Linéale humanistique

sous-famille typographique de la classification Vox-Atypi

La linéale humanistique ou humaniste est une famille typographique regroupant les polices typographiques sans empattements dont les proportions s'inspirent des capitales romaines ; c'est à ce titre qu'elles sont qualifiées de romains sans empattements. La forme de leurs bas-de-casse s'inspire des humanes ou des garaldes.

HistoriqueModifier

Création de la familleModifier

La famille des linéales humanistiques n'est pas présente dans la classification Vox-Atypi à proprement parler, c'est le British Standard 2961 qui la créé en 1967 comme une subdivision de la catégorie linéale de la classification Vox-Atypi[1].

OriginesModifier

La police à l'origine de la linéale humanistique est la Johnston, crée par Edward Johnston un calligraphe et typographe s'inscrivant dans le mouvement des Arts & Crafts[2],[3]. Mais ce n'est pas vraiment cette police qui aura la plus grande influence sur les suivantes, c'est plutôt la Gill Sans, créée par son élève Eric Gill et très inspirée de la Johnston qui devient le modèle de référence pour la linéale humanistique[1],[2],[3].

CaractéristiquesModifier

Les capitales des linéales humanistiques s'inspirent des capitales romaines, notamment de la colonne Trajane, c'est pourquoi elles sont parfois surnommées romains sans empattements[4],[5]. Leurs bas-de-casse s'inspirent quant à eux des minuscules carolingiennes, des humanes et des garaldes[1]. De fait, ces linéales partagent avec les humanes et les garaldes la forme de leurs a et de leurs g dits humanistiques qui ont la particularité d'avoir une panse pour le a et une boucle pour le g[1].

ExemplesModifier

Ces polices appartiennent à la famille linéale humanistique :


RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) Phil Baines et Andrew Haslam, Type & Typography, Laurence King Publishing, (ISBN 978-1-85669-437-7, lire en ligne)
  2. a b c d e f g et h Will Hill, Le langage de la typographie : connaître et choisir ses polices de caractères, Eyrolles, impr. 2006 (ISBN 2-212-11659-4 et 978-2-212-11659-5, OCLC 469761894)
  3. a et b Alan Livingston et Isabella Livingston, Dictionnaire du graphisme, Thames & Hudson, (ISBN 2-87811-143-5 et 978-2-87811-143-9, OCLC 41264182)
  4. Jadette Laliberté, Formes typographiques: historique, anatomie, classification, Presses Université Laval, (ISBN 978-2-7637-8132-7, lire en ligne)
  5. (en) Armin Vit et Bryony Gomez Palacio, Graphic Design, Referenced: A Visual Guide to the Language, Applications, and History of Graphic Design, Rockport Publishers, (ISBN 978-1-61673-611-8, lire en ligne)
  6. Jacques André, « De Pacioli à Truchet : trois siècles de géométrie pour les caractères », 13e colloque Inter-IREM d'épistémologie et histoire des mathématiques, IREM-Rennes,‎ (lire en ligne, consulté le 28 mai 2020)