Ling-Ling et Hsing-Hsing

pandas donnés par la Chine aux États-Unis

Ling-Ling (1969-1992) et Hsing-Hsing (1970-1999) étaient deux pandas géants offerts aux États-Unis par le gouvernement de la Chine après la visite du président Richard Nixon en 1972. En retour, le gouvernement américain a envoyé en Chine une paire de bœufs musqués.

Hsing-Hsing mangeant un bambou au parc zoologique national de Washington, en 1979.

Les pandas sont arrivés au parc zoologique national de Washington le , lors d'une cérémonie en présence de la First Lady, Pat Nixon. Durant leur séjour dans le zoo, ils ont attiré des millions de visiteurs chaque année.

Entre 1983 et 1989, le couple a eu cinq petits, mais aucun d'entre eux n'a survécu plus de quelques jours[1].

Ling-Ling est décédé subitement d'une insuffisance cardiaque[2] en [3], et était alors le panda géant ayant vécu le plus longtemps en captivité hors de Chine. Hsing-Hsing battait son record quand il a été euthanasié par les gardiens de zoo en à l'âge de 28 ans en raison d'une insuffisance rénale douloureuse[4]. Après la mort de Hsing-Hsing, le zoo a reçu des milliers de lettres et de cartes de gens à travers le pays exprimant leur sympathie.

La Maison de Panda au National Zoo est restée vide pendant plus d'un an jusqu'à l'arrivée de Tian Tian et Mei Xiang du Centre de conservation et de recherche de Wolong pour les pandas géants en .

Références modifier

  1. David Plotz (en), « Casse-toi, pauvre panda! », sur www.slate.fr,
  2. « Ling Ling and Hsing Hsing : Meet the Pandas : Animal Planet », Animal.discovery.com, (consulté le )
  3. D'Vera Cohn et Brooke A. Masters, « Ling-Ling Dies Suddenly », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Hsing-Hsing the Giant Panda Dies at Age 28 / He and Ling-Ling were gifts from Mao after Nixon's visit », San Francisco Chronicle, (consulté le )

Voir aussi modifier