Liste des anciennes compagnies de chemin de fer en Belgique

page de liste de Wikipédia

La liste des anciennes compagnies de chemin de fer en Belgique est une liste non exhaustive d'anciennes sociétés belges.

Anciennes sociétés anonymesModifier

Outre les Chemins de fer de l'État belge, une série de compagnies privées, parfois très éphémères, ont vu le jour. Elles sont listées ci-dessous selon un classement chronologique (par la date de l'arrêté royal approuvant la création). Certaines se sont contentées de construire la ligne et de toucher les rentes de l'exploitation, assurée par des trains et des agents de l’État belge.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La Compagnie des chemins de fer des Plateaux de Herve est dite aussi suivant les sources : Compagnie des chemins de fer des Plateaux de Herve ou encore Compagnie ferroviaire des Plateaux de Herve. Elle était concessionnaire des lignes devenues ligne 38 et ligne 38A

RéférencesModifier

  1. a b et c Ulysse Lamalle, Histoire des chemins de fer belges, Bruxelles, Office de publicité, (1re éd. 1939), p. 42-45
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r Adolphe Demeur, « Table des matières : Sociétés de chemins de fer », dans Les Sociétés anonymes de Belgique en 1857, collection complète des statuts, collationnés sur les textes officiels, avec une introduction et des notes, Éd., 1863, pp. 707-708 intégral (consulté le 25 mai 2012).
  3. Alphonse Courtois, « Société du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France », dans Des opérations de bourse : manuel des fonds publics et des sociétés par actions dont les titres se négocient en France, en Belgique et en Suisse, Guillaumin et Cie, 1856 p. 334 intégral (consulté le 7 avril 2012)
  4. « Chapitre II - La recomposition de l'économie et de la société : 1. La formation d’une région économique et d’une société rurale originales : le Pays de Herve au crépuscule de l’époque moderne », dans Muriel Neven, Individus et familles : les dynamiques d'une société rurale, Liège, Presses universitaires de Liège, (ISBN 9782870192849, lire en ligne), p. 53-89
    voir note 116 au §76
    .

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier