Liste des maires de Laval (Mayenne)

page de liste de Wikipédia

La liste des maires de Laval recense l'ensemble des maires de la commune française de Laval depuis l'Ancien Régime.

Florian BERCAULT, maire de Laval depuis 2020.

Liste des mairesModifier

Le comté de Laval formait un gouvernement particulier. Cette charge a toujours été possédée par les gouverneurs de la province qui se qualifiaient gouverneurs des Comtés du Maine, du Perche et de Laval[1].

Liste des maires successifs
Période Image Identité Parti Remarques
1660-1672 Gilles de Farcy[2] Juge ordinaire civil et criminel, sénéchal ordinaire.
1672-1683 François de Farcy Juge ordinaire civil et criminel, sénéchal ordinaire, premier maître auditeur en la chambre des comptes.

À partir de la division des offices de magistrature, il devait y avoir pour l'administration de la ville, d'après le règlement de 1683, outre le juge civil qui remplissait les fonctions de maire en la ville de Laval, quatre échevins[3]. Ils étaient assistés de 30 conseillers[4]. Ce règlement ne fut point mis à exécution et les différents corps ne nommèrent point de députés.

Le Roi ayant, par un édit du mois de décembre 1733, créé des offices de maire et des officiers municipaux dans toutes les villes du royaume, Charles Armand René de La Trémoille négligea d'acheter l'office de la ville de Laval.

Un arrêt du conseil du réunit les offices aux communautés des villes. L'élection du maire causa dans la ville de grands mouvements, pour empêcher le premier juge du siège ordinaire d'être nommé. L'assemblée du choisit Ambroise-Jean Hardy de Lévaré pour maire. Ces fonctions étant triennales. Une autre assemblée du les continua à M. Hardy de Levaré pour trois nouvelles années.

Liste des maires successifs
Période Image Identité Parti Remarques
1683-1705 René de La Porte
1705-1722 René Hardy de Lévaré
1723-1727 Ambroise-Jean Hardy de Lévaré
1727-1739 Gilles-Michel Le Long
1739-1745 Daniel Gautier de la Villaudray
1745-1747 René Pichot de la Graverie
1747-1759 Ambroise-Jean Hardy de Lévaré Premier maire électif
1760-1768 Léon Foureau
1769-1789 Charles Frin du Guiboutier Nommé par le roi en 1769. Il conserve ses fonctions jusqu'en 1789.
1790-1791 François Hubert
1791-1791 René-François Plaichard Choltière
1791-1794 François Lepescheux-Dauvais
1794-1795 Antoine Piquois
1795-1795 Moreau-Lanoe
1800-1810 Étienne Boudet
1810-1813 Jérôme Frin de Cormeré
1814-1829 Jean-François de Hercé
1829-1830 Arsène Avril de Pignerolles Droite légitimiste, royaliste
1830-1832 Périer la Saulais
1832-1844 Pierre Queruau-Lamerie
1844-1847 Jules Le Clerc d'Osmonville
1848-1853 Conseillers désignés par le préfet
1853-1858 Esprit-Adolphe Segrétain
1858-1860 Ambroise-François-Xavier Blanchet
1860-1874 Charles Toutain
1874-1878 Jules-René Fay-Lacroix
1878-1879 Louis Marchal
1879-1892 Aimé Billion
1892-1919 Victor Boissel Alliance démocratique
1919-1933 Eugène Jamin Alliance démocratique
1933-1945 Adolphe Beck
1945-1946 Francis Le Basser RPF Résistant, il est élu en avril 1945 alors qu'il est encore déporté à Dachau. Libéré en mai, il prendra ses fonctions à son retour.
1946-1956 Albert Goupil Divers Droite
1956-1971 Francis Le Basser RPF
1971-1973 Robert Buron PS
1973-1994 André Pinçon PS
1994-1995 Yves Patoux PS
1995-2004 François d'Aubert DL Quitte la Mairie pour le Ministère de la Recherche
2004-2005 Roland Houdiard UMP
2005-2008 François d'Aubert UMP
2008 - 2012 Guillaume Garot PS Quitte son mandat pour un mandat de ministre délégué à l'agroalimentaire
2012 - 2014 Jean-Christophe Boyer PS Ancien adjoint aux finances, élu maire le [5]
2014 - 2020 François Zocchetto UDI Avocat
2020 - Florian Bercault DVG Chef d'entreprise

Notes et référencesModifier

  1. André René Le Paige, t. I, p. 477.
  2. Né en 1602, fils de Annibal de Farcy, seigneur de Saint-Laurent et de Guyonne de Launay. Il résigna volontairement sa charge en 1672 en faveur de François de Farcy de la Daguerie. MM. Gilles et François de Farcy sr de la Daguerie ont occupé de suite la même place pendant plus de vingt années.
  3. Dont deux pris dans le corps des marchands ou bourgeois originaires de Laval
  4. Dont devaient nécessairement faire partie le syndic des avocats et un autre membre de ce corps, un membre du corps des greffiers et notaires, un du corps des médecins, chirurgiens et apothicaires, un du corps des marchands de toiles et un de celui des marchands de draps. Ces différents membres étaient élus par la corporation à laquelle ils appartenaient. L'assemblée générale de l'Hôtel-de-Ville devait admettre de plus les six plus anciens avocats, le plus ancien des médecins et des notaires royaux, les quatre anciens marchands de toiles, deux anciens marchands de vins, le grand garde des marchands merciers et le plus ancien marchand tissier.
  5. « Jean-Christophe Boyer, nouveau maire de Laval », sur ouest-france.fr, (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier