Ouvrir le menu principal

Lionel Duroy

journaliste et écrivain français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duroy et Suduiraut.
Lionel Duroy
Description de cette image, également commentée ci-après
Lionel Duroy à la foire du livre 2010 de Brive-la-Gaillarde.
Naissance (69 ans)
Bizerte, Drapeau de la Tunisie Tunisie
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

Lionel Duroy de Suduiraut, né le à Bizerte (Tunisie), est un journaliste et écrivain français.

BiographieModifier

Quatrième d'une famille de dix enfants, Lionel Duroy est issu d'une famille d'origine noble mais désargentée[1], laquelle a longtemps partagé des idées d'extrême droite. Sa jeunesse dans ce milieu l'a marqué profondément et sera le terreau de plusieurs de ses livres (Priez pour nous, Le Chagrin).

Lionel Duroy est d'abord livreur, coursier, ouvrier, puis journaliste à Libération et à L'Événement du jeudi. Depuis la publication de son premier roman en 1990, il se consacre entièrement à l'écriture de romans à teneur essentiellement autobiographiques[1]. Il parle volontiers de sa mère, du traumatisme familial lié aux blessures de guerre de son père et à l'expulsion juridique de sa famille en 1955, du manque de solidarité du reste de la famille[2].

Il prête sa plume à de nombreuses célébrités désireuses de publier leur biographie[1],[3].

En 2013, son roman L'Hiver des hommes en fait le lauréat du prix Renaudot des lycéens 2012 et du prix Joseph-Kessel 2013.

ŒuvresModifier

- Prix Renaudot des Lycéens 2012
- Prix Joseph-Kessel 2013[4]

En collaborationModifier

Adaptations de ses œuvresModifier

Au cinémaModifier

À la télévisionModifier

DiversModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jérôme Garcin, « Les confessions de Lionel Duroy », sur L'obs, (consulté le 11 décembre 2014)
  2. Festival des correspondances de Manosque, entretien avec Michel Abescat, 23 septembre 2016
  3. « Les nègres littéraires sortent de l'ombre », sur Slate, (consulté le 11 décembre 2014)
  4. « Lionel Duroy remporte le Prix Joseph Kessel 2013 », sur actualitte.com, (consulté le 15 mai 2013).

Liens externesModifier