Liste des navires de l'United States Army

page de liste de Wikipédia

La liste des navires de l'United States Army est une liste de tous les navires de l'United States Army à avoir été en service au cours de son histoire.

Histoire

modifier

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Armée de terre des États-Unis a utilisé environ 127 800 embarcations de divers types[1]. Parmi celles-ci figuraient de grands navires de transport de troupes et de marchandises dont la coque appartenait à l'armée, des navires alloués par la War Shipping Administration, des affrètements coque nue et des affrètements à temps. En plus des transports, la flotte de l'Armée comprenait des types spécialisés. Il s'agit notamment de navires non liés au transport, tels que les navires miniers, les navires d'entretien des voies navigables ou des ports et d'autres embarcations de service. Les chiffres ci-dessous [1] donnent une idée de l'ampleur des opérations maritimes de l'armée de terre :

  • Les navires de transport de troupes et de marchandises de plus de 1 000 tonnes brutes qui transportaient souvent les navires de transport de l'armée américaine portent le préfixe "USAT" avec leur nom s'ils appartenaient à l'armée ou s'ils étaient affectés à long terme : 1 557 navires
  • Autres navires de plus de 1 000 tonnes brutes, y compris les navires-hôpitaux (préfixe "USAHS"), les navires câbliers, les navires de réparation d'avions, les navires de réparation portuaire et autres sans autre titre que "U.S. Army" et un numéro ou un nom : 108 navires
  • Navires de moins de 1 000 tonnes brutes de nombreux types, dont les 511 FS ("Freight and Supply"), petits cargos côtiers non standard de conception variée, 361 minibus dont les grands Mine Planters transportant le Mine Planter de l'armée américaine (préfixe "USAMP") avec un numéro au-dessus d'un nom, 4 343 remorqueurs de tous types et un éventail varié de 4 697 vedettes et petits bateaux de service juste désignés par l'armée américaine avec un numéro ou un nom : 12 379
  • Barges et embarcations non motorisées comprenant 16 787 pontons : 25 383
  • Navires d'assaut amphibies : 88 366

En limitant le nombre aux seuls navires nommés et numérotés, sans compter les diverses barges simples et les embarcations d'assaut amphibies, le nombre restant est de 14 044 navires.

Vue d'ensemble

modifier

Cette flotte et les ports d'embarquement de l'armée de terre[2],[3],[4] ont fonctionné tout au long de la logistique militaire massive de la Seconde guerre mondiale pour soutenir les opérations à l’échelle mondiales. Après la guerre, la flotte de l'armée a commencé à reprendre son rôle de temps de paix et a même retrouvé les anciennes couleurs des coques grises, des cabines de pont blanches et des garnitures de couleur chamois, des mâts et des bômes avec les anneaux de pile rouges, blancs et bleus. On peut en voir un exemple sur les photos[5] de l'USAT Fred C. Ainsworth[6]].

Une certaine confusion peut exister dans la définition précise de "navire de l'armée", car de nombreux navires ont fait leur service militaire pendant la Seconde Guerre mondiale et n'ont jamais fait partie de la flotte de l'armée ou ne l'ont fait que brièvement (un bref affrètement de temps ou de voyage). Les navires de la flotte principale appartenant à l'armée de terre sont assez clairs, même si certains d'entre eux sont passés de l'armée de terre à la marine pendant la guerre. Les navires affrétés par l'armée de terre étaient proches de ces derniers, ce qui signifie que seule la coque était affrétée et que l'armée de terre était responsable de l'équipage et de tous les autres aspects opérationnels. D'autres étaient des affectations à long terme à l'Armée de terre par l'Administration de la navigation de guerre, de sorte qu'ils ont fonctionné comme des navires de transport et de cargaison de l'Armée de terre pendant la plus grande partie de la guerre. Les navires les plus déroutants sont ceux qui étaient des navires affrétés à court terme ou pour une période déterminée ou pour un voyage[1].

Dans la zone du Pacifique Sud-Ouest, pendant l'urgence de l'avancée japonaise dans toute l'Asie du Sud-Est, les Indes orientales néerlandaises et les Philippines, même les accords d'affrètement étaient souvent vagues, car les navires arrivant en Australie étaient retenus par les forces américaines en Australie (USFIA) pour des opérations en Australie. Certains de ces navires, acquis et exploités par les services d'approvisionnement de l'armée américaine dans la zone du Pacifique Sud-Ouest (USASOS SWPA), ont acquis une certaine notoriété dans l'histoire militaire en effectuant des voyages audacieux pour réapprovisionner les forces coupées aux Philippines par l'Australie ou par les Indes orientales néerlandaises déjà effondrées[7] :

 
Le Dona Nati, immatriculé aux Philippines, fait partie de la "flotte du général MacArthur en 1942". Il est l'un des trois navires à avoir réussi à forcé le blocus japonais des Philippines.

Cette situation est décrite par Masterson à la page 324 :

Le 28 avril, le général MacArthur rapporte que sa flotte se compose de vingt-huit navires - les vingt-et-un navires KPM (Koninklijke Paketvaart-Maatschappij), dont la majorité n'a pas été livrée; le Dona Nati. Le Admiral Halstead, le Coast Farmer, et le MS Sea Witch, affrétés par la WSA ; et le Anhui, le Yochow et le Hanyang, que l'on pense avoir été affrétés par le ministère britannique des transports de guerre (British Ministry of War Transport ou BMWT) pour l'armée américaine, bien qu'aucune information officielle concernant leur statut n'ait été reçue.

Trois de ces navires, Coast Farmer, Dona Nati et Anhui sur un nombre envoyé [Quoi ?], ont réussi à forcer le blocus japonais des Philippines et à livrer des fournitures[7].

Après la guerre, la réorganisation a conduit à la création du département de la Défense des États-Unis (US Department of Defense) plutôt que d'un département de la Guerre des États-Unis (Department of War) et d'un département de la Marine des États-Unis (US Department of the Navy) séparés, la décision sur la logistique maritime allant dans le sens d'une administration par la marine. En conséquence, l'armée de terre a perdu presque tous ses gros navires. De nombreux navires de l'Armée de terre ont été transférés à la Marine, les types de transport devenant des composantes du nouveau Service de transport maritime militaire (Military Sea Transportation Service ou MSTS, maintenant MSC) sous la Marine[8],[9]. Certains des navires spécialisés de l'Armée de terre sont devenus des navires commissionnés par la Marine (USS) ou des navires utilitaires non commissionnés. Des photographies numériques[10] de quelques-uns de ces navires en service dans l'armée sont fournies au Commandement de l'histoire et du patrimoine naval. D'autres ont été vendus dans le commerce ou simplement mis au rebut.

L'héritage de l'armée de terre en matière de navires de transport et de cargos à équipage civil s'est poursuivi dans le modèle d'exploitation des MSTS et de ses navires non commandés "en service" désignés comme navires de la marine américaine (préfixe "USNS"). Certains navires de l'Armée, dont l'équipage est toujours composé de civils de l'Armée qui viennent d'être transférés, naviguaient soudainement avant d'assumer pleinement les fonctions et les couleurs administratives du nouveau service[11].

Classe de navires actuellement en service

modifier

L'US Army opère une cinquantaine de navire de cinq classes en excluant les navires du Corps du génie de l'armée des États-Unis[12] :

modifier
  • 1st ARU(F) Major General Robert Olds
  • 2d ARU(F) Major General Herbert A. Dargue[14]
  • 3rd ARU(F) Major General Walter R. Weaver
  • 4th ARU(F) Brigadier General Asa N. Duncan
  • 5th ARU(F) Brigadier General Clinton W. Russell
  • 6th ARU(F) Brigadier General Alfred J. Lyon
  • FS-204 Col. Clifford P. Bradley
  • FS-205 Col. Richard E. Cobb
  • Col. John D. Corkille[15],[16]
  • FS-207 Col. Demas T. Craw
  • FS-208 Col. Everett S. Davis
  • FS-209 Col. Sam L. Ellis
  • FS-210 Col. Oliver S. Ferson
  • FS-211 Col. Percival E. Gabel
  • FS-212 Col. Donald M. Keiser
  • FS-213 Col. Douglas M. Kilpatrick
  • FS-214 Col. Raymond T. Lester
  • FS-215 Col. Donald R. Lyon
  • FS-216 Col. William J. McKiernan
  • FS-217 Col. Armand Peterson
  • FS-218 Col. Charles T. Phillips
  • FS-219 Col. Edgar R. Todd
  • FS-220 Col. Harold B. Wright
  • FS-221 Col. Francis T. Ziegler
modifier
  • USARS James B. Houston (1900), part of 803d AMSR Co.
  • USARS W. J. Connors (1901), 804th AMSR Co.
  • USARS William F. Fitch (1902), first in SWPA, 801st AMSR CO.
  • USARS Duluth (1903), (802d AMSR Co.)[17]
  • USARS J. E. Gorman (1909), 803d AMSR Co[18].
  • USARS J. M. Davis (1913), 805th AMSR Co.
  • Koondooloo 524 grt
  • Rufus King
modifier

Petits navires

modifier

Retrieving Vessel

modifier
  • H.A. 2 Morrow
  • H.A. 3 Van Nostrand
  • H.A. 4 Miller
  • H.A. 5 Beck
  • H.A. 6 Colgan
  • H.A. 7 Chandler
  • H.A. 8 Bane
  • H.A. 9 Bower
  • H.A. 10 Stone
  • H.A. 11 (?)
  • H.A. 12 (?)

Goélettes

modifier
modifier
  • Dellwood
  • Silverado
  • Restorer (Commercial Cable Ship under Army charter)[23]
  • Col. William A. Glassford (BSP - Self Propelled Barge)[24] renommé USS Nashawena (YAG-35/AG-142)[25]
  • Basil O. Lenoir (BSP - Self Propelled Barge)[24]
  • Gen. Samuel M. Mills (1942 Mine Planter)
  • Joseph Henry (Associated with Coast Artillery Corps mine work)
  • Lt. Col. Ellery W. Niles (1937 Mine Planter)
  • USACS Albert J. Myer
  • William Bullard[26]
  • Brico (ex-fishing vessel turned cable barge)
modifier
modifier

Mouilleur de mines

modifier
modifier
modifier
modifier
Sommaire: A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

R

S

T

U

V

W

Y

Z

Remorqueurs

modifier

Grands remorqueurs / Large Tug (LT)

Remorqueurs sans numéro de type LT

Remorqueurs numérotés de type LT

LT d'après guerre

Petits remorqueurs / Small Tug (ST)

USAS après 1950

modifier

Notes et références

modifier
  1. a b c et d David Grover, U.S. Army Ships and Watercraft of World War II, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-766-6))
  2. « Port of Embarkation Essay--World War II in the San Francisco Bay Area: A National Register of Historic Places Travel Itinerary », sur www.nps.gov.
  3. « The Mariners' Museum and Park - America's National Maritime Museum », sur The Mariners' Museum and Park.
  4. « New York POE ».
  5. « history.navy.mil/photos/sh-us-… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  6. « Transport (AP) », sur www.navsource.org.
  7. a et b Louis Morton, The Fall Of The Philippines, Washington, D. C., Center Of Military History, United States Army, (lire en ligne).
  8. « Archived copy » [archive du ] (consulté le ) | History of United States Naval Operations: Korea - Chapter 4: Help on the Way - Part 2. Troops and Supplies.
  9. « Military Sealift Command celebrates 50 years of service ».
  10. « Online Library of Selected Images: SHIPS of the UNITED STATES ARMY ».
  11. « USNS Sgt. George D. Keathley (T-AGS 35) » [archive du ] (consulté le ).
  12. http://www.hazegray.org/worldnav/usa/army.htm hazegray.org
  13. « Range Safety » [archive du ], sur army.mil (consulté le )
  14. http://www.cbi-history.com/documents/2nd_aru_history.pdf
  15. http://pubs.usgs.gov/of/2003/of03-001/htmldocs/ships/trident.htm FS-206
  16. « USGS OFR03-001: PHOTO GALLERY - Ships. », sur usgs.gov (consulté le )
  17. http://www.uscg.mil/history/weboralhistory/USARS_Duluth_Flynn_Memoir.pdf
  18. http://www.uscg.mil/history/webcutters/Gorman_1944.pdf
  19. « nwseaport.org/wawona.html »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  20. « Saltcod and sail: Poulsbo Historical Society celebrates centennial of the Pacific Coast Codfish Co. », sur North Kitsap Herald (consulté le )
  21. « Australian War Memorial », sur Australian War Memorial (consulté le )
  22. « Australian War Memorial », sur Australian War Memorial (consulté le )
  23. « History of the Atlantic Cable & Submarine Telegraphy - CS Restorer: Dirk van Oudenol », sur atlantic-cable.com (consulté le )
  24. a et b http://patriot.net/~eastlnd2/o_arc.htm | ARC-1, ARC-5 & Nashawena (AG-142) - Short discussion of Army Coast Artillery and Signal Corps cable ships with complete list of the ARC designation. (Col. Basil O. Lenoir painting)
  25. « Miscellaneous Auxiliary (AG) », sur navsource.org (consulté le )
  26. « Cable Laying/Repair Ship Photo Index (ARC) », sur navsource.org (consulté le )
  27. « CHESTER HARDING », sur shipspotting.com (consulté le )
  28. http://www.navsource.org/archives/11/11011401.jpg
  29. « JMP Greeley - 1942 », sur northamericanforts.com (consulté le )
  30. « Yard Mineplanter (YMP) », sur navsource.org (consulté le )
  31. http://www.harpoondatabases.com/Encyclopedia/Entry3004.aspx
  32. (en) T. Colton, « Campbell Industries, San Diego CA », (consulté le )
  33. « The Cynthia Olson », sur artfiberglass.com (consulté le )
  34. http://patriot.net/~eastlnd2/army-spindleeye.htm « Copie archivée » (version du sur Internet Archive)
  35. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  36. a b c d e f et g (en) T. Colton, « U.S. Army Ocean Tugs (LT, ST) Built During WWII » (consulté le )
  37. « Medium Harbor (YTM) », sur navsource.org (consulté le )
  38. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  39. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  40. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  41. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  42. « Auxiliary Fleet Tug (ATA) », sur navsource.org (consulté le )
  43. « Auxiliary Fleet Tug (ATA) », sur navsource.org (consulté le )
  44. « Auxiliary Fleet Tug (ATA) », sur navsource.org (consulté le )
  45. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  46. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  47. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  48. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  49. « Auxiliary Fleet Tug (ATA) », sur navsource.org (consulté le )
  50. « Auxiliary Fleet Tug (ATA) », sur navsource.org (consulté le )
  51. http://patriot.net/~eastlnd2/army-tc.htm
  52. « Auxiliary Fleet Tug (ATA) », sur navsource.org (consulté le )
  53. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  54. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  55. « JAMES A. HANNAH - IMO 5200289 », sur shipspotting.com (consulté le )
  56. « MARY E. HANNAH - IMO 5053777 », sur shipspotting.com (consulté le )
  57. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )
  58. « Medium Harbor (YTM) », sur navsource.org (consulté le )
  59. « Tugboat Information », sur tugboatinformation.com (consulté le )

Bibliographie

modifier
  • (en) David Grover, U.S. Army Ships and Watercraft of World War II, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-766-6).

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier