Ouvrir le menu principal
Ligue SEHA
СЕХА Лига
Description de l'image South East Handball Association logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Création 2011
Autre(s) nom(s) Gazprom South Stream League
Organisateur(s) EHF
Éditions 8e en 2019
Catégorie Plus haut niveau régional
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Drapeau de la Croatie Croatie
Drapeau de la Macédoine Macédoine
Drapeau du Monténégro Monténégro
Drapeau de la Roumanie Roumanie
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Participants 10 équipes
Statut des participants Professionnel
Site web officiel (en) Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Macédoine du Nord Vardar Skopje (2019)
Plus titré(s) Drapeau : Macédoine du Nord Vardar Skopje (5)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Ligue SEHA 2018-2019

La Ligue SEHA (en anglais : South East Handball Association League) est une compétition régionale de clubs de handball de haut niveau créée en septembre 2011 et réunissant des équipes à l'origine issues des Balkans (Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Monténégro, Serbie) auxquels se sont ajoutés, suivant les saisons, des clubs de Biélorussie, de Roumanie, de Hongrie, de Slovaquie et de Slovénie.

Le siège de la Ligue SEHA se trouve à Zagreb, Croatie, et le président de la Ligue est Sandi Šola, président de la fédération croate de handball. Depuis la création de la Ligue, des débats portent sur l'extension de la ligue aux meilleurs clubs de Slovénie, de Hongrie, de Pologne et d'Autriche.

Sommaire

PrincipeModifier

Les clubs qui jouent la ligue SEHA ne participent pas à leurs championnats nationaux pendant la saison régulière. Une fois la Ligue SEHA terminée, ils rejoignent leurs championnats respectifs pour la phase de play offs où ils sont automatiquement qualifiés et défendent leur titre acquis l’année précédente. S'ils le conservent, ils sont de nouveau qualifiés pour la saison suivante de la Ligue SEHA, sinon c’est au nouveau club champion de participer.

La compétition se déroule sous forme d'un championnat avec matchs aller-retour, puis d'un play-off sous la forme de deux demi-finales et d'une finale.

Extension à d'autres paysModifier

L'extension de la Ligue SEHA fait débat. Depuis les débuts de la compétition en 2011, les dirigeants de la SEHA pensent à inviter d'autres clubs de haut niveau de pays de la région des Balkans, en particulier ceux de Slovénie et de Hongrie[1],[2]. L'inclusion des trois clubs majeurs de Slovénie (Celje, Gorenje et Cimos Koper) et des deux clubs majeurs d'Hongrie (Veszprém et Pick Szeged) feraient de la ligue SEHA la compétition la plus importante d'Europe, avec un fort potentiel en termes de fans et de sponsors. Toutefois, en mars 2012, la Fédération Slovène de handball s'est affirmée contre la participation des clubs slovène, principalement du fait de la compétitivité et du niveau du championnat slovène, mais aussi de par la mauvaise organisation de ligue et le manque d'intérêt des médias et des sponsors lors de la première saison[3],[4],[5]. Ils ont toutefois autorisé chaque club à participer à la ligue SEHA dans la mesure où leur participation n'affecte pas le déroulement du championnat domestique et de la coupe de Slovénie[3],[6]. Celje est le seul club slovène ayant affirmé son intérêt, le RK Maribor Branik ayant mis en avant son scepticisme et les autres clubs, dont le RK Gorenje et le Cimos Koper étant totalement opposés[3],[5]. Les deux clubs hongrois majeurs, Veszprém et Pick Szeged, seraient intéressés, mais sous la condition de participation des clubs majeurs de Slovénie[2],[3].

Enfin, les deux clubs polonais de Kielce et Wisła Płock se sont montrés intéressés dès la première saison, mais leur participation a été interdite par la Fédération Polonaise de handball[3]. Le club autrichien du Bregenz serait également intéressé pour rejoindre la ligue[7].

L'extension aux clubs slovènes est entérinée en 2014[8], puis aux clubs hongrois du Veszprém KSE et du Pick Szeged[9] mais aux clubs polonais (Kielce et Plock). Finalement, l'organisation ayant demandé une somme plus importante pour participer à la compétition (300 000 € pour 2 ans), les 3 clubs slovènes[10] et le hongrois de Szeged se sont finalement désistés et seul le club hongrois Veszprém KSE participe - et d'ailleurs remporte - la Ligue SEHA 2014–2015 et la Ligue SEHA 2015–2016. Finalement, Veszprém, RK Celje, Velenje et Szeged ont participé pas à respectivement 3, 2, 1 et aucune édition.

Pour la Ligue SEHA 2018–2019, il n'y a toujours pas de clubs polonais et plus aucun club hongrois ou slovène. En revanche, un club roumain, le Steaua Bucarest rejoint la compétition.

PalmarèsModifier

BilansModifier

Clubs participants par éditionModifier

Pays Équipe Ville Salle (Capacité) Participations
2011-12 2012-13 2013-14 2014-15 2015-16 2016-17 2017-18 2018-19 Total
  Biélorussie HC Meshkov Brest Complex Victoria (3 740)   Non   Oui       Oui     Oui   7
  Bosnie-Herzégovine HRK Izviđač Ljubuški Gradska sportska dvorana (4 000)   Oui   Oui   Non   Non   Non   Oui   Non   Oui 4
RK Borac Banja Luka Sportska dvorana Borik (3 500)   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui   Non   Non   Non 5
RK Bosna Sarajevo KSC Skenderija (5 000)   Oui   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Non 1
RK Sloga Doboj Dvorana srednjoškolskog centra (700)   Non   Oui   Non   Non   Non   Non   Non   Non 1
  Croatie RK Zagreb Zagreb Arena Zagreb (15 000)             Oui     8
RK Nexe Našice SDK Tomislava (2 500)   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui 8
  Hongrie Veszprém KSE Veszprém Veszprém Aréna (5 000)   Non   Non   Non         Non   Non 3
  Macédoine du Nord Vardar Skopje CS Yané Sandanski (5 500)         Oui         8
Metalurg Skopje Avtokomanda (2 000)       Oui   Oui   Non   Oui   Oui   Oui 7
RK Strumica Stroumitsa Sportska Sala Park (4 000)   Non   Non   Non   Non   Oui   Non   Non   Non 1
  Monténégro RK Lovćen Cetinje Sala RK Lovćen (1 800)   Oui   Oui   Oui   Non   Non   Non   Non   Non 3
RK Sutjeska Nikšić Dvorana SRC Nikšić (2 600)   Oui   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Non 1
  Roumanie Steaua Bucarest Sala Polivalentă (5300), Sporturilor Concordia (1465)   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Oui 1
  Serbie Étoile rouge Belgrade SC Šumice (2 000)   Oui   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Non 1
Metaloplastika Šabac Dvorana Zorka (3 000)   Oui   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Non 1
RK Partizan Belgrade Banjica Sport Hall (2 500)   Non   Non   Oui   Non   Non   Non   Non   Non 1
Vojvodina Novi Sad Slana Bara (4 000)   Non   Non   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui 6
RK Radnički Kragujevac Jezero Hall (3 570)   Non   Non   Non   Oui   Non   Non   Non   Non 1
RK Spartak Vojput Subotica Hala sportova u Subotici (3 000)   Non   Non   Non   Non   Oui   Non   Non   Non 1
RK Dinamo Pančevo ? (?)   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Oui   Non 1
RK Železničar Niš ? (?)   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Non   Oui 1
  Slovaquie Tatran Prešov Prešov City Hall Prešov (4 000)   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui   Oui 8
  Slovénie RK Celje Celje Zlatorog Arena (5500)   Non   Non   Non   Non   Non   Oui     Non 2
RK Gorenje Velenje Red Hall (2500)   Non   Non   Non   Non   Non   Oui   Non   Non 1
Total 12 10 10 10 10 11 10 10 25

Par clubModifier

Club Titre Année(s) Finale Année(s)
  Vardar Skopje 5 2012, 2014, 2017, 2018, 2019 2 2013, 2016
  Veszprém KSE 2 2015, 2016 1 2017
  RK Zagreb 1 2013 2 2018, 2019
  Metalurg Skopje 0 - 1 2012
  HC Meshkov Brest 0 - 2 2014, 2015

Par PaysModifier

Pays Titre Finale Total
  Macédoine 5 3 8
  Hongrie 2 1 3
  Croatie 1 2 3
  Biélorussie 0 2 2

RéférencesModifier

  1. (hr) Slobodan Mufić, « Zoran Gobac za NEDJELJNI: Pobjeda Srbije nije tragedija, najavljuje jaku regionalnu ligu », Jutarnji list, (consulté le 3 juin 2012)
  2. a et b (hr) M.Č., « Šola zove Slovence u regionalno ligu, oni (zasad) odbijaju:"Naša liga bi time završila u smeću" », Index, (consulté le 3 juin 2012)
  3. a b c d et e (sl) Maja Mastnak, « Povezave z ex-Yu ne prinašajo praktično nič », SiOL, (consulté le 3 juin 2012)
  4. (sl) Maja Mastnak, « Predsedstvo proti vključevanju v SEHA ligo », SiOL, (consulté le 3 juin 2012)
  5. a et b (sl) Maja Mastnak, « Korak nazaj za slovenski rokomet? », SiOL, 7 mars2012 (consulté le 3 juin 2012)
  6. (sl) Maja Mastnak, « Celju zelena luč za SEHA, a z omejitvami », SiOL, (consulté en 3 juin2012)
  7. (hr) Ivana Strahinja, « Arnaudovski: "Hrvati su velesila" », Sportnet, (consulté le 3 juin 2012)
  8. « Ligue SEHA 2014-2015 - Accord pour les clubs slovènes », sur Handnews.fr, (consulté le 18 avril 2014)
  9. « Ligue SEHA 2014-2015 - Feu vert pour les clubs hongrois », sur Handnews.fr, (consulté le 15 juin 2014)
  10. « Ligue SEHA 2014-2015 - Ca sera sans les Slovènes », sur Handnews.fr, (consulté le 28 juin 2014)

Liens externesModifier

Voir aussiModifier