Ouvrir le menu principal

Liste des abbés d'Aurillac

page de liste de Wikipédia
Saint Géraud avec les armoiries de l'abbaye et de la ville d'Aurillac.

L'abbaye d'Aurillac étant une abbaye chef d'ordre, dépendante directement du Saint-Siège, ses abbés exerçaient les fonctions d'un évêque; ils étaient mitrés et crossés.

Au temporel, les abbés d'Aurillac, qui étaient les héritiers du fief du comte Géraud et qui rendaient hommage directement au roi, étaient seigneurs d'Aurillac et de sa région, ils portaient le titre de comte.

Premier abbéModifier

Après qu'il ait fait don de tous ses biens à l'abbaye, Géraud prit les fonctions et le titre d'abbé, puis fit élire pour lui succéder un membre de sa famille, Adalgaire.

Abbés élusModifier

 
Armoiries de l'abbaye avec son cri.
 
Armoiries anciennes (jusqu'au XVe siècle).
  1. 898-907 : Adalgaire (Adalgarius), de la famille de Géraud, meurt avant lui.
  2. 907 : Jean Ier , de la famille de Géraud, donne 100 manses à l'abbaye.
  3. 920 : saint Odon de Cluny, ensuite abbé de Cluny, et de l'abbaye Saint-Pons de Thomières en 940. Il serait mort vers 942-944.
  4. 926 : Arnulphe (926-vers940), coadjuteur d'Odon, fonde en 936 à la demande de Raymond III comte de Toulouse un monastère à Saint-Pons-de-Thomières en 938, il rétablit le monastère de Cameri dit Saint Théofred en Velay près du Puy.
  5. Adralde Ier (vers 940-970) fonde le monastère de Capdenac.
  6. Géraud Ier de Saint-Céré (vers 970-987) termine la construction de la deuxième église abbatiale qui est dédiée en 972, reconstruit l'église Saint-Étienne qui avait été fondée par le père de Géraud. Il s'assure la protection de seigneurs laïcs en recommandant 10 000 manses au comte de Turenne et au vicomte de Carlat ainsi qu'à d'autres seigneurs du Quercy, mais tous ceux-ci se contentèrent de spolier l'abbaye. Il est dénommé Gérauld de Sainte-Sève par J.Henri Pignot[1].
  7. 987 : Raymond de Lavaur (-1010), fut l'écolâtre de Gerbert d'Aurillac.
  8. 1010 : Adralde II de Saint-Christophe (-1039).
  9. 1039 : Géraud II du Bex.
  10. Géraud III de Caussade.
  11. Géraud IV de Capdenac.
  12. Pierre Ier de Limagne.
  13. Émile (vers 1061-1074).
  14. Pierre II de Césières (-1107).
  15. Gosbert (-1134).
  16. Pierre III de La Roque d'Aton (-1129).
  17. Pierre IV d'Alzon.
  18. Gaucelin d'Alzon.
  19. 1141 : Guillaume Ier (1141-1144).
  20. 1144 : Ebles (1144-1167).
  21. 1167 : Pierre V Brun (1167-1195).
  22. 1195 : Guillaume II (1167-1203).
  23. 1203 : Ramnulphe (1203-1204).
  24. 1204 : Géraud V de Cardaillac (1204-1233).
  25. 1233 : Bertrand Ier (1233-1252).
  26. 1252 : Aymard de Valette (1252-1262), fils de Fortanier (1145-1195), seigneur de Cuzoul, et d'Alixand de Najac. D'abord célérier de l'abbaye, il est ensuite nommé abbé de Figeac par l'abbé de Cluny, puis est élu abbé d'Aurillac.
  27. 1262 : Guillaume III Arnaud (début du conflit entre l'abbé et les consuls).
  28. 1291 : Pierre VI de Malfayde.
  29. 1303 : Draconnet de Montauban (-1311) En 1303, il reçoit l'hommage d'Astorg d'Orlhac pour la châtellenie de Laroquevieille. Sous son abbatiat, Guillaume de Baufet, devenu 86e évêque de Paris, écrit aux consuls pour qu'ils lui prêtent 2 000 livres pour son installation.
  30. 1311 : Guillaume IV. Sous son abbatiat, une bulle du pape Clément V autorise les abbés à célébrer la messe en habit pontifical. Il refuse l'érection d'Aurillac en diocèse. Le siège épiscopal est installé à Saint-Flour.
  31. 1320 : Archambaud. Déjà évêque d'Auvergne lors de son élection, les consuls refusent son entrée en habit pontifical dans la ville, disant que la cité de Saint Géraud est de nul ressort et dépend du Saint-Siège. Porte trois lions couronnés dans ses armes.
  32. 1335 : Guillaume V d'Angles de Montjoly à Saint-Martin-Valmeroux.
  33. 1340 : Aymeric de Montal, fils de Bertrand, seigneur de Laroquebrou et de Gaillarde de Sévérac (-13 juillet 1356/) Ratifie la IIIe Paix d'Aurillac le 3 mai 1347.
  34. 1356 : Pierre VII de Saint-Exupéry (-1407).
  35. 1424 : Bertrand II de Saint-Beauzire.
  36. 1440 : Hugues de Roche d'Agoux.
  37. 1464 : Jean II d'Armagnac de Pardiac (-1493), fils de Bernard VIII, comte de Pardiac, et d'Éléonore de Bourbon, comtesse de La Marche, évêque de Castres, 38e abbé. Est le frère de Jacques d'Armagnac, duc de Nemours (1433-exécuté à Paris en 1477).
  38. 1489 : Pierre VIII de Balzac (né à Aurillac -1495).
  39. 1490 : Gratien de Villeneuve.
  40. 1499 : Antoine II de Cardaillac.
  41. 1502 : Charles Ier de Saint-Nectaire.
  42. 15?? : cardinal Jean III de Lorraine.
  43. 1530-1543 : Jean de Cardaillac-Saint-Cirq, abbé commendataire de Belleperche depuis le 14 octobre 1485. Fait son entrée solennelle à Aurillac en 1530, effectue de gros travaux sur l'église et fait fabriquer un reliquaire d'argent pour les reliques de saint Géraud. Mort le 28 novembre 1543, il est inhumé dans l'abbatiale de Belleperche. Sa pierre tombale est au musée Ingres de Montauban.
  44. 1550 : cardinal Augustin Spinola.
  45. 1556 : Charles II de Saint-Martin.
  46. 1559 : Charles III de Saint-Nectaire (1492-1559/), abbé de Monestier et de Saint Chaffre, fait construire un bâtiment.
  47. 1560 : Antoine III de Saint-Nectaire (1524-1593), fils de Nectaire et de Marguerite d'Estampes, élu évêque Le Puy (en 1561). Prend les dispositions pour que l'abbaye soit mise en commende.

Abbés commendatairesModifier

  1. 1561 : Martin Fournier de Beaune-Semblançay (-1578).
  2. 1565 : Guillaume VI Viole (ca1515-), évêque de Paris.
  3. 1568 : cardinal Louis Ier Pisani.
  4. 1570 : Paul de Foix.
  5. 1578 : cardinal Georges d'Armagnac.
  6. 1585 : Philippe des Portes.
  7. 1603 : cardinal François de Joyeuse (1562-1615).
  8. 1615 : Pierre IX de Réveilles.
  9. 1616 : Charles IV de Noailles (Château de Pénières à Montvert en 1589 - Rodez 1648), évêque de Saint-Flour (1609-1646), évêque de Rodez (1646-1648), député aux États généraux de 1614.
  10. 1648 : Louis II Barbier de La Rivière, fondateur du couvent de la Visitation avec le duc de Noailles.
  11. 1670 : Hercule de Mauziéri.
  12. 1679 : cardinal Léon Potier de Gesvres.
  13. 1744 : Jean V Sébastien François de Barral (1710-1773), fils de Joseph et de Marie-Françoise Blondel, président au parlement de Grenoble, marquis de La Bastie-Avillard, évêque de Castres. Il fit l'acte d'abandon des justices qui appartenaient à l'abbé sur les territoires d'Aurillac, du Bex et de Belliac qui furent réunies au bailliage royal d'Aurillac.
  14. 1752 : Claude-Mathias-Joseph de Barral (1714-1803), frère du précédent, évêque de Troyes.
  15. 1787 : Jacques de Cambefort de Serieys (décédé le 15 janvier 1789 au palais abbatial), fils de Jean de Cambefort et de Marguerite Chastelain. Fut prieur royal de Maintenon, et chapelain de la Maison de Noailles.

Notes et référencesModifier

  1. J. Henri Pignot, "Histoire de l'Ordre de Cluny depuis la fondation de l'abbaye jusqu'à la mort de Pierre le Vénérable", tome I, Autun 1868, consultable https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5613224r.r=Sainte-S%C3%A8ve.langFR

BibliographieModifier