Liste des chefs du gouvernement allemand

page de liste de Wikipédia

Cette page dresse la liste des chefs de gouvernement de l'Allemagne depuis 1871. Il a été titré « chancelier » (Kanzler) dans la plupart des régimes.

Empire allemandModifier

Pendant l’Empire allemand (1871–1919), le chef du gouvernement de l’empereur est le chancelier impérial (Reichskanzler). Il est nommé par l’empereur et n’est responsable que devant lui, bien que le Reichstag (Assemblée de l'Empire) soit élu. Ceci change le , par un amendement de la constitution, mais la révolution allemande éclate quelques jours plus tard.

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
1   Otto von Bismarck
( - )

1871

1890
Sans étiquette Ministre-président de Prusse à partir de , ce conservateur pragmatique veut donner à son pays une position dominante en Europe. Une série de victoires contre le Danemark en 1864, contre l'Autriche en 1866 puis contre la France en 1871 permettent la proclamation de l'Empire allemand dont il devient le premier chancelier. Dans les années 1870, le réarmement de la France revancharde inquiète et il met en place des systèmes d'alliances pour assurer la sécurité de l'empire, politique qui culmine en avec l'établissement de la Triplice. L'Allemagne entame une expansion coloniale. Il est limogé en 1890 par le nouvel empereur, Guillaume II.
2   Leo von Caprivi
( - )

1890

1894
Sans étiquette -
3   Chlodwig zu Hohenlohe-Schillingsfürst
( - )

1894

1900
Sans étiquette -
4   Bernhard von Bülow
( - )

1900

1909
Sans étiquette -
5   Theobald von Bethmann Hollweg
( - )

1909

1917
Sans étiquette -
6   Georg Michaelis
( - )

1917

1917
Sans étiquette -
7   Georg von Hertling
( - )

1917

1918
Sans étiquette -
8   Max de Bade
( - )

1918

1918
Sans étiquette -

République de WeimarModifier

À l'époque de la république de Weimar (1919-1933)[a], le chancelier du Reich (der Reichskanzler) est nommé par le président du Reich (der Reichspräsident) et il est responsable devant le Reichstag.

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
9   Friedrich Ebert
1871-1925

1918

1919
SPD
10   Philipp Scheidemann
1865-1939

1919

1919
SPD Ministre-président du Reich (Reichsministerpräsident)
11   Gustav Bauer
1870-1944

1919

1920
SPD Ministre-président du Reich (Reichsministerpräsident) au
12   Hermann Müller
1876-1931

1920

1920
SPD
13   Constantin Fehrenbach
1852-1926

1920

1921
Zentrum
14   Joseph Wirth
1879-1956

1921

1922
Zentrum
15   Wilhelm Cuno
1876-1933

1922

1923
Sans étiquette
16   Gustav Stresemann
1878-1929

1923

1923
DVP
17   Wilhelm Marx
1863-1946

1923

1925
Zentrum
18   Hans Luther
1879-1962

1925

1926
Sans étiquette
19   Wilhelm Marx
1863-1946

1926

1928
Zentrum
20   Hermann Müller
1876-1931

1928

1930
SPD
21   Heinrich Brüning
1885-1970

1930

1932
Zentrum
22   Franz von Papen
1879-1969

1932

1932
Sans étiquette
23   Kurt von Schleicher
1882-1934

1932

1933
Sans étiquette

Troisième ReichModifier

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
24   Adolf Hitler
( - )

1933

1945
NSDAP En 1933, Adolf Hitler accède au poste de chancelier du Reich. En 1934, les postes de chancelier et de président sont remplacés par le titre de Führer et chancelier du Reich (Führer und Reichskanzler). Ces fonctions sont ensuite séparées à nouveau dans le testament politique de Hitler.
25   Joseph Goebbels
( - )

1945

1945
NSDAP Formellement pendant un jour, entre la mort d’Adolf Hitler () et son propre suicide (1er mai).
26   Lutz Schwerin von Krosigk
( - )

1945

1945
NSDAP Il refuse le titre de chancelier et prend celui de ministre-président.

République démocratique allemandeModifier

Sous la République démocratique allemande (19491990), le chef de gouvernement était le président du Conseil des ministres (Vorsitzender des Ministerrats).

Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
  Otto Grotewohl
1894-1964[1]

1949

1964
SED
  Willi Stoph
1914-1999

1964

1973
SED
  Horst Sindermann
1915-1990

1973

1976
SED Devient ensuite président de la Chambre du peuple jusqu'en .
  Willi Stoph
1914-1999

1976

1989
SED Admet devant la Chambre du peuple l'échec de la RDA en .
  Hans Modrow
1928-

1989

1990
SED / PDS À la fin de son mandat, il fait entrer huit représentants des mouvements d'opposition au régime dans son gouvernement.
  Lothar de Maizière
1940-

1990

1990
CDU Est-allemande Porte le titre de ministre-président. Premier et dernier chef de gouvernement issu d'élections libres et démocratiques en RDA.

République fédérale d'AllemagneModifier

Sous la République fédérale, depuis 1949 (Allemagne de l'Ouest, puis depuis 1990 Allemagne réunifiée), le chef de gouvernement est le chancelier fédéral ou Bundeskanzler. L'arrivée d'Angela Merkel au pouvoir en 2005 a conduit à la féminisation de la fonction : elle est désignée comme la chancelière fédérale ou Bundeskanzlerin.

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
27   Konrad Adenauer
( - )

1949

1953
CDU Père fondateur de la République fédérale et partisan d’une orientation conservatrice et pro-occidentale.

1953

1957

1957

1961

1961

1963
28   Ludwig Erhard
( - )

1963

1966
CDU Ministre fédéral de l'Économie depuis , artisan du « miracle économique allemand » avant ses trois années à la chancellerie. Remplace Adenauer de la tête de la CDU peu après le traité d'amitié franco-allemand.
29   Kurt Georg Kiesinger
( - )

1966

1969
CDU Précédemment ministre-président de Bade-Wurtemberg. À la tête de la première grande coalition de la République fédérale.
30   Willy Brandt
( - )

1969

1972
SPD Premier chancelier social-démocrate depuis 1930, à la tête d’une coalition sociale-libérale. Ancien bourgmestre-gouverneur de Berlin-Ouest, précédemment ministre fédéral des Affaires étrangères.

1972

1974
Conformément à la Loi fondamentale, le vice-chancelier Walter Scheel assure l'intérim.
31   Helmut Schmidt
( - )

1974

1976
SPD Successeur de Brandt à la tête de la coalition sociale-libérale jusqu’au retour à droite du FDP.

1976

1980

1980

1982
32   Helmut Kohl
( - )

1982

1987
CDU Ancien ministre-président de Rhénanie-Palatinat. Plus long mandat depuis Bismarck, artisan de la Réunification en 1990.

1987

1991

1991

1994

1994

1998
33   Gerhard Schröder
(né le )

1998

2002
SPD Précédemment ministre-président de Basse-Saxe. Premier baby-boomer à prendre la tête du gouvernement, marquant l’arrivée au pouvoir de la « génération de 68 » avec la coalition rouge-verte.

2002

2004

2004

2005
34   Angela Merkel
(née le )

2005

2009
CDU Première femme et première personnalité de l’ancienne Allemagne de l’Est à cette fonction, à la tête d'une grande coalition de 2005 à 2009, d'une coalition CDU-CSU-FDP de 2009 à 2013 et à nouveau d'une grande coalition depuis 2013.

2009

2013

2013

2017

2017
en fonction

Frise chronologiqueModifier

Angela MerkelGerhard SchröderHelmut KohlHelmut SchmidtWalter ScheelWilly BrandtKurt Georg KiesingerLudwig ErhardKonrad Adenauer 

Classement par durée de mandatModifier

Rang Nom En jours En années Dates Commentaire
1 Helmut Kohl 5870 16 ans et 26 jours 6 1982 – 1998 Battu aux élections fédérales.
2 Angela Merkel 5210 14 ans, 3 mois et 5 jours 8 2005 – ... 4e mandat en cours.
3 Konrad Adenauer 5143 14 ans et 1 mois 1 1949 – 1963 Démissionne.
4 Helmut Schmidt 3060 8 ans, 4 mois et 15 jours 5 1974 – 1982 Renversé par le Bundestag.
5 Gerhard Schröder 2583 7 ans et 26 jours 7 1998 – 2005 Battu aux élections fédérales.
6 Willy Brandt 1659 4 ans, 6 mois et 16 jours 4 1969 – 1974 Démissionne.
7 Ludwig Erhard 1142 3 ans, 1 mois et 15 jours 2 1963 – 1966 Démissionne.
8 Kurt Georg Kiesinger 1055 2 ans, 10 mois et 20 jours 3 1966 – 1969 Battu aux élections fédérales.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le régime de la république de Weimar n'a pas été aboli par le régime hitlérien qui a suivi à compter du , mais sa fin officielle est en fait douze ans plus tard le , date de l'arrestation :

RéférencesModifier

  1. « Biographie de Otto Grotewohl », sur www.encyclopedie.bseditions (consulté le 24 mars 2017)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier