Liste de ponts des Alpes-Maritimes

liste d'un projet Wikimedia

Ponts de longueur supérieure à 100 mModifier

Les ouvrages de longueur totale supérieure à 100 m du département des Alpes-Maritimes sont classés ci-après par gestionnaires de voies.

AutorouteModifier

Routes départementalesModifier

Routes métropolitainesModifier

Ponts de longueur comprise entre 50 m et 100 mModifier

Les ouvrages de longueur totale comprise entre 50 et 100 m du département des Alpes-Maritimes sont classés ci-après par gestionnaires de voies.

AutorouteModifier

Routes nationalesModifier

Routes départementalesModifier

  • Pont Charles-Albert sur la RD 2209 : un premier pont suspendu a été construit entre 1845 et 1852[1]. Il a été remplacé par un pont en béton armé construit en 1912 qui s'est effondré lors de la crue du Var du . C'est aujourd'hui un pont à poutres en béton précontraint réalisé en 1962.
  • Pont A. Durandy sur la RD 6202 à Plan-du-Var.
  • Pont de Saint-Léger, pont suspendu au-dessus de la Roudoule, donnant accès à Saint-Léger par la RD 316.
  • Pont de Massoins, pont suspendu au-dessus du Var, donnant accès à Massoins.
  • Pont de Puget-Théniers, pont à haubans permettant le passage de la RD 2211A au-dessus du Var, à Puget-Théniers.

Anciens ponts du tramwayModifier

Plusieurs ponts étaient construits à partir de 1908 pour établir les différentes lignes de tramways des Alpes-Maritimes :

Ponts présentant un intérêt architectural ou historiqueModifier

Les ponts des Alpes-Maritimes inscrits à l’inventaire national des monuments historiques sont recensés ci-après.

Notes et référencesModifier

  1. Houel, Travaux de reconstruction du pont Charles-Albert, p. 567-570, Annales des ponts et chaussées. 1re partie. Mémoires et documents relatifs à l'art des constructions et au service de l'ingénieur, 1913-1, tome 13

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

SourcesModifier