Lisa Madigan

femme politique américaine

Lisa Madigan
Illustration.
Lisa Madigan en 2011.
Fonctions
41e procureur général de l'Illinois

(16 ans et 1 jour)
Élection
Réélection
Gouverneur Rod Blagojevich
Pat Quinn
Bruce Rauner
Prédécesseur Jim Ryan
Successeur Kwame Raoul
Biographie
Nom de naissance Lisa Murray Madigan
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Chicago (Illinois, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Père Michael Madigan
Conjoint Pat Byrnes[1]
Diplômée de Université Loyola de Chicago[1]
Université de Georgetown[1]
Profession Avocate[1]
Religion Catholicisme[1]
Résidence Chicago[1]

Lisa Madigan, née le à Chicago, est une femme politique américaine. Membre du Parti démocrate, elle est procureur général de l'Illinois de 2003 à 2019.

Carrière politiqueModifier

En 1999, elle commence sa carrière politique en se faisant élire au Sénat de l'Illinois. Pendant sa carrière sénatoriale elle travaillera avec l'un de ses amis, Barack Obama.

Procureur général de l'IllinoisModifier

En 2002, Madigan est élue procureur général de l'Illinois avec 50 % des voix contre 47 % à son adversaire républicain Joe Birkett, elle succède ainsi au titulaire sortant, le républicain Jim Ryan qui ne se représentait pas.

En 2006, Madigan est largement réélue à son poste avec 72 % des voix.

En 2008, le New York Times classe Lisa Madigan comme l'une des soixante-dix femmes potentielles, susceptibles de devenir un jour la première présidente des États-Unis[2]. Le , elle suscite une attention nationale, après avoir déposé un recours à la Cour suprême de l'Illinois, afin de suspendre temporairement le gouverneur Rod Blagojevich de son poste[3].

En 2010, elle est de nouveau réélue procureur général avec 64,48 % des voix.

Sollicitée pour de nombreux scrutinsModifier

En raison de sa popularité, de nombreux responsables politiques de l'État ont tenté de recruter Madigan afin qu'elle soit candidate à l'élection sénatoriale de 2010, mais elle refusa et ce malgré des sondages la plaçant largement favorite[4],[5].

Finalement, elle annonce qu'elle est candidate à un troisième mandat de procureur général, renonçant également à l'élection gouvernatoriale de 2010[6].

Actuellement de nouvelles pressions s'exercent sur elle pour qu'elle soit candidate à l'élection gouvernatoriale de 2014 [7][8].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier