Liste des comtes d'Urach

page de liste de Wikipédia

Les comtes d'Urach sont une ancienne famille noble de Bad Urach du Bade-Wurtemberg en Allemagne, actifs durant le Moyen Âge. Ils se sont alliés aux familles de Zähringen (Allemagne) et de Neuchâtel (Suisse).

HistoireModifier

GénéalogieModifier

Egon Ier d'Urach[1], (vers 1040/55 - 1100/12)[2], dit aussi "Egino de Frioul"[3], comte de Dettingen et d'Urach, il bâtit le château d'Urach.

Il épouse Berthe, comtesse de Calw[4] ou Cunégonde, fille de Rudolf von Rheinfelden et de Thetberge, de qui il a :

  • Egon II qui suit,
  • Gebhard, (? - ), abbé bénédictin de l'Abbaye de Hirsau avant 1091 prieur et abbé d'Hirsau vers 1091/1105, abbé de l'Abbaye de Lorsch de 1105 à 1107, évêque de Spire en 1105,
  • Connon, (? - Préneste ), évêque et cardinal de Préneste de 1107 à 1122 ,
  • Mechtild (ou Mathilde), elle épouse Manogold de Sulmentingen de qui elle a Egino, Udalrich et Mechtild[1].

Egon II d'Urach[1], (vers 1085 - ou ), dit aussi "Egino de Frioul"[5], comte de Schwiggerstal de 1091 à 1105, comte de Zollern, comte d'Urach.

Il épouse Kunigunde ou Hadewich von Habsbourg, (1100 - ?), de qui il a :

  • Egon III qui suit,
  • Gebhard, (? - ), évêque de Spire (Spire ?), évêque de Strasbourg de 1131 à 1141,
  • Halewicgne, elle épouse Hartman, comte de Wurtemberg,
  • Udahild, ou Udihild, (? - après 1130/34), comtesse de Zolron, elle épouse Frédéric Ier de Zollern,
  • Irmengarde, elle épouse Schweikard de Gundelfingen,
  • Alberada (ou Albérade), abbesse de Lindau, elle se retire, vers l'an 1131, dans l'abbaye de Zwifalten.

Egon III d'Urach[1], (vers 1125 - /96), dit "le Jeune", nommé aussi "Egino de Frioul"[6], comte d'Urach.

Il épouse Cunégonde, (vers 1140 - 1168), fille d'Engelbert de Wasserbourg ou d'Engilbert von Hallgraf et d'Edwige von Vichtenstein, de qui il a :

  • Egon IV qui suit,
  • Margareta, elle épouse Swigger von Gundelfingen, (? - après 1231),
  • Gebhard, comte d'Urach en 1180,
  • Berthold, comte d'Urach en 1180.

Egon IV d'Urach[1], dit "le Barbu", (Bad Urach 1160/65 - 12//36), comte d'Urach et de Fribourg.

Il épouse vers 1181 Agnès (1160/70 - 1er//39), fille de Berthold IV de Zähringen et d'Heiwig de Frobourg, de qui il a :

  • Egon V qui suit,
  • Rudolf, (? - 1254/60), comte d'Urach, moine à Bebenhausen en 1254,
  • Conrad, (Bad Urach vers 1170/80 - Bari ), cardinal,
  • Berthold, (? - 8//61), comte d'Urach, il épouse Agathe de Lechsgemünde, fille de Berthold Ier de Graisbach et d'Adélhaïd[7],[8],
  • Agnès, (? - après ), elle épouse Henri Ier de Bade-Hachberg, (avant 1190 - ),
  • Hilwidis (ou Heilwig, ou Stéphanie), (vers 1190 - 1233/62), elle épouse Frédéric II de Ferrette(vers 1187 - //33),
  • Yolande, (vers 1184 - ?), comtesse d'Arberg, elle épouse, en 1202, Ulrich III de Neuchâtel, (? - décédé entre le et le ),
  • N..., (? - 1248), elle épouse Burchard von Üsenberg.

Egon V d'Urach[1], (vers 1185 - //37), comte d'Urach en 1219 et de Fribourg en 1220.

Il épouse Adelaïde, (? - avant 1248), fille d'Heinrich de Neuffen et d'Adelheid de Winnenden, de qui il a :

Berthold d'Urach[1], (? - /), comte d'Urach.

Il épouse Agate, fille de Berthold Ier de Lechsgemünd et d'Adélaïde, de qui il a Bertha, nonne à Sirnau en 1261[1].

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Nicolas Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques et autres anciens monuments, depuis la naissance de Notre-Seigneur, par le moyen d'une table chronologique, (lire en ligne), p. 54 à 60, 71 à 73

Liens externesModifier

  • Cet article s'inspire de l'article Wikipédia : Urach (Adelsgeschlecht) de:Grafen von Urach
  • Médiéval Généalogie, GRAFEN von URACH [4]
  • Geneall, Graf von Urach [5]
  • Fabpedigree, Urach [6]
  • Roglo, Graf von Urach [7]

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h Grafen von Urach
  2. d'après Médiéval Généalogie son origine est inconnue de même que son épouse, mais Nicola Viton de Saint-Allais le désigne comme le 5° fils de Rodolphe Ier d'Achalm, Geneall [1] et Fabpedigree [2] le disent fils de Lüdold de Dettingen, Roglo le dit fils d'Egon II de Frioul [3]. Dans tous les cas Egon Ier d'Urach descend de la famille des Unrochides
  3. Roglo, Egon III de Frioul
  4. L'Art de vérifier les dates des faits historiques
  5. Roglo, Egon IV de Frioul
  6. Roglo, Egon V de Frioul
  7. Geneall
  8. Médiéval Généalogie le dit moine en 1198, abbé de Tennenbach en 1207/21, abbé de Lützel (Lucelle) en 1215/30, abbé de Salem (Salmansweiler) en 1240/42