Liste des évêques et archevêques de Poitiers

liste d'un projet Wikimedia

Évêques de PoitiersModifier

Antiquité tardiveModifier

Les évêques précédant Saint-Hilaire relèvent largement de la légende. Seul Agon paraît avéré.

Les évêques dont les noms suivent l'ont tous été entre 367/368 et av. 511 ; cependant ils ne sont connus que par les listes épiscopales ou des cultes qui leur sont rendus, il est donc impossible de préciser les dates de leurs épiscopats respectifs. Cette liste a été établie par Robert Favreau.

  • Pascentius ;
  • Quintianus ;
  • Saint Gelais ou Gelase (Gelasius) ;
  • Anthemius ;
  • Saint Maixent (?), mort en 515[1].

VIe siècleModifier

  • av. 511-apr. 533 : Adelphe (Adelphius) ;
  • 541 : Daniel ;
  • av. 555/557-apr. 561 : Pient ;
  • apr. 561 : Pescentius ou saint Pascence ;
  • av. 573-av. 594 : Marovée ou Mérovée ;
  • av. 594 : Platon, évêque ;
  • 597 - 601[2] : Saint Venance Fortunat.

VIIe et VIIIe sièclesModifier

  • av. 614 : Caregisilus ;
  • av. 614-apr. 616 : Ennoaldus ;
  • av. 616-apr. 627 : Jean Ier ;
  • ap. 628 : Désiré (de Wisigothie) (?)[3]) ;
  • jusque vers 645 : Emmeran[4] ; s’appuyant néanmoins sur un vide entre 675 et 677 dans la liste des évêques de Poitiers conservée dans un catalogue, E. Klebel[5] proposait de placer au cours de ces deux années l’épiscopat d’Emmeran. Certains historiens[6] ont néanmoins mis en doute la fiabilité de la mention de Poitiers par Arbéon de Freising dans sa Vita Haimhrammi ;
  • Ansoald[7] ;
  • av. 629-apr. 669 : Dido ou Didon ;
  • av. -apr.  : Ansoald.

Les évêques dont les noms suivent l'ont tous été entre apr. et av. 785 ; cependant ils ne sont connus que par les listes épiscopales ou des cultes qui leur sont rendus, il est donc impossible de préciser les dates de leurs épiscopats respectifs. Cette liste a été établie par Robert Favreau.

  • Eparchius ;
  • Maximinus ;
  • Gausbertus ;
  • Godo ;
  • Magnibertus ;
  • Bertaidus ;
  • Benoît (Benedictus) ;
  • Saint Anthème (VIIIe siècle) (?)[3]) ;
  • av. 785 : Jean II ;
  • av. 785 : Bertrand.

IXe siècleModifier

  • av. -apr. 813 : Séverin ;
  • av. -apr. 830 : Sigibrand ;
  • Fridebert (?)[3]) ;
  • av. -apr.  : Ébroïn ;
  • av. -apr.  : Engenoldus ;
  • av. 876 : Frotier Ier ;
  • av. 876-900 : Egfroi.

Xe siècleModifier

  • 900-apr. 934 : Frotier II ;
  • 937-apr. 963/964 : Alboin ;
  • av. 966/967-975 : Pierre Ier ;
  • 975-apr.  : Gislebert.

XIe siècleModifier

  • apr. -apr. 1043 : Isembert Ier ;
  • av. -av. 1087 : Isembert II ;
  • 1087-1115 : Pierre II.

XIIe siècleModifier

  • av. -1123 : Guillaume I (Guillaume Gilbert) ;
  • av. 1124-1124 : Guillaume II (Guillaume Adelelme) ;
  • v. 1133-v. 1135 : Pierre II de Châtellerault ;
  • av. -1142 : Grimoard ;
  • 1142-1154 : Gilbert de La Porrée ;
  • av. -1157/1158 : Chalon ;
  • av. -1161 : Laurent ;
  • av. -v. fin de 1182 : Jean III Bellesmains ;
  • 1184-1197 : Guillaume III Tempier ;
  • 1197-1198 : Aymar du Peirat ;
  • 1198-1214 : Maurice de Blason.

XIIIe siècleModifier

  • 1214-1224 : Guillaume Prévost ;
  • 1224-1234 : Philippe Balleos ;
  • 1235-1257 : Jean de Melun[8] ;
  • 1259-1271 : Hugues de Châteauroux ;
  • 1279-1306 : Gautier de Bruges ;

XIVe siècleModifier

XVe siècleModifier

XVIe siècleModifier

XVIIe siècleModifier

XVIIIe siècleModifier

Premier EmpireModifier

Restauration et Monarchie de juilletModifier

Deuxième République et Second EmpireModifier

Troisième RépubliqueModifier

Quatrième et Cinquième RépubliqueModifier

Archevêques de PoitiersModifier

AutresModifier

Évêques auxiliaires :

Administrateur apostolique :

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Robert Favreau (dir.) et al., Le diocèse de Poitiers, Paris, , 366 p., p. 341-342
  • Georges Pon et Yves Chauvin, La fondation de l'abbaye de Maillezais : récit du moine Pierre, La Roche-sur-Yon, Centre vendéen de recherches historiques, , 319 p. (ISBN 9782911253096), p. 206, 220
Dominique de Pradt
  • Journal de l'Empire, 18 juillet 1805

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Nominis, site de la Conférence des évêques de France, consulté le 7 janvier 2010.
  2. Notice BNF [1]
  3. a b et c Cet évêque n'est pas mentionné dans l'ouvrage de Robert Favreau et al. (1988).
  4. D'après Arbéon de Freising, Arbeonis episcopi Frisingensis vitae sanctorum Haimhrammi et Corbiniani, Hanovre, B. Krusch, coll. « MGH SRM », , p. 1-99.
  5. Ernst Klebel, « Zur Geschichte des Herzogs Theodo », Verhandlungen des Historischen Vereins für Oberpfalz und Regensburg, vol. 99,‎ , p. 165-205 (lire en ligne).
  6. cf. L. Kolmer, Regensburg und Bayern im Mittelalter, Ratisbonne, coll. « Studien & Quellen zur Geschichte Regensburgs, n°4 », , « Die Hinrichtung des hl. Emmeram », p. 8-11
  7. cf. K. Debus, Studien zu merowingischen Urkunden und Breifen. Untersuchungen und Texte, Archiv für Diplomatik, 14 (1968), p. 96-106 et 186-189.
  8. 4e évêque portant ce nom, à ne pas confondre avec Jean IV de Melun, vicomte de Melun son grand-père.
  9. Lettres patentes de Louis XI, le 19 octobre 1480, note (d) ainsi que "presens reverend pere en Dieu Messire Guillaume, Evesque de Poictiers" (lire en ligne).