Lionginas Virbalas

Prélat catholique lituanien

Lionginas Virbalas
Biographie
Naissance (61 ans)
Biržai (RSS de Lituanie)
Ordre religieux Compagnie de Jésus
Ordination sacerdotale
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Audrys Bačkis
Archevêque de Kaunas
Évêque de Panevėžys

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Lionginas Virbalas, né le à Biržai (Lituanie) est un prêtre jésuite lituanien, Professeur de théologie et recteur du séminaire diocésain, puis du ‘Russicum’ à Rome, il est archevêque de Kaunas de 2015 à .

BiographieModifier

Né le à Biržai (Lituanie), alors sous régime soviétique, le jeune Lionginas fait sa scolarité primaire et secondaire à l’école locale. Il étudie ensuite à l'Institut de génie civil de Vilnius (1979-1981). Ses études sont interrompues pour remplir l’obligation du service militaire obligatoire dans l'armée soviétique (1981-1983). Souhaitant devenir prêtre il entre, en 1983, au séminaire interdiocésain de Kaunas, bientôt fermé par les autorités soviétiques. Il continue clandestinement ses études de théologie et entre chez les Jésuites en 1989. Son noviciat se fait clandestinement également. Comme ses études de philosophie et théologie sont terminées il est ordonné prêtre deux ans plus tard, le .

En 1992, le père Virbalas poursuit des études théologiques à Rome et obtient un diplôme de licence à l'Université pontificale grégorienne en 1994. Il enseigne ensuite au séminaire Saint-Joseph de Vilnius récemment rouvert (en 1993). De 1995 à 1997 il est recteur (curé) de l’église Saint-François-Xavier, à Kaunas. Puis recteur de l'église Saint-Casimir, à Vilnius (1998-2005, 2008-2010). Il fait sa profession religieuse solennelle, comme jésuite, le . En 2010 il est appelé à Rome pour y être le recteur du ‘Russicum’, résidence-séminaire pour étudiants russes des universités pontificales romaines.

Le , le pape François nomme le père Virbalas évêque du Diocèse de Panevėžys et, le , il reçoit la consécration épiscopale des mains du cardinal Audrys Bačkis. Deux ans plus tard () il est déjà transféré au siège archiépiscopal de Kaunas, diocèse historiquement le plus important de Lituanie. Le , il est élu vice-président de la Conférence épiscopale de Lituanie.

Pour des raisons de sante Mgr Virbalas donne sa démission qui est acceptée par le pape François le . Il dit souhaiter revenir à l'exercice de sa mission sacerdotale.

Liens externesModifier