Ligue de Sarnen

Ligue fondée par les cantons conservateurs suisses

La ligue de Sarnen est une ligue secrète fondée par les cantons suisses conservateurs afin de s'opposer aux efforts de régénération menés par les cantons libéraux.

HistoireModifier

La ligue est fondée le par les cantons d'Uri, de Schwytz (sans les « districts extérieurs »), d'Obwald, de Nidwald, de Neuchâtel et de Bâle-Ville en réponse au concordat des Sept (fondé par Zurich, Berne, Lucerne, Soleure, Saint-Gall, Argovie et Thurgovie le et visant à réviser le Pacte fédéral de 1815).

Leur principal objectif est de s'opposer à la partition des cantons de Bâle et de Schwytz. À la suite de l'invitation faite aux députés du nouveau canton de Bâle-Campagne de siéger à la Diète, la ligue tient sa propre Diète en mars et . À la suite de l'intervention militaire de Schwytz à Küssnacht le et de Bâle-Ville à Pratteln le , la Diète ordonna l'occupation militaire de Schwytz-intérieur et Bâle-Ville avant de prononcer la dissolution de la ligue de Sarnen le pour incompatibilité avec le Pacte fédéral.

En 1845, les cantons catholiques-conservateurs formeront une nouvelle ligue, le Sonderbund qui conduira l'année suivante à une guerre civile en Suisse.

SourcesModifier