Lipp

brasserie

Lipp
Image illustrative de l’article Lipp
Façade de la brasserie Lipp.
Présentation
Coordonnées 48° 51′ 15″ nord, 2° 19′ 57″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Adresse 151, boulevard Saint-Germain
Fondation 1880
Site web http://www.brasserielipp.fr/
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Lipp
Lipp
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Lipp
Lipp
(Voir situation sur carte : 6e arrondissement de Paris)
Lipp
Lipp

Lipp est une brasserie située au 151, boulevard Saint-Germain, dans le 6e arrondissement de Paris, en France. Elle décerne chaque année un prix littéraire, le prix Cazes, du nom d'un de ses anciens propriétaires.

HistoireModifier

C'est le , que Léonard Lipp et son épouse Pétronille ouvrent leur brasserie boulevard Saint-Germain. Alsacien d'origine, Léonard Lipp a fui sa terre natale, devenue allemande, et se consacre à la préparation de cervelas rémoulade en entrée et de la choucroute en plat de résistance, le tout de bière. Sa convivialité et des prix modestes lui font connaître un franc succès. La germanophobie lors de la Première Guerre mondiale l'oblige à prendre comme nouveau nom la Brasserie des Bords pendant quelques années.

En , le bougnat Marcellin Cazes reprend l'établissement, qui était déjà fréquenté par quelques poètes comme Verlaine ou Apollinaire. Il le fait décorer avec des céramiques murales de Léon Fargues, les plafonds peints de Charley Garry, les banquettes en moleskine marron. C'est en 1935 que Marcelin créera le prix Cazes, qui était originellement attribué chaque année à un auteur n'ayant jamais eu d'autre distinction littéraire, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. En 1955, Marcelin passe le flambeau à son fils Roger Cazes. Entre la fin des années 1950 et le début de la décennie suivante, Gaby Aghion organise pour la marque Chloé les défilés de prêt-à-porter dans cette brasserie[1].

C'est devant cette brasserie, le , que Mehdi Ben Barka, opposant politique au roi du Maroc, Hassan II, a été enlevé par les services secrets marocains avec de probables collaborations locales. L'« affaire Ben Barka » deviendra un scandale politique qui altérera profondément les relations entre la France et le Maroc.

La brasserie est fréquentée par de nombreuses personnalités (politiques, artistiques, etc.), par exemple les écrivains Jacques Laurent et Jean Dutourd, les comédiens Michèle Morgan, Jean-Paul Belmondo et Elizabeth Taylor, le chanteur Claude Nougaro, le mannequin Kate Moss, les présidents François Mitterrand et Bill Clinton ou encore l'ancienne impératrice Farah Pahlavi[2].

À partir de 1990, la famille Bertrand, d'origine auvergnate, propriétaire du salon de thé Angelina, de la chaîne de restauration rapide Bert's et du pub Sir Winston, reprend progressivement Lipp[3]. Entre 2000 et 2000, Claude Guittard en est le directeur[2].

Les décors sont d'origine et les menus du jour n'ont pas été changés depuis les années 1930[2].

Prix CazesModifier

Le prix Cazes est un prix littéraire créé dans le but de récompenser les auteurs de moins de 40 ans n'ayant jamais été primés, afin de leur servir de « rampe de lancement ». Depuis sa création, ce principe a cependant été abandonné. Il est doté d'un chèque de 4 000 euros et de vingt repas gratuits à la brasserie Lipp[4].

Dans la cultureModifier

Notes et référencesModifier

  1. Denis Bruna (dir.), Chloé Demey (dir.), Astrid Castres, Pierre-Jean Desemerie, Sophie Lemahieu, Anne-Cécile Moheng et Bastien Salva, Histoire des modes et du vêtement : du Moyen Âge au XXIe siècle, Éditions Textuel, , 503 p. (ISBN 978-2845976993), « Le défilé, de la présentation intimiste à la surmédiatisation », p. 435
  2. a b c et d Bertrand de Saint-Vincent, « Claude Guittard, l'œil de Paris », Le Figaro,‎ 12-13 décembre 2020, p. 39 (lire en ligne).
  3. Jérôme Béglé, « Il était une fois… Lipp, le temple de la tradition », sur Le Figaro, .
  4. « Gabriel Matzneff, questions sur un prix Renaudot », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 7 janvier 2020)
  5. « Le prix Cazes décerné à Nicolas d’Estienne d'Orves », sur Livreshebdo.fr, .
  6. Isabelle Léouffre, « 81e Prix Cazes chez Lipp: un road trip à la française », Paris Match, 15 avril 2016
  7. C. M., « Les restaurants font leur cinéma », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous », samedi 14 / dimanche 15 février 2015, page 30.

Liens externesModifier