Ouvrir le menu principal

Ligne de Plaisir - Grignon à Épône - Mézières

ligne de chemin de fer française

Ligne de la
vallée de la Mauldre
Ligne de Plaisir – Grignon à Épone – Mézières
Image illustrative de l’article Ligne de Plaisir - Grignon à Épône - Mézières
La ligne à Beynes.
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1900
Électrification 1977
Concessionnaires Ouest (1896 – 1908)
État (Non concédée) (1909 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (depuis 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 396 000
Longueur 20 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 1500 V continu
de Plaisir-G. au PK 32,9
25 kV – 50 Hz
du PK 32,9 à Épône-M.
Pente maximale
Nombre de voies Double voie
Signalisation BAL
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF
Trafic TransilienLigne N du Transilien, TGV, Fret

La ligne de Plaisir - Grignon à Épône - Mézières dite ligne de la vallée de la Mauldre est une ligne de chemin de fer française électrifiée à écartement standard et à double voie située dans le département des Yvelines. Elle relie la gare de Plaisir - Grignon à celle d'Épône - Mézières en suivant le cours de la Mauldre.

Elle constitue la ligne 396 000 du réseau ferré national.

Longue de 20 km, elle assure la jonction entre la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre (vallée de la Seine) et la ligne de Saint-Cyr à Surdon et au-delà avec le réseau Montparnasse et le tronçon sud de la ligne de Grande Ceinture. Elle supporte un trafic mixte, et peu intense, constitué de trains de voyageurs de banlieue (desserte Paris-Montparnasse - Mantes-la-Jolie) et de trains de marchandises. Elle permet aussi le transit des TGV assurant la liaison entre Le Havre et Lyon-Perrache désormais prolongée jusqu'à Marseille-Saint-Charles. Elle se substitue aussi à la partie ouest de la Grande-Ceinture de Paris partiellement neutralisée.

Dans la journée, il y circule dans chaque sens un train de voyageurs omnibus toutes les heures aux heures creuses et un train toutes les 30 minutes aux heures de pointe du matin dans le sens Province → Paris et inversement aux heures de pointe du soir.

Sommaire

HistoriqueModifier

 
La traversée de Nézel.

La loi du 17 juillet 1879 (dite plan Freycinet) portant classement de 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d’intérêt général retient en n° 36, une ligne de « Rambouillet à un point à déterminer sur la ligne de Pontoise à Gisors entre Marines et Chars, en passant par un point à déterminer entre Mantes et Meulan »[1].

La ligne est concédée à titre éventuel à la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest par une loi le [2]. Elle est déclarée d'utilité publique par une loi le 14 juin 1897, rendant par la même la concession définitive[3].

  • Le , mise en service de la ligne ;
  • Le , mise en service de l'électrification et de la signalisation en block automatique lumineux (BAL) ;
  • En , première circulation de TGV sur la ligne (liaison Rouen - Lyon via Mantes-la-Jolie et Versailles-Chantiers) ;
  • En , mise en service de trains directs entre la gare de Paris-Montparnasse et Mantes-la-Jolie via Plaisir-Grignon ;
  • En , création d'un comité de défense des usagers de la ligne Paris-Montparnasse - Mantes-la-Jolie ;
  • En , mise en place de la conduite à agent seul des trains de banlieue sur la ligne (suppression de l'agent d'accompagnement) ;
  • Le , renforcement de l'offre autocar en soirée entre Plaisir - Grignon et Épône - Mézières ;
  • À l'été 2006, installation des écrans pour la mise en place future du système Infogare à Beynes, Mareil-sur-Mauldre, Maule et Nézel - Aulnay ;
  • Au service d'hiver 2008 (14 décembre), mise en place du cadencement des services Transilien sur l'axe Paris-Montparnasse - Mantes-la-Jolie via Plaisir : un train toutes les demi-heures en pointe, toutes les heures le reste de la journée (pour la section Plaisir - Mantes)[4].

Description de la ligneModifier

CaractéristiquesModifier

Le profil général est en pente presque constante dans le sens Plaisir-Grignon (altitude 104 m) - Epône-Mézières (altitude 22 m). Les déclivités maximum sont de 9 mm/m.

La vitesse limite en 2012 pour tous types de trains est de 120 km/h[5],[6].

InfrastructureModifier

Cette ligne est entièrement à double voie. Elle ne comporte pas d'ouvrages d'art notables.

Elle a été électrifiée en 1,5 kV continu de Plaisir-Grignon à la section de séparation du PK 32,9 et en 25 kV 50 Hz de la section de séparation du PK 32,9 à Epône-Mézières (mise en service le 13 septembre 1977)[7]. La partie électrifiée en 25 kV est réalisée avec de la caténaire simplifiée (fil trolley régularisé).

À l'occasion de l'électrification, le block automatique lumineux (BAL) a été mis en service sur la totalité de la ligne[8]. Il a été complété plus tard par le contrôle de vitesse par balises (KVB)[9].

Les voies de débord et les évitements des gares intermédiaires ont été déposés ou neutralisés.

Les gares de la ligneModifier

 
Rame du Transilien au départ de la gare de Maule.

Outre les gares extrêmes de Plaisir - Grignon et d'Épône - Mézières, la ligne comporte depuis l'origine quatre gares intermédiaires.

Notes et référencesModifier

  1. « N° 8168 - Loi qui classe 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d'intérêt général : 17 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 456,‎ , p. 6 - 12 (lire en ligne).
  2. « N° 16491 - Loi qui concède divers chemins de fer à la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest : 15 mars 1886 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 32, no 1003,‎ , p. 406 - 407 (lire en ligne).
  3. « N° 35649 - Loi qui approuve une convention passée entre le ministre des Travaux publics et la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest : 14 juin 1897 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 58, no 2031,‎ , p. 489 - 492 (lire en ligne).
  4. La Vie du Rail magazine, Île-de-France, trois lignes Transilien mises en cadence, n° 3180, 5 novembre 2008, p. 7.
  5. [PDF] RFF - Carte des vitesses maximales sur ligne.
  6. Renseignements techniques SNCF/RFF - RT 3401 Paris-Montparnasse à Dreux et Mantes-la-Jolie.
  7. [PDF] RFF - Carte des lignes électrifiées.
  8. [PDF] RFF - Carte des modes d’espacement des trains.
  9. [PDF] RFF - Carte des lignes équipées de contrôle de vitesses.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier