Ouvrir le menu principal

Ligue nationale de cyclisme
Image illustrative de l’article Ligue nationale de cyclisme

Sigle LNC
Sport(s) représenté(s) Cyclisme
Création 2008
Président Marc Madiot
Siège 38 Rue du Surmelin
75020 Paris
Site web www.lncpro.fr

La Ligue nationale de cyclisme (LNC) est une association qui a pour mission d'assurer la gestion et la coordination de l'ensemble des activités cyclistes à caractère professionnel, par délégation de la Fédération française de cyclisme.

Sommaire

RôleModifier

La LNC a pour vocation de défendre l'intérêt supérieur du cyclisme, qui se définit comme prenant en compte tout ou partie des éléments suivants :

  • La protection de l'intégrité physique des coureurs professionnels
  • La garantie de l'équité et de l'éthique sportive individuelle et collective
  • La défense des valeurs et promotion de l'image du cyclisme
  • La sauvegarde de l'agrément ou de la délégation ministérielle dont bénéficie la FFC.

HistoireModifier

1989 – 2007 : Naissance et développement de la L.C.P.F.Modifier

La Ligue du Cyclisme Professionnel Français a été créée en 1989 et a été successivement présidée par Richard Marillier (1989 – 1991), Roger Legeay (1992 – 1999), Yvon Sanquer (2000 – 2002) et Thierry Cazeneuve (2003 – 2007). Placée sous l'égide de la Fédération française de cyclisme (FFC), sa mission première, gérer le cyclisme professionnel français, lui a permis de mettre en œuvre un certain nombre de réalisations importantes :

Diverses actions au bénéfice des coureurs : création d'un fonds de garantie de paiement des prix de course, organisation et gestion de la caisse de secours des coureurs professionnels, une politique d'aide à la reconversion des coureurs, menée de concert avec la Fédération et le syndicat des coureurs (U.N.C.P).

La mise en place d'un contrôle juridique et financier sur les équipes.

  • La lutte pour la protection de la santé des coureurs et contre le dopage ainsi que la contribution au financement d'une médecine d'aptitude indépendante.
  • L'aide à la diffusion des épreuves de la Coupe de France de cyclisme sur route via un partenariat avec Eurosport, diffuseur officiel de la Coupe de France de cyclisme sur route et une collaboration avec les chaînes régionales de France 3. Cette exposition télévisuelle contribue à la mise en valeur de la base du cyclisme professionnel français et complète la couverture traditionnelle des évènements majeurs du calendrier hexagonal.

2008 – 2009 : La L.N.C devient indépendanteModifier

En septembre 2008, la L.C.P.F est devenue une entité juridiquement et financièrement indépendante et a pris le nom de Ligue Nationale de Cyclisme (LNC). Son premier Président est Marc Madiot, ancien coureur professionnel et actuel manager de l'équipe FDJ.

La LNC est administrée par un conseil d'administration composée de 4 représentants d'organisateurs de course élite, 2 représentants des structures organisatrices ce Cyclo-cross et Critériums professionnels, 4 représentants des équipes cyclistes professionnelles, 4 représentants des coureurs cyclistes, 2 représentants de la FFC désignés par cette dernière et de 2 personnalités qualifiées élues par l'assemblée générale de la LNC. Le président de la FFC et le DTN participent avec voix consultatives aux réunions du conseil d'administration.

La LNC a décidé de

  • placer l'amélioration de l'image du cyclisme professionnel et des coureurs au premier plan des priorités, et par conséquent tout faire pour lutter contre le dopage
  • promouvoir un cyclisme où l'élite et la base restent solidaires, et qui respecte la richesse de son histoire. Ses missions sont détaillées dans ses Statuts, précisées par la convention avec la FFC et complétées par l'annexe financière.

Présidents successifsModifier

 
Marc Madiot, président de la LNC depuis 2008

Conseil d'administration et bureau exécutifModifier

Élu lors de l’assemblée constitutive du 26 juin 2008 à Semur-en-AuxoisModifier

Élu lors de l’assemblée générale du 14 décembre 2012Modifier

Le 1er mars 2013, Michel Bergeat remplace Christian Doucet en tant que représentant de la FFC. Le 23 mars 2013, Dominique Serrano, président du Grand Prix de Denain, et Joël Blévin, manager général de l'équipe Bretagne-Schuller intègre le conseil d'administration. Dominique Serrano remplace Michel Brutinot. En juin 2013, Vincent Jacquet succède à Isabelle Gautheron au poste DTN et fait ainsi son entrée dans le conseil d'administration. À la fin de la saison 2013, Joël Blévin quitte son poste de manager général de l'équipe Bretagne-Schuller et ne peut plus par conséquent être représentant des groupes cyclistes professionnels. Il est remplacé à ce poste par son successeur au sein de l'équipe Bretagne-Schuller, Emmanuel Hubert.

En décembre 2014, c'est au tour de Roland Montenat, président et organisateur de la Route Adélie de Vitré, de faire son entrée au conseil d'administration en tant que représentant des structures organisatrices de cyclisme sur route à la place de Jean-Luc Pernet.

En mars 2013, Michel Bergeat remplace Christian Doucet en tant que représentant de la FFC. En juin 2013, Vincent Jacquet remplace Isabelle Gautheron au poste de DTN de la FFC.

Élu lors de l’assemblée générale en décembre 2016Modifier

En mars 2017, Gilles Da Costa et Ludovic Sylvestre remplacent Michel Bergeat et Patrice Roy en tant que représentant de la FFR au sein du conseil d'administration[1]. Parmi les participants avec des voix consultatives, Michel Callot remplace David Lappartient au poste de président FFC tandis que Vincent Jacquet, non conservé au poste de DTN, sera bientôt remplacé également.

En mars 2017, Ludovic Sylvestre remplace Michel Bergeat en tant que représentant de la FFR au sein du bureau exécutif[1]. Parmi les participants avec des voix consultatives, Michel Callot remplace David Lappartient au poste de président FFC tandis que Vincent Jacquet, non conservé au poste de DTN, est lui remplacé par Christophe Manin.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Un des cinq a probablement été élu en tant que personnalité qualifiée puisque le conseil d'administration n'est composée que de 4 représentants des structures organisatrices de cyclisme sur route mais de 2 personnalités qualifiées
  2. Un des cinq a probablement été élu en tant que personnalité qualifiée puisque le conseil d'administration n'est composée que de 4 représentants des structures organisatrices de cyclisme sur route mais de 2 personnalités qualifiées

RéférencesModifier

AnnexesModifier