Ouvrir le menu principal

Liste des anoblissements en Belgique sous le règne du roi Albert II

page de liste de Wikipédia

Cette liste contient tous les Belges anoblis ou ayant bénéficié d'une autre faveur nobiliaire (concession, généralement à titre personnel, ou extension de titre) sous le règne du roi Albert II.

1993Modifier

BaronModifier

ChevalierModifier

  • Armand André, Professeur honoraire ULg, Ancien Président Académie royale de Médecine de Belgique
  • Henri Douxchamps Segesser de Brunegg, ambassadeur, ancien représentant permanent de la Belgique auprès de l’Office des Nations unies
  • Vic Gentils († 1997), sculpteur

1994Modifier

DucModifier

BaronModifier

ChevalierModifier

  • Paul Buysse, ancien président de la Chambre de Commerce
  • Jean-Pierre de Bandt, président du Groupe Coudenberg (fédéralisme)
  • Lucien Bockstaele (†), ingénieur agricole
  • Felix De Boeck († 1995), artiste-peintre
  • Messire Christian de la Kethulle de Ryhove, chef d'entreprise (†2009)
  • Jean Delva († 2003), chef d'entreprise
  • Fernand Traen, président Maatschappij Brugse Zeevaartinrichtingen
  • Jacques Verdickt, banquier

ÉcuyerModifier

1995Modifier

ComteModifier

BaronModifier

ChevalierModifier

1996Modifier

ComteModifier

BaronModifier

ChevalierModifier

ÉcuyerModifier

1997Modifier

BaronModifier

ChevalierModifier

1998Modifier

ComteModifier

BaronModifier

ChevalierModifier

ÉcuyerModifier

1999Modifier

ComteModifier

VicomteModifier

BaronModifier

  • Alys Clark, épouse de Francis Cattoir, ancienne présidente Association pour le Volontariat : concession de noblesse et du titre de baronne, le tout à titre personnel[2].
  • Eva Gerretsen, veuve d’August Bal : concession de noblesse et de titre personnel de baronne, le tout à titre personnel[2].
  • Paul Levy : concession de noblesse et du titre de baron, le tout à titre personnel[2].
  • Robert Stouthuysen, chevalier, ancien président du Vlaams Economisch Verbond, chevalier : concession du titre personnel de baron[2].
  • Karel Boone, ancien président Fédération des entreprises de Belgique : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[2].
  • Alain Philippson, chef d'entreprise (D'Ieteren, Banque Degroof) : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[2].
  • Marc Servotte, fonctionnaire : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[2].
  • Robert Tollet, professeur à l'ULB, président du Conseil central de l'Économie : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[2].
  • Georges Primo, chirurgien du cœur.
  • Hugo Vandamme, chef d'entreprise (BARCO).
  • Paul Vandenplas, professeur physicien à la FUCaM.

ChevalierModifier

  • Georges Baines, architecte : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[2].
  • Raoul Debroeyer alias Royer, artiste graphique : concession de noblesse et du titre de chevalier, le tout à titre personnel[2].

2000Modifier

BaronModifier

ChevalierModifier

2001Modifier

BaronModifier

ChevalierModifier

2002Modifier

ComteModifier

BaronModifier

  • Grégoire Brouhns, ancien secrétaire général du ministère des Finances : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[3].
  • Philippe de Buck van Overstraeten, secrétaire général de la fédération patronale européenne : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[3].
  • Bernard de Hemptinne, écuyer, spécialiste de chirurgie interne : concession du titre personnel de baron[3].
  • Sophie Jekeler, épouse de Mathieu Wirtz, présidente de l'association Le Nid (réinsertion des prostituées) : concession de noblesse et du titre de baronne, le tout à titre personnel[3].
  • Edgar Kesteloot, concepteur et présentateur du Jardin extraordinaire : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[3].
  • Rita Mulier, épouse de Raymond Jolie, féministe flamande : concession de noblesse et du titre de baronne, le tout à titre personnel[3].
  • Gaston Roelants, athlète : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[3].
  • François Schuiten, dessinateur : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[3].
  • Frans Van Daele, diplomate : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[3].
  • Gui de Vaucleroy, écuyer, ancien président de la Fédération des entreprises de Belgique : concession du titre personnel de baron[3].
  • Maurice Velge, écuyer, culturel flamand : concession du titre personnel de baron[3].
  • Jacques Willems, ancien recteur de la RUG : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[3].

ChevalierModifier

  • Jules dit Julos Beaucarne, chanteur-compositeur : concession de noblesse et du titre de chevalier, le tout à titre personnel[3].
  • Raymond Ceulemans, joueur de billard : concession de noblesse et du titre de chevalier, le tout à titre personnel[3].

ÉcuyerModifier

  • Mathieu Wirtz, époux de Sophie Jekeler sus-mentionnée : concession de noblesse héréditaire[3].

2003Modifier

VicomteModifier

  • Frank De Winne, spationaute de l'Agence spatiale européenne (ESA) : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de vicomte[4].

BaronModifier

  • Jean dit Juan Cassiers, ambassadeur honoraire à Pékin, Washington, auprès de l'OTAN et du Saint-Siège : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[4].
  • Léon Cassiers, psychiatre, ancien président du Comité consultatif de bioéthique : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[4].
  • Jacques Debulpaepe, directeur général de Child Focus : concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron[4].
  • Mia Doornaert, ancienne présidente de l' Association des journalistes professionnels et de la Fédération internationale des journalistes : concession de noblesse et du titre de baronne, le tout à titre personnel[4].
  • Jacques Franck, ancien directeur/rédacteur en chef de La Libre Belgique : concession de noblesse et du titre de baron, le tout à titre personnel[4].
  • Hilde Kieboom, épouse de Jan De Volder, fondatrice-présidente de la Communauté Sant'Egidio de Belgique : concession de noblesse et du titre de baronne, le tout à titre personnel[4].
  • Willy Legros, recteur de l'Université de Liège : concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron[4].
  • Luc Tayart de Borms, écuyer, administrateur délégué de la Fondation Roi Baudouin : concession du titre personnel de baron[4].
  • Rudolf Verheyen, président du CA du Vlaams Instituut voor Technologische Ontwikkeling : concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron[4].
  • Emmanuel de Vicq de Cumptich, baron : extension de son titre de baron à toute sa descendance[4].

ChevalierModifier

  • Charles Vandenhove, architecte : concession de noblesse et du titre de chevalier, le tout à titre personnel[4].

2004Modifier

BaronModifier

  • Léonie Cooreman (Annie Cordy), chanteuse-comédienne : concession de noblesse avec le titre personnel de baronne[5]
  • Francine de Nave, conservateur en chef du Musée Plantin-Moretus à Anvers : concession de noblesse avec le titre personnel de baronne[5].
  • Karin Gérard, épouse de Patrick Bioul, ancienne présidente du Conseil supérieur de la Justice : concession de noblesse avec le titre personnel de baronne[5].
  • Elisabeth Lhoist, veuve de Jean Berghmans, chef d'entreprise, mécène : concession de noblesse avec le titre personnel de baronne[5].
  • Jean-Pierre Berghmans, chef d'entreprise (Lhoist), mécène : concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • Marcel Crochet, recteur de l'Université catholique de Louvain : concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • Jean Cuvelier, chirurgien du roi à l'hôpital Onze-Lieve-Vrouw: concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • Pierre de Maret, recteur de l'ULB : concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • Koen Lenaerts, juge à la Cour de justice des Communautés européennes : concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • André Oosterlinck, recteur de la KUL : concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • Jacques Planchard, gouverneur honoraire de la Province de Luxembourg : concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • Tony Vandeputte, ancien administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique : concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • Eric van Weddingen, ancien député, ancien Commissaire royal à l'Harmonisation et à la Simplification de la Fiscalité : concession de noblesse avec le titre personnel de baron[5].
  • M. et Mme François Duesberg-Martens, fondateurs-conservateurs du Musée des arts décoratifs François Duesberg à Mons : concession de noblesse avec le titre de baron et baronne, le tout à titre personnel[5].
  • Tony Martens, veuve de Jan Baert, président des éditions Concentra : concession de noblesse et du titre de baronne, le tout à titre personnel[5].

ChevalierModifier

  • Robrecht Dewitte, cofondateur et administrateur délégué de Musica Antiqua Bruges : concession de noblesse avec le titre personnel de chevalier[5].

ÉcuyerModifier

  • Vincent Berghmans, mécène (Lhoist) : concession de noblesse héréditaire[5].
  • Jacques Berghman, mécène (Lhoist) : concession de noblesse héréditaire[5].

2005Modifier

BaronModifier

ChevalierModifier

2006Modifier

VicomteModifier

BaronModifier

ChevalierModifier

  • Vincent Doumier, chef d'entreprises, administrateur de l'asbl Les Petits Riens

2007Modifier

BaronModifier

  • Dame Elisabeth Coppée, veuve de Philippe le Hodey, ancienne administratrice de sociétés et de la RTBF : concession du titre personnel de baronne[6].
  • Dame Marie-Christiane de Corswarem, épouse de Jozef Van Tichelen, fondatrice et première présidente de Make A Wish : concession du titre personnel de baronne[6].
  • Françoise Meunier, cancérologue, DG de l'Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer : concession de noblesse et du titre de baron, le tout à titre personnel[6].
  • Jacques Brotchi, chevalier : concession du titre personnel de baron[6].
  • Eric de Bruyn : concession de noblesse héréditaire[6].
  • Michel Franchimont, écuyer, ancien professeur de l'Université de Liège, ancien bâtonnier, ancien président de la commission-Franchimont de réforme de la procédure pénale : concession du titre personnel de baron[6].
  • Bert De Graeve, chef d'entreprise (Bekaert, ancien VRT) : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Éric De Keuleneer, professeur (Solvay Business School) : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Patrick De Maeseneire, chef d'entreprise (Callebaut) : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Noël Devisch, président du Boerenbond : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Roland Gillion, mécène, président de la Jeune Peinture Belge : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Rik Jaeken, président de l'UNIZO : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Julien Klener, professeur, président du Consistoire Central Israélite : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Norbert Martin, chef d'entreprise (BASF), président de l' Institut de Pathologie cellulaire Christian de Duve : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Gerard Mortier, directeur et ancien directeur de grands opéras : concession de noblesse et du titre de baron, le tout à titre personnel[6].
  • Guy Quaden, gouverneur de la Banque nationale de Belgique : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Niceas Schamp, docteur en sciences, ancien professeur de l'UGent, secrétaire perpétuel de la Koninklijke Vlaamse Academie van België voor Wetenschappen en Kunsten : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Ajit Shetty, chef d'entreprise (Janssen Pharmaceutica) : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].
  • Michel Van Vyve, neurochirurgien du roi : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de baron[6].

2008Modifier

ComteModifier

BaronModifier

ChevalierModifier

2009Modifier

ComteModifier

  • François de Radiguès de Chennevière, écuyer : concession du titre de comte pour lui-même et pour tous ses descendants avec augmentation d'armoiries[7].

BaronModifier

ChevalierModifier

ÉcuyerModifier

  • Yves de Halleux : concession de noblesse héréditaire[7].

2010-2011Modifier

En 2010 comme en 2011, le gouvernement démissionnaire Leterme étant en affaires courantes, le roi Albert II n'a anobli personne lors de la fête nationale[8].

2012Modifier

BaronModifier

  • Pierre-Olivier Beckers, écuyer, administrateur délégué du Groupe Delhaize : concession du titre personnel de baron[9].
  • Thierry Boon-Falleur, UCL : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].
  • Roger Coekelbergs : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].
  • Jozef (Jef) Colruyt, CEO de Colruyt : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].
  • Ingrid Daubechies, Université libre néerlandophone de Bruxelles: concession de noblesse à titre personnel[9].
  • Arie Van Lysebeth, ancien directeur du Conservatoire royal de Bruxelles : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].
  • Didier Matray, avocat, régent de la BNB : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].
  • Kristine De Mulder, Europalia : concession de noblesse à titre personnel[9].
  • Désiré Collen, KUL : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].
  • Olivier De Schutter, UCL : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].
  • Piet Vanthemsche, président du Boerenbond : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].
  • Simone Weinberger, veuve de David Susskind : concession de noblesse pour elle et les descendants issus de son mariage avec David Susskind. Titre de baronne concédé à titre personnel[9].
  • Julien De Wilde, CEO d'Alcatel Bell et Bekaert : concession de noblesse héréditaire, créé baron à titre personnel[9].

ChevalierModifier

  • Nicolas de Cock de Rameyen, écuyer : concession du titre personnel de chevalier[9].
  • Guy de Cordes : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[9].
  • Christian Delloye : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[9].
  • Raphaël De Rycke : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[9].
  • Frans De Weer : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[9].
  • Geert Gijs : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[9].
  • Philippe Samyn : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[9].
  • Pierre Goldschmidt : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[9].
  • Luc Vandewalle : concession de noblesse héréditaire avec le titre personnel de chevalier[9].

2013Modifier

ComteModifier

  • Bernard de Traux de Wardin, baron, président de la Fondation Reine Paola : concession du titre de comte pour lui et sa descendance[10].

BaronModifier

  • Michèle Coninsx, magistrat dans « Eurojust », présidente de l'agence européenne pour la coopération judiciaire en matière pénale avec siège à La Haye : concession du titre de baronne à titre personnel[10].
  • Chris Van Den Wyngaert, professeur extraordinaire en droit pénal et en procédure pénale à la « Universiteit Antwerpen », juge permanent dans le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie à La Haye, juge permanent dans la Cour pénale internationale à La Haye : concession du titre de baronne à titre personnel[10].
  • Thierry Muûls, écuyer, ambassadeur honoraire de S.M. le Roi, ambassadeur à Madrid et auprès du Saint-Siège : concession du titre de baron à titre personnel[10].
  • Dominique Struye de Swielande, écuyer, ambassadeur honoraire de S.M. le Roi, représentant permanent auprès de l’OTAN, ambassadeur à Berlin, à Washington et à Kinshasa : concession du titre de baron à titre personnel[10].
  • François Englert, docteur en physique, professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles, père du « boson de Higgs » : concession du titre de baron à titre personnel[10].
  • Jean Eylenbosch, vice-président « Public Affairs » et membre du Comité de direction de la division belge et luxembourgeoise de « Coca-Cola Enterprises », administrateur de « Special Olympics Belgium » : concession du titre de baron à titre personnel[10].
  • François Ost, juriste, philosophe et écrivain, professeur aux Facultés universitaires Saint-Louis, fondateur et co-directeur du CEDRE (Centre d’étude du Droit de l’Environnement) : concession du titre de baron à titre personnel[10].
  • Vic Swerts, fondateur, CEO et président de Soudal (« Entreprise de l’Année » en 2011) : concession du titre de baron à titre personnel[10].
  • Rudi Thomaes, secrétaire-général et administrateur délégué d’Alcatel Bell, administrateur délégué de la Fédération des Entreprises de Belgique, président du Conseil d’administration de BAM (« Beheersmaatschappij Antwerpen Mobiel ») : concession du titre de baron à titre personnel[10].
  • Jean-Louis Vincent, médecin, professeur ordinaire à l’Université libre de Bruxelles, chef de service des Soins intensifs à l’Hôpital universitaire académique Erasme, membre-fondateur de la « European Society of Intensive Care Medicine » et de la « European Shock Society », secrétaire général de la « World Federation of Societies of Intensive and Critical Care Medicine », récipiendaire en 2010 du Prix scientifique quinquennal Joseph Maisin du Fonds de la Recherche scientifique. : concession du titre de baron à titre personnel[10].

ChevalierModifier

  • Dirk Brossé, compositeur et chef d’orchestre, professeur au Conservatoire royal de Gand, directeur artistique de l’Orchestre symphonique des Jeunes de Bruxelles, chef d’orchestre principal de l’Orchestre national de Belgique, directeur musical du « Chamber Orchestra of Philadelphia » : concession du titre de chevalier à titre personnel[10].
  • Guy Keutgen, juriste, administrateur-secrétaire général honoraire de la Fédération des Entreprises de Belgique, président honoraire du CEPANI (Centre belge d’Arbitrage et de Médiation), professeur extraordinaire émérite de l’Université Catholique de Louvain et président de la Chambre d’arbitrage permanente du Centre d’Arbitrage en matière d’abus sexuels : concession du titre de chevalier à titre personnel[10].
  • Jacques Keutgen, pédiatre, directeur général et directeur médical de l’Hôpital de la Sainte Famille à Bethléem (Palestine) : concession du titre de chevalier à titre personnel[10].
  • Jean-Jacques Schul, directeur général honoraire de la Banque européenne d’Investissement, président d’IDAY (« International Day of the African Child and Youth ») et de « Fund Message of Yaguine & Fodé » : concession du titre de chevalier à titre personnel[10].

BibliographieModifier

L'ensemble des faveurs nobiliaires accordées jusqu'en l'an 2000 par le roi Albert II, avec une brève biographie de chaque récipiendaire ainsi que la description et le dessin en couleur de leurs armes est reprise dans le livre :

  • Paul De Win, Adelbrieven verleend door Z.M. Albert II, Koning der Belgen, 1993-2000 / Lettres patentes de noblesse octroyées par S.M. Albert II, Roi des Belges 1993-2000, préface par le Baron de Kerchove d'Ousselghem, Tielt : Lannoo - Bruxelles : Racine, 2001. En ligne.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n et o concession à titre héréditaire

RéférencesModifier

  1. Comme elle n'a pas levé les lettres patentes, la nomination est demeurée sans suite.
  2. a b c d e f g h i j et k Bulletin trimestriel, publié par Association de noblesse du royaume de Belgique, no 220, octobre 1999.
  3. a b c d e f g h i j k l m n et o Bulletin trimestriel, publié par Association de noblesse du royaume de Belgique, no 232, octobre 2002.
  4. a b c d e f g h i j k et l Bulletin trimestriel, publié par Association de noblesse du royaume de Belgique, no 237, janvier 2004.
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r Bulletin trimestriel, publié par Association de noblesse du royaume de Belgique', no 240, octobre 2004.
  6. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s Bulletin trimestriel, publié par Association de noblesse du royaume de Belgique, no 251, juillet 2007.
  7. a b c d e et f Bulletin trimestriel, publié par Association de noblesse du royaume de Belgique, no 261, janvier 2010.
  8. Ch. V., « La noblesse en voie de non-extinction », La Dernière Heure,‎ (lire en ligne).
  9. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u et v Bulletin trimestriel, publié par Association de noblesse du royaume de Belgique, no 272, octobre 2012.
  10. a b c d e f g h i j k l m n et o Didier Reynders, Nominations nobiliaires, 12 juillet 2013, Consulter en ligne.