Liste de han

page de liste de Wikipédia

Cette page présente une liste non exhaustive des principaux han (fiefs des daimyos, également appelés domaines) du Japon.

HokkaidōModifier

Région de TōhokuModifier

Province de MutsuModifier

Province de DewaModifier

Région de KantōModifier

Province de HitachiModifier

Province de ShimotsukeModifier

Province de KōzukeModifier

Province de ShimōsaModifier

Province de KazusaModifier

Province d'AwaModifier

Province de MusashiModifier

Province de SagamiModifier

ChūbuModifier

Province d'EchigoModifier

Province de ShinanoModifier

Province de KaiModifier

Province d'EtchūModifier

Province de KagaModifier

Province d'EchizenModifier

Province de WakasaModifier

TōkaiModifier

Province de SurugaModifier

Province de TōtōmiModifier

Province de MikawaModifier

Province d'OwariModifier

Province de HidaModifier

Province de MinoModifier

KansaiModifier

Province d'IseModifier

Province de ShimaModifier

Province d'ŌmiModifier

Province de YamashiroModifier

Province de YamatoModifier

Province de KiiModifier

Province d'IzumiModifier

Province de KawachiModifier

Province de SettsuModifier

Province de TambaModifier

Province de TangoModifier

Province de HarimaModifier

Province de TajimaModifier

Province d'AwajiModifier

ChūgokuModifier

Province d'InabaModifier

Province de HōkiModifier

Province d'IzumoModifier

Province d'IwamiModifier

Province de BizenModifier

Province de MimasakaModifier

Province de BitchūModifier

Province de BingoModifier

Province d'AkiModifier

Province de SuōModifier

Province de NagatoModifier

ShikokuModifier

Province d'AwaModifier

Province de SanukiModifier

Province d'IyoModifier

Province de TosaModifier

KyūshūModifier

Province de ChikuzenModifier

Province de ChikugoModifier

Province de BuzenModifier

Province de BungoModifier

Province de HizenModifier

Province de TsushimaModifier

Province de HigoModifier

Province de HyūgaModifier

Provinces de Satsuma et d'ŌsumiModifier

  • Ryūkyū : contrôlé comme une nation quasi indépendante pendant presque toute la période Edo par le Satsuma ; fut brièvement un han de 1872 à 1879[1].

Notes et référencesModifier

  1. Lin, Man-houng, « The Ryukyus and Taiwan in the East Asian Seas : A Longue Durée Perspective », sur apjjf.org, (consulté le 20 juin 2019), traduit et abrégé de Academia Sinica Weekly, no 1084, 24 août 2006.