Ligue mondiale pour la réforme sexuelle

ligue progressiste du début du XXe siècle, pour les réformes et la libération sexuelle.
Magnus Hirschfeld à la conférence de la ligue mondiale pour la réforme sexuelle en 1932, avec Tao Li et au fond le Dr E. Elkan.

La Ligue mondiale pour la réforme sexuelle est une ligue pour coordonner les connaissances à propos de l'amélioration de la fonction sexuelle. En 1921 Magnus Hirschfeld organise le premier congrès pour la réforme sexuelle, qui ammène à la formation de la ligue. Ralf Dose a écrit une vue d'ensemble de la ligue[1].

Des congrès ont eu lieu à Copenhague (1928), Londres (1929), Vienne (1930), et Brno (1932).

Les conférenciers aux congrès incluent Magnus Hirschfeld, Norman Haire, Vera Brittain, Dora Russell[2], Charles Vickery Drysdale (de la Ligue Malthusiaine (en)), Stella Browne, Ernst Gräfenberg, Marie Stopes, M. D. Eder (un psychiatre pionnier), Laurence Housman, George Ives, Eden Paul, Felix Abraham (qui, avec le docteur Levy-Lenz, a effectué la première opération de changement de sexe en 1931 à l'Institut für Sexualwissenschaft de Hirschfeld, à Berlin), Bernard Shaw, Bertrand Russell, Ethel Mannin[2], Harry Benjamin, Peter Schmidt, William J. Robinson (un croisé de la contraception aux États-Unis) et Jack Flügel, un psychologue freudien qui assiste Norman Haire et Dora Russell dans l'organisation du congrès, et dirigent le Parti de la réforme des hommes en robe (anglais : Men's Dress Reform Party)[3].

Bien qu'il n'ait pas été conférencier, Albert Einstein était en contact avec le congrès[4].

En Espagne, Hildegart Rodríguez Carballeira est secrétaire de la ligue espagnoles pour la réforme sexuelle, fondé par Gregorio Marañón[5].

ŒuvresModifier

  • (en) Hertha Pataky Riese, Jonathan Høegh Leunbach et World League for Sexual Reform, Sexual reform congress : Copenhagen 1.-5.:VII:1928, Copenhague ; Leipzig, Levin & Munksgaard ; G. Thieme, (OCLC 909842399)

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dose 2003.
  2. a et b Jonathan Croall, Neill of Summerhill: The Permanent Rebel, Taylor & Francis, (ISBN 0710093004), p. 173
  3. (en) Barbara Burman, « Better and Brighter Clothes; The Men's Dress Reform Party, 1929–1940 », Journal of Design History, vol. 8, no 4,‎ , p. 275–290 (DOI 10.1093/jdh/8.4.275, présentation en ligne)
  4. Alice Calaprice, The Ultimate Quotable Einstein. Princeton University Press, 2011, (p. 413) (ISBN 0691138176)
  5. Sinclair 2007.

BibliographieModifier

  • (en) Ralf Dose, « The World League for Sexual Reform: Some Possible Approaches », Journal for the History of Sexuality, vol. 12, no 1,‎ , p. 1–15
  • Alison Sinclair, Sex and Society in Early Twentieth Century Spain : Hildegart Rodríguez and the World League for Sexual Reform, University of Wales Press, (ISBN 9780708320174)

Sur les autres projets Wikimedia :