Liste de jeux vidéo interdits

page de liste de Wikipédia
Crystal Clear app package games.svg   Liste des listes de jeux vidéo 

Cette liste de jeux vidéo interdits présente les jeux vidéo censurés ou interdits par pays.

AllemagneModifier

Nom Motif
25 to Life Ultraviolence
50 Cent: Blood on the Sand Ultraviolence
50 Cent: Bulletproof Ultraviolence
Army of Two Ultraviolence
Army of Two: The 40th Day Ultraviolence
Army of Two: The Devil's Cartel Ultraviolence
Beat Down: Fists of Vengeance Ultraviolence
Carmageddon: Max Damage Ultraviolence en rapport avec des incitations et des récompenses
Cold Fear Ultraviolence
Cold Winter Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Condemned: Criminal Origins Ultraviolence
Condemned 2: Bloodshot Ultraviolence
Conflict: Denied Ops Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Counter-Strike Ultraviolence (interdit dans les lieux publics)[1]
Crackdown Ultraviolence
Crackdown 2 Ultraviolence
Criminal Girls 2: Party Favors Activité sexuelle impliquant une personne qui est ou semble être un enfant de moins de 18 ans
Dead Island Ultraviolence[2]
Dead Island: Riptide Ultraviolence[3]
Dead Rising Ultraviolence
Dead Rising 2 Ultraviolence
Dead Rising 2: Off the Record Ultraviolence
Dead Rising 3 Ultraviolence
Dead Rising: Chop Till You Drop Ultraviolence
Dead Space Ultraviolence et conséquences psychologiques[4]
Dead to Rights Ultraviolence
Dead to Rights II Ultraviolence
Dead to Rights: Retribution Ultraviolence
Doom 3: Resurrection of Evil Ultraviolence
Dying Light Ultraviolence
Football Manager Représentations du Bavière et de Basse-Saxe en tant que pays indépendants. L'interdiction sera levée avec l'édition 2019, car elle n'inclura pas la représentation offensive des deux États en tant que pays indépendants.
Gal*Gun 2 Représentations sexualisées de personnes qui sont ou semblent être des enfants de moins de 18 ans
Gears of War Ultraviolence
Gears of War 2 Ultraviolence
Golden Axe: Beast Rider Ultraviolence
Inversion Ultraviolence
Kane and Lynch 2: Dog Days Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Le Parrain: Edition Noire Contrôles imitant la brutalité et l'extorsion
Le Parrain 2 Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Left 4 Dead Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Left 4 Dead 2 Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Little Britain: Le Jeu Vidéo Un mini-jeu impliquant l'homophobie en rapport avec des incitations et des récompenses
Manhunt Ultraviolence
Manhunt 2 Ultraviolence
Medal of Honor: Heroes 2 (Wii) Contrôles imitant une arme à feu réelle dans un théâtre de guerre réaliste
NARC Ultraviolence
Omega Labyrinth Z Activité sexuelle impliquant une personne qui est ou semble être un enfant de moins de 18 ans
Postal Ultraviolence
Postal 2 Ultraviolence
Postal III Ultraviolence
Saints Row Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Saints Row 2 Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Saints Row: The Third Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Scarface: The World is Yours Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Sleeping Dogs Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Soldier of Fortune: Payback Ultraviolence
Splatterhouse Ultraviolence
The Club Ultraviolence
The Suffering Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
The Suffering : Les liens qui nous unissent Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Tom Clancy's Rainbow Six: Vegas 2 Ultraviolence en rapport avec des incitations et des récompenses, finalement sorti en version censurée
Unreal Championship 2: The Liandri Conflict Ultraviolence, finalement sorti en version censurée
Valkyrie Drive: Bhikkhuni Activité sexuelle impliquant une personne d'un DLC qui est ou semble être un enfant de moins de 18 ans
Vivisector: Beast Within Ultraviolence
Wolfenstein 3D Référence au nazisme[5]
X-Men Origins: Wolverine (PS3, Xbox 360, PC) Ultraviolence

Arabie saouditeModifier

Nom Motif
Jeux vidéo Pokémon Promotion de la théorie de l’évolution, du sionisme et du jeu d'argent[6]
Senran Kagura Sexualité
Valkyrie Drive: Bhikkhuni Homosexualité et Sexualité

AustralieModifier

En Australie, les jeux vidéo peuvent obtenir une restriction 18+ comme c'est le cas pour les films. Ceci a entrainé de nombreuses censures pour permettre aux jeux d'atteindre le niveau de restriction 15+ et des interdictions pures et simples.

En , le gouvernement australien adopte un projet de loi qui modifie les règles de classification, ainsi les jeux estampillés de la norme "R18+" ne sont plus interdits[7].

Nom Motif
50 Cent: Bulletproof Ultraviolence et cruauté[8]
Blitz: The League Possibilité d'utiliser des produits dopants[9]
BMX XXX Sexualité et nudité en rapport avec des incitations et des récompenses[10]
Dark Sector Ultraviolence[11]
DayZ Drogue à effets bénéfiques[12]
Fallout 3 Drogue à effets bénéfiques, finalement sorti en version censurée[13],[14]
Grand Theft Auto III Ultraviolence, références à la prostitution, finalement sorti en version censurée[15],[16]
Grand Theft Auto: San Andreas Mod Hot Coffee[17]
Grand Theft Auto IV Ultraviolence et références sexuelles, finalement sorti en version censurée[16]
Grand Theft Auto V Ultraviolence et références sexuelles[18], finalement sorti en version censurée
Left 4 Dead 2 La version originale a été interdite pour ultraviolence et démarcation insuffisante entre humains et zombies[19] La version censurée a néanmoins été autorisée.
Leisure Suit Larry: Magna Cum Laude Activité sexuelle sous-entendue et nudité partielle ou sous-entendue incluant des personnages stylisés, animés[20]
Marc Ecko's Getting Up: Contents Under Pressure Glorification des graffitis[21]
Shellshock 2: Blood Trails Ultraviolence[22]
Soldier of Fortune: Payback Ultraviolence, finalement sorti en version censurée[23],[24]

BrésilModifier

Nom Motif
Blood Ultraviolence[25]
Canis Canem Edit Violence en milieu scolaire[26]
Carmageddon Ultraviolence[27]
Counter-Strike Ultraviolence[28]
Doom Ultraviolence[25]
Duke Nukem 3D Ultraviolence[25]
EverQuest Ultraviolence addictive[28]
Mortal Kombat Ultraviolence[25]
Postal Ultraviolence[25]
Requiem: Avenging Angel Ultraviolence[25]

ChineModifier

Nom Motif
Command and Conquer: Generals Diffamation portant atteinte à l'image de la Chine et de l'armée chinoise[29]
Hearts of Iron Représentations du Tibet, du Xinjiang et de la Mandchourie en tant que pays indépendants ; représentation de Taïwan sous domination japonaise[29]
I.G.I.-2: Covert Strike Atteinte à l'image de la Chine et de l'armée chinoise[30]
Football Manager Représentation du Tibet en tant que pays indépendant[31]
Dead Space Ultraviolence[4]
Battlefield 4 En cause, le DLC China Rising qui est une « invasion culturelle » selon le ministre de la culture chinois[32]

Corée du SudModifier

Nom Motif
Mercenaries: Playground of Destruction Scénario basé sur un conflit entre la Corée du Sud et la Corée du Nord[33]
Tom Clancy's Ghost Recon 2 Scénario basé sur un conflit entre la Corée du Sud et la Corée du Nord[33]
Tom Clancy's Splinter Cell: Chaos Theory Scénario basé sur un conflit entre la Corée du Sud et la Corée du Nord[33]

Émirats arabes unisModifier

Nom Motif
Darksiders Contradiction avec les traditions et les coutumes[34]
God of War Sexualité, violence et destruction de divinités[35]
Grand Theft Auto IV Contradiction avec les traditions et les coutumes, violence et usage de drogues[36]
Grand Theft Auto V Contradiction avec les traditions et les coutumes, usage de drogues et violence
Heavy Rain Sexualité[37]
Mass Effect 2 Sexualité[37]
Le Parrain 2 Sexualité et insultes[38]
Max Payne 3 Inconnu[39]
Senran Kagura Sexualité
Valkyrie Drive: Bhikkhuni Homosexualité et Sexualité

GrèceModifier

IrakModifier

Nom Motif
Fortnite Battle Royale Incitation à la violence[40]
PlayerUnknown's Battlegrounds Incitation à la violence[40]

IranModifier

Nom Motif
Battlefield 3 Mise en scène d'une attaque de Téhéran par l'armée américaine[41]
Pokémon Go Jeu permettant aux États-Unis d'espionner l'Iran[42]
Valkyrie Drive: Bhikkhuni Homosexualité et Sexualité
League Of Legends Inconnu

IrlandeModifier

Nom Motif
Manhunt 2 Ultraviolence effrayante et cruauté[43]

JaponModifier

Nom Motif
Grand Theft Auto III Interdit dans la préfecture de Kanagawa pour ultraviolence et cruauté[44]
Dead Space Ultraviolence[4]
Grand Theft Auto V Ultraviolence et références sexuelles, version censurée finalement autorisée.

MexiqueModifier

Nom Motif
Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter 2 Interdiction dans l'État de Chihuahua car l'armée mexicaine constitue l'ennemi[45]

Nouvelle-ZélandeModifier

Nom Motif
Manhunt Ultraviolence effrayante et cruauté[46]
Postal² Contenu (miction, ultraviolence, cruauté...), le posséder est un crime punissable[47]
Reservoir Dogs Ultraviolence et cruauté[48]

Royaume-UniModifier

Nom Motif
Manhunt 2 Ultraviolence effrayante et cruauté[49]

RussieModifier

Nom

Motif

Call of Duty: Modern Warfare 2 Mission "Pas de Russe", cependant après la suppression de la mission dans la version russophone, le jeu fut autorisé.

SingapourModifier

Nom Motif
Mass Effect Saphisme entre une humaine et une extraterrestre[50]
The Darkness Ultraviolence[50]
God of War II Nudité[50]

Notes et référencesModifier

  1. (fr) « Counter-Strike interdit de LAN en Allemagne », 7 juillet 2009, Jeuxvideo.fr
  2. (en) « Techland not shocked by Germany's Dead Island ban », 29 novembre 2011, Eurogamer
  3. (fr) « Pas de Dead Island Riptide en Allemagne », 1er décembre 2012, Jeuxvideo.com
  4. a b et c (en) « Dead Space banned in Japan, Germany, and China », 10 septembre 2008, Joystiq
  5. (en) Wolfenstein 3D, 3D Realms
  6. (en) « Saudi Arabia bans Pokemon », 26 mars 2001, BBC News.
  7. [1]
  8. (en) « 50 Cent shot down by Australian censors » de Randolph Ramsay, 21 janvier 2006, GameSpot.
  9. (en) « Blitz banned in Australia » de Randolph Ramsay, 29 novembre 2005, cnet Australia.
  10. (en) « BMX XXX banned in Australia » d'Ed Dawson, 17 octobre 2007, GameSpot.
  11. (en) « Dark Sector banned in Australia » de Randolph Ramsay, 13 février 2008, GameSpot.
  12. « DayZ : l'Australie interdit complètement le jeu », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  13. (en) « Australia bans Fallout 3 » de Randolph Ramsay, 9 juillet 2008, GameSpot.
  14. (fr) [vidéo] « CLIQ - Fallout 3 » 10 septembre 2008, Jeuxvideo.com.
  15. (en) « GTA 3 officially banned in Australia » d'Ed Dawson, 13 décembre 2001, zdNet Australia.
  16. a et b (en) « GTA IV Banned and Then Un-Banned in Australia », Softpedia.
  17. (en) « Australia bans San Andreas » de Ross Miller, 29 juillet 2005, Joystiq.
  18. « GTA 5: Nouvelle polémique et retrait des ventes en Australie »
  19. (en) « Left 4 Dead 2 : l'appel de Valve rejeté en Australie », 22 octobre 2009, Jeuxvideo.com.
  20. (en) « Leisure Suit Larry banned in Australia » de Chris Kohler, 11 octobre 2004, GameSpot.
  21. (en) « Marc Ecko's Getting Up banned by Australian ratings board » de Ellie Gibson, 15 février 2006, GamesIndustry.biz.
  22. (en) « Shellschock 2 banned in Australia » de Randolph Ramsay, 29 juin 2008, GameSpot.
  23. (en) « Soldier of Fortune: Payback banned in Australia » de Randolph Ramsay, 17 octobre 2007, GameSpot.
  24. (en) « Soldier of Fortune: Payback gets "unbanned" in Australia » de Randolph Ramsay, 21 novembre 2007, GameSpot.
  25. a b c d e et f (en) « Brazil Bans More Games » de Michael Mullen, 17 décembre 1999, GameSpot.
  26. (en) « Brazil Gets The Memo, Bans Bully », Kotaku.
  27. (en) « Brazil's Carmageddon Conundrum », 9 décembre 1997, GameSpot.
  28. a et b (en) « Brazilian Government Bans Counter-Strike, EverQuest, Fun », Kotaku.
  29. a et b (en) « Swedish video game banned for harming China's sovereignty », 29 mai 2004, China Daily.
  30. (en) « Computer game cracked down on for discrediting China's image », 19 mars 2004, China Daily.
  31. (en) « China bans on-line game Football Manager », 8 décembre 2004, China Daily.
  32. (en) « Battlefield 4 banned in China over national security », 27 décembre 2013, ZDNet.
  33. a b et c (en) « Korea lifts game censorship » d'Emma Boyes, 29 décembre 2006, GameSpot.
  34. (en) « Darksiders gets the Ban Hammer in UAE », 6 janvier 2010, GamesLatest.
  35. (en) « Sharjah crackdown against banned God of War game », 17 avril 2008, Gulf News.
  36. (en) « GTA IV game banned in UAE », 28 mai 2008, GamesLatest.
  37. a et b (en) « Mass Effect 2 & Heavy Rain down the drain », 22 février 2010, GamesLatest.
  38. (en) « Godfather II game banned in UAE », 15 avril 2009, Arabian Business.
  39. (en) « Max Payne 3 Banned in UAE » de Mufaddal Fakhruddin, 14 juin 2012, IGN.
  40. a et b (fr) « L'Irak interdit le jeu PUBG pour « incitation à la violence » », 17 avril 2019, Le Figaro.
  41. (en) « Battlefield 3 banned in Iran » de Henry Winchester, 29 novembre 2011, PC Gamer
  42. « Pokémon Go banni en Iran  », 8 août 2016, L'Expansion
  43. (en) « Surprise! Ireland bans Manhunt 2, too » de Ross Miller, 20 juillet 2007, Joystiq
  44. (en) « Grand Theft Auto III restricted in Japan », 31 mai 2005, GameSpot.
  45. (en) « Locally-made "GRAW2" Banned in Mexico » de John Gaudiosi, 26 mars 2007, WRAL.
  46. [PDF] (en) « Manhunt: Reasons for decision », censorship.gvt.nz.
  47. (en) « New Zealand censor pulls Postal 2 » de Tony Smith, 30 novembre 2004, The Register.
  48. (en) « New Zealand Bans Reservoir Dogs Video Game » de Li C. Kuo, 7 juillet 2006, GameSpy.
  49. (en) « Surprise! Ireland bans Manhunt 2, too » de Ross Miller, 20 juillet 2007, Joystiq.
  50. a b et c (en) « Singapore bans Mass Effect » d'Emma Boyes, 15 novembre 2007, GameSpot.