Ligue de football de Normandie

Ligue de football
de Normandie
Image illustrative de l’article Ligue de football de Normandie

Sigle LFN
Sport(s) représenté(s) Football
Création 1920, puis 2017
Président Pierre Leresteux
Affiliation FFF
Site internet normandie.fff.fr

La Ligue de Normandie de football est un organe fédéral dépendant de la Fédération française de football créé en 1920 et chargé d'organiser les compétitions de football au niveau de la région Normandie.

Localisation des locaux de la Ligue de Normandie par rapport à la région de Normandie.

La Ligue de Normandie regroupe à son origine les clubs de Haute-Normandie et du Calvados. Ils sont rejoints dès 1922 par les clubs de la Manche et de l'Orne, venus de la Ligue de l'Ouest. En 1979 la Ligue de Normandie est divisée en deux parties afin d'essayer de mieux faire correspondre les structures sportives avec les structures académiques de la région. C'est ainsi qu'est créée la Ligue de Basse-Normandie, alors que la Ligue de Normandie, qui ne concerne alors plus que la Haute-Normandie, garde son nom.

En 2016, en conséquence de la réforme territoriale des régions, le ministère de la Jeunesse et des Sports impose à la FFF de calquer l'échelon des Ligues de football sur celle des nouvelles régions. C'est ainsi que renaît la Ligue de Normandie, issue de la fusion des ligues de Haute-Normandie et Basse-Normandie.

La LNF compte cinq districts, calqués sur les départements du Calvados, de la Manche, de l'Orne, de l'Eure et de la Seine-Maritime.

PrésentationModifier

HistoriqueModifier

La Normandie est l'une des premières régions françaises où est introduit le football. Ce sport est importé dans les années 1860 par les marins anglais du port du Havre. En 1872 est créé Le Havre Football Club, dont les membres jouent une combinaison entre le football et le rugby. Devenu Le Havre Athletic Club en 1884, le club ouvre une section football en 1894. Le club s'impose rapidement comme l'un des meilleurs clubs français, en remportant le championnat de France USFSA en 1899 et 1900 puis, cette même année, le Challenge international du Nord, première compétition européenne de football.

En décembre 1899, le Comité de la Manche est créé à Caen, dans le but d'organiser la pratique d'une trentaine de sports. Il est remanié dès l'année suivante en Comité du Nord-Ouest, qui ne couvre pas tout à fait la Normandie (il intègre la Somme et exclut l'Orne, qui est intégré au comité Beauce et Maine). Des compétitions régionales se mettent en place, le titre de champion régional permettant notamment au vainqueur de disputer le championnat de France USFSA. Jusqu'à la guerre, le titre de champion régional de Haute-Normandie se joue entre les clubs havrais, particulièrement Le Havre AC (huit titres), et le FC Rouen (quatre titres). Le titre de champion de Basse-Normandie se dispute lui entre les clubs caennais, notamment le Club Malherbe caennais (cinq titres), et l'AS Trouville-Deauville.

Le football régional connaît à cette époque une grosse expansion : de 12 clubs et 250 joueurs en 1914, il passe à 75 clubs et 1 800 joueurs dix ans plus tard. La ligue en reforme les compétitions : tout d'abord, elle crée trois districts (Haute-Normandie, Basse-Normandie et Eure, ce dernier devenant Normandie centrale en 1923). La Ligue parvient à intégrer les clubs de l'Orne à ses districts, ainsi que ceux de l'arrondissement de Dreux, adversaires réguliers des clubs ornais.

La Ligue de Normandie a vu le jour officiellement le [1]. Mais c’est le qu’un groupe de Dirigeants a été chargé par la Fédération Française de Football de convoquer les représentants des clubs régionaux, afin d’organiser une réunion où étaient représentés 6 clubs : FC Rouen, Havre AC, FC Dieppe, US Quevilly, Beauvoisine FC, Sotteville FC. À ces clubs, trois autres avaient envoyé leur adhésion : AS Trouville-Deauville et les deux clubs de Caen, le Stade Malherbe Caennais et l'Olympique Caennais[2]. Dès sa première année d’existence, elle parvint à hisser l’un de ses plus prestigieux clubs en finale de la Coupe de France. Le Havre AC s’inclina pour cette première finale sur le score de 2-1 face au CA Pantin (1919-1920).Le nombre de clubs membres augmente rapidement ; en juin 1920 on en compte 35.

La LFAN eu pour premier Président M. Albert LEBAS. La LFAN, et pour sa première saison (1920-1921), regroupait 136 clubs dans les Districts de Haute-Normandie, de Basse-Normandie et de l’Eure.

La Coupe de France fut pour les clubs normands l’occasion de briller durant l’entre deux-guerres, avec notamment le Havre AC, le FC Rouen ou encore l’US Quevilly.

Elle regroupait, à sa création, les districts de Basse-Normandie, de Haute-Normandie et de l'Eure. Le conseil national de la FFF décide le du rattachement de l'Orne et du sud de la Manche qui appartenaient auparavant à la ligue de l'Ouest[3].

À la suite des difficultés liées à la Seconde Guerre Mondiale, la Ligue repris sa marche en avant, et comptait 3 Districts :

  • Celui de Haute-Normandie comprenant la Seine-Maritime, et la Vallée de l’Andelle (Eure).
  • Celui de Basse-Normandie regroupant le Calvados (moins la vallée de la Touques), la Manche (moins Pontorson), le département de l’Orne (moins l’arrondissement de Mortagne).
  • Celui de Normandie Centrale comprenant l’Eure (moins la Vallée de l’Andelle), la Vallée de la Touques (Calvados) et l’arrondissement de Mortagne (Orne).

Lors de la saison 1968-1969, la Ligue était composée de 854 clubs et 54 008 licenciés. La Coupe de Normandie, créée par le président Albert Lebas, regroupait alors 380 clubs. Durant les 10 saisons suivantes, la Ligue connut un fort développement, doublant ainsi son nombre de licenciés, elle parvint lors de la saison 1978-1979 à remporter son premier titre : La Coupe nationale des 14 ans.

La FFF décida de mettre fin, le , à une seule et même Ligue Normande, en créant la Ligue de Basse-Normandie, et ce, malgré les bons résultats et l’importance de la Ligue.

La Ligue de Basse-Normandie est créée et regroupe les districts du Calvados, de la Manche et de l'Orne[2].La ligue est réellement fondée le , à la suite de la scission de la Ligue de Normandie, Albert Trivini est élu président d'un comité de gestion provisoire constitué le . Le premier comité directeur est constitué au cours de l’assemblée générale du et Albert Trivini est confirmé président de la Ligue[4]. La LFBN, qui avait son siège à Caen, comptait trois districts calqués sur les départements du Calvados, de la Manche et de l'Orne. Le dernier président de la Ligue était Pierre Leresteux, en poste de 2005 à 2016.

La Ligue de Normandie ne regroupe alors plus que les districts de l'Eure, de la Vallée, du Maritime et du Fluvial[2]. La Ligue a alors son siège à Saint-Étienne-du-Rouvray.

Suite à ce changement, et aux obligations prononcées par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, les circonscriptions des Districts durent aussi être modifiées, afin de respecter les limites départementales. C’est ainsi que le District de Normandie Centrale redevenait le District de l’Eure de Football.

En dépit de la disparition de la « grande » Ligue Normande, la Ligue de football de Normandie et de Basse-Normandie ont eu un rôle sportif important avec notamment quelques résultats nationaux :

  • 1998-1999 : Finaliste de la Coupe Nationale des 14 ans
  • 2005-2006 : Vainqueur National de la Coupe des Régions UEFA (LFBN)
  • 2006-2008 : Finaliste National de la Coupe des Régions UEFA
  • 2008-2009 : Vainqueur de la Coupe Nationale U15
  • 2008-2010 : Vainqueur National de la Coupe des Régions UEFA
  • 2010-2012 : Finaliste National de la Coupe des Régions UEFA
  • 2014-2016 : Finaliste National de la Coupe des Régions UEFA
  • 2016-2018 : Vainqueur National de la Coupe des Régions UEFA [5]
  • 2018-2019 : Finaliste Européen de la Coupe des Régions UEFA

En 2016, en conséquence de la réforme territoriale des régions, le ministère de la Jeunesse et des Sports impose à la FFF de calquer l'échelon des Ligues de football sur celle des nouvelles régions. C'est ainsi que renaît la Ligue de Normandie, à la suite de la fusion avec la Ligue de Basse-Normandie. Les districts de la Vallée, du Maritime et du Fluvial fusionnent également au sein d'un district de la Seine-Maritime. Le territoire regroupe 5 districts, l’Eure, l’Orne, Calvados, la Manche et la Seine Maritime, plus de 830 clubs et plus 100 000 licenciés.

Le , Pierre Leresteux est élu président lors de l'assemblée générale élective de la Ligue de Normandie.


En fin d'année 2019, l'apparition d'une pandémie mondiale (pandémie relative au COVID-19), la maladie à coronavirus « COVID-19 », a engendrée le confinement de la population. En Europe, le sport n'a pas échappé aux conséquences de cette maladie et les compétitions ont donc été interrompues [6],[7],[8], et entérinées [9],[10],[11] ,[12] ,[13].

Anciens PrésidentsModifier

Les présidents de la Ligue de Normandie
Albert LEBAS 1920-1947

Jean GORIN 1947-1965
Lucien FLEURY 1965-1980
André SAUVAGE 1980-1986 (Haute-Normandie) et Albert TRIVINI1980-xxxx (Basse-Normandie)
Bernard BACOURT 1986-2004 (Haute-Normandie)
Lionel BOLAND 2004- 2013 (Haute-Normandie) et Pierre LERESTEUX 2004-2017 (Basse-Normandie)
Jacky CERVEAU 2013 – 2017 (Haute-Normandie)

Structures de la LigueModifier

Extrait des principaux statuts de la LigueModifier

Art.1 : Forme socialeModifier

La Ligue de Football de Normandie est une association déclarée, créée avec l’accord de la Fédération Française de Football. Elle est régie par la loi du , les présents statuts ainsi que par les textes législatifs et réglementaires applicables, y compris ceux relatifs à l’organisation du sport en France. La Ligue respecte notamment les règles déontologiques du sport établies par le Comité national olympique et sportif Français ainsi que les statuts et règlements établis par la FFF. La Ligue jouit d’une autonomie administrative.

Art.8 : ObjetModifier

La Ligue assure la gestion du football sur le Territoire.

Elle a plus particulièrement pour objet :

  • d'organiser, de développer et de contrôler l'enseignement et la pratique du football, sous toutes ses formes, dans le territoire
  • de délivrer les titres régionaux et procéder aux sélections régionales
  • de procéder à la délivrance des licences dans le territoire
  • de mettre en œuvre le projet de formation fédéral
  • d'entretenir toutes relations utiles avec la FFF, les autres ligues, les districts, les groupements qui sont ou seront affiliés à la FFF, les pouvoirs publics et le mouvement sportif
  • de défendre les intérêts moraux et matériels du football dans le territoire

La Ligue exerce son activité par tous moyens de nature à lui permettre de développer la pratique du football et d’encourager les clubs qui y contribuent, notamment par l’organisation d’épreuves dont elle fixe les modalités et les règlements. La Ligue, en tant qu’organe déconcentré de la FFF chargé d’une mission de service public déléguée par l’État, défend les valeurs fondamentales de la République française et doit mettre en œuvre les moyens permettant d’empêcher toute discrimination ou atteinte à la dignité d’une personne, en raison notamment de son sexe, de son orientation sexuelle, de son origine ethnique, de sa condition sociale, de son apparence physique, de ses convictions ou opinions. Par ailleurs, le respect de la tenue réglementaire et la règle 50 de la charte olympique assurent la neutralité du sport sur les lieux de pratique.

À ce double titre, sont interdits, à l’occasion de compétitions ou de manifestations organisées sur le territoire de la Ligue ou en lien avec celles-ci :

  • tout discours, affichage ou comportement à caractère politique, idéologique, religieux ou syndical
  • tout port de signes ou tenues manifestant ostensiblement une appartenance politique, philosophique, religieuse ou syndicale,
  • tout acte de prosélytisme ou manœuvre de propagande
  • toute forme d’incivilité

Toute personne contrevenant à ces dispositions fera l’objet de poursuites disciplinaires et/ou pénales. Les officiels doivent veiller au respect des dispositions susvisées.

Art.11 : Organes de la LigueModifier

La Ligue comprend les organes suivants qui contribuent à son administration et à son fonctionnement :

  • L’Assemblée générale
  • Le Comité de direction
  • Le bureau

La Ligue est représentée par le président qui est membre du Comité de Direction.

La Ligue constitue :

  • une commission de surveillance des opérations électorales
  • une commission régionale de contrôle des clubs dont la composition et les attributions sont

fixées par le règlement de la Direction Nationale du Contrôle de Gestion

  • toutes les commissions obligatoires ou utiles au fonctionnement de la Ligue

OrganigrammeModifier

Comité de direction
Président : Pierre LERESTEUX
président délégué : Jean-Michel KOCISZEWSKI

Secrétaire général : Roger DESHEULLES
Trésorier général : Jean-Luc GIFFARD

Bureau
Membres du bureau : Sauveur CUCURULO
Jean-Pierre GALLIOT
Gilbert LEU
Jean Pierre LOUISE
André LOUP
André MASSARDIER
Bertrand VOISIN

Membres : Gilles BELLISSENT
Lionel CHANDELIER
Jean-Pierre DESMONS
Alain FLAMENT
Philippe GUERRIER
Jacques GUESDON
Florence LEMAISTRE
Raynald LEFRANCOIS
Yves MICHEL
Éric MOERMAN
Françoise PORTELLO
Nasr Eddine RAHO
Marc ROUTIER

Compétitions organiséesModifier

La LFN organise les compétitions entre clubs à l'échelon de la Normandie, quelle que soit la catégorie d'âge.

Compétitions masculines séniors

  • Coupe de France (tours régionaux)
  • Coupe de Normandie
  • Coupe des Réserves de Ligue
  • National 3
  • Régional 1
  • Régional 2
  • Régional 3

Compétitions féminines séniors

  • Coupe de France (tours régionaux)
  • Coupe de Normandie
  • Régional 1 Féminin
  • Régional 2 Féminin
  • Régional 3 Féminin

Compétitions masculines jeunes

  • Coupe Gambardella Crédit Agricole (tours régionaux)
  • Coupe de Normandie U18
  • Régional 1 U18
  • Régional 2 U18
  • Régional 3 U18
  • Régional 1 U16
  • Régional 2 U16
  • Coupe de Normandie U15-Orange
  • Régional 1 U15
  • Régional 2 U15
  • Régional 1 U14

Compétitions féminines jeunes

  • Coupe de Normandie U18F
  • Régional Féminin U18F
  • Coupe de Normandie U16F
  • Régional Féminin U16F
  • Régional 1 U16 Féminin
  • Régional 2 U16 Féminin

Compétitions entreprises

  • Coupe NAT F.Entreprise
  • Coupe de Normandie Foot Entrep
  • Coupe Régionale Foot.Ent.R1-R2
  • Coupe Régionale Foot Ent.R3
  • Régional Football Entreprise
  • Régional 1 Football Entreprise
  • Régional 2 Football Entreprise
  • Régional 3 Football Entreprise

Compétitions futsal

  • Coupe NATIONALE FUTSAL
  • Régional 1 FUTSAL

Palmarès des clubsModifier

Au niveau nationalModifier

Le Havre AC

Stade Malherbe de Caen


FM Condé-en-Ndie

FC Rouen 1899


FC Pays Neubourg

US Quevilly-Rouen Métropôle


AS Cherbourg

CA Lisieux



US Alençon

US Avranches


Pacy Ménilles RC

US Fecamp


USON Mondeville

FC Dieppe


Au niveau régionalModifier

Avant fusion de 2017Modifier



Après fusion de 2017Modifier

Saison National 3 Régional 1 (Groupe A) Régional 1 (Groupe B) Coupe de Normandie Masculine Régional 1 Féminin Coupe de Normandie Féminine
2018 CMS Oissel ASPTT Caen AL Deville Maromme Stade Sotteville CC Le Havre AC FC Rouen 1899 Rés.
2019 FC Rouen 1899 AG Caen Grand-Quevilly FC US Avranches Rés. AG Caen FC Féminin Rouen Plateau Est
2020
Saison National 3 Régional 1 Masculin (Groupe A) Régional 1 Masculin (Groupe B) Coupe de Normandie Masculine Régional 1 Féminin (Groupe A) Régional 1 Féminin (Groupe B) Coupe de Normandie Féminine
2021 - - - - - - -
2022 - - - - - - -
2023 - - - - - - -
2024 - - - - - - -
2025 - - - - - - -

DominationsModifier

Football masculinModifier

Territoriales (de la saison 1899-1900 à celle de 2016-2017)Modifier


Depuis la fusion (2017)Modifier

HACStade Malherbe de Caen

Football fémininModifier

TerritorialesModifier


Depuis la fusion (2017)Modifier

Le Havre Athletic Club Football AssociationFootball Club de Rouen 1899

CompétitionsModifier

Football masculin 2020-2021Modifier

Clubs évoluant dans les divisions nationalesModifier

Seulement six clubs et une équipe réserve de la région évoluent à un niveau national lors de la saison 2020-2021 :

Le Havre AC et le SM Caen, qui évoluent en Ligue 2 respectivement pour la douzième et la deuxième saison consécutive, après avoir terminé aux 6e et 13e places du classement la saison passée.

L'US Quevilly-Rouen Métropole et l'US Avranches, qui évoluent en National respectivement pour la troisième et septième saison consécutive, après avoir été classé 14e et 6e la saison passée.

L'US Granville et le FC Rouen qui entament respectivement leurs cinquième et deuxième saisons consécutives en National 2 et qui sont rejoints par l'équipe réserve du SM Caen, sacrée champion de National 3 Normandie la saison précédente.

Compétitions régionalesModifier

La Ligue de Football de Normandie est organisatrice des championnats seniors suivants :

- National 3, composé d'un groupe de 14 clubs.
- Régional 1, composé de 24 clubs, répartis en deux groupes de 12 clubs
- Régional 2, composé de 48 clubs, répartis en quatre groupes de 12 clubs
- Régional 3, composé de 120 clubs, répartis en dix groupes de 12 clubs.

National 3Modifier

Lors de la saison 2020-2021, quatorze équipes évoluent au sein du groupe Normandie de National 3 : trois équipes manchoises, l'AS Cherbourg, le FC Saint-Lô Manche et l'équipe réserve de l'US Avranches, deux équipes calvadosiennes, l'AG Caen et l'AF Virois, une équipe ornaise, l'US Alençonnaise, une équipe euroise, l'Évreux FC et de quatre équipes seinomarines, le FC Dieppois, l'équipe réserve de l'US Quevilly-Rouen Métropole, l'équipe réserve du Havre AC et le CMS Oissel, ce dernier étant relégué de National 2.

Elles sont rejointes par les meilleures équipes de Régional 1, deux équipes calvadosiennes, le Bayeux FC et le SU Dives-Cabourg respectivement 2e et 3e du groupe Sud, et une équipe euroise, le Romilly Pont Saint Pierre FC 2e du groupe Nord.

Classement du Groupe Normandie
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 US Alençonnaise 0 0 0 0 0 0 0 0
2 US Avranches  rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Bayeux FC P 0 0 0 0 0 0 0 0
4 AG Caen 0 0 0 0 0 0 0 0
5 AS Cherbourg 0 0 0 0 0 0 0 0
6 FC Dieppois 0 0 0 0 0 0 0 0
7 Évreux FC 0 0 0 0 0 0 0 0
8 Le Havre AC  rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
9 SU Dives-Cabourg P 0 0 0 0 0 0 0 0
10 CMS Oissel R 0 0 0 0 0 0 0 0
11 US Quevilly-Rouen Métropole  rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
12 Romilly Pont Saint Pierre FC P 0 0 0 0 0 0 0 0
13 FC Saint-Lô Manche 0 0 0 0 0 0 0 0
14 AF Virois 0 0 0 0 0 0 0 0
  • Promu en National 2
  • Relégué sous conditions[n 1]
  • Relégué en Régional 1
  • R : Relégué de National 2
  • P : Promu de Régional 1
 
 
US Alençon
 
US Avranches Rés.
 
Bayeux FC
 
AG Caen
 
AS Cherbourg
 
FC Dieppois
 
Évreux FC
 
Le Havre AC Rés.
 
SU Dives Cabourg
 
CMS Oissel
 
US Quevilly-Rouen Métropole Rés.
 
Romilly Pont Saint Pierre FC
 
FC Saint-Lô
 
AF Vire
Clubs évoluant en groupe Normandie de National 3
  Club relégué   Club maintenu   Club promu
Régional 1Modifier
 
Maladrerie OS
US Ducey
US Alençon rés.
AS Cherbourgrés.
AS Tourlaville
FC Argentan
AST Deauville
ESM Gonfreville

Clubs évoluant en Régional 1 (Groupe A)


Liste par département :
Calvados (4) : AST Deauville, ASPTT Caen, Maladrerie O.S , USON Mondeville.

Manche (5) : AS Cherbourgrés., (Promu)0, FC Saint-Lô Rés., AS Tourlaville, US Ducey, US Granville Rés..

Orne (3) : FC Flers, Argentan, US Alençon rés., (Promu)0.

Seine-Maritime (1) : ESM Gonfreville (Relégué)0.

(Relégué)0 Club relégué de National 3

(Promu)0 Club promu de Régional 2


 
FC Rouen rés.
CSS Munx Le Havre
FUSC Bois-Gui.
CMS Oissel Rés
Stade Sottevillais CC
Yvetot AC
Ol. Pavillais
US Mesnil Esnard Franqueville
AL Deville-Maromme
Grand-Quevilly FC
Pacy Menilles RC
Gisors FCGVN 27
ES du Mont-Gaillard

Clubs évoluant en Régional 1 (Groupe B)


Liste par département :
Eure (3) : US Mesnil Esnard Franqueville, Gisors FCGVN 27, Pacy Menilles RC (Relégué)0.

Seine-Maritime (10) : AL Deville-Maromme, Grand-Quevilly FC (Relégué)0, ES du Mont-Gaillard, CSS Municipaux Le Havre, Yvetot AC, Ol. Pavillais, FUSC Bois-Guillaume, CMS Oissel Rés, Stade Sottevillais CC, FC Rouen rés..


(Relégué)0 Club relégué de National 3

(Promu)0 Club promu de Régional 2

Régional 2Modifier
Régional 3Modifier

Promotions/RelégationsModifier

Les promotions et relégations à l'issue de la saison sont présentées dans le tableau ci-dessous :

National 2National 3
     Champion de Normandie National 3
National 3 ↔ Régional 1
  Possibilité 12e (Groupe Normandie)
  13e (Groupe Normandie)
  14e (Groupe Normandie)
   1er (Groupe A)
   1er (Groupe B)
   Possibilité meilleur 2e
Régional 1 ↔ Régional 2
  12e (Groupe A)
  12e (Groupe B)
  13e (Groupe A)
  13e (Groupe B)
   1er (Groupe A)
   1er (Groupe B)
   1er (Groupe C)
   1er (Groupe D)
Régional 2 ↔ Régional 3
  Second moins bon 11e
  Moins bon 11e
  12e (Groupe A)
  12e (Groupe B)
  12e (Groupe C)
  12e (Groupe D)
  13e (Groupe A)
  13e (Groupe B)
  13e (Groupe C)
  13e (Groupe D)
   1er (Groupe A)
   1er (Groupe B)
   1er (Groupe C)
   1er (Groupe D)
   1er (Groupe E)
   1er (Groupe F)
   1er (Groupe G)
   1er (Groupe H)
   1er (Groupe I)
   1er (Groupe J)
Régional 3 ↔ Départemental 1
  12e (Groupe A)
  12e (Groupe B)
  12e (Groupe C)
  12e (Groupe D)
  12e (Groupe E)
  12e (Groupe F)
  12e (Groupe G)
  12e (Groupe H)
  12e (Groupe I)
  12e (Groupe J)
  13e (Groupe A)
  13e (Groupe B)
  13e (Groupe C)
  13e (Groupe D)
  13e (Groupe E)
  13e (Groupe F)
  13e (Groupe G)
  13e (Groupe H)
  13e (Groupe I)
  13e (Groupe J)
   Champion de l'Eure
   Champion du Matin Seine-Maritime (Poule A)
   Champion du Matin Seine-Maritime (Poule B)
   Champion du Matin Seine-Maritime (Poule C)
   Champion de l'Après-midi Seine-Maritime (Poule A)
   Champion de l'Après-midi Seine-Maritime (Poule B)
   Champion de l'Après-midi Seine-Maritime (Poule C)
   Champion du Calvados (Groupe A)
   Champion du Calvados (Groupe B)
   Champion de la Manche (Poule 1)
   Champion de la Manche (Poule 2)
   Champion de l'Orne (Groupe A)
   Champion de l'Orne (Groupe B)
   Vice-champion du Calvados (Groupe A)
   Vice-champion du Calvados (Groupe B)
   Vice-champion de la Manche (Poule 1)
   Vice-champion de la Manche (Poule 2)
   Vice-champion de l'Eure
   Troisième de l'Eure
   Meilleur vice-champion des six poules de Seine-Maritime

Football féminin 2019-2020Modifier

Clubs évoluant dans les divisions nationalesModifier

Clubs féminins engagés dans les divisions nationales


Légende :
  Division 1 : Le Havre AC.

  Division 2 : Aucun.

Compétitions régionalesModifier

La Ligue de Football de Normandie est organisatrice des championnats féminins seniors suivants :

Championnat Régional 1, constitué de deux groupes de 8 clubs.

Championnat Régional 2, constitué de sept groupes de 5 à 6 clubs.

Régional 1Modifier
 
AS Cherbourg
OC Briouze
Foot50 Féminin

Clubs évoluant en R1 (Groupe A)



Liste par département :
Manche (3) : US Avranches (Promu)0, AS Cherbourg, Foot50 Féminin (Promu)0.

Calvados (2) : AG Caen, AS Ifs (Promu)0.

Orne (3) : FC Flers, OC Briouze, US Alençon.

(Relégué)0 Club relégué de Division 2.

(Promu)0 Club promu de Régional 2.

 
FC Pays Neubourg
FC Féminin Rouen PE
ESM Gonfreville

Clubs évoluant en R1 (Groupe B)



Liste par département :
Seine-Maritime (5) : ESM Gonfreville, FC Rouen 1899, Le Havre AC rés., FC Féminin Rouen PE, US Quevilly-Rouen Métropole.

Eure (2) : Évreux FC 27, FC Pays Neubourg (Promu)0.

Calvados (1) : SM Caen (Promu)0.

(Relégué)0 Club relégué de Division 2.

(Promu)0 Club promu de Régional 2.

Régional 2Modifier


Promotions/RelégationsModifier

Les promotions et relégations à l'issue de la saison sont présentées dans le tableau ci-dessous :

Phas. Access° Nat°ale ↔ Régional 1
   Champion de Normandie Régional 1
Régional 1 ↔ Régional 2 (Phase 2)
   Champion de Normandie Régional 2 (Phase 2)
   Vice-champion de Normandie Régional 2 (Phase 2)
Régional 1 ↔ Régional 2 (Phase 1)
  10e Régional 1 (si descente de Division 2)
  11e Régional 1
  12e Régional 1
Régional 2 (Phase 1) ↔ Régional 2 (Phase 2)
  3e Régional 2 (Phase 2)
  4e Régional 2 (Phase 2)
  5e Régional 2 (Phase 2)
  6e Régional 2 (Phase 2)
  7e Régional 2 (Phase 2)
  8e Régional 2 (Phase 2)
   Champion Groupe A Régional 2 (Phase 1)
   Champion Groupe B Régional 2 (Phase 1)
   Champion Groupe C Régional 2 (Phase 1)
   Champion Groupe D Régional 2 (Phase 1)
   Vice-champion Groupe A Régional 2 (Phase 1)
   Vice-champion Groupe B Régional 2 (Phase 1)
   Vice-champion Groupe C Régional 2 (Phase 1)
   Vice-champion Groupe D Régional 2 (Phase 1)
Régional 2 (Phase 1) ↔ Régional 3
  Les équipes de Régional 2 (Phase 1) des Groupes A, B, C et D autres que champions et vice-champions    Les équipes achevant le championnat de Régional 3

FutsalModifier

Clubs évoluant dans les divisions nationalesModifier

Clubs Futsal engagés dans les divisions nationales


Légende :
  Division 1 : Hérouville Futsal.

  Division 2 : Aucun.

Compétitions régionalesModifier

La Ligue de Football de Normandie est organisatrice des championnats futsal suivants :

Championnats Régional 1, constitué de deux groupes, de 8 et 10 clubs.

Régional 1Modifier
 
Caen Futsal
AC Demouville/Cuv.
ASL Chemin vert
US Guerinière
CA Lisieux
AS Villers-Houlgate
Troarn FC

Clubs évoluant en Régional 1 (Groupe A)


Liste par département :
Calvados (8) : Caen Futsal, AC Demouville Cuverville, ASL Chemin vert, US Guerinière, CA Lisieux, AS Villers-Houlgate, Troarn FC, Hérouville Futsal Rés..

(Relégué)0 Club relégué de Division 2

(Promu)0 Club promu de ??


Clubs évoluant en Régional 1 (Groupe B)


Liste par département :
Eure (x) : vv.

Seine-Maritime (x) : CMS Oissel.


(Relégué)0 Club relégué de Division 2

(Promu)0 Club promu de ??

Promotions/RelégationsModifier

Les promotions et relégations à l'issue de la saison sont présentées dans le tableau ci-dessous :

Partenaires départementauxModifier

La LNF compte cinq districts, calqués sur les départements du Calvados, de la Manche, de l'Orne, de l'Eure et de la Seine-Maritime :

  • District de l'Eure de football (DEF)
  • District de football de Seine-Maritime (DFSM)
  • District de football de la Manche (manche)
  • District de football de l'Orne (FootOrne)
  • District de football du Calvados (Foot14)

Les compétitions des différents districtsModifier

Avant fusionModifier


Après fusionModifier

Districts départementaux Division 9 Division 10 Division 11 Division 12 Division 13
Eure Départemental1 Départemental2 Départemental3 Départemental4 -
Matin (Seine-Maritime) Départemental1 Départemental2 Départemental3 - -
Après-midi (Seine-Maritime) Départemental1 Départemental2 Départemental3 - -
Calvados Départemental1 Départemental2 Départemental3 Départemental4 -
Manche Départemental1 Départemental2 Départemental3 Départemental4 Départemental5
Orne Départemental1 Départemental2 Départemental3 Départemental4 -

LocalisationModifier

NotesModifier

  1. Les 7e, 8e, 9e, 10e, 11e et 12e places peuvent être synonyme de relégation en Régional 1 en fonction des résultats des clubs issus de la région en National 2.

RéférencesModifier

  1. Alain Douville, Daniel Fleutot et Jacques Guesdon, Malherbe d'hier et d'aujourd'hui, 1988, DFG.
  2. a b et c « Site officiel ligue de Normandie - un peu d'histoire », sur http://normandie.fff.f (consulté le 3 novembre 2011).
  3. L'Ouest-Éclair, édition de Caen, 31 juillet 1922.
  4. Historique de la ligue.
  5. « Coupe des régions UEFA : la sélection de Normandie sacrée ! » (consulté le 31 août 2018)
  6. Communiqué LFN Coronavirus
  7. Covid 19 : Décisions de la FFF.
  8. Covid 19 : Communiqué de la LFN et de ses districts.
  9. Covid 19 : Décision de la FFF concernant les championnats amateurs et les compétitions de la FFF .
  10. Procès-verbal de Comité Exécutif
  11. Covid 19 : Communiqué de la LFN.
  12. a et b Communiqué de la Ligue de Normandie : PV du 15 mai 2020
  13. a et b Dives-Cabourg accompagne Bayeux en National 3.
  14. Palmarès USFSA
  15. a et b « La FFF suspend l'ensemble de ses compétitions », sur Fédération française de football, .
  16. a et b « COVID 19 : décision de la FFF concernant les championnats amateurs et les compétitions de la FFF », sur www.fff.fr, .
  17. « Division d'Honneur de Normandie (classements depuis 1946-1947) », sur footballenfrance.fr (consulté le 28 octobre 2014)
  18. Créée en 1929.
  19. En raison du faible nombre d'équipes feminines, il n'existe qu'une promotion d'honneur dont l'échelon supérieur est la Division d'honneur organisée en collaboration avec la Ligue du Maine.
  20. Le récap. des montées et descentes régionales de Normandie
  21. Vers le retour d'une D3 féminine ?