Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne E.

Tram E
image
Carte

Réseau Tramway de Strasbourg
Ouverture
Dernière extension
Exploitant CTS
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Citadis 403
Eurotram
Dépôt d’attache Kibitzenau
Points d’arrêt 26
Longueur 12,25 km
Temps de parcours 39 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 600 m
Communes desservies 2 (Strasbourg, Illkirch-Graffenstaden)
Jours de fonctionnement Tous les jours de 4h30 à 0h30.
Lignes connexes
Tramway :
A B C D E F
BHNS : G H

La ligne E du tramway de Strasbourg relie la station Robertsau l'Escale à la station Campus d'Illkirch, traversant ainsi la métropole strasbourgeoise du nord au sud, sans passer par le centre-ville strasbourgeois et donc par la place de l'Homme de Fer, jusqu'alors cœur du réseau tramway strasbourgeois.

HistoireModifier

De l'ancien réseau ...Modifier

 
Un Citadis 403 en direction de Wacken, le jour de la mise en service de la ligne.
 
Construction de la station Boecklin en 2007

Le , la Robertsau est desservie par la quatrième ligne du réseau de tramways de Strasbourg, à voie normale et à traction hippomobile jusqu'à l'électrification partielle le , entre la gare, la place Kléber et le parc de l'Orangerie. En 1898/99, l'ensemble de la ligne est converti à la voie métrique et électrifiée. Cette ancienne ligne passait par le pont Royal et l'allée de la Robertsau, et l'actuelle ligne E ne partage donc son parcours que sur les dernières centaines de mètres.

Les sections Baggersee - Landsberg, Gallia (pont Royal) - République et Lycée Kléber (place de Bordeaux) - Wacken correspondent à leur tour à des lignes de l'ancien réseau de tramways de Strasbourg, ouverte à partir du et successivement fermé jusqu'au [1].

En mars 1954, la ligne 3 Gare centrale - Robertsau Sainte-Anne est mise sur la route. C'est la deuxième fermeture d'une ligne après-guerre sans remplacement par un trolleybus[2].

... à la ligne EModifier

Le , la ligne E du tramway de Strasbourg, une nouvelle ligne tangentielle, est mise en service : elle emprunte un tronc commun avec les autres lignes entre Wacken et Baggersee. Elle a, entre autres, pour objectif de dé-saturer la station Homme de Fer, jusqu'alors point de rencontre des quatre lignes du réseau déjà existantes, en ne la desservant pas, contournant ainsi le centre-ville strasbourgeois[3].

Le , la ligne est prolongée sur 2,5 km de Wacken à Boecklin, permettant ainsi la desserte du Parlement européen[3].

Le , prolongement de la ligne vers le Campus d'Illkirch, suivant le tracé de la ligne A, en parallèle du prolongement de cette dernière vers le centre d'Illkirch-Graffenstaden[4], avec la création d'un débranchement de 185 mètres pour permettre aux rames de rebrousser[5].

À l'extrémité nord de la ligne E, le prolongement de 1,6 kilomètre et trois nouvelles stations depuis Robertsau Boecklin jusqu'au centre socio-culturel L'Escale — envisagé depuis le début des années 1990 — voit sa construction débuter le 6 mars 2017 par un diagnostic archéologique ; son coût est de 19,4 millions d'euros. Les premiers essais débutent le 22 mars 2019[6],[7].

Le , la ligne est prolongée de 1,6 km de Boecklin à Robertsau l'Escale reliant ainsi le cœur de la Robertsau au centre-ville de Strasbourg ; elle est inaugurée de façon officielle le 22 juin 2019[8].

InfrastructureModifier

La ligneModifier

La ligne E est la seule ligne du réseau à ne pas passer par la place de l'Homme-de-Fer. Elle emprunte les sections suivantes :

 
Une rame arrivant au nouveau terminus Robertsau l'Escale.
  • Robertsau l'Escale - Boecklin, ouvert le lors de l'extension nord de la ligne ;
  • Boecklin - Wacken, ouvert le lors du prolongement de la ligne vers la Robertsau ;
  • Wacken - République - Esplanade, ouvert le , à l'occasion de la mise en service des lignes B et C et non desservi en continu jusqu'à l'ouverture de la ligne E ;
  • Esplanade - Landsberg - Étoile-Polygone, ouvert le , à l'occasion de la mise en service des prolongements des lignes C et D ;
  • Raccordement est-sud près de la station Étoile-Polygone, mis en service le  ;
  • Reste du parcours du dit raccordement jusqu'à Baggersee, ouvert le , à l'occasion de la mise en service de la ligne A, première ligne du nouveau réseau ;
  • Prolongement vers le Campus d'Illkirch, mis en service le , en suivant le tracé de la ligne A et comportant 185 mètres de voies nouvelles.

Les terminus réguliersModifier

 
À Bœcklin.

La ligne E du tramway de Strasbourg compte trois terminus réguliers :

  • La station Robertsau l'Escale, qui constitue le terminus nord de la ligne, est composée de deux quais encadrant deux voies en impasse, replaçant l'ancien terminus Robertsau Boecklin (renommé en Boecklin) depuis le 17 juin 2019.
  • La station Krimmeri / Stade de la Meinau qui constitue le terminus estival des tramways de la ligne. En réalité, il ne s'agit alors que du terminus commercial de la ligne, car le terminus réel est basé à Fédération.
  • La station Campus d'Illkirch, qui constitue le terminus sud de la ligne, est composée de deux quais encadrant deux voies ainsi que de deux voies de rebroussement se débranchant des voies de la ligne A.

Dépôt de la KibitzenauModifier

 
Le dépôt Kibitzenau.

Les rames de la ligne E du tramway de Strasbourg sont remisées dans une récente Unité de Production, réalisée dans le cadre des travaux d'extension du réseau tramway en 2007/2008, celle de Kibitzenau. Mise en service en janvier 2006 pour le bus et le pour le tramway, sur le nouveau tronçon situé au niveau de la piscine de la Kibitzenau, en face de la station du même nom, celle-ci abrite aussi les rames de la ligne C. Ainsi, ce nouveau dépôt, mixte (bus et tram) comme les deux autres, permet d'accueillir les rames supplémentaires liées à l'extension du réseau, dont celles de la ligne.

Il comprend également :

  • Un bâtiment d'administration et d'exploitation
  • Des ateliers de réparation Bus et Tram
  • Des stations-service Bus et Tram
  • Une voie d'essai des tramways
  • Des remisages bus et tramways
  • Une sous-station électrique
  • Une station de compression au gaz naturel, permettant une relance du programme d'équipement de bus au gaz naturel de ville.

Tension d'alimentationModifier

La ligne E du tramway de Strasbourg est entièrement électrifiée en 750 volts continu.

Schéma de la ligneModifier

TracéModifier

 
Un Citadis 403 en direction de Robertsau Boecklin.

La ligne E du tramway de Strasbourg part de la station Robertsau l'Escale. Les trams partent vers le sud pour desservir la station Mélanie située juste au sud de la rue Mélanie. Ils longent ensuite la Petite-Orangerie et l'école de la Robertsau Adler avant de traverser la rue des Jardiniers afin de desservir la station Jardiniers. Les tramways longent ensuite la rue du Docteur Maurice Freysz et rejoignent la station Boecklin (anciennement Robertsau Boecklin). Les trams tournent ensuite à gauche et remontent sur l'Allée des Droits de l'Homme jusqu'au pont de la Rose Blanche où ils tournent à droite pour desservir Droits de l'Homme. Ils longent ensuite le quai Ernest Bevin, puis en tournant vers la gauche, passent au-dessus du Canal reliant la Marne au Rhin. Les tramways passent alors devant le Parlement européen, desservent à cette occasion, la station éponyme, puis descendent le Boulevard de Desde avant de tourner à gauche et rencontrent les tramways de la ligne B. Nous sommes alors à Wacken. Désormais, les tramways filent vers le sud en empruntant l'avenue Schutzenberger, desservent la Place de Bordeaux à travers la station Kléber. Ils obliquent ensuite légèrement vers l'ouest en empruntent désormais l'Avenue de la Paix, qui permet d'aboutir sur la Place de la République. À cet endroit, ils tournent à gauche pour desservir la station éponyme : ils sont en correspondance avec les lignes C et F en plus de la ligne B. Mais désormais filant vers l'est, en compagnie des trams des lignes C et F, ils s'engagent sur l'Avenue de la Marseillaise, enjambent l'Ill, cours d'eau à l'origine du nom de la région Alsace, où se situe d'ailleurs la station Gallia.

À présent sur le Boulevard de la Victoire, les tramways desservent alors des stations à quai central, traversées en leur milieu par une piste cyclable et un mail piétonnier. Au niveau de la rue Vauban, les trams quittent ceux de la ligne F en tournant à droite pour s'engager sur l'Avenue du Général de Gaulle jusqu'au niveau de la Rue de Rome. Désormais, les trams en site propre enjambent le Port de Strasbourg et dessert alors Winston Churchill. Ils empruntent alors la rue du Landsberg jusqu'à l'avenue Jean Jaurès où se situe la station Landsberg, point de correspondance avec la ligne D et de séparation avec la ligne C. Ils tournent à droite pour s'engager sur l'avenue jusqu'au sud du Rond-Point Pierre Mendès-France où se situe la station Étoile-Polygone. Ensuite, les tramways tournent à gauche et sont sur les mêmes voies que celles de la ligne A. Ils ne sont plus suppléés par les trams de la ligne D. Les tramways empruntent ensuite l'avenue de Colmar jusqu'aux limites de Strasbourg, située après la station Hohwart. Ils auront desservi entre-temps la gare et le stade de la Meinau. Arrivés à Illkirch-Graffenstaden, les tramways arrivent à Baggersee, permettant la desserte d'un Centre Commercial, puis rejoignent le terminus Campus d'Illkirch en desservant les stations du tracé commun avec la ligne A.

C'est la seule ligne de tramway qui ne passe pas par la station Homme de Fer.

Liste des stationsModifier

 
Plan du réseau depuis le 28 avril 2017.

La ligne E du tramway de Strasbourg dessert les 26 stations suivantes :

      Stations Lat/Long Communes desservies Correspondances[9]
    Robertsau L'Escale 48° 36′ 33″ N, 7° 47′ 07″ E Strasbourg
    Mélanie 48° 36′ 12″ N, 7° 47′ 06″ E Strasbourg
    Jardiniers 48° 35′ 58″ N, 7° 47′ 00″ E Strasbourg
    Boecklin 48° 36′ 13,5″ N, 7° 46′ 55,6″ E Strasbourg  
    Droits de l'Homme 48° 35′ 47,4″ N, 7° 46′ 33″ E Strasbourg
    Parlement Européen 48° 35′ 56,9″ N, 7° 46′ 05,4″ E Strasbourg
    Wacken 48° 35′ 55″ N, 7° 45′ 38,4″ E Strasbourg tram B
    Lycée Kléber 48° 35′ 39″ N, 7° 45′ 28″ E Strasbourg tram B
    Parc du Contades 48° 35′ 25″ N, 7° 45′ 21,5″ E Strasbourg tram B
    République 48° 35′ 10,8″ N, 7° 45′ 14,5″ E Strasbourg tram B C F
    Gallia 48° 35′ 03,8″ N, 7° 45′ 30,1″ E Strasbourg tram C F
    Université 48° 34′ 58″ N, 7° 45′ 50,1″ E Strasbourg tram C F
    Observatoire 48° 34′ 53″ N, 7° 46′ 08,5″ E Strasbourg tram C F
    Esplanade 48° 34′ 42″ N, 7° 46′ 10″ E Strasbourg tram C
    Winston Churchill 48° 34′ 25,6″ N, 7° 46′ 00,3″ E Strasbourg tram C
    Landsberg 48° 34′ 10,3″ N, 7° 45′ 48,7″ E Strasbourg tram C D
    Étoile Polygone 48° 34′ 17,6″ N, 7° 45′ 20,2″ E Strasbourg tram D
    Schluthfeld 48° 34′ 06,9″ N, 7° 45′ 06,1″ E Strasbourg tram A
    Krimmeri Stade de la Meinau 48° 33′ 47,3″ N, 7° 45′ 09,5″ E Strasbourg tram A - SNCF-  
    Lycée Couffignal 48° 33′ 31,8″ N, 7° 44′ 57,1″ E Strasbourg tram A
    Émile Mathis 48° 33′ 11,8″ N, 7° 44′ 39,6″ E Strasbourg tram A
  Hohwart 48° 32′ 57,6″ N, 7° 44′ 29,9″ E Strasbourg tram A
    Baggersee 48° 32′ 41,9″ N, 7° 44′ 16,5″ E Illkirch-Graffenstaden tram A-  
    Colonne 48° 32′ 17″ N, 7° 44′ 00,9″ E Illkirch-Graffenstaden tram A
    Leclerc 48° 32′ 04″ N, 7° 44′ 04,1″ E Illkirch-Graffenstaden tram A
    Campus d'Illkirch 48° 31′ 46″ N, 7° 43′ 58,2″ E Illkirch-Graffenstaden tram A

Desserte du Parlement européenModifier

Article détaillé : Parlement européen.

Depuis l'entrée en service de son prolongement Wacken - Robertsau Boecklin le , la ligne E du tramway de Strasbourg dessert le Parlement européen grâce à la station éponyme au droit de l'institution.

Le Parlement européen (PE) est le seul organe parlementaire de l'Union européenne (UE) élu au suffrage universel direct. Avec le Conseil de l'Union européenne (réunion des ministres nationaux) et la Commission européenne (nommée), il forme le pouvoir législatif des institutions européennes. Son siège officiel est à Strasbourg en France et sert aux réunions plénières ; ses commissions, ainsi que certaines séances plénières additionnelles se tiennent à l’Espace Léopold, à Bruxelles ; son secrétariat général est installé à Luxembourg.

Exploitation de la ligneModifier

Principes de la desserteModifier

 
Un Citadis 403 en direction de Baggersee à Parc du Contades.

La ligne fonctionne tous les jours de l'année sauf le 1er mai.

En raison de la proximité du dépôt de la Kibitzenau sur la ligne C, le service débute à la station Landsberg à h 2 du lundi au samedi, et à h les dimanches et fêtes, par des services partiels en direction de Robertsau Boecklin. Les trams sont acheminés à vide entre Kibitzenau et Landsberg. Le dernier départ de Campus d'Illkirch a lieu à h 16 tous les jours. À la station Robertsau Boecklin, le premier tram part à h 38 du lundi au samedi, et à h 22 les dimanches et fêtes. Le dernier départ s'effectue à h 9 tous les jours. Il n'y a aucun tram ayant le terminus sur une station intermédiaire, même en fin de service.

Entre h et 20 h, les trams circulent toutes les cinq à dix minutes environ du lundi au vendredi et toutes les sept à dix minutes le samedi. Il n'y a donc aucune distinction entre les heures de pointe et les heures de pleine journée. Tôt le matin et à partir de 21 h environ, la fréquence minimale est d'un tram toutes les 15 minutes environ, avec quelques exceptions. Les dimanches et fêtes, la fréquence minimale est d'un tram toutes les 15 minutes également, avec un renforcement du service entre 12 h 30 et 21 h environ, quand la fréquence est de 12 puis de 13 minutes.

Sauf sur le tronçon final entre Wacken et Robertsau l'Escale (soit six stations), la ligne E circule en renforcement des autres lignes du réseau. C'est la seule ligne à partager successivement des troncs communs avec l'ensemble des autres lignes. Sur la partie centrale du parcours, à savoir entre République et Landsberg, les fréquences sont doublées par la ligne C qui circule ici en tronc commun avec la ligne E. S'y ajoutent encore les trams de la ligne F sur la section entre République et Observatoire, si bien que ce tronçon voit circuler vingt-six trams par heure et par sens du lundi au vendredi. Au nord de République jusqu'à Wacken, la ligne E est doublée par la ligne B, et au sud de Étoile - Polygone, la ligne E est doublée par la ligne A. Reste à mentionner un court tronc commun avec la ligne D entre les deux stations Landsberg et Étoile - Polygone.

Par ailleurs, les horaires sont cadencés en dehors des périodes de desserte renforcée, avec répétition des mêmes minutes de passage, à peu d'exceptions près. Pendant les vacances scolaires, la desserte de pleine journée est allégée de 25 % environ du lundi au vendredi[10].

Les tramways bénéficient d'un système de priorité aux carrefours comportant des feux.

Temps de parcours moyensModifier

Les temps de parcours sont donnés à titre indicatif et varient surtout selon le moment de la journée (cf.horaires)[10]. Ils peuvent aussi évoluer en cas de retards dus à des évènements imprévus.

La ligne E du tramway de Strasbourg permet de rallier Robertsau Boecklin à…

  • Parlement Européen en 3-4 minutes ;
  • Wacken en 5 minutes ;
  • République en 10 minutes ;
  • Observatoire en 14-15 minutes ;
  • Landsberg en 19-21 minutes ;
  • Étoile-Polygone en 21-23 minutes ;
  • Krimmeri Stade de la Meinau en 25-27 minutes ;
  • Baggersee en 31 minutes.
  • Campus d'Illkirch en 36 minutes.

Tenant compte de la longueur de la ligne de 10,6 km, la vitesse commerciale s'établit entre 19,3 et 21,2 km/h.

Matériel roulantModifier

Les rames de la ligne E du tramway de Strasbourg peuvent être de type Eurotram comme de type Citadis 403.

Tarification et financementModifier

 
Validateur de titre de transport.

La tarification de la ligne est identique à celles des autres lignes de tramway et des réseaux de bus urbains exploitées par la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS) et accessible avec les mêmes abonnements.

Les tickets et abonnements peuvent être achetés dans des distributeurs automatiques présents dans les stations, sauf s'ils incluent la place parking-relais[11].

Le financement du fonctionnement de la ligne, entretien, matériel et charges de personnel, est assuré par la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS).

ExtensionModifier

À long terme, la ligne E devrait être prolongée vers la clinique Sainte-Anne au nord de la Robertsau[12].

Notes et référencesModifier

  1. Cf. « Historique du réseau urbain, 1re partie » et « Historique du réseau urbain, 2e partie » sur le site « Strasbourg-Tramway » (consulté le 31 décembre 2011).
  2. Cf. « Historique du réseau urbain, 3e partie », sur Strasbourg-Tramway (consulté le 31 décembre 2011).
  3. a et b selon le site CTS au 20/2/2008
  4. Alexia Ighirri, « Feu vert pour l'extension sud du tram », (consulté le 30 mai 2013)
  5. Valérie Walch, « Le tramway pousse au sud », (consulté le 30 mai 2013)
  6. « En phase opérationnelle lundi », article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 3 mars 2017.
  7. « Extension de la ligne E, premiers essais vendredi », article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 20 mars 2019.
  8. « Premiers passagers sur l’extension de la ligne E du tram à la Robertsau », article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 17 juin 2019.
  9. Pour alléger le tableau, seules les correspondances avec les transports guidés (trains et tramways), les bus à haut niveau de service et les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données.
  10. a et b « Horaires de la ligne E du 23 avril au 10 juillet 2016 », sur http://opendata.cts-strasbourg.fr (consulté le 1er juillet 2016).
  11. Cf. « Points de vente », sur CTS (consulté le 26 décembre 2011).
  12. « L’extension de la ligne E du tram accueille ses premiers voyageurs », article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 14 juin 2019.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier