Ouvrir le menu principal

Liste des évêques de Bayonne

liste des évêques du diocèse de Bayonne

Liste des évêques de Bayonne

(Dioecesis Baionensis (-Lascurrensis-Oloronensis))

L'évêché de Bayonne était le dixième suffragant de l'archevêché d'Auch. Le diocèse comprenait primitivement : l'archidiaconé de Labourd ou de Bayonne ; l'archidiaconé de Cize ; les vallées de Bastan et de Lérin ; les territoires d'Hernani, Saint-Sébastien et Val-Carlos, en Espagne. Ces dernières possessions furent enlevées en 1566 au diocèse de Bayonne par Philippe II d'Espagne et réunies au diocèse de Pampelune.

D'après le Concordat, la circonscription du diocèse de Bayonne comprenait les Basses-Pyrénées, les Hautes-Pyrénées et les Landes. Il a été réduit en 1822 au département des Basses-Pyrénées.

Depuis le 22 juin 1909, la dénomination exacte du diocèse est "Bayonne-Lescar-Oloron". Ces deux derniers évêchés avaient été supprimés lors du Concordat et leurs territoires diocésains rattachés à celui de Bayonne.

Sont évêquesModifier

NotesModifier

  1. a b c et d Nom donné par La Grande Encyclopédie. Le Trésor de Chronologie ne le mentionne pas. Le vrai nom est Sedacius, et il est trouvé seulement dans une fausse charte: J. F. Bladé, "Mémoire sur l'évêché de Bayonne," dans: Études historiques et religieuses du diocèse de Bayonne: comprenant les anciens diocèses de Bayonne, Lescar, Oloron, etc. 5 (Pau 1896), p. 303 note 1.
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa et ab Forme nominale donnée par La Grande Encyclopédie.
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab et ac Forme nominale donnée par le Trésor de Chronologie.
  4. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af et ag Date donnée par La Grande Encyclopédie.
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad et ae Date donnée par le Trésor de Chronologie.
  6. Ainsi dans La Grande Encyclopédie, mais également dans la plupart des sources anciennes.
  7. La Grande Encyclopédie donne Guillaume Ier vers 1065, alors que le Trésor de Chronologie donne un Guilielmus entre Garcias et Raymond III.
  8. a b c et d Autre forme nominale donnée par le Trésor de Chronologie.
  9. "de Luc" est donné par La Grande Encyclopédie.
  10. Le Trésor de Chronologie donne Guillielme de Donzac jusqu'en 1256, siégeant après Raymond IV. Contrairement à La Grande Encyclopédie, il ne nomme ni Pierre II, ni Raymond V.
  11. Le Trésor de Chronologie donne, après Arnaud III, en 1308, P. de Mont (seule l'initiale du prénom est indiquée par cette source).
  12. Date donnée par le Trésor de Chronologie, qui indique, entre 1377 et 1381, sedes vacat (siège vacant).
  13. Autre forme nominale donnée par le Trésor de Chronologie, qui indique néanmoins également "de La Rivière". Par ailleurs, cette source met entre parenthèses deux autres noms possibles pendant cette même période: Nicolaus (vers 1385) et Garcias Henguy (vers 1390, avec un point d'interrogation). Ces noms ne sont pas retenus dans l'établissement de la présente liste, car donnés comme hypothétiques par le Trésor de Chronologie, et non référencés par La Grande Encyclopédie.
  14. Prénom, dans la forme "Garsias", donné par La Grande Encyclopédie. Le Trésor de Chronologie donne seulement "Menendez".
  15. La forme nominale "Vernet" est donnée par le Trésor de Chronologie, qui donne aussi "Bernet", sans la particule.
  16. Placé à ces dates par La Grande Encyclopédie, tandis que le Trésor de Chronologie, place, avec des réserves quant à son existence, Petrus de Mouloc après le nom de Garcias III, sans date et entre parenthèses.
  17. Le Trésor de Chronologie met entre parenthèses deux autres noms possibles pendant cette même période: Gualard, donné comme peut-être mort en 1454, et Jacobus (sans date). Ces noms ne sont pas retenus dans l'établissement de la présente liste, car donnés comme hypothétiques par le Trésor de Chronologie, et non référencés par La Grande Encyclopédie.
  18. Le Trésor de Chronologie donne le début de l'épiscopat de Jean III en 1489, et cite le cardinal Pierre de Foix comme administrateur du diocèse en 1488.
  19. L'année 1524 est donnée par l'Annuaire pontifical. La Grande Encyclopédie et Le Trésor de Chronologie donnent l'année 1526 comme début de l'épiscopat de Jean du Bellay.
  20. Le Trésor de Chronologie indique qu'Henri de Béthune est nommé le 1er octobre 1626 et illico transféré au siège de Maillezais.
  21. "du Repaire" donné par La Grande Encyclopédie et par l'Annuaire pontifical.
  22. Le Trésor de Chronologie donne "d'Arche" ou "d'Arches".

Cité comme évêque de Bayonne lors de la fondation du prieuré de la Faye en Périgord. Il est cofondateur avec ses quatre frères.

Articles connexesModifier

SourcesModifier

  • La Grande Encyclopédie inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts - volume cinquième, page 957 - Paris (1885-1902).
  • Trésor de Chronologie, d'histoire et de géographie pour l'étude et l'emploi des documents du Moyen Âge, par M. le comte de Mas-Latrie; pages 1386 et 1387 - Paris - V. Palmé (1889) (consultable sur https://gallica.bnf.fr)
  • L'Annuaire pontifical, sur le site http://www.catholic-hierarchy.org, à la page [1]