Liste des ministres-présidents d'Autriche

page de liste de Wikipédia
Le Palais Modena à Vienne, le siége du ministre-président d'Autriche de 1872 à 1918.

Le ministre-président était le chef du gouvernement de l'empire d'Autriche entre 1848 et 1867, puis de la partie autrichienne (la « Cisleithanie ») au sein d'Autriche-Hongrie. Le poste fut créé lors de la révolution de Mars ; il a remplacé un Conseil des ministres dirigé temporairement par un chancelier d'État autrichien. La fonction que le chancelier et prince Klemens Wenzel von Metternich exerçait depuis 1821 peut déjà être considérée comme similaire à celle d'un ministre-président autrichien.

Dans le contexte du Compromis austro-hongrois en 1867, le pouvoir exécutif de l'union réelle ne comprend plus que l'empereur et roi, ainsi que les k.u.k. ministres conjoints des Affaires étrangères, des Finances et de la Guerre qu'il a nommés. Chacune des deux parties de la double monarchie avait son propre cabinet sous la présidence d'un chef du gouvernement également nommé par l'empereur. Les ministres-présidents de Cisleithanie et de Transleithanie, de même que les trois ministres conjoints se sont réunis au Conseil ministériel des affaires communes.

Le rôle du ministre-président disparut lors de l'effondrement de l'empire austro-hongrois à la fin de la Première Guerre mondiale. Le gouvernement du ministère Lammasch reste en fonction à la demande de l'empereur Charles Ier jusqu'à son renoncement à toute participation aux affaires de l'État en Autriche allemande le . Il laissa la place à la fonction de chancelier d'État autrichien occupée par Karl Renner. Depuis l'entrée en vigueur de la Loi constitutionnelle fédérale en 1920, le chancelier fédéral (Bundeskanzler) est le chef du gouvernement fédéral de l'Autriche, excepté lors de l'Anschluss entre 1938 et 1945.

Chanceliers d'État, 1753–1848Modifier

Ministre-présidents d'Autriche : 1848–1867Modifier

Ministre-présidents de Cisleithanie : 1867–1918Modifier

Voir aussiModifier