. Manex Goyhenetche, Histoire générale du Pays basque : Préhistoire-Époque Romaine-Moyen-Âge, t. 1, Donostia / Bayonne, Elkarlanean, , 492 p. (ISBN 2913156207 et 8483314010, OCLC 41254536), p. 53-59, mais on ne peut avoir de certitude pour chacun d'entre eux. Liste des peuples aquitains: Ausques, Bénéharnais, Biguerres, Boïates, Campanii, Cocosates, Consorans, Convènes, Elusates, Garoumnes, Gates, Ilourais, Lactorates, Ptianiens, Sotiates, Suburates, Tarbelles, Tarusates, Onesii, Oscidates, Vasates, Vernani, Vocates.
  4. Pline l'Ancien, "Histoire naturelle", III, iv
  5. La langue de l'aristocratie de tous ces peuples était probablement celtique.
  6. Guy Barruol, Les peuples préromains du Sud-Est de la Gaule : étude de géographie historique, Paris, Éd. de Boccard, 1969, Revue archéologique de Narbonnaise (RAN), Suppléments 1. p. 289, note 5.
  7. Tite-Live, Histoire romaine, XXI, 31, 5-9
  8. a b c d e f g h i j k l m n o et p  : chef-lieu
  9. a b et c  : Confédération de peuples
  10. a b et c Ugo Janssens, Ces Belges, « les Plus Braves », Histoire de la Belgique gauloise, 2007, Racine, p. 42.
  11. a b c d et e Bernard Sergent, Les Indo-Européens: Histoire, langues, mythes, Bibliothèques scientifiques Payot, Paris, 1995, p. 84.
  12. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard, , 180 p. (ISBN 2-7084-0040-1, OCLC 6403150)
  13. « Description précise du Camp d'Attila »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  14. (en) Carl Waldman et Catherine Mason, Encyclopedia of European Peoples, Infobase Publishing, (ISBN 9781438129181, lire en ligne), p. 225
  15. « Helvètes » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne. consulté le 28 février 2012.
  16. « Latobices » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne. consulté le 28 février 2012.
  17. Stephan Fichtl, Oppida et occupation du territoire à travers l'exemple de la cité des Médiomatriques, in Territoire celtiques, Actes du 24e colloque international de l'AFEAF, Martigues 1 -4 juin 2000, édition Errance 2002.
  18. Henri Hubert, Les Celtes, Albin Michel, (ISBN 9782226234346, lire en ligne), p. 230
  19. (en) Steven Roger Fischer, History of Language, Reaktion Books, (ISBN 9781861895943, lire en ligne), p. 130
  20. Isidore de Séville y ajoute cette peuplade dont le nom était inconnu avant lui
  21. Blaise Pichon, Carte archéologique de la Gaule : L'Aisne 02, Académie des inscriptions et belles lettres, Maison des sciences de l'Homme.
  22. Scheers S., Traité de numismatique celtique II : La Gaule Belgique, Paris 1977.
  23. Pierre-Yves Lambert, La langue gauloise, édition errance 1994
  24. À en croire saint Jérôme, dans son commentaire de l’Épître aux Galates, ces derniers parlaient encore au ive siècle la même langue que les Trévires (Trèves)

Voir aussiModifier