Ouvrir le menu principal

Liste des évêques de Belley

page de liste de Wikipédia

Évêques des périodes romaine et mérovingienneModifier

La région du Bugey aurait été évangélisé dès le IIe siècle, mais il faut attendre le Ve siècle pour que se constitue un évêché.

  • Audax (vers 412)
  • v.552 -? : Vincentius, premier évêque de Belley[1]
  • Evrould
  • Claude I
  • 585-589 : Félix
  • Aquilin
  • Florentin v.650
  • Hypodimius
  • Ramnatius(Pracmatius)
  • Bertere

Moyen ÂgeModifier

  • v.722 : Ansemonde
  • v.769 Saint Hippolyte
  • Gondoal
  • Agisle
  • Euloge
  • Adorepert
  • Ermonbert
  • Rodoger
  • Rhitfroy
  • v.790 : Étienne I
  • Ringuin
  • Sigold
  • 886-899 : Adabald

Xe siècleModifier

  • v.900 : Étienne II
  • 915-927 : Elisachar
  • Isaac
  • v.932 : Jérôme
  • Hérice
  • Didier
  • v.985 : Herdulphe
  • 995-1003 : Eudes I

XIe siècleModifier

XIIe siècleModifier

  • v.1118-1121 : Amicon
  • v.1124-1129 : Ponce de Balmey
  • v.1134 : Berlion
  • 1134-1140 : Bienheureux Bernard de Portes
  • 1141-1160 : Guillaume I
  • v.1162 : Ponce de Thoire

L'empereur Frédéric Barberousse fait de l'évêque un prince d'Empire.

  • 1163-1178 : Saint Anthelme de Chignin, dit également de Belley, saint patron de la ville de Belley, co-titulaire de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste.
  • 1178 -1184 : Renaud
  • 1188-1190 : Saint Arthaud
  • 1190 : Eudes II
  • 1198-1207 : Bernard II

XIIIe siècleModifier

XIVe siècleModifier

  • 1309 : Thomas II
  • 1325 : Jacques de Saint-André
  • 1345 : Amédée d'Ameysin[4] ;
  • 1356-1368 : Guillaume de Martel
  • 1370-1373 : Édouard de Savoie-Achaïe ou de Savoie, fils du seigneur Philippe Ier de Piémont, puis évêque de Sion avant de devenir archevêque de Tarentaise 1386 - 1395.
  • 1374-1394 : Nicolas de Bignes

XVe siècleModifier

XVIe siècleModifier

XVIIe siècleModifier

À la suite du traité de Lyon (1601), le Bugey passe à la France.

XVIIIe siècleModifier

Période contemporaineModifier

Après un bref rattachement au diocèse de Lyon (de 1801 à 1822) et de longs pourparlers avec le gouvernement de Louis XVIII, le diocèse de Belley est rétabli le 6 octobre 1822 par une bulle du pape Pie VII[5].

Notes et référencesModifier

  1. Signature aux Conciles de Paris (552) et Lyon (567)
  2. Camille Renaux, Le comté humbertien de Savoie-Belley : ses origines et ses variations jusque dans les origines et ses variations jusque dans les premières années du XIIe siècle, vol. 3, L. Chaduc, , 67 p., p. 48.
  3. Laurent Ripart, « Le diocèse de Belley comme foyer de la principauté savoyarde » dans Le Bugey, 102 (2015), p. 51-64 (Lire en ligne sur www.academia.edu).
  4. a et b Jean Létanche, « Les vieux châteaux, maisons fortes et ruines féodales du canton de Yenne en Savoie > », Mémoires et documents publiés par la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, no série 2, tome 20,‎ , p. 79 (lire en ligne).
  5. « Diocèse de Belley-Ars - Histoire du diocèse », sur http://catholique-belley-ars.cef.fr (consulté le 7 janvier 2012).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • LGE, tome VI, p. 71
  • DHGE, article "BELLEY", p. 890-891
  • ANNUAIRE HISTORIQUE 1846 (année 1847), p. 114-117
  • TRÉSOR DE CHRONOLOGIE (TC), p. 1389-1390

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :