Liste d'élections en 1910

page de liste de Wikipédia
Chronologies
Années :
1907 1908 1909  1910  1911 1912 1913
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Liste d'élections
1907 1908 1909  1910  1911 1912 1913
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Julien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie des élections

Cet article recense les élections ayant eu lieu durant l'année 1910. Il inclut les élections législatives et présidentielles nationales dans les États souverains, ainsi que les référendums au niveau national.

Par moisModifier

JanvierModifier

Il n'y a pas d'élections nationales en janvier 1910.

FévrierModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
1 et   Grand duché de Finlande Législatives La principauté est un état autonome de l'Empire russe. Parlement sans majorité. Le Parti social-démocrate conserve sa majorité relative des sièges.
au   Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Législatives Parlement sans majorité. Le Parti libéral (centre-gauche, nouveau libéralisme) perd sa majorité absolue des sièges mais conserve de peu la majorité relative. Il forme un gouvernement minoritaire avec le soutien sans participation du Parti parlementaire irlandais (autonomiste, libéral). Herbert Asquith (Parti libéral) demeure Premier ministre.
Le rejet par la Chambre des lords du projet de loi de réforme parlementaire entraîne des élections anticipées dès le mois de décembre.

MarsModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
  Brésil Présidentielle Hermes Rodrigues da Fonseca (Parti républicain conservateur : droite conservatrice et populiste), soutenu par le président sortant Nilo Procópio Peçanha (Parti républicain de Rio : centre-droit agrarien, coronéliste), est élu avec 57,1 % des voix.

AvrilModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
  Guatemala Présidentielle Seul candidat, Manuel Estrada (Parti libéral : libéralisme économique) est automatiquement réélu avec 100 % des voix.
  Australie Législatives Alternance. Le Parti travailliste (gauche, parti ouvrier) remporte une majorité absolue des sièges à la fois à la Chambre des représentants et au Sénat. Andrew Fisher devient Premier ministre, formant le premier gouvernement majoritaire travailliste au monde.
  Australie Référendums Les citoyens sont appelés à se prononcer sur deux propositions d'amendements constitutionnels, séparément. La proposition de permettre au gouvernement fédéral de prendre en charge, de sa propre initiative, les dettes des États membres de la fédération est approuvée par 55,0 % des votants, dont une majorité des votants dans cinq des six États, et est donc adoptée. La proposition d'insérer dans la Constitution un accord financier entre les gouvernements fédéraux et des États est rejetée par 51,0 % des votants, et par une majorité des votants dans trois des six États, et n'est donc pas adoptée.

MaiModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
et   France Législatives La coalition du Parti radical (centre-gauche laïc), de l'Alliance démocratique (centre-gauche libéral et laïc) et du Parti républicain-socialiste (centre-gauche socialiste réformiste) conserve sa majorité absolue des sièges. Aristide Briand (républicain-socialiste) demeure Premier ministre.
  Danemark Législatives Élections anticipées, les élections de 1909 n'ayant pas permis la formation d'un gouvernement stable. Parlement sans majorité. Le parti La Gauche (libéral, agrarien) remporte exactement la moitié des sièges. Klaus Berntsen devient Premier ministre, formant un gouvernement minoritaire.
  Belgique Législatives Le Parti catholique (conservateur, catholicisme social), qui gouvernait en n'ayant qu'une minorité relative à la Chambre de représentants, remporte cette fois la majorité absolue des sièges. François Schollaert demeure chef du gouvernement.
8 et   Espagne Législatives Le Premier ministre Antonio Maura (Parti conservateur : centre-droit libéral-conservateur) a été contraint de démissionner après la « Semaine tragique » de violentes émeutes et de leur répression ; un gouvernement libéral minoritaire a été nommé.
C'est l'époque du « tour de rôle pacifique » : Les deux principaux partis s'accordent avec le roi Alphonse XIII pour alterner au pouvoir, à travers le caciquisme et la fraude électorale. Les résultats des élections sont, dans leurs grandes lignes, décidées par avance.
Comme convenu, le Parti libéral remporte une majorité absolue des sièges. José Canalejas (libéral) demeure Premier ministre, désormais à la tête d'un gouvernement majoritaire.

JuinModifier

Il n'y a pas d'élections nationales en juin 1910.

JuilletModifier

Il n'y a pas d'élections nationales en juillet 1910.

AoûtModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
  Royaume de Grèce Législatives Le coup d'État militaire progressiste d'août 1909, largement salué par la population, amène les partis politiques à soutenir officiellement les exigences populaires de réformes. Stéphanos Dragoúmis (sans étiquette) demeure Premier ministre à la tête d'un gouvernement de transition jusqu'en octobre, puis cède la direction du gouvernement à Elefthérios Venizélos (Parti libéral : centriste, libéral), qui organise de nouvelles élections.
  Portugal Législatives Le Premier ministre Francisco da Veiga Beirão (Parti progressiste : gauche libérale et progressiste) a démissionné en juin à la suite d'un scandale. Alternance. Le Bloc libéral, dont la faction libérale du Parti régénérateur, remporte la majorité absolue des sièges. António Teixeira de Sousa (Parti régénérateur, faction libérale), nommé Premier ministre en juin, demeure Premier ministre jusqu'à la Révolution du 5 octobre qui renverse son gouvernement et instaure une république.

SeptembreModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
  Union d'Afrique du Sud Législatives Premières élections nationales après l'unification du pays en mai. Dans les provinces du Cap et de Natal, le suffrage censitaire masculin s'applique en principe sans distinctions ethniques ; dans les provinces d'Orange et de Transvaal, seuls les hommes blancs ont le droit de vote. Le Parti sud-africain (conservateur, libéral en économie) remporte la majorité absolue des sièges. Louis Botha (Parti sud-africain) demeure Premier ministre.

OctobreModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
  Chili Présidentielle Pour marquer l'unité du pays à l'occasion des célébrations de son centenaire, l'Alliance libérale (centriste, social-libérale) et la Coalition (droite conservatrice cléricale) s'entendent sur un unique candidat. Seul candidat, Ramón Barros Luco (libéral) est automatiquement élu avec 100 % des voix.
  Suisse Référendum d'initiative populaire Les citoyens sont appelés à voter pour ou contre l'adoption d'un mode de scrutin proportionnel pour l'élection du Conseil national. La proposition est approuvée par les électeurs d'une majorité des cantons, mais rejetée par 52,5 % des votants de la confédération dans son ensemble, et n'est donc pas adoptée.

NovembreModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
  Cuba Législatives Élections de mi-mandat. Le Parti libéral (centre-droit libéral) du président José Miguel Gómez conserve la majorité absolue des sièges.
  Royaume de Grèce Législatives Le nouveau Premier ministre Elefthérios Venizélos (Parti libéral : centriste, libéral) organise ces élections anticipées afin d'obtenir un mandat populaire pour son gouvernement. Le Parti libéral obtient une majorité écrasante. Elefthérios Venizélos demeure Premier ministre.

DécembreModifier

Date Pays Élections Remarques Résultats
3 au   Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Législatives Élections anticipées, la Chambre des lords ayant rejeté le projet de réforme parlementaire introduit par le gouvernement. Parlement sans majorité. Comme en janvier, le Parti libéral (centre-gauche, nouveau libéralisme) obtient une très courte majorité relative des sièges. Herbert Asquith (Parti libéral) demeure Premier ministre à la tête d'un gouvernement minoritaire avec le soutien sans participation du Parti parlementaire irlandais (autonomiste, libéral). Disposant désormais d'un mandat populaire pour cette réforme, il fait adopter une loi privant la Chambre des lords de l'essentiel de ses pouvoirs.