Attentat contre le pétrolier Limburg du 6 octobre 2002

(Redirigé depuis Limburg (pétrolier))

Limburg

Autres noms Maritime Jewel
Type Pétrolier
Histoire
Chantier naval Daewoo Shipbuilding
Lancement 1999
Mise en service 2000
Statut Démoli en 2018
Caractéristiques techniques
Longueur 331,9 m
Maître-bau 58 m
Port en lourd 299 364 tpl
Tonnage 157 833 (brut)
Carrière
Armateur Moray Marine SA
Pavillon France
Luxembourg
Liberia
Indicatif ELXS9
IMO 9184392

Le Limburg est un pétrolier français lancé en 2000 en Corée du Sud, qui a été l'objet d'un attentat le au large du Yémen.

L'attaque du LimburgModifier

S'apprêtant à rentrer dans le port d'Ash-Shihr dans le golfe d'Aden avec 400 000 barils de pétrole brut saoudien à destination de la Malaisie pour la société Petronas, le navire a été heurté par un petit bateau-suicide à environ 25 kilomètres des côtes.

L'explosion a ouvert une brèche d'environ huit mètres au niveau de la ligne de flottaison tribord et entraîné un important incendie. Un Bulgare de 38 ans, Atanas Atanasov, est mort dans l'attaque et douze autres marins ont été blessés. 90 000 barils de pétrole se sont échappés du navire.

L'attentat a été revendiqué par l'Armée islamique d'Aden-Abyane présumée liée à Al-Qaïda. L'organisation a déclaré qu'elle ne visait pas le pétrolier, mais une frégate américaine qui se trouvait à proximité, mais ses responsables se sont félicités de ce coup porté aux lignes d'approvisionnement pétrolier.

Le navire a été remorqué à Dubaï, où il a été réparé de mars à octobre 2003[1],[2]. Vendu à Tanker Pacific (en) en 2003, il a été renommé Maritime Jewel. Il a été démantelé à Chittagong en avril 2018.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Dubai Drydocks continues its drive forward », sur The Motorship, Mercator Media Ltd, (consulté le 6 octobre 2016)
  2. (en) « Company Profile: Dubai Drydocks », sur MarineLink, Maritime Activity Reports, Inc,

Liens externesModifier