Ligue majeure de baseball 2019

Ligue majeure de baseball 2019
MLB
Les Nationals de Washington célèbrent en 2019 leur premier titre de la Série mondiale.
Généralités
Sport Baseball
Organisateur(s) Ligue majeure de baseball
Ligue nationale
Ligue américaine
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Angleterre Angleterre (2 matchs)
Date Saison régulière :
20 mars - 29 septembre
Éliminatoires :
1er octobre - 30 octobre
Participants 30 franchises
Site web officiel MLB.com[1]

Palmarès
Vainqueur Nationals de Washington
Meilleur joueur AL: Mike Trout (LAA)
NL: Cody Bellinger (LAD)

Navigation

La saison 2019 de la Ligue majeure de baseball a commencé le 20 mars, et sa saison régulière s'est terminée le 29 septembre. C'était le 150e anniversaire du baseball professionnel, qui remonte à la fondation des Red Stockings de Cincinnati en 1869. Les séries éliminatoires ont commencé le 1er octobre. La série mondiale a commencé le 22 octobre et s'est terminée le 30 octobre avec la victoire des Nationals de Washington face aux Astros de Houston au bout de sept matchs. Le calendrier complet a été publié le 22 août 2018[1].

Le 90e match des étoiles de la Ligue majeure de baseball s'est déroulé le 9 juillet au Progressive Field, domicile des Indians de Cleveland. La Ligue américaine a gagné sur un score de 4-3, ce qui en fait sa septième victoire consécutive[2].

C'est la dernière saison autorisant l'utilisation de l'ensemble des joueurs de la liste des 40 joueurs du 1er septembre jusqu'à la fin de la saison régulière (appelés rappels de septembre).

CalendrierModifier

Comme depuis 2013, les équipes devaient jouer 19 matchs contre chaque équipe de sa division pour un total de 76 matchs, et six ou sept matchs contre chaque équipe des deux autres divisions pour un total de 66 matchs. Les principaux affrontements interligues étaient la division Est de la Ligue américaine contre la division Ouest de la Ligue nationale, la division Centrale de la Ligue américaine contre la division Est de la Ligue nationale et enfin la division Ouest de la Ligue américaine contre la division Centrale de la Ligue nationale[3].

La saison a commencé les 20 et 21 mars avec les Athletics d'Oakland contre les Mariners de Seattle, au Tokyo Dome, au Japon[1].

Le 28 mars a été le jour d'ouverture le plus tôt de l'histoire de la MLB en excluant les matchs internationaux. Avant cela, le plus tôt avait été le 29 mars lors de la saison 2018[4].

Les deuxièmes séries annuelles de matchs au Mexique ont comporté quatre matchs répartis en deux séries. La première a opposé les Cardinals de Saint-Louis aux Reds de Cincinnati à l'Estadio de Béisbol Monterrey les 13 et 14 avril. L'autre série, également à Monterrey, comportait deux matchs entre les Astros de Houston et les Angels de Los Angeles les 4 et 5 mai[5].

Le 13 juin, les Royals de Kansas City ont affronté les Tigers de Détroit au TD Ameritrade Park à Omaha au Nebraska, deux jours avant la série mondiale universitaire[6]. Ce fut le premier match de la MLB joué dans l'État du Nebraska[7].

La Série de Londres 2019 opposé les Yankees de New York aux Red Sox de Boston au Stade olympique de Londres, les 29 et 30 juin, ce qui en fait la première série de la saison régulière jouée à Londres, dans le cadre d'un partenariat de deux années consécutives[8].

La Little League Classic a eu lieu au BB&T Ballpark à Williamsport, en Pennsylvanie, elle coïncidait avec les Little League World Series, il s'agit de la troisième édition de ce match. Elle a été joué entre les Cubs de Chicago et les Pirates de Pittsburgh le 18 août[9].

ClassementModifier

DivisionModifier

Ligue américaine Ligue nationale
Division Est de la Ligue américaine V D Moy. MR Dom. Ext.
(2) Yankees de New York 103 59 0.636 57–24 46–35
(5) Rays de Tampa Bay 96 66 0.593 7 48–33 48–33
Red Sox de Boston 84 78 0.519 19 38–43 46–35
Blue Jays de Toronto 67 95 0.414 36 35–46 32–49
Orioles de Baltimore 54 108 0.333 49 25–56 29–52
Division Centrale de la Ligue américaine V D Moy. MR Dom. Ext.
(3) Twins du Minnesota 101 61 0.623 46–35 55–26
Indians de Cleveland 93 69 0.574 8 49–32 44–37
White Sox de Chicago 72 89 0.447 28½ 39–41 33–48
Royals de Kansas City 59 103 0.364 42 31–50 28–53
Tigers de Detroit 47 114 0.292 53½ 22–59 25–55
Division Ouest de la Ligue américaine V D Moy. MR Dom. Ext.
(1) Astros de Houston 107 55 0.660 60–21 47–34
Athletics d'Oakland 97 65 0.599 10 52–29 45–36
Rangers du Texas 78 84 0.481 29 45–36 33–48
Angels de Los Angeles 72 90 0.444 35 38–43 34–47
Mariners de Seattle 68 94 0.420 39 35–46 33–48
Division Est de la Ligue nationale V D Moy. MR Dom. Ext.
(2) Braves d'Atlanta 97 65 0.599 50–31 47–34
(4) Nationals de Washington 93 69 0.574 4 50–31 43–38
Mets de New York 86 76 0.531 11 48–33 38–43
Phillies de Philadelphia 81 81 0.500 16 45–36 36–45
Marlins de Miami 57 105 0.352 40 30–51 27–54
Division Centrale de la Ligue nationale V D Moy. MR Dom. Ext.
(3) Cardinals de Saint-Louis 91 71 0.562 50–31 41–40
(5) Brewers de Milwaukee 89 73 0.549 2 49–32 40–41
Cubs de Chicago 84 78 0.519 7 51–30 33–48
Reds de Cincinnati 75 87 0.463 16 41–40 34–47
Pirates de Pittsburgh 69 93 0.426 22 35–46 34–47
Division Ouest de la Ligue nationale V D Moy. MR Dom. Ext.
(1) Dodgers de Los Angeles 106 56 0.654 59–22 47–34
Diamondbacks de l'Arizona 85 77 0.525 21 44–37 41–40
Giants de San Francisco 77 85 0.475 29 35–46 42–39
Rockies du Colorado 71 91 0.438 35 43–38 28–53
Padres de San Diego 70 92 0.432 36 36–45 34–47

Séries éliminatoiresModifier

TableauModifier

  Match du meilleur deuxième
(AL, NL)
Séries de divisions
(AL, NL)
Série de championnat
(AL, NL)
Série mondiale
                                     
    1 Houston 3  
4 Oakland 0     5 Tampa Bay 2    
  1 Houston 4  
5 Tampa Bay 1     Ligue américaine
  2 NY Yankees 2    
2 NY Yankees 3
   
  3 Minnesota 0  
    AL1 Houston 3
  NL4 Washington 4
    1 LA Dodgers 2    
4 Washington 1     4 Washington 3    
  4 Washington 4
5 Milwaukee 0     Ligue nationale
  3 Saint-Louis 0  
2 Atlanta 2
   
  3 Saint-Louis 3  

Changements de managersModifier

Managers générauxModifier

Pré-saisonModifier

Équipe Manager général partant Motif du départ Manager général arrivant Remarques
Mets de New York Sandy Alderson Santé Brodie Van Wagenen Le 26 juin 2018, Alderson prit un congé permanent en raison de la réapparition d'un cancer. Il avait été embauché comme manager général en 2010 et a vu son équipe remporter la Ligue nationale en 2015[10]. Le 28 octobre 2018, après que trois intérimaires aient terminé la saison, l'ancien agent Brodie Van Wagenen devient le 13e manager général de l'histoire de la franchise[11].
Giants de San Francisco Bobby Evans Renvoi Scott Harris Le 24 septembre 2018, les Giants ont licencié Bobby Evans après presque quatre saisons en tant que manager général[12]. Les Giants ont pourtant participé aux séries éliminatoires en 2016 mais ont eu 166 victoires pour 224 défaites (.426) après avoir inscrit un record de 57 victoires pour 33 défaites (.633) avant la pause du match des Étoiles de cette année.
Orioles de Baltimore Dan Duquette Fin de contrat Mike Elias Le 3 octobre 2018, la franchise annonce que les contrats de Duquette et du manager Buck Showalter ne seraient pas renouvelés pour la saison 2019. En cause, les 47 victoires pour 115 défaites (.290) ce qui est la pire moyenne de l'histoire de la franchise. Duquette a été embauché comme manager général après la saison 2011[13]. Le 16 novembre 2018, Mike Elias a été nommé nouveau manager général de l'équipe[14].
Dodgers de Los Angeles Farhan Zaidi Démission N/A Le 7 novembre 2018, Zaidi quitte les Dodgers pour devenir le président des opérations baseball des Giants de San Francisco[15]. Depuis sa prise de fonction en 2014, il a supervisé les Dodgers remportant la division Ouest de la Ligue nationale à cinq reprises et la Ligue nationale en 2017 et 2018.

Durant la saisonModifier

Date Équipe Manager général partant Motif du départ Manager général arrivant Remarques
9 septembre Red Sox de Boston Dave Dombrowski Renvoi Brian O'Halloran Alors que Dombrowski était le président des opérations baseball et manager général de facto depuis que Mike Hazen a quitté l'équipe en octobre 2016, il a été licencié, moins d'un an après la victoire de Boston à la série mondiale 2018, à la suite d'une détérioration des résultats avec 76 victoires pour 67 défaites (.531)[16],[17].

ManagersModifier

Pré-saisonModifier

Équipe Manager partant Manager par intérim Motif du départ Manager arrivant Remarques
Reds de Cincinnati Bryan Price Jim Riggleman Renvoi David Bell Price a été licencié en avril et a été remplacé par Riggleman pour la fin de la saison 2018. Bell a été embauché pour la saison 2019.
Rangers du Texas Jeff Banister Don Wakamatsu Chris Woodward Banister a été licencié en septembre et a été remplacé par Wakamatsu pour la fin de la saison. Woodward a été embauché pour la saison 2019.
Blue Jays de Toronto John Gibbons Aucun Fin de contrat Charlie Montoyo Le 26 septembre 2018, l'équipe a annoncé que le contrat de John Gibbons ne serait pas renouvelé pour la saison 2019. Pour son deuxième passage dans la franchise, Gibbons termine avec 498 victoires pour 494 défaites (.502) et deux qualifications en séries éliminatoires[18]. Le 25 octobre 2018, les Blue Jays ont annoncé que Charlie Montoyo serait le nouveau manager pour la saison 2019, avec un contrat sur trois ans avec une option de club pour 2022[19].
Angels de Los Angeles Mike Scioscia Démission Brad Ausmus Le 30 septembre 2018, est annoncé le départ de Mike Scioscia de ses fonctions de manager des Angels après 19 ans avec 1650 victoires et 1428 défaites (.536). Il a mené les Angels à six titres de division et a remporté la Série mondiale 2002. Il a également remporté le titre de manager de l'année de la Ligue américaine à deux reprises au cours de sa fonction[20]. Le 21 octobre 2018, il est annoncé que Brad Ausmus serait le nouveau manager des Angels[21].
Twins du Minnesota Paul Molitor Réaffectation Rocco Baldelli Le 2 octobre 2018, il a été annoncé que Paul Molitor se verrait offrir un nouveau rôle dans l'organisation des Twins et qu'il quitterait donc son rôle de manager détenu depuis quatre ans. Molitor a terminé avec 305 victoires pour 343 défaites (.471) et une qualification aux séries éliminatoires de 2017 Il a été nommé manager de l'année de la Ligue américaine en fin de saison[22]. Le 25 octobre 2018, il est annoncé que Rocco Baldelli serait le nouveau manager des Twins[23].
Orioles de Baltimore Buck Showalter Fin de contrat Brandon Hyde Le 3 octobre 2018, la franchise annonce que le manager Buck Showalter, ainsi que le manager général Dan Duquette, ne verraient pas leur contrat renouvelé pour l'année 2019. Showalter obtient 669 victoires contre 684 défaites (.494) pendant ses neuf saisons à Baltimore et a mené les Orioles aux séries éliminatoires à trois reprises, y compris en 2014 quand les Royals de Kansas City ont éliminé les Orioles lors de la série de championnat. Mais c'est lors de la dernière saison de Showalter que les Orioles ont terminés avec le pire ratio victoire-défaite de leur histoire avec 47 victoires et 115 défaites (.290)[24]. Le 14 décembre 2018, les Orioles ont officiellement annoncé que Brandon Hyde serait le nouveau manager des Orioles[25].

Durant la saisonModifier

Équipe Manager partant Manager par intérim Motif du départ Manager arrivant Remarques
Padres de San Diego Andy Green Rod Barajas Renvoi Jayce Tingler Le 21 septembre, Green a été licencié après quatre saisons et 274 victoires pour 366 défaites (.428). L'instructeur de banc, Rod Barajas, a été nommé manager par intérim des Padres pour la fin de la saison. L'équipe recherchera un nouveau manager après la saison[26].
Pirates de Pittsburgh Clint Hurdle Aucun Renvoi Derek Shelton Le 28 septembre, Clint Hurdle a été licencié après près de neuf saisons avec les Pirates, avec 735 victoires et 720 défaites (.505). Il a été licencié avant le dernier match de la saison et n'a donc pas assuré sa fonction au dernier match.

Leaders des LiguesModifier

AméricaineModifier

Frappeurs leaders
Stat Joueur Total
Moy. Tim Anderson (CWS) .335
HR Jorge Soler (KC) 48
RBI José Abreu (CWS) 123
R Mookie Betts (BOS) 135
H Whit Merrifield (KC) 206
SB Mallex Smith (SEA) 46
Lanceurs leaders
Stat Joueur Total
W Justin Verlander (HOU) 21
L Spencer Turnbull (DET) 17
ERA Gerrit Cole (HOU) 2.50
K Gerrit Cole (HOU) 326
IP Justin Verlander (HOU) 223.0
SV Roberto Osuna (HOU) 38

NationaleModifier

Frappeurs leaders
Stat Joueur Total
Moy. Christian Yelich (MIL) .329
HR Pete Alonso (NYM) 53
RBI Anthony Rendon (WAS) 126
R Ronald Acuña Jr. (ATL) 127
H Ozzie Albies (ATL) 189
SB Ronald Acuña Jr. (ATL) 37
Lanceurs leaders
Stat Joueur Total
W Stephen Strasburg (WAS) 18
L Sandy Alcantara (MIA)
Merrill Kelly (ARI)
Miles Mikolas (STL)
14
ERA Hyun-Jin Ryu (LAD) 2.32
K Jacob deGrom (NYM) 255
IP Stephen Strasburg (WAS) 209.0
SV Kirby Yates (SD) 41

ÉvènementsModifier

FrappeursModifier

  • Paul Goldschmidt (STL) :
    • Il est devenu le premier joueur de l'histoire de la Ligue majeure à réussir trois coups de circuit lors de son premier ou deuxième match dans une nouvelle équipe. Il réussit ceci le 29 mars contre les Brewers de Milwaukee[27].
  • Christian Yelich (MIL) :
    • Avec un coup de circuit lors de la première manche contre les Cardinals de Saint-Louis le 31 mars, Yelich est devenu le sixième joueur de l'histoire de la Ligue majeure à marquer un coup de circuit à chacun des quatre premiers matchs de son équipe lors d'une saison[28].
    • Avec son 14e coup de circuit de la saison le 27 avril contre les Mets de New York, Yelich a égalé le record de Ligue majeure du plus grand nombre de coups de circuit entre le début de la saison et le 1er mai. Ce record est aussi détenu par Albert Pujols (2006) et Alex Rodriguez (2007)[29].
  • Zack Greinke (HOU)/(ARI) :
    • À 35 ans, il est devenu le lanceur le plus âgé depuis 1957 à avoir frappé plusieurs coups de circuit dans un même match, le 2 avril contre les Padres de San Diego[30].
    • Le 25 avril, lors d'un match contre les Pirates de Pittsburgh, il est devenu le premier lanceur, depuis 1930, à avoir fait au moins cinq coups sûrs de plus d'une base entre le premier et le 26e match de son équipe. Il est également devenu le premier lanceur depuis 1906 à réussir un cycle tout au long du mois d'avril[31].
  • Chris Davis (BAL) :
    • Avec son élimination sur une flèche lors de la cinquième manche contre les Athletics d'Oakland le 8 avril, Davis a établi le record de la Ligue majeure avec sa 47e présence au bâton sans coup sûr. Il a battu le record établi par Eugenio Vélez à la fin de la saison 2010 et au début de la saison 2011[32]. Davis a finalement réussi à mettre fin à la séquence après 54 présences au bâton consécutives sans coup sûr avec un simple lors de la première manche face aux Red Sox de Boston le 13 avril[33].
  • Pablo Sandoval (SF) :
    • Le 6 mai face aux Reds de Cincinnati, il est devenu le deuxième joueur depuis 1900 à frapper un coup de circuit, à voler une base et à faire une sortie sans score sur le même match. Il rejoint ainsi Christy Mathewson, qui a accompli l'exploit le 23 mai 1905 aussi avec l'équipe des Giants[40].
  • Robinson Canó (NYM) :
    • Avec un double en première manche, il a enregistré son 2 500e coup sûr en carrière contre les Padres de San Diego le 7 mai. Il est ainsi devenu le 101e joueur et le sixième né en République dominicaine à atteindre ce score[41].
    • Il a enregistré son 550e double en carrière, à la huitième manche face aux Cubs de Chicago le 21 juin. Il est devenu le 31e joueur à atteindre ce score[42].
  • Joey Gallo (TEX) :
    • Avec son 100e coup de circuit en carrière le 8 mai contre les Pirates de Pittsburgh, Gallo est devenu le premier joueur de l'histoire de la Ligue majeure à accumuler 100 coups de circuit avant d'atteindre ce même score avec des simples (93 à ce même match)[43].
  • Albert Pujols (LAA) :
    • Il a enregistré son 2 000e point produit en carrière avec un coup de circuit en troisième manche face aux Tigers de Détroit le 9 mai. Il devient le troisième joueur à atteindre ce nombre, rejoignant Hank Aaron et Alex Rodriguez[44].
    • Il a enregistré son 650e double en carrière en troisième manche le 7 juillet contre les Astros de Houston. Il est devenu le huitième joueur à atteindre ce score[45].
    • Il a enregistré son 650e coup de circuit en carrière le 28 juillet contre les Orioles de Baltimore. Il est ainsi devenu le sixième joueur à atteindre ce score. Avec ce coup de circuit, Pujols est également devenu le premier joueur de l'histoire de la Ligue majeure à atteindre au moins 650 coups de circuit et 650 doubles en carrière[46].
    • Avec un simple en quatrième manche le 14 août contre les Pirates de Pittsburgh, Pujols devient le joueur né en dehors des États-Unis ayant marqué le plus de coups sûrs de l'histoire de la Ligue majeure, il dépasse le joueur dominicain Adrián Beltré qui en avait mis 3167[47].
  • Trevor Story (COL) :
    • Le 24 mai contre les Orioles de Baltimore, il est devenu l'arrêt-court ayant atteint les 100 coups de circuit le plus rapidement de l'histoire de la Ligue majeure, avec 448 matchs[48].
  • Yordan Álvarez (HOU) :
    • Avec son coup de circuit le 15 juin contre les Blue Jays de Toronto, Alvarez devient le quatrième joueur de la Ligue majeure à réussir au moins quatre coups de circuit lors de ses cinq premières rencontres en carrière. Il rejoint Trevor Story (six en 2016), Yasiel Puig (quatre en 2013) et Mike Jacobs (quatre en 2005)[52].
    • En marquant deux points contre les Athletics d'Oakland le 22 juillet, Álvarez devient le premier joueur de l'histoire de la Ligue majeure à avoir reçu 35 points produits lors de ses 30 premiers matchs en carrière depuis 1920, date à laquelle les points produits sont devenus une statistique officielle[53].
  • Pete Alonso (NYM) :
    • Avec son 26e coup de circuit le 22 juin contre les Cubs de Chicago, Alonso bat le record du plus grand nombre de coups circuit par une recrue de la Ligue nationale avant la pause du match des étoiles. Cody Bellinger détenait ce record depuis 2017[55]. Il frappe son 30e coup de circuit le 7 juillet contre les Phillies de Philadelphie devenant ainsi la troisième recrue à avoir 30 coups de circuit avant la pause du match des étoiles. Il rejoint ainsi Mark McGwire (1987) et Aaron Judge (2017)[56].
    • Le 18 août, Alonso frappe son 40e coup de circuit et obtient donc le record des recrues de la Ligue nationale détenu depuis 2017 par Cody Bellinger[57].
    • Il est devenu la deuxième recrue de l'histoire de la Ligue majeure à atteindre les 50 coups de circuit en frappant son 50e coup de circuit le 20 septembre contre les Reds de Cincinnati. Il rejoint Aaron Judge qui a accompli la même performance en 2017[58].
    • Il égale le record des recrues de la Ligue majeure du plus de coups de circuit en une saison avec son 52e contre les Braves d'Atlanta le 27 septembre. Aaron Judge détient aussi ce record depuis 2017[59].
    • Le lendemain, également contre les Braves d'Atlanta, l bat le record des recrues de la Ligue majeure du plus de coups de circuit en une saison avec son 53e coup de circuit[60].
  • Bryce Harper (PHI) :
    • Il est devenu le premier joueur de l'histoire de la Ligue majeure à avoir atteint deux étapes marquantes en un seul passage au bâton le 3 juillet contre les Braves d'Atlanta. Son passage au bâton en sixième manche comprenait ainsi son 1000e coup sûr en carrière et son 200e coup de circuit en carrière[61].
  • Travis d'Arnaud (TB) :
    • Il est devenu le premier joueur de l'histoire de la Ligue majeure à marquer trois coups de circuit dans un match en étant receveur et premier frappeur. Il a accompli cela contre les Yankees de New York le 15 juillet[62].
  • Bo Bichette (TOR) :
    • Le 6 août contre les Rays de Tampa Bay, il est devenu le premier joueur de l'histoire de la Ligue majeure à enregistrer 10 coups sûrs de plus d'une base lors de ses neuf premiers matchs en carrière[63].
  • Aristides Aquino (CIN) :
    • Il est devenu la première recrue de l'histoire de la Ligue majeure à frapper un coup de circuit dans trois manches consécutives, le 10 août contre les Cubs de Chicago[64].
    • Avec son 13e coup de circuit le 28 août contre les Marlins de Miami, il est devenu le premier joueur de l'ère moderne de la Ligue (à partir de 1901) à atteindre les 13 coups de circuit en 100 apparitions en carrière[65].
    • Avec son coup de circuit le 2 septembre contre les Phillies de Philadelphie, il devient le joueur à atteindre les 15 coups de circuit le plus rapidement. Aquino accompli cela en 122 présences au marbre, il bat le record de Rhys Hoskins qui l'avait fait en 135 présences au marbre la saison précédente[66].
  • Rafael Devers (BOS) :
    • Il parvient à faire 6 coups sûrs en 6 présences au marbre avec quatre doubles contre les Indians de Cleveland le 13 août, il devient le premier joueur de l'histoire de la Ligue majeure à enregistrer six coups sûrs ou plus et quatre doubles ou plus en un match[67].
  • Ronald Acuña Jr. (ATL) :
    • Avec sa 30e base volée le 23 août contre les Mets de New York, Acuña est devenu, l'année de ses 22 ans, le deuxième joueur le plus jeune à rejoindre le club 30-30. Le plus jeune est Mike Trout l'ayant rejoint en 2012, année de ses 20 ans[68].
    • Avec son 40e coup de circuit, le 19 septembre contre les Phillies de Philadelphie, Acuña est devenu le plus jeune joueur de l'histoire de la Ligue majeur à atteindre au moins 40 coups de circuit et à voler 30 buts en une saison[69].
  • Eduardo Escobar (ARI) :
    • Le 29 août contre les Dodgers de Los Angeles, il est devenu le premier frappeur ambidextre de l'histoire de la Ligue majeure à réaliser au moins 30 coups de circuit, 20 doubles et 10 triples au cours de la même saison[70].
  • Mike Trout (LAA):
    • Le 31 août, Trout est entrée dans l'histoire en devenant le plus jeune joueur (28 ans et 24 jours) à rejoindre le club des 200 coups de circuit et 200 vols de base en carrière. Il a réalisé cet exploit contre les Red Sox de Boston avec sa 11e base volée de la saison. Auparavant, le plus jeune était Barry Bonds qui avait 28 ans et 349 jours[71].
  • Nelson Cruz (MIN) :
    • Il a enregistré son 400e coup de circuit en carrière lors de la quatrième manche contre les Royals de Kansas City le 22 septembre. Il est devenu le 57e joueur, et le dixième né en République dominicaine, à atteindre ce nombre[74].

LanceursModifier

Match sans point ni coup sûrModifier

  • Mike Fiers (OAK) :
    • Il a réalisé son deuxième match sans point ni coup sûr de sa carrière et le 13e de l'histoire de la franchise en battant les Reds de Cincinnati 2-0 le 7 mai. Fiers a fait six retraits sur prises et deux buts sur balles, il obtient 83 prises pour 131 lancers. Fiers devient le 35e lanceur avec plusieurs matchs sans point ni coup sûr dans sa carrière, y compris avec les séries éliminatoires. C'était aussi le 300e match sans point ni coup sûr de l'histoire de la Ligue majeure[75].
  • Taylor Cole et Félix Peña (LAA) :
    • En battant les Mariners de Seattle 13-0 le 12 juillet, le duo de lanceurs réalise le onzième match sans point ni coup sûr de leur franchise. C'était le premier match à domicile depuis la mort de Tyler Skaggs le 1er juillet, tous les joueurs portaient donc le maillot 45 en hommage à Skaggs. Cole et Pena n'ont laissé qu'un seul but sur balle pendant le match, il s'agit du 13e match sans point ni coup sûr combiné de l'histoire de la Ligue majeure. Cole a commencé le match et a effectué deux manches et a effectué 13 prises pour 22 lancers. Pena a effectué les sept dernières manches, avec un but sur balles et 6 retraits sur des prises. Il a lancé 81 lancers et 52 étaient des prises[76].
  • Aaron Sanchez, Will Harris, Joe Biagini et Chris Devenski (HOU) :
    • En battant les Mariners de Seattle 9-0 le 3 août, les lanceurs ont à la fois fait le 12e match sans point ni coup sûr de la franchise mais aussi le 14e match sans point ni coup sûr réalisé à plusieurs lanceurs. Sanchez a réalisé 6 retraits sur prises et a concédé 2 buts sur balles en faisant 55 prises pour 92 lancers. Harris concède un but sur balles en 12 lancers avec 5 prises. Biagini parvient à faire un retrait sur des prises mais laisse un but sur balles avec 12 prises pour 22 lancers. Devenski finit le matchen avec un retrait sur des prises et 8 prises pour un total de 12 lancers[77].
  • Justin Verlander (HOU) :
    • Il a lancé son troisième match sans point ni prise et le 13e de sa franchise en gagnant 2-0 face aux Blue Jays de Toronto le 1er septembre. Verlander a réalisé 14 retraits sur des prises pour seulement un but sur balles avec 120 lancers dont 79 prises. Verlander est également devenu la première joueur de l'histoire de la Ligue majeure à lancer plusieurs matchs sans point ni coup sûr dans le même stade. Il est également devenu le sixième joueur de l'histoire de la Ligue majeure à lancer au moins trois coups sûrs, rejoignant Nolan Ryan, Sandy Koufax, Bob Feller, Larry Corcoran et Cy Young[78].

Autres accomplissements de lanceursModifier

  • Durant le match d'ouverture entre les Mets et les Nationals, Jacob deGrom (NYM) a réussi 10 retraits sur des prises et Max Scherzer (WAS) en a réussi12. C'est la deuxième fois de l'histoire que lors de la journée d'ouverture les deux lanceurs partants enregistrent au moins dix retraits sur des prises. C'est arrivé pour la première fois le 7 avril 1970, Dave McNally des Orioles de Baltimore avait fait 13 retraits sur des prises et avait gagné en faisant un match complet, Sam McDowell, lanceurs des Tigers de Détroit a réalisé 11 retraits sur des prises en 6 manches 1 tiers[79].
  • Jacob deGrom (NYM) :
    • En lançant sa septième manche sans point encaissé le 3 avril contre les Marlins de Miami, il devient au côté de Bob Gibson, le lanceur avec le plus de départs de qualité consécutifs de l'histoire de la Ligue majeure avec 26 matchs[81]. Sa série prend fin dès son premier match en tant que lanceur partant, contre les Twins du Minnesota le 9 avril[82].
  • Trevor Bauer (CIN)/(CLE) :
    • Le 4 avril contre les Blue Jays de Toronto, il devient le premier lanceur partant de l'histoire de la Ligue majeure à ne concéder qu'un coup sûr en faisant plus de cinq manches consécutives lors de son premier match de la saison[83].
  • Shane Greene (ATL)/(DET) :
    • Il devient le lanceur de l'histoire de la Ligue majeure a atteindre le plus rapidement les sept sauvetages, il réalise cela en terminant le dixième match de son équipe, le 7 avril contre les Royals de Kansas City[84].
  • Taylor Clarke (ARI) :
    • Il devient le premier lanceur depuis 1969 à réaliser un sauvetage et à obtenir un coup sûr lors de son premier match en Ligue majeure, le 20 avril, contre les Cubs de Chicago[85].
  • Stephen Strasburg (WAS) :
    • Avec 1500e retrait sur des prises le 2 mai contre les Cardinals de Saint-Louis, Strasbourg est devenu le lanceur à atteindre ce nombre le plus rapidement dans la Ligue majeure, il le fait en 1272 manches. Chris Sale détenait auparavant le record de vitesse avec 1290 manches[91].
  • Chris Sale (BOS) :
    • En éliminant, avec des retraits sur trois prises, 17 joueurs des Rockies du Colorado en sept manches le 14 mai, Sale établit le record de la Ligue majeure du nombre de retraits sur des prises en sept manches ou moins[94].
    • Il devient le deuxième lanceur de l'histoire de la Ligue majeure à enregistrer deux manches immaculées au cours de la même saison, il réussit cela lors de la huitième manche le 5 juin contre les Royals de Kansas City. Sale avait également fait une manche immaculée le 8 mai contre les Orioles de Baltimore. Il rejoint Lefty Grove ayant réalisé cette performance pendant la saison 1928[95].
    • Avec son 200e retrait au bâton de la saison le 8 août contre les Angels de Los Angeles, Sale devient le cinquième lanceur de l'histoire de la Ligue majeure à enregistrer plus de 200 retraits au bâton pendant sept saisons consécutives. Il rejoint Walter Johnson, Tom Seaver, Roger Clemens et Max Scherzer[96].
    • Il inscrit son 2 000e retrait sur des prises en carrière en retiran Oscar Mercado en troisième manche le 13 août contre les Indians de Cleveland. Il est devenu le 83e lanceur à atteindre ce nombre. Sale est également devenu le lanceur à atteindre les 2 000 retraits sur des prises le plus rapidement. Il a accompli cet exploit en 1626 manches, battant le record de 1711 manches détenu par Pedro Martinez[97].
  • Justin Verlander (HOU) :
    • Il est devenu le premier lanceur depuis 1908 à effectuer 15 retraits sur des prises et permettre au moins trois coups de circuit lors d'un même match le 12 juin contre les Brewers de Milwaukee[103].
    • Il atteint les 3 000 retraits sur des prises en carrière en éliminant Kole Calhoun des Angels de Los Angeles pour son sixième retrait sur des prises du match en fin de quatrième manche le 28 septembre, lors de son dernier match de la saison régulière. Il est devenu le 18e joueur de l'histoire à atteindre ce nombre. Verlander finira le match avec 12 retraits au bâton, avec son dernier, toujours contre Calhoun en sixième manche, il devient le 19e lanceur de l'histoire de la Ligue majeure à enregistrer au moins 300 retraits au bâton en une seule saison. Verlander est également devenu le deuxième lanceur de l'histoire de la Ligue majeure à atteindre 3 000 retraits au bâton en carrière et 300 retraits au bâton en une saison dans le même match, rejoignant Randy Johnson qui a accompli la même performance le 10 septembre 2000[104].
  • David Price (BOS) :
    • Il enregistre sa 150e victoire en carrière avec une victoire contre les Tigers de Detroit le 7 juillet. Il est devenu le 262e joueur à atteindre cette marque[107].
  • Gerrit Cole (HOU) :
    • Avec son 200e retrait sur des prises de la saison le 22 juillet contre les Athletics d'Oakland, Cole devient le deuxième plus rapide à atteindre ce nombre dans l'histoire de la Ligue majeure. Cole a atteint ce nombre après 133 manches et 1 tiers. Randy Johnson détient le record avec seulement 130 manches et 2 tiers au cours de la saison 2001[108].
    • Il est devenu le deuxième lanceur de l'histoire de la Ligue majeure à effectuer 14 retraits sur des prises ou plus en trois matchs consécutifs le 8 septembre contre les Mariners de Seattle. Cela a été accompli pour la première fois en 1999 par Pedro Martinez[109].
    • Il est devenu le 18e lanceur de l'histoire de la Ligue majeure à marquer 300 retraits au bâton en une saison quand il a éliminé Shin-Soo Choo des Texas Rangers en sixième manche, le 18 septembre[110].
  • Stevie Wilkerson (BAL) :
    • Il est devenu le premier joueur de position de l'histoire de la Ligue majeure à être crédité d'un sauvetage (depuis qu'il est devenu officiel en 1969) en clôturant la victoire contre les Angels de Los Angeles le 25 juillet. Wilkerson a lancé une 16e manche parfaite pour clôturer le match[111].
  • Yu Darvish (CHC) :
    • Il est devenu le premier lanceur depuis au moins 1893 à avoir fait cinq départs consécutifs avec au moins huit retraits sur des prises et aucun but sur balles[112]. La séquence a pris fin le 27 août, lors de la victoire 5-2 des Cubs contre les Mets de New York, lorsque Darvish a réussi sept retraits au bâton et un but sur balle[113].
  • Brian Moran (MIA) :
    • En éliminant Colin Moran, troisième joueur des Pirates de Pittsburgh, le 5 septembre, il devient le premier lanceur de l'histoire de la Ligue majeure à éliminer avec un retrait sur des prises son frère tout en débutant en Ligue majeure[114].
  • Roberto Osuna (HOU) :
    • En clôturant une victoire le 17 septembre contre les Rangers du Texas, il est devenu le plus jeune joueur de l'histoire de la Ligue majeure à atteindre les 150 sauvetages en carrière. Osuna a 24 ans, et bat le record établi par Craig Kimbrel, qui avait 25 ans quand il réalisa le même score[115].
  • Kenley Jansen (LAD) :
    • Il enregistre son 300e sauvetage en carrière en clôturant une victoire contre les Padres de San Diego le 25 septembre. Il est devenu le 30e joueur à atteindre ce nombre[116].

DiversModifier

  • Ligue majeure de baseball :
    • En mai, il y a eu 1 135 coups de circuit, ce qui bat le record du nombre de coups de circuit en un mois. Le record précédent datait d'août 2017, il y avait eu 1 119 coups de circuit[117]. Le record a de nouveau été battu en juin avec 1 142 coups de circuit[118]. En août, il est encore une fois battu, avec 1 228 coups de circuit[119].
    • Le record de la Ligue majeure du plus grand nombre de coups de circuit lors d'une saison a été battu le 11 septembre, lorsque Jonathan Villar des Orioles de Baltimore a frappé un coup de circuit de trois points dans la deuxième partie de la septième manche contre les Dodgers de Los Angeles. Il s'agissait du 6 105e de la saison, battant le record précédent de 6 105 coups de circuit établi en 2017[120]. La saison 2019 se termina avec 6 776 coups de circuit[121].
    • Pour la 12e saison consécutive, la Ligue majeure a réalisé un nouveau record du nombre de retraits sur des prises en une saison[122].
    • Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue majeure, au moins quatre équipes (les Astros de Houston, les Dodgers de Los Angeles, les Yankees de New York et les Twins du Minnesota) ont enregistré 100 victoires ou plus au cours d'une saison[123].
    • La série mondiale a été la première série de l'ensemble des séries éliminatoires en sept matchs des ligues majeures américaines, à voir les sept matchs remportés par l'équipe visiteuse[124].
  • Dodgers de Los Angeles :
    • Le 28 mars, les Dodgers battirent le record de Ligue majeure du nombre de coups de circuit (huit) pendant le jour d'ouverture, avec leur victoire de 12 à 5 contre les Diamondbacks de l'Arizona[125]. Les Dodgers ont égalé le record de la Ligue majeure du nombre de coups de circuit d'une équipe dans ses six premiers matchs avec un total de 17[126].
    • Le 17 avril, contre les Reds de Cincinnati, les Dodgers ont égalé un record de la Ligue majeure en réussissant un coup de circuit pendant 32 matchs à domicile consécutifs. AJ Pollock a battu le record en égalisant avec un coup de circuit en sixième manche. La série a commencé et ne s'est déroulé qu'en saison régulière, le 21 août 2018. Cela a égalé le record qui était auparavant détenu par les Rockis du Colorado[127]. Les Dodgers ont ensuite dépassé le record, le 26 avril contre les Pirates de Pittsburgh sur le coup de circuit de Cody Bellinger en première manche[34]. La série a pris fin après 33 matchs consécutifs, contre les Pirates de Pittsburgh[128].
    • Le 22 juin contre les Rockies du Colorado, elle est devenue la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à remporter deux matchs consécutifs sur un coup de circuit terminant le match réalisé par un rookie[129]. Le jour suivant, ils réalisent encore la même performance pour arriver à 3 matchs consécutifs[130].
    • Elle est devenue la première équipe depuis 1920 à terminer un match sur cinq buts sur balles consécutifs le 2 juillet lors d'une victoire 5 à 4 contre les Diamondbacks de l'Arizona[131].
    • Elle établit le record de la Ligue majeure du nombre de coups de circuit en cinq matchs avec 22 coups de circuit du 11 au 16 août (sans match le 12 août)[132].
    • Elle établit le record de la Ligue nationale du nombre de coups de circuit en une seule saison avec 279 coups de circuit[133]. C'est 30 de plus que les Astros de Houston en 2000[134].
  • Mariners de Seattle :
    • Ils battent le record de la Ligue majeure du nombre de matchs consécutifs de début de saison dans lesquels ils marquent un coup de circuit, en en réalisant 15, ils passent devant la sélection 2002 des Indians de Cleveland. Dee Gordon a frappé le coup de circuit permettant ce score le 11 avril, en sixième manche contre les Royals de Kansas City[137]. Les Mariners ont pu atteindre les 20 matchs de suite, mais n'ont pas réussi à frapper de coup de circuit lors d'une défaite contre les Indians de Cleveland le 17 avril[138].
  • Astros de Houston :
    • Avec leur victoire contre les Red Sox de Boston le 18 mai, les Astros sont devenues la troisième équipe de l'histoire de la Ligue majeure à avoir eu deux fois au moins dix victoires consécutives avant le 1er juin, ils rejoignent les Cardinals de Saint-Louis de 1941 et les Dodgers de Brooklyn de 1955[141].
    • Elle devient la première équipe de l'histoire du match des étoiles, à avoir trois joueurs à ce match qui réalise les trois premiers coups sûrs de leur équipe. Cela a été accompli par George Springer, Alex Bregman et Michael Brantley[142].
    • Elle est devenue la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à réussir six coups de circuit au cours des deux premières manches d'un match, elle réalise cela le 9 septembre contre les Athletics d'Oakland[143].
    • Elle est devenue la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à avoir à la fois lancé le plus de retraits au bâton (1 671) et reçu le moins de retraits au bâton en tant que frappeur (1 166)[144].
  • Twins du Minnesota :
    • Après son match contre les Mariners de Seattle le 18 mai, elle devient la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à avoir cinq matchs avec au moins cinq coups de circuit avant le début de juin[146].
    • Avec leur deuxième journée avec huit coups de circuit de la saison le 23 mai contre les Angels de Los Angeles, les Twins avaient réussi 98 coups de circuit lors de leurs 49 premiers matchs, égalant le record de coups de circuit lors de ses 49 premiers matchs. Ils ont égalé le record établi par les Mariners de Seattle en 1999 et les Cardinals de Saint-Louis en 2000[147].
    • Le 5 juillet, elle établit le record de la Ligue majeure du nombre de coups de circuit avant la pause du match des étoiles avec 165 coups de circuit battant le record de 161 établi la saison dernière par les Yankees de New York[148]. Les Twins ont terminé avec 166 coups de circuit à la pause du match des étoiles.
    • Le 25 juillet contre les White Sox de Chicago, elle devient la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à réaliser neuf matchs avec au moins cinq coups de circuit en une seule saison. La nuit suivante, les Twins sont devenus l'équipe à atteindre les 200 coups de circuit le plus rapidement, en 103 matchs soit 19 matchs de moins que les Rangers du Texas en 2005[149].
    • Ils établissent le record de la Ligue majeure du nombre de coups de circuit à l'extérieur en une saison en réalisant le 141e contre les White Sox de Chicago le 29 août. Ils ont battu le record établi en 2001 par les Giants de San Francisco[150].
    • Ils battent le record de la Ligue majeure du nombre de coups de circuit en une saison avec leur 268e coup de circuit contre les Tigers de Détroit le 31 août. Ils ont battu le record établi la saison dernière par les Yankees de New York[151]. Les Twins ont terminé la saison avec 307 coups de circuit[152].
    • Avec le 20e coup de circuit de Jorge Polanco le 31 août contre les Tigers de Detroit, les Twins établissent le record de la Ligue majeure du nombre de joueurs avec au moins 20 coups de circuit au cours de la saison. Polanco est devenu le huitième Twin à atteindre ce nombre, ils battent le record qui était alors détenu par sept équipes, avec le plus récemment les Dodgers de Los Angeles de 2018.
    • Elle est devenue la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à avoir cinq de ses joueurs (Nelson Cruz, Max Kepler, Eddie Rosario, Mitch Garver et Miguel Sano) ayant frappé au moins 30 coups de circuit en une saison[153].
    • Avec le coup de circuit de Jonathan Schoop le 26 septembre contre les Tigers de Détroit, les Twins sont devenus la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à atteindre 300 coups de circuit en une saison[154].
  • Orioles de Baltimore :
    • Ils concèdent leur 100e coup de circuit de la saison le 21 mai contre les Yankees de New York. Les lanceurs des Orioles l'ont fait en 48 matchs, soit neuf matchs de moins que le record auparavant détenu par la sélection de 2000 des Royals de Kansas City[155].
    • Elle devient la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à marquer au moins 13 points lors de deux matchs consécutifs avec blanchissage. Les deux matchs ont eu lieu contre les Indians de Cleveland les 28 et 29 juin[156].
    • Le 27 juillet contre les Angels de Los Angeles, les Orioles deviennent la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à réaliser au moins deux coups de circuit par match pendant 10 matchs consécutifs[157].
    • Le 5 août contre les Yankees de New York, elle devient la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à concéder plusieurs coups de circuit pendant 10 matchs consécutifs[158].
    • En concédant leur 259e coup de circuit contre les Rays de Tampa Bay, elle devient l'équipe ayant concédé le plus de coup de circuit en une saison. Austin Meadows a frappé un coup de circuit en troisième manche, faisant battre, aux Orioles, le record établi par les Reds de Cincinnati au cours de la saison 2016[159]. Les Orioles ont concédé 305 coups de circuit au total pendant cette saison[121].
  • Yankees de New York :
    • Le 22 mai, elle est devenu la première équipe de l'histoire de la Ligue majeure à frapper au moins trois coups de circuit pendant six matchs consécutifs dans le même stade (Oriole Park at Camden Yards)[160].
    • Elle établit le record de la Ligue majeure du nombre de matchs consécutifs (28) avec un coup de circuit, le 25 juin contre les Blue Jays de Toronto. Ils ont battu le record établi en 2002 par les Texas Rangers[161]. La série a pris fin après 31 matchs contre les Mets de New York le 2 juillet[162].
    • Dans leur série en saison régulière contre les Orioles de Baltimore, les Yankees ont atteint 61 coups de circuit, un nouveau record en Ligue majeure[163].
    • Elle bat le record de la Ligue majeure du nombre de coups de circuit en un mois avec leur 59e coup de circuit contre les Dodgers de Los Angeles le 26 août. Cela a battu le record détenu par les Orioles de Baltimore (mai 1987) et les Mariners de Seattle (mai 1999)[164]. Ils ont terminé avec 74 coups de circuit en août[165].
  • Nationals de Washington :
    • Le 9 juin contre les Padres de San Diego, elle est devenue la première franchise de l'histoire de la Ligue majeure à réaliser quatre coups de circuit consécutifs lors de plusieurs matchs. Elle avait également accompli cet exploit le 17 juillet 2017 contre les Brewers de Milwaukee. C'était la neuvième fois dans l'histoire de la Ligue majeure que quatre coups de circuit consécutifs étaient frappés[166].
  • Diamondbacks de l'Arizona :
    • Elle est devenue la deuxième équipe de l'histoire de la Ligue majeure à frapper trois coups de circuit consécutifs au commencement d'un match à l'extérieur, le 10 juin contre les Phillies de Philadelphie. La première équipe à accomplir cela est les Brewers de Milwaukee, le 9 septembre 2007[167].
      • Elle a été la première équipe pour accomplir trois autres actions pendant ce même match :
        • Ils ont frappé huit coups de circuit en un match et en ont concédés huit dans un autre match (le 28 mars contre les Dodgers de Los Angeles) au cours de la même saison[168].
        • Ils ont réussi trois coups de circuit consécutifs alors que cela faisait déjà deux jours consécutifs qu'une équipe réussissait cela. Ce sont donc les Angels de Los Angeles le 8 juin, les Nationals de Washington le 9 juin et les Diamondbacks le 10 juin qui ont participé à ce record[169].
        • Ils ont réussi treize coups de circuit en un seul match[170].
    • Selon Elias Sports, elle est devenue la première équipe de l'ère moderne du baseball (depuis 1900) à remporter un match qui a duré neuf manches ou plus tout en n'ayant qu'un seul coureur. Cela a été accompli le 14 septembre contre les Reds de Cincinnati[171].
  • Bruce Bochy (SF) :
    • Lors de la victoire des Giants 11 à 3 le 18 septembre contre les Red Sox de Boston, il devient le 11e entraîneur de l'histoire de la Ligue majeure à enregistrer 2 000 victoires en carrière[176].

Récompenses et honneursModifier

Saison régulièreModifier

Prix de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique
Prix BBWAA Ligue nationale Ligue américaine
Recrue de l'année Pete Alonso (NYM) Yordan Álvarez (HOU)
Trophée Cy Young Jacob deGrom (NYM) Justin Verlander (HOU)
Manager de l'année Mike Shildt (STL) Rocco Baldelli (MIN)
Joueur par excellence Cody Bellinger (LAD) Mike Trout (LAA)
Gant doré
Position Ligue nationale Ligue américaine
Lanceur Zack Greinke (ARI) Mike Leake (SEA)
Receveur J.T. Realmuto (PHI) Roberto Pérez (CLE)
Première base Anthony Rizzo (CHC) Matt Olson (OAK)
Deuxième base Kolten Wong (STL) Yolmer Sánchez (CWS)
Troisième base Nolan Arenado (COL) Matt Chapman (OAK)
Arrêt-court Nick Ahmed (ARI) Francisco Lindor (CLE)
Champ gauche David Peralta (ARI) Alex Gordon (KC)
Champ centre Lorenzo Cain (MIL) Kevin Kiermaier (TB)
Champ droit Cody Bellinger (LAD) Mookie Betts (BOS)
Prix Silver Slugger
Lanceur/Frappeur désigné Zack Greinke (ARI) Nelson Cruz (MIN)
Receveur J.T. Realmuto (PHI) Mitch Garver (MIN)
Première base Freddie Freeman (ATL) Carlos Santana (CLE)
Deuxième base Ozzie Albies (ATL) DJ LeMahieu (NYY)
Troisième base Anthony Rendon (WAS) Alex Bregman (HOU)
Arrêt-court Trevor Story (COL) Xander Bogaerts (BOS)
Champ extérieur Ronald Acuña Jr. (ATL) Mookie Betts (BOS)
Champ extérieur Cody Bellinger (LAD) George Springer (HOU)
Champ extérieur Christian Yelich (MIL) Mike Trout (LAA)

All-MLB TeamModifier

Le 10 décembre, la Ligue majeure de baseball annonce la toute première All-MLB Team. Les joueurs ont été sélectionnés par votes, 50% des votes étaient de fans et les autres 50% d'un panel d'experts. Les gagnants ont été sélectionnés sur la base du mérite, sans nombre fixe de candidats par poste et sans distinction entre les deux ligues[177].

Première All-MLB Team
Position Joueur (équipe)
Lanceur partant Gerrit Cole (HOU)
Justin Verlander (HOU)
Jacob deGrom (NYM)
Max Scherzer (WAS)
Stephen Strasburg (WAS)
Lanceur de relève Kirby Yates (SD)
Josh Hader (MIL)
Frappeur désigné Nelson Cruz (MIN)
Receveur J.T. Realmuto (PHI)
Première base Pete Alonso (NYM)
Deuxième base DJ LeMahieu (NYY)
Troisième base Anthony Rendon (WAS)
Arrêt-court Xander Bogaerts (BOS)
Champ extérieur Mike Trout (LAA)
Cody Bellinger (LAD)
Christian Yelich (MIL)
Deuxième All-MLB Team
Lanceur partant Zack Greinke (ARI)/(HOU)
Hyun-jin Ryu (LAD)
Jack Flaherty (STL)
Charlie Morton (TB)
Mike Soroka (ATL)
Lanceur de relève Aroldis Chapman (NYY)
Liam Hendriks (OAK)
Frappeur désigné Yordan Álvarez (HOU)
Receveur Yasmani Grandal (MIL)
Première base Freddie Freeman (ATL)
Deuxième base José Altuve (HOU)
Troisième base Alex Bregman (HOU)
Arrêt-court Marcus Semien (OAK)
Champ extérieur Ronald Acuña Jr. (ATL)
Juan Soto (WAS)
Mookie Betts (BOS)

Autres récompensesModifier

Prix Fielding Bible
Position Joueur
Lanceur Zack Greinke
Receveur Roberto Perez
Première base Matt Olson
Deuxième base Kolten Wong
Troisième base Matt Chapman
Arrêt-court Nick Ahmed
Champ gauche David Peralta
Champ centre Lorenzo Cain
Champ droit Cody Bellinger
Multi-position Cody Bellinger

Récompenses mensuellesModifier

Joueur du moisModifier

Mois Ligue américaine Ligue nationale
Avril Tim Anderson Cody Bellinger
Mai Rafael Devers Josh Bell
Juin DJ LeMahieu Charlie Blackmon
Juillet Yuli Gurriel Paul Goldschmidt
Août Alex Bregman Aristides Aquino
Septembre Austin Meadows Eugenio Suárez

Lanceur du moisModifier

Mois Ligue américaine Ligue nationale
Avril Tyler Glasnow Luis Castillo
Mai Lucas Giolito Ryu Hyun-jin
Juin Gerrit Cole Max Scherzer
Juillet Gerrit Cole Stephen Strasburg
Août Mike Clevinger Jack Flaherty
Septembre Gerrit Cole Jack Flaherty

Recrue du moisModifier

Mois Ligue américaine Ligue nationale
Avril Brandon Lowe Pete Alonso
Mai Michael Chavis Austin Riley
Juin Yordan Álvarez Pete Alonso
Juillet Yordan Álvarez Keston Hiura
Août Yordan Álvarez Aristides Aquino
Septembre Eloy Jiménez Pete Alonso

UniformesModifier

ChangementsModifier

Le 16 novembre 2018, les Marlins de Miami ont dévoilé le nouveau logo, les nouvelles couleurs de l'équipe et le nouvel uniforme pour 2019, dans le cadre des changements institués par le nouveau PDG de l'équipe, Derek Jeter. Le nouveau design remplace celui utilisé depuis le déménagement de la franchise au Marlins Park en 2012 et le changement de nom, passant des Marlins de la Floride aux Marlins de Miami, ce design utilise des nuances de rouge, bleu, noir et ardoise[178].

Le 29 janvier 2018, la Ligue majeure annonce que les Indiens de Cleveland ont accepté l'arrêt de l'utilisation du logo "Chief Wahoo", qui avait été critiqué car stéréotype des natifs américains, sur leurs uniformes en 2019, car il est considéré comme plus approprié à l'utilisation sur les terrains[179],[180]. L'insigne de casquette avec le C deviendra officiellement le logo principal de l'équipe ; le 19 novembre 2018, l'équipe a dévoilé de nouveaux uniformes sans le logo Chief Wahoo, ainsi que de nouveaux chapeaux à bords rouges pour les matchs à domicile, un nouveau maillot alternatif à domicile de couleur rouge (c'est le premier maillot rouge de l'équipe depuis les années 1970) et des écussons sur les manches des maillots pour fêter l'accueil du match des étoiles 2019. Afin de conserver les marques et de les empêcher de tomber dans le domaine public, le logo continuera d'être utilisé sur une quantité limitée de marchandises de l'équipe[181],[182],[183].

Pour commémorer les 150 années de la Ligue majeure de baseball, les 30 équipes portent pendant la saison, un écusson sur la manche droite de leur maillot. L'écusson a également été porté sur les casquettes le jour de l'ouverture de la saison[184].

Anniversaires et événements spéciauxModifier

Les équipes suivantes portent, pour certaines occasions, des écusson commémoratifs.

Équipe Occasion spéciale
Toutes les équipes 150e anniversaire de la Ligue majeure de baseball
Écusson n°42 pour le Jackie Robinson Day (15 avril)
Rubans roses pour la sensibilisation au cancer du sein (12 mai, fête des mères aux EU)
Écusson "Play Ball" en partenariat avec l'USA Baseball et l'USA Softball (1er et 2 juin)
Rubans bleus pour la sensibilisation au cancer de la prostate (16 juin, fête des pères aux EU)
Pas d'uniformes du 4 juillet cette saison, mais des casquettes avec le logo aux couleurs nationales (4 au 7 juillet)[185]
Rubans d'or pour la sensibilisation au cancer pédiatrique (30 août)
Orioles de Baltimore Écusson n°20 à la mémoire de Frank Robinson
Red Sox de Boston Champion de la Série mondiale 2018 (9 avril)
Série de Londres 2019 (29-30 juin)
Reds de Cincinnati 150e anniversaire du baseball professionnel
Écusson n°20 à la mémoire de Frank Robinson
Indiens de Cleveland Match des étoiles 2019
Écusson n°20 à la mémoire de Frank Robinson (1er avril)
Angeles de Los Angeles Écusson n°45 en mémoire de Tyler Skaggs (à partir du 2 juillet)
Dodgers de Los Angeles Écusson n°36 à la mémoire de Don Newcombe
Brewers de Milwaukee 50e anniversaire de la franchise (comme les Pilots de Seattle)
Yankees de New York Brassard noir sur la manche gauche en mémoire de Mel Stottlemyre
Série de Londres 2019 (29-30 juin)
Phillies de Philadelphie Écusson "DPM" à la mémoire du président de l'équipe David Montgomery (à partir du 13 mai)
Écusson pour commémorer la retraite de Ryan Howard (14 juillet)
Pirates de Pittsburgh Écusson du ministère de la sécurité publique (20 avril)
Padres de San Diego 50e anniversaire à San Diego
Giants de San Francisco Écusson "PETER" à la mémoire de l'ancien président de l'équipe Peter Magowan
Écusson "STRETCH 44" à la mémoire de Willie McCovey
Mariners de Seattle Écusson de l'entrée au Temple de la renommée d'Edgar Martínez (9-11 août)
Rays de Tampa Bay Écusson "VJN" à la mémoire du fondateur et premier propriétaire Vince Naimoli (à partir du 30 août)
Rangers du Texas Dernière saison au Globe Life Park in Arlington
Blue Jays de Toronto Écusson du drapeau canadien pour la fête du Canada (1er juillet)

Autres uniformesModifier

  • 15 avril : Les joueurs, les gérants et les arbitres portaient le n°42 pour le 72e anniversaire des débuts de Jackie Robinson en Ligue majeure.
  • 27 mai : Toutes les équipes portaient un uniforme avec un coquelicot portant les mots "Lest We Forget" (n'oublions pas) pour le Memorial Day.
  • 29 juin : Les Orioles portaient des uniformes basés sur le drapeau de l'État du Maryland.
  • 12 juillet : Les Angels portaient des uniformes avec le nom "Skaggs" et le numéro 45 en mémoire de Tyler Skaggs, décédé le 1er juillet.
  • 13 juillet : Les Giants et les Brewers portaient des uniformes en langue espagnole soit avec "Gigantes" et "Cerveceros".
  • 22 juillet : Les Astros portaient des casquettes avec le logo Apollo 11 pour commémorer le 50e anniversaire de l'alunissage.
  • 18 août : Les Cubs et les Pirates portaient des casquettes et des uniformes spéciaux aux Séries mondiales de la Little League. Les Cubs portaient des uniformes avec le mot "Cubbies" et les Pirates avec les mots "The Burgh". Chaque joueur portait un surnom sur le dos.
  • 23 au 25 août : Pour la troisième année consécutive, eut lieu un weekend des joueurs, un événement pendant lequel les équipes permettent aux joueurs de montrer leurs passions, leur histoire et leurs centres d'intérêt en mettant leur touche personnelle, y compris un surnom, sur les équipements qu'ils portent[186]. Cette saison, les équipes portaient des uniformes noirs ou blancs, l'équipe locale choisissant sa couleur. Le lanceur portait toujours un chapeau noir, quelle que soit la couleur de l'uniforme de l'équipe[187].
  • 6 septembre : Les Reds et les Braves portaient des uniformes en langue espagnole soit avec "Los Rojos" et "Los Bravos".
  • 8 et 16 septembre : Les Athletics portaient un uniforme en langue espagnole soit avec "Atléticos".
  • 14 septembre : Les Giants portaient des uniformes noirs avec "Gigantes" en orange.

RétroModifier

Pour honorer le 150e anniversaire de la naissance des Red Stockings de Cincinnati, première équipe professionnelle de baseball, les Reds de Cincinnati ont annoncé le 5 novembre 2018[188] que l'équipe porterait quinze uniformes rétro. Ils porteraient ainsi :

  • 4 mai : uniforme de 1902 (le 150e anniversaire du premier match des Red Stockings)
  • 5 mai : uniforme extérieur de 1911
  • 19 mai : uniforme de 1919
  • 6 juillet : uniforme de 1939
  • 7 juillet : uniforme extérieur de 1956
  • 21 juillet : uniforme de 1961
  • 28 juillet : uniforme de 1967
  • 11 août : uniforme de 1969
  • 22 septembre : uniforme de 1999

Les Pirates continuent de porter l'uniforme couleur "bourdon" de 1979 le dimanche pendant cette saison. L'équipe portait des uniformes monochromes, noirs, le 20 juillet pour le 40e anniversaire de la victoire à la Série mondiale 1979.

Les 1er et 7 juin, les Pirates et les Brewers ont porté des uniformes de Negro Leagues. Les Pirates portaient l'uniforme des Crawfords de Pittsburgh et les Brewers celui des Bears de Milwaukee.

Le 23 juin, les Twins et les Royals ont porté des uniformes de Negro Leagues. Les Twins portaient l'uniforme de 1908 des Colored Gophers de Saint Paul et les Royals portaient celui de 1942 des Monarchs de Kansas City.

Les Mariners et les Astros portaient des uniformes des années 1980-90, le 29 juin[189].

Les Royals et les Nationals ont porté des uniformes de 1969, le 6 juillet. Les Nationals ont porté ceux des Expos de Montréal de 1969.

Le 27 juillet, les Phillies portaient les uniformes "Saturday Night Special", couleur bordeaux, datant de 1979. Ils n'avaient été portés qu'une seule fois, le 27 mai 1979. Les Braves ont également porté des uniformes de 1979.

Les Braves ont porté des uniformes des années 1970 du 1er au 4 août.

Le 2 août, les Mariners et les Astros ont porté des uniformes des années 1980.

Le 9 août, les Orioles et les Astros portaient des uniformes de 1989.

Le 16 août, les Angels portaient des uniformes des Angels de la Californie des années 1970.

LieuxModifier

C'était la dernière saison des Rangers du Texas au Globe Life Park in Arlington (anciennement connu sous les noms de Ballpark in Arlington et Ameriquest Field), l'équipe dispute son dernier match dans le stade le 29 septembre en battant 6-1 les Yankees de New York, elle déménagera en 2020 au Globe Life Field, nouvellement construit[190].

Le stade des Mariners de Seattle est renommé T-Mobile Park, nom de l'opérateur mobile (cela inclut la couleur rose du logo dans l'image de la marque du stade). Le contrat entre Safeco et la franchise a expiré à la fin de la saison 2018, permettant ce nouveau contrat[191].

Le stade des Giants de San Francisco a reçu son quatrième nom depuis son ouverture en 2000, mais c'est la première fois que le contrat de nommage n'est pas à la même société. En effet, Oracle paiera un montant inconnu mais significatif pour un accord de vingt ans et ainsi renommer l'ancien AT&T Park en Oracle Park. Elle conserve ainsi le nom d'Oracle sur un site sportif de la baie, puisque les Warriors de Golden State ont quitté l'Oracle Arena d'Oakland pour le Chase Center à 1,2km au sud de l'Oracle Park à la fin de la saison 2018-2019 de NBA[192].

Droits de diffusionModifier

TélévisionModifier

NationaleModifier

C'était la sixième année des accords actuels de huit ans entre Fox Sports, ESPN et TBS. La Fox a diffusé du baseball le samedi soir pendant huit semaines, jusqu'au match des étoiles 2019 qui a également été diffusé par la Fox. La Fox a ensuite diffusé les matchs du samedi après-midi pour les quatre dernières semaines de la saison. FS1 a diffusé des matchs le mardi et le samedi durant l'après-midi et la nuit. ESPN a retransmis des matchs pendant avec programme phare Sunday Night Baseball mais aussi les lundis et mercredis soirs. TBS a retransmis les matchs du dimanche après-midi pendant les 13 dernières semaines de la saison régulière. La Fox et ESPN (avec Sunday Night Baseball) avaient l'exclusivité de la diffusion, toutes les autres diffusions étaient donc bloquées. [réf. nécessaire] TBS a télévisé le match du meilleur deuxième de la Ligue nationale, lesSéries de divisions et les Séries de championnat. ESPN a télévisé le match du meilleur deuxième de la Ligue américaine. FS1 et MLB Network ont retransmis la Série de division de la Ligue américaine. Fox et FS1 ont retransmis la Série de championnat de la Ligue américaine. La Série mondiale sera diffusée exclusivement sur la Fox pour la 20e année consécutive.[réf. nécessaire]

En France, pour la cinquième saison consécutive, BeIn Sports était le seul diffuseur de la Ligue majeure. La chaîne sportive diffusait un match en direct un soir en semaine ainsi que le match du dimanche soir en différé le lundi. Elle diffusa aussi le Match des étoiles ainsi que les Séries éliminatoires dont la Série mondiale en intégralité[193].

LocaleModifier

En vertu d'un accord avec le département de la Justice des États-Unis concernant l'acquisition par Disney de la 21st Century Fox, le réseau de chaînes régionales de Fox Sports devait être vendu à des tiers avant le 18 juin 2019[194]. Fox a également invoqué une clause pour donner à la Yankee Global Enterprises (propriétaire des Yankees) le droit de racheter ses parts de YES Network[195]. Y compris YES, le réseau de chaînes régionales de Fox Sports qui diffuse les matchs de 15 des 30 équipes MLB[196]. Le 8 mars, YES a été vendu à 80% aux entreprises Yankee Global Enterprises, Amazon et Sinclair Broadcast Group pour 3,5 milliards de dollars[197]. Le 3 mai, Sinclair et Entertainment Studios ont convenu d'acheter le reste du réseau de Fox Sports[198]. Le réseau a continué d'utiliser la marque Fox Sports pour le reste de la saison régulière dans le cadre d'un accord de licence transitoire[199].

Les droits de WGN-TV pour retransmettre les matchs des Cubs de Chicago et des White Sox ont pris fin à la fin de la saison 2019. WGN détenait les droits de diffusion locale des deux équipes depuis 1948. Les derniers matchs diffusés de la chaîne ont eu lieu le 28 septembre pour les Cubs et le 29 septembre pour les White Sox. À partir de la saison 2020, les matchs des Cubs seront diffusés exclusivement par le nouveau network Marquee Sports[200]. Alors que pour les matchs des White Sox se sera NBC Sports Chicago qui s'occupera de la diffusion[201].

RadioModifier

NationaleModifier

LocaleModifier

  • Les Mets de New York sont passés de la chaîne WOR, canal 710 (propriété d'iHeartMedia) à WCBS, canal 880 (propriété d'Entercom), ramenant l'équipe dans le giron de l'ancien groupe CBS Radio New York après cinq ans avec WOR (l'équipe était auparavant pendant des décennies en association avec WFAN). Cependant, le réseau radio de la franchise a été dissous avant la saison, laissant WCBS comme seule station diffusant les matchs de l'équipe[202].

NumériqueModifier

Le contrat de la MLB avec Facebook Watch a été encore réduit, ne comprenant désormais que six matchs (au lieu de 25). De plus, les matchs ne seront plus exclusifs au service[203],[204]. La ligue a également conclu un nouveau partenariat numérique avec le service de streaming DAZN, qui diffuse désormais un programme quotidien réalisé en studio, ChangeUp, qui propose des commentaires en direct sur les matchs en cours[205],[206].

À la mi-juillet, MLB et Google ont annoncé que 13 matchs seront diffusés exclusivement sur YouTube et produits par le MLB Network[207].

RetraitesModifier

Les joueurs et les managers suivants ont pris leur retraite entre le début de la saison 2019 et le jour d'ouverture de la saison 2020 :

Numéros retirésModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « MLB releases 2019 schedule – HardballTalk »
  2. https://sports.yahoo.com/american-league-wins-its-seventh-straight-mlb-all-star-game-030338328.html
  3. (en) David Schoenfield, « What you need to know about MLB's 2019 schedule », ABC News,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2019)
  4. (en) « MLB slate includes regular-season games in Tokyo, London and Mexico », AP,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Chatfield, « MLB Schedules Series Monterrey Mexico », Call To The Pen.com, (consulté le 22 août 2018)
  6. (en) Wolf, « Royals, Tigers to play game in Omaha in '19 », MLB.com, (consulté le 25 août 2018)
  7. (en) « 1st MLB game in Nebraska tonight in Omaha », MLB.com
  8. (en) Gray, « Yankees Red Sox Will Play In London In 2019 », MLB.com, (consulté le 8 mai 2018)
  9. (en) Randhawa, « Bucs, Cubs to match up in 2019 LL Classic », MLB.com,
  10. (en) Kussoy, « Sandy Alderson is taking leave to battle cancer recurrence », NYPost.com, (consulté le 28 octobre 2018)
  11. (en) DiComo, « Van Wagenen agrees to become Mets GM », MLB.com, MLB, (consulté le 28 octobre 2018)
  12. (en) Associated Press, « Bobby Evans fired as San Francisco Giants general manager », USAtoday.com, (consulté le 28 octobre 2018)
  13. (en) « Manager Buck Showalter GM Dan Duquette Baltimore Orioles Clean House », ESPN.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  14. (en) Lott, Thomas, « MLB General Manager News: Orioles Name Mike Elias as GM », SportingNews.com, (consulté le 16 novembre 2018)
  15. (en) Gurnick, « Zaidi leaving LA to head Giants' baseball ops », MLB.com, MLB, (consulté le 7 novembre 2018)
  16. (en) « Red Sox fire president Dave Dombrowski less than a year after winning World Series », sports.yahoo.com,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2019)
  17. (en) « Dave Dombrowski out as Red Sox president of baseball operations », The Boston Globe,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2019)
  18. (en) Calcaterra, « Blue Jays to announce that John Gibbons will not return as manager »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), NBC Sports.com, (consulté le 26 septembre 2018)
  19. (en) Chisholm, « Blue Jays hire Rays coach Montoyo as skipper », MLB.com, MLB, (consulté le 25 octobre 2018)
  20. (en) Associated Press, « After 19 years, Mike Scioscia stepping down as Angels manager », abc7.com,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2018)
  21. (en) ESPN, « Angels name Brad Ausmus as new manager to replace Mike Scioscia », ESPN.com, (consulté le 21 octobre 2018)
  22. (en) Bollinger, « Molitor out as Twins manager; new role offered », MLB.com, MLB, (consulté le 2 octobre 2018)
  23. (en) Neal III, « Rocco Baldelli set to be next Twins manager », StarTribune.com, (consulté le 25 octobre 2018)
  24. (en) ESPN News Services, « Manager Buck Showalter, GM Dan Duquette out after Orioles' 115-loss season », ESPN.com, (consulté le 3 octobre 2018)
  25. (en) Trezza, « O's officially name Brandon Hyde manager », MLB.com, MLB, (consulté le 14 décembre 2018)
  26. (en) « Padres Fire Green After Four Sub 500 Seasons », ESPN.com, (consulté le 22 janvier 2020)
  27. (en) « Goldschmidt hits 3 HRs in 2nd game with Cards », Espn.com, (consulté le 8 avril 2019)
  28. (en) Liz Roscher, « Christian Yelich ties MLB record with homer in fourth straight game », Yahoo.com, (consulté le 8 avril 2019)
  29. (en) « Yelich's ridiculous run ties him with Pujols, A-Rod », MLB.com
  30. (en) Gilbert, « Zack Greinke homers against Padres », MLB.com, (consulté le 8 avril 2019)
  31. (en) « Greinke's day at the plate vs. Pirates historic », MLB.com
  32. (en) Matz, « O's Davis sets mark with 47th hitless AB in row », ESPN.com,
  33. (en) « It's a hit! Chris Davis ends hitless streak », MLB.com
  34. a et b (en) « Bellinger sets slew of records with 13th homer », MLB.com
  35. (en) « Dodgers 1st to 20 W's -- now faves to win it all? », MLB.com
  36. (en) « Belly joins Yeli, Pujols, A-Rod with rare HR feat », MLB.com
  37. (en) « Bellinger shows off cannon, then sets RBI record », MLB.com
  38. (en) « Dodgers: Cody Bellinger joins a Legend with 30th Home Run », Dodgers Nation,
  39. (en) « 3 Nats phenoms did something unprecedented », MLB.com
  40. (en) « Panda tosses scoreless inning -- for second time », MLB.com
  41. (en) « Cano's 2,500th hit comes off ex-teammate's son », MLB.com
  42. (en) « Mets vs. Cubs | 06/21/19 », MLB.com
  43. (en) « Weird record: Gallo has 100 HRs, 93 singles », MLB.com
  44. (en) « With HR, Pujols becomes third with 2,000 RBIs », MLB.com
  45. (en) « Los Angeles Angels at Houston Astros Box Score, July 7, 2019 », Baseball-Reference.com
  46. (en) « Pujols the first to hit 650 homers, 650 doubles », MLB.com
  47. (en) « Pujols stands alone atop foreign-born hits list », MLB.com
  48. (en) « Story breaks an A-Rod mark, then walks off », MLB.com
  49. (en) « Braves phenom Riley continues historic start », MLB.com
  50. (en) « Encarnacion's 2nd homer is 400th of career », MLB.com
  51. (en) « Ohtani 1st Japanese-born player to hit for cycle », MLB.com
  52. (en) « 5 games. 4 homers. History for Astros phenom », MLB.com
  53. « Astros rookie Alvarez sets record with 35th RBI », sur ESPN.com (consulté le 30 juin 2020).
  54. (en) « Blackmon keeps raking, breaks 58-year-old mark », MLB.com
  55. (en) « Alonso sparks Mets by making NL rookie history », MLB.com
  56. (en) « Alonso continues historic 1st half with 30th HR », MLB.com
  57. (en) « Pete Alonso sets new NL rookie record with 40th home run »,
  58. « Alonso becomes 2nd rookie to hit 50 HRs », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  59. « Alonso's 52nd HR ties MLB rookie record », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  60. « Alonso sets rookie HR record with No. 53 », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  61. (en) « Harper's milestone HR makes MLB history », MLB.com
  62. (en) « Rays catcher Travis d'Arnaud makes history with three-homer game as part of comeback win over Yankees », CBSSports.com
  63. (en) « Bichette sets mark with 10th XBH in nine games », MLB.com
  64. (en) Mark Sheldon, « Aquino hits 3 HRs, has 7 in 10 career games », MLB.com, (consulté le 11 août 2019)
  65. (en) « Aquino sets (and ties) HR records to pace Reds », MLB.com
  66. (en) « Reds' beloved phenom Aquino fastest to 15 HRs », MLB.com
  67. (en) « Devers makes history with career-high 6 hits », MLB.com
  68. (en) « Acuna joins 30-30 Club ... is 40-40 in reach? », MLB.com
  69. « Acuña continues his chase of 40-40 club », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  70. (en) « Escobar hits 30th HR, Diamondbacks rout Dodgers 11-5 » [archive du ], Star Tribune (consulté le 30 août 2019)
  71. (en) « Trout becomes youngest to join 200-200 club », MLB.com
  72. « Gallen, Marte lead D-backs to sweep of Padres », sur USA Today (consulté le 30 juin 2020).
  73. « Suárez hits most HRs in season by Venezuelan », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  74. « Twins DH Cruz launches 400th career home run », sur ESPN.com (consulté le 30 juin 2020).
  75. (en) « Fiers becomes 35th pitcher to throw 2 no-hitters », MLB.com
  76. (en) « Wearing Skaggs' 45, Angels combine for no-no », MLB.com
  77. (en) « Historic Astros debut for Sanchez: Combo no-no », MLB.com
  78. (en) « Verlander becomes sixth hurler with 3 no-hitters », MLB.com
  79. (en) Adler, « Scherzer, deGrom make Opening Day history », MLB.com, (consulté le 29 mars 2019)
  80. (en) Gilbert, « Merrill Kelly makes MLB debut with D-backs », MLB.com, (consulté le 8 avril 2019)
  81. (en) Nicola, « Jacob deGrom quality start streak », MLB.com, (consulté le 8 avril 2019)
  82. (en) « Twins end deGrom’s quality starts streak at 26 », MLB.com
  83. (en) Bell, « Trevor Bauer hitless gem against Blue Jays », MLB.com, (consulté le 8 avril 2019)
  84. (en) McCosky, « Tigers closer Shane Greene gets to seven saves quicker than any pitcher in MLB history », DetroitNews.com,
  85. (en) « No. 10 prospect Clarke makes immediate impact », MLB.com
  86. (en) « Waino becomes 5th Cardinal to 150 wins », MLB.com
  87. (en) « Scherzer notches 2,500th career strikeout », MLB.com
  88. (en) « Scherzer just had the best month in two decades », MLB.com
  89. (en) « CC reaches one of MLB's most iconic milestones », MLB.com
  90. (en) « Take a bow, CC: Lefty earns 250th career win », MLB.com
  91. (en) « Strasburg fastest to reach this K milestone », MLB.com
  92. (en) « SF arms tie MLB record with 4 HBPs in 1 frame », MLB.com
  93. (en) « Felix reaches 2,500 K's before allowing 7 runs », MLB.com
  94. (en) « Sale fans 17 in just 7 innings -- an MLB record », MLB.com
  95. (en) « Sale simply 'immaculate' with shutout of Royals », MLB.com
  96. (en) « Sale joins elite group with another 200-K season », MLB.com
  97. (en) « Sale faster to 2,000 K's than Pedro, a new mark », MLB.com
  98. (en) « Pressly's streak of scoreless games ends », MLB.com
  99. (en) Smith, « Ex-Boston Red Sox prospect Ryan Pressly of Astros sets record with 39th scoreless outing, Matt Barnes recalls his ‘crazy’ velocity increase », masslive.com,
  100. (en) « Pressly's streak of scoreless games ends », MLB.com
  101. (en) « Greinke becomes 37th pitcher to reach 2,500 K's », MLB.com
  102. (en) « Greinke becomes 3rd active 200-game winner », MLB.com
  103. « Verlander K's career-high 15 -- all swinging », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  104. a et b « 2 milestones for JV, HFA for Astros in playoffs », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  105. (en) « Hamels becomes 10th lefty with 2,500 K's », MLB.com
  106. (en) « Greinke takes Kersh deep as D-backs derail LA », MLB.com
  107. (en) « Price earns career win No. 150 in sweep », MLB.com
  108. (en) « Cole is second fastest to 200 K's in a season », MLB.com
  109. (en) « Cole, Pedro only pair to accomplish this feat », MLB.com
  110. « Cole in rare air with 300-K season », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  111. (en) « O's center fielder pitches 16th inning for the save », MLB.com
  112. (en) Rogers, « How Yu Darvish finally found the strike zone and turned his season around », ESPN.com, (consulté le 28 août 2019)
  113. (en) « Darvish, Báez lead Cubs past Mets 5-2 in series opener », ESPN,‎ (lire en ligne)
  114. (en) « Moran brothers stage battle 119 years in making », MLB.com
  115. « Rangers vs. Astros - Box Score - September 17, 2019 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 30 juin 2020).
  116. « After talk with mentor, Jansen gets 300th save », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  117. (en) « MLB hitters set record for most HRs in a month », MLB.com
  118. (en) « How important is it to be in first on July 1? », MLB.com
  119. (en) « Major League 2019 Batting Splits », Baseball-Reference.com
  120. « MLB sets a new single-season HR record », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  121. a et b « Inside the long list of home run records set in 2019 », sur ESPN.com (consulté le 30 juin 2020).
  122. « MLB sets strikeout record for 12th straight season », sur ESPN.com (consulté le 30 juin 2020).
  123. « Twins vs. Royals - Game Recap - September 27, 2019 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 30 juin 2020).
  124. « Nats make road-win history, capture 1st WS title », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  125. (en) Associated Press, « Power surge! Dodgers hit 8 homers in 12-5 win over Arizona », ESPN,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2019)
  126. Seventeen Los Angeles homers ties the MLB record for most home runs in a team's first six games.
  127. (en) « Pollock keeps Dodgers homer-happy at home », MLB.com
  128. (en) « LA's late magic turns Kershaw gem into 1st W », MLB.com
  129. (en) « LA wins on walk-off HR for 2nd straight game », MLB.com
  130. (en) « Dodgers 1st team to win 3 in row THIS WAY », MLB.com
  131. (en) « Dodgers walk, walk, walk, walk, walk it off », MLB.com
  132. (en) « Dodgers set MLB record with homer barrage », MLB.com
  133. https://sports.yahoo.com/mlb-team-roundup-los-angeles-001428438.html
  134. « Dodgers set NL single-season mark for homers », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  135. (en) Chisholm, « Elvis Luciano first MLB player born in 2000s », MLB.com, (consulté le 8 avril 2019)
  136. (en) « Youngest pitchers to earn MLB win », MLB.com
  137. (en) « Mariners set HR mark, then ride Vogey train to W », MLB.com
  138. (en) « Mariners’ power streak ends as skid hits 6 », MLB.com
  139. (en) « Appearing for 14th team, Jackson sets record », MLB.com
  140. (en) « Padres set MLB record as no-hitter drought reaches 8,020 games », sports.yahoo.com
  141. (en) « Astros ride big 1st to 2nd 10-game streak », MLB.com
  142. (en) « Eventful All-Star Game 'a blast' for Astros », MLB.com
  143. (en) « Astros blast way to record-setting night », MLB.com
  144. « MLB Stats on Twitter », sur Twitter (consulté le 30 juin 2020).
  145. (en) « Vlad Guerrero Jr. and Cavan Biggio Set to Make MLB History Friday », 12up.com
  146. (en) « Twins vs. Mariners - Game Recap - May 18, 2019 - ESPN », ESPN.com
  147. (en) « Twins blast 8 homers in epic power display », MLB.com
  148. (en) « Twins pass '18 Yanks for most HRs before break », MLB.com
  149. (en) « Twins make MLB history as quickest to 200 HRs », MLB.com
  150. (en) « Berrios, another HR record seal sweep for Twins », MLB.com
  151. (en) « Twins break Yankees' single-season HR mark », MLB.com
  152. « Twins set all-time MLB record with 307 HRs », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  153. « Sanó gives Twins record 5 players with 30 HRs », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  154. « Schoop makes Bomba Squad 1st to 300 HRs », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  155. (en) « The Orioles have reached the century mark. The homer that Clint Frazier hit against David Hess is the 100th that the O's have allowed this season. They did it in 48 games, or nine games faster than the previous fastest (2000 Royals). Baltimore is on pace to surrender 338 homers, which would be 80 more than the current record. », ESPN.com,
  156. (en) « Deja vu? Orioles top Indians 13-0 (again) », MLB.com
  157. (en) « O's set record with 10 straight multi-HR games », MLB.com
  158. (en) « O's Villar hits for cycle, doesn't even know it », MLB.com
  159. (en) « Orioles set record for homers allowed in season », MLB.com
  160. (en) « Gleyber's HRs help Yanks set MLB history », MLB.com
  161. (en) « Yanks set all-time MLB mark in win over Jays », MLB.com
  162. (en) « Paxton solid, but team HR streak ends in loss », MLB.com
  163. (en) « 14 stats behind the Yankees 17-2 run against the Orioles », SI.com
  164. (en) « Yanks break HR record, take 'rowdy' LA series », MLB.com
  165. (en) « 'Yes, let's go home': DJ's walk-off saves Yanks », MLB.com
  166. (en) « Back to back to back to back! History for Nats », MLB.com
  167. (en) « VIDEO: D-backs set new team record for home runs in a game », KNXV,
  168. (en) « D-backs hit B2B2B homers, set club record », MLB.com
  169. (en) « D-backs hit B2B2B homers, set club record », MLB.com
  170. (en) « D-backs, Phillies set MLB record with 13 homers », MLB.com
  171. « D-backs manage 1 baserunner -- and win », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  172. (en) « 9 facts about epic Padres-Rockies 92-run series », MLB.com
  173. (en) « Ervin's 6-for-6 night powers Reds in slugfest », MLB.com
  174. Jim McLennan, « Diamondbacks 9, Giants 10 : Making history. It’s VASTLY over-rated... », sur Azsnakepit.com, (consulté le 30 juin 2020).
  175. (en) « Lorenzen achieves feat last done by Babe in '21 », MLB.com
  176. « Bochy becomes 11th manager with 2,000 wins », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  177. (en) Castrovince, « Here is the inaugural All-MLB Team », MLB.com, (consulté le 11 décembre 2019)
  178. (en) Wells Dusenbury, « Marlins unveil new jerseys, logo for upcoming season », sur Sun-Sentinel.com (consulté le 17 novembre 2018)
  179. (en) Jordan Bastian, « Indians to stop using Wahoo logo starting in '19 »,
  180. (en) David Waldstein, « Cleveland Indians Will Abandon Chief Wahoo Logo Next Year », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  181. (en) « Cleveland Indians fully phase out Chief Wahoo logo, unveil new uniforms for 2019 », sur CBSSports.com (consulté le 20 novembre 2018)
  182. (en) « Cleveland Indians will introduce new “uniform option’ Monday for 2019 season, but no new logo to replace Chief Wahoo », sur Cleveland.com (consulté le 17 novembre 2018)
  183. (en) « Cleveland Indians will rock red with new alternate home jersey design in 2019 », sur cleveland.com (consulté le 20 novembre 2018)
  184. (en) Adler, « MLB patch to mark 150 years of pro baseball », MLB.com, (consulté le 13 octobre 2019)
  185. « MLB Unveils 2019 Holiday, All-Star Caps and Uniforms », sur SportsLogos.Net News (consulté le 30 juin 2020).
  186. (en) « Players' Weekend, nicknames return Aug. 23-25 », MLB.com
  187. https://www.forbes.com/sites/demetriusbell/2019/08/06/mlb-will-go-monochromatic-with-2019-players-weekend-uniforms/#1d1879f32850
  188. (en) « 150th Anniversary Throwback Uniforms », MLB.com (consulté le 10 juillet 2019)
  189. (en) « Photos: Astros, Mariners Throw It Back 30 Years », sportslogos.net (consulté le 10 juillet 2019)
  190. (en) « New York Yankees Schedule », MLB.com
  191. (en) Brown, « New Naming Rights For Mariners' Safeco Field Going To T-Mobile », Forbes.com, Forbes, (consulté le 16 novembre 2018)
  192. (en) Henry Schulman, « SF Giants’ home now called Oracle Park after AT&T split », San Francisco Chronicle,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2019)
  193. Thomas G, « Major League de Baseball (MLB) : le dispositif complet de BeIn Sports pour la saison 2019 », sur mediasportif.fr, (consulté le 29 juin 2020).
  194. (en) « Fox Regional Sports Network sale nears conclusion as final round bids come due April 15 », Fox Business,‎ (lire en ligne)
  195. (en) Soshnick, « Yankees Consider Buying Back YES If Fox Sells Assets » [archive du ], Bloomberg L.P., (consulté le 15 juin 2018)
  196. (en) « Baseball owners back MLB bid to buy Fox’s regional sports networks », New York Post,‎ (lire en ligne)
  197. (en) Dade Hayes, « YES Network Sold For $3.5B To Yankees, Amazon, Sinclair, Private Equity », Deadline Hollywood,‎ (lire en ligne)
  198. (en) Cynthia Littleton, « Sinclair Clinches Disney-Regional Sports Networks Deal, Byron Allen Joins as Partner », Variety,‎ (lire en ligne)
  199. (en) Holden Wilen, « Sinclair CEO see 'massive opportunity' with rebranding of Fox sports networks », sur bizjournals.com, (consulté le 29 juillet 2020)
  200. (en) « Cubs to launch Marquee Sports Network », MLB.com, (consulté le 19 septembre 2019)
  201. (en) « NBC Sports Chicago announces multi-year media rights deal with White Sox, Bulls, and Blackhawks », NBCSports.com, (consulté le 19 septembre 2019)
  202. (en) « WCBS 880 To Be Mets' New Flagship Radio Home », Entercom, (consulté le 3 décembre 2018)
  203. (en) « MLB trims Facebook streaming deal to six games for 2019 », SportsPro (consulté le 3 avril 2019)
  204. (en) Spangler, « Facebook Cuts MLB Live-Streaming Schedule to Just Six Games for 2019 », Variety, (consulté le 3 avril 2019)
  205. (en) « DAZN Reaches Three Year Rights Deal With MLB; Will Produce Live Weeknight Show », sur Sports Video Group (consulté le 21 novembre 2018)
  206. (en) « Adnan Virk joins DAZN to helm MLB show "ChangeUp" », Awful Announcing, (consulté le 15 mars 2019)
  207. (en) « MLB.TV | Subscription Access | YouTube FAQ », MLB.com
  208. (en) Kelly, « Giants manager Bochy to retire after this season », MLB.com, MLB, (consulté le 18 février 2019)
  209. (en) Johns, « Ichiro retires after emotional finale in Tokyo », MLB.com, MLB, (consulté le 21 mars 2019)
  210. (en) Stebbins, « Former Cubs starting pitcher Jason Hammel announces retirement », NBCSports.com, (consulté le 24 mars 2019)
  211. (en) « Craig Gentry Retires », MLB Trade Rumors
  212. (en) « Jake Peavy Retires », MLB Trade Rumors
  213. (en) « James Loney Retires », MLB Trade Rumors
  214. (en) « Koji Uehara Retires », MLB Trade Rumors
  215. (en) « Sean Burnett Announces Retirement », MLB Trade Rumors
  216. (en) « Matt den Dekker Retires », MLB Trade Rumors
  217. (en) « Alex Meyer Retires », MLB Trade Rumors
  218. (en) @Aces, « Cody Decker has announced his retirement. / The active @MiLB home run king went the best way he knew how - a walk-off bomb! / Congrats on an amazing career, @Decker6 », sur Twitter,
  219. (en) « Retirements: Stewart, Nieuwenhuis », MLB Trade Rumors
  220. (en) « Troy Tulowitzki Announces Retirement », MLB Trade Rumors
  221. (en) « Danny Farquhar Retires », MLB Trade Rumors
  222. (en) @tykelly11, « Andrew Luck trying to steal my retirement thunder. Let me have my moment, Andrew. », sur Twitter,
  223. Ned Yost retires as Royals manager
  224. Brian McCann Announces Retirement
  225. David Freese Retires
  226. « CC Sabathia on Twitter », sur Twitter (consulté le 30 juin 2020).
  227. Mike Olt Announces Retirement
  228. Michael Saunders Retires, Will Manage Braves’ Minor League Affiliate
  229. « Kristopher Negrón on Twitter », sur Twitter (consulté le 30 juin 2020).
  230. « Clint Hurdle Retires From Managing », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  231. « Koda on Twitter », sur Twitter (consulté le 30 juin 2020).
  232. « 4-time All-Star Kinsler announces retirement », sur MLB.com (consulté le 30 juin 2020).
  233. « Carlos Gomez Will Reportedly Retire », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  234. « Tony Barnette Retires », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  235. « Rockies Hire Peter Bourjos As Advance Scout », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  236. « Curtis Granderson Announces Retirement », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  237. « Mike Dunn Announces Retirement », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  238. « Kendrys Morales Retires », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  239. « Jon Heyman on Twitter », sur Twitter (consulté le 30 juin 2020).
  240. « Des Moines' Jeremy Hellickson retires from Major League Baseball », sur The Des Moines Register (consulté le 30 juin 2020).
  241. « Lonnie Chisenhall Retires », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  242. « Tom Koehler Retires », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  243. (en) Chandler Rome, « A.J. Reed's retirement underscores Astros' tepid 2014 draft class », sur Houstonchronicle.com, (consulté le 30 juin 2020).
  244. « Evan Gattis Confirms He Is "Done Playing" », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  245. « Mark Reynolds Announces Retirement », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  246. https://weei.radio.com/blogs/rob-bradford/world-series-mvp-steve-pearce-officially-retires
  247. « Rob Wooten on Twitter », sur Twitter (consulté le 30 juin 2020).
  248. « Ryan O'Rourke Announces Retirement », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  249. « Denard Span Discusses His Decision To Walk Away », sur MLB Trade Rumors (consulté le 30 juin 2020).
  250. (en) Sullivan, « Rangers to retire Beltre's number in June », MLB.com, MLB, (consulté le 25 janvier 2019)
  251. (en) « Twins announce plans to retire Mauer's No. 7 », MLB.com, MLB, (consulté le 18 décembre 2018)
  252. (en) Sullivan, « Michael Young's No. 10 to be retired by Rangers », MLB.com, MLB, (consulté le 19 juin 2019)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :