Liste des joueurs étrangers ayant évolué en NBA

page de liste

Cet article présente la liste du nombre de joueurs étrangers ayant évolué en NBA.

La NBA définit un « joueur international » comme quelqu'un né à l'extérieur des États-Unis. Les joueurs nés dans les territoires américains tels que Porto Rico, les Îles Vierges et Guam sont considérés comme internationaux, en dépit d'être considérés comme des citoyens américains.

Dans certains cas, la NBA prend en considération si un joueur veut être identifié comme international[1].

Hank Biasatti, qui est né en Italie, mais a grandi au Canada a été le premier joueur étranger jouant en NBA. La saison NBA 2010-2011 marque un record de nombre de joueurs non-américains : 84, soit 1 de plus que le précédent record qui datait de la saison 2006-2007, venus de 28 pays différents. Au nombre des plus gros fournisseurs de joueurs NBA, on trouve la France avec 12 joueurs évoluant en NBA. La Turquie a quant à elle 5 joueurs, alors que le Brésil, l’Argentine, le Canada, la Serbie et l’Espagne en comptent 4 chacun[2].

Au début de la saison NBA 2016-2017, il y 113 joueurs non-américains venant de 41 pays différents.

La saison 2017-2018 est la saison record pour le nombre de joueurs Européen en NBA avec 74 joueurs[3].

Par paysModifier

En comptant la saison 2019-20, le Canada est le pays étranger aux États-Unis ayant produit le plus des joueurs NBA avec 48 joueurs.

Le pays européen le plus représenté est la France qui possède 32 joueurs évoluant en NBA. Le Brésil est le premier contributeur d'Amérique du Sud avec un total de 17 joueurs. Le Nigeria avec 18 joueurs est le premier contributeur du continent africain, la Chine a produit 6 joueurs de NBA, le plus parmi les pays d'Asie tandis que l'Australie est le pays de l'Océanie qui a donné plus joueur a l'NBA (25).

Si l’on tiens compte du nombre d’habitants par pays, c’est la Croatie qui possède le plus de joueurs évoluant en NBA. Avec seulement 4 millions d’habitants.

Il est intéressant de constater que si l’on regroupe les pays qui faisaient partie de l’ex Yougoslavie. Le record est battu et de loin. ( Slovénie, Bosnie, Croatie, Serbie, Monténégro ).

Avec seulement 24 millions d’habitants l’ex Yougoslavie possède 79 joueurs évoluant en NBA.

Si on réalise un règle de 3, la France aurait du fournir plus de 200 joueurs pour faire aussi bien .

La Serbie, elle avec 7 millions d’Habitants possède 30 joueurs en NBA. La France pour faire aussi bien devrait fournir 300 joueurs;

Avec des moyens financiers limités, tous ces pays arrivent à fournir un nombre de joueurs incroyable.

Pays Nombres de joueurs
  Canada 48
  France 32[3]
  Serbie 30[3]
  Australie 25
  Croatie 23[3]
  Nigeria 20
  Allemagne 18
  Brésil 17
  Espagne 17
  Porto Rico 15
  Grèce 13
  Russie 13
  Argentine 12
  Royaume-Uni 12
  Lituanie 12
  Slovénie 12
  Géorgie 11
  Sénégal 11
  Turquie 11
  Italie 10
  République dominicaine 9
  Ukraine 9
  Jamaïque 8
  Monténégro 8
  Bosnie-Herzégovine 6
  Chine 6
  Lettonie 6
  Venezuela 6
  Bahamas 5
  Irlande 5
  Japon 5
  Pays-Bas 5
  Bulgarie 4
  Cameroun 4
  Îles Vierges des États-Unis 4
  Liban 4
  Macédoine du Nord 4
  Mexique 4
  Panama 4
  Pologne 4o|-   République démocratique du Congo 4
  République tchèque 4
  Belize 3
  Finlande 3
  Haïti 3
  Israël 3
  Nouvelle-Zélande 3
  Philippines 3
  Cuba 2
  Égypte 2
  Gabon 2
  Guyana 2
  Libye 2
  Mali 2
  Qatar 2
  Soudan 2
  Soudan du Sud 2
  Suède 2
  Suisse 2
  Trinité-et-Tobago 2
  Angola 1
  Antigua-et-Barbuda 1
  Autriche 1
  Biélorussie 1
  Belgique 1
  Cap-Vert 1
  Corée du Sud 1
  Dominique 1
  Estonie 1
  Ghana 1
  Hongrie 1
  Islande 1
  Iran 1
  Norvège 1
  Roumanie 1
  Slovaquie 1
  Tanzanie 1
  Tunisie 1
  Uruguay 1
Modèle:Cote d'ivoire 1

JoueursModifier

  AllemagneModifier

  AngolaModifier

  Antigua et BarbudaModifier

  ArgentineModifier

  AustralieModifier

  AutricheModifier

 
Mychal Thompson, le premier jouer étranger a être sélectionné comme premier choix au Draft

  BahamasModifier

  BelgiqueModifier

  BelizeModifier

  BiélorussieModifier

  Bosnie–HerzégovineModifier

  BrésilModifier

  BulgarieModifier

  CamerounModifier

 
Steve Nash avec les Suns. Il a été le MVP de la saison régulière en 2005 et 2006[4].

  CanadaModifier

 
Yao Ming avec les Rockets de Houston. Il a été intronisé dans la Naismith Hall Of Fame en 2016[5]. Les Rockets ont retiré son maillot[6].

  Cap-VertModifier

  ChineModifier

 
Dražen Petrović avec les Nets du New Jersey. Il est mort en 1993 en Allemagne. En 2002 il été intronisé dans le Naismith Hall Of Fame[7].

  Corée du SudModifier

  CroatieModifier

  CubaModifier

  DominiqueModifier

  ÉgypteModifier

 
Les frères Gasol Marc (gauche) et Pau (droit). Ils ont été la première paire de frères à gagner le titre NBA.[8]

  EspagneModifier

  EstonieModifier

  FinlandeModifier

 
Tony Parker avec les San Antonio Spurs, équipe avec laquelle il a remporté 4 fois le championnat de la NBA (2003, 2005, 2007, 2014). Il est aussi le premier joueur européen à avoir été MVP des Finals[9]. Il est aussi le joueur étranger (avec Manu Ginóbili) qui a gagné plusiers fois le championnat NBA.

  FranceModifier

  GabonModifier

  GeorgieModifier

  GhanaModifier

  GrèceModifier

  GuyanaModifier

  HaitiModifier

  HongrieModifier

  Îles Vierges des États-UnisModifier

  IranModifier

  IrlandeModifier

  IslandeModifier

  IsraëlModifier

  ItalieModifier

  JamaïqueModifier

  JaponModifier

  LettonieModifier

  LibanModifier

  LibyeModifier

 
Arvydas Sabonis, il a été intronisé dans le Naismith Hall Of Fame en 2011[10].

  LituanieModifier

  Macédoine du NordModifier

  MaliModifier

  MexiqueModifier

  MonténégroModifier

  NigeriaModifier

  NorvègeModifier

  Nouvelle-ZélandeModifier

  PanamaModifier

  Pays-BasModifier

  PhilippinesModifier

  PologneModifier

  Porto RicoModifier

  QatarModifier

 
Dikembe Mutombo en jouant pour les 76ers. Mutombo et Ben Wallace sont les joueurs qui ont remporté plusieurs fois le DPOY (4 fois)[11]. Il est aussi le 2e meilleur contreur de l'histoire de la NBA derrière Hakeem Olajuwon.

  République Démocratique du CongoModifier

  République DominicaineModifier

 
Gheorghe Mureșan est le joueur le plus haut dans l'histoire de la NBA avec Manute Bol[12]. Il était aussi le premier joueur étranger à gagner le MIP[13].

  République TchèqueModifier

  RoumanieModifier

  Royaume-UniModifier

  RussieModifier

  SénégalModifier

 
Vlade Divac, le premier joueur européen à s'imposer dans la NBA

  SerbieModifier

  SlovaquieModifier

  SlovénieModifier

  SoudanModifier

  Soudan du SudModifier

  SuèdeModifier

  SuisseModifier

  TanzanieModifier

  Trinité-et-TobagoModifier

  TunisieModifier

  TurquieModifier

  UkraineModifier

  UruguayModifier

  VenezuelaModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. http://espn.go.com/blog/truehoop/post/_/id/3311/monday-bullets-53
  2. http://www.basketsession.com/actu/la-france-premier-fournisseur-de-joueurs-etrangers-en-nba-46297
  3. a b c et d https://www.b92.net/sport/kosarka/nba.php?yyyy=2017&mm=10&dd=13&nav_id=1313938
  4. « NBA : Steve Nash met fin à sa carrière - Africa Top Sports », Africa Top Sports,‎ (lire en ligne, consulté le 30 décembre 2017).
  5. « Shaquille O'Neal, Allen Iverson et Yao Ming intronisés au Hall Of Fame », Sport24,‎ (lire en ligne, consulté le 7 janvier 2018).
  6. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, « Les Rockets ont retiré le maillot de Yao Ming - BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses », BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses,‎ (lire en ligne, consulté le 7 janvier 2018).
  7. « (E) Drazen Petrovic Remembered, Nominated For Hall of Fame », sur www.croatia.org (consulté le 30 décembre 2017).
  8. « Marc champion NBA après Pau, la fratrie Gasol dans l'histoire », sur L'Équipe (consulté le 22 juin 2019)
  9. « Les "NBA Finals" de Tony Parker », sur L'Équipe, (consulté le 29 décembre 2017).
  10. « Rodman, Mullin et Sabonis au Hall of Fame », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 31 décembre 2017).
  11. (en) nba.com, « NBA Defensive Player of the Year Award Winners | NBA.com », sur NBA.com (consulté le 1er janvier 2018).
  12. (en) « The Two Towers That Weren't | The Classical », sur theclassical.org (consulté le 1er janvier 2018).
  13. (en) nba.com, « NBA Most Improved Player Award Winners | NBA.com », sur NBA.com (consulté le 2 janvier 2018).