Ouvrir le menu principal

Liste des œuvres de Salvador Dalí

page de liste de Wikipédia

Salvador Dalí réalisa plus de 1 500 toiles dans sa vie[1], et produisit également des illustrations de livres, des lithographies, des costumes de théâtre, un grand nombre de dessins, de sculptures, d'objets et plusieurs films. La liste ci-dessous est la liste chronologique de ses œuvres[2],[3].

Peintures, dessins et sculpturesModifier

1910-1919Modifier

1920-1929Modifier

1930-1939Modifier

1940-1949Modifier

1950-1959Modifier

1960-1969Modifier

1970-1979Modifier

1980-1985Modifier

Autres travauxModifier

RomansModifier

Sous l'impulsion du poète Federico García Lorca, Dalí tenta de s'approcher des lettres par le biais du « roman pur ». Dans sa production littéraire seulement, Dalí décrivit, en termes visuels vifs, les intrigues et les amours d'un groupe d'aristocrates excentriques au style de vie luxueux et extravagant, symbolisant la décadence des années 1930.

  • 1944 : Visages cachés, Stock, , chap. 2720

LivresModifier

Éditions françaisesModifier

  • 1933 : Le Mythe tragique de l'Angélus de Millet, Allia, coll. « Livres d'art », 2011, 144 p. (ISBN 978-2-84485-418-6).
  • 1942 : La Vie secrète de Salvador Dalí. Suis-je un génie ?, édition critique établie par Frédérique Joseph Lowery à partir des manuscrits de Gala et de Salvador Dalí, préface de Jack Spector, éditions L'Âge d'Homme, octobre 2006 (ISBN 2-8251-3643-3).
  • 1963 : Journal d'un génie, Éditions de La Table Ronde, 1964 (ISBN 2-07-073811-6).
  • 1973 : Comment on Devient Dalí: Les aveux inavouables de Salvador Dalí
  • 1995 : Pensées et anecdotes, Le Cherche midi, coll. « Les pensées », réédition 2015.
  • avec Louis Pauwels : Les Passions selon Dalí, Denoël, coll. « Médiations », 2004, 240 p. (ISBN 978-2207256206).
  • Lettres à Picasso (1927-1970), Le Promeneur, 2005 (ISBN 978-2-07-077548-4).

Œuvres complètes en espagnolModifier

Les éditions Destino et la fondation Gala-Salvador Dalí ont édité les œuvres complètes de Salvador Dalí en 7 volumes (en espagnol) :

FilmsModifier

ScénariosModifier

Livrets d'opérasModifier

En 1939, Salvador Dalí conçut le livret du ballet Bacchanale, sur la base de Tannhäuser (Wagner) et du mythe de Léda.

Être Dieu. Opéra-poème, audiovisuel et cathare en six parties, opéra-poème sur un livret de Manuel Vázquez Montalbán, musique de Igor Wakhévitch ; publié en 1985.

Dessins animésModifier

AlbumsModifier

  • Je suis fou de Dalí ![13].

LogosModifier

PublicitéModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « The Salvador Dalí Online Exhibit », MicroVision (consulté le 13 juin 2006)
  2. Dalí, Salvador. (2000) Dalí: 16 Art Stickers, Courier Dover Publications (ISBN 0-486-41074-9).
  3. Salvador Dalí Art Works « Copie archivée » (version du 29 juillet 2009 sur l'Internet Archive), alphabetically and chronologically.
  4. Fondation Gala-Salvador Dalí, « Portrait de mon père et la maison du Llaner »
  5. Le Revolver à cheveux blancs, Gallimard, coll. « Poésie », 1966, 194 p. (ISBN 978-2070300457).
  6. Fondation Gala-Salvador Dalí, « Métamorphose paranoïaque du visage de Gala »
  7. Fondation Gala-Salvador Dalí, « Éléments énigmatiques dans un paysage »
  8. Mélancolie. Portrait de Claire Dux, chanteuse, par Salvador Dalí, 1942].
  9. La Gradiva daliniana par Ana Gómez Panero dans de Arte y Ciudad. Revista de Investigación, no 1, avril 2012, Université complutense de Madrid.
  10. La sculpture est illustrée à la page 144 N ° 371 du livre de Robert et Nicolas Descharnes «Le Dur et le Mou» | Publié par Éditions ECCART, Paris, 2003, (ISBN 978-2952102308)
  11. « Dossier pédagogique de la exposition Joann Sfar - Espace Dali »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Dossier pédagogique exposition Joann Sfar - Espace Dali.
  12. La sculpture est illustrée à la page 267 du livre de Robert et Nicolas Descharnes «Le Dur et le Mou» | Publié par Éditions ECCART, Paris, 2003., (ISBN 978-2952102308)
  13. Salvador Dalí : Je suis fou de Dalí !.
  14. [vidéo] Salvador Dalí: Lanvin Chocolate sur YouTube.
  15. Image at TJS Labs Gallery of Graphic Design.