Liaisons dangereuses (album)

album de Doc Gynéco
Liaisons Dangereuses

Album de Doc Gynéco
Sortie
Durée 63 min 34s
Genre rap, variété
Format CD, cassette, vinyle
Compositeur Doc Gynéco
Ismaëla "Iso" Diop
DJ Ghetch (Ministère A.M.E.R.)
C. Charrière
Renaud Séchan
Producteur Doc Gynéco
Label Virgin Rue / Le Docteur Communication

Albums de Doc Gynéco

Singles

(VLS) Dangereuse Liaison
(CDS) C'est beau la vie
(CDS Promo) L'homme qui ne valait pas 10 centimes
(CDS Promo) Viens faire un tour dans les cités

Liaisons dangereuses est un album studio et une compilation de duos du rappeur Doc Gynéco, sorti en en décembre 1998. Le disque a été certifié double disque d'or[1].

CollaborationsModifier

Doc Gyneco est présent sur 8 titres dont un en solo sur 16, les invités sont nombreux, une vingtaine dont :

ProductionModifier

Le projet a d'abord commencé dans le studio personnel des Rita Mitsouko mais la maison de disques de Gynéco (Virgin SA) étant très frileuse quant à la sortie de cette compilation, Doc Gyneco doit alors monter son propre label en interne au sein même de cette maison de disques, Virgin Rue/Docteur Communication pour que ce projet voit le jour, ce qui explique la sortie tant de fois annoncée et ainsi repoussée. Cette mauvaise expérience sera expliquée dans un des morceaux de l'album, L'homme qui ne valait pas dix centimes (seul titre en solo), où le rappeur rentre littéralement dans le lard de son boss de label (« Et si pour percer ... Faut signer sur des labels qui ne pensent qu'au fric ... je ferais les pubs qui vont avec les tubes et tu comprendrais comment on t'entube, demande à Virgin ... Je veux le contrôle ... Je suis pas la poule aux disques d'or ni le presse-billet ... J'ai pas raison de vouloir faire les Liaisons ? ... T'es qu'une balance, un mec comme toi peut suffire à faire sauter tout ce qu'on veut créer »).

Liste des titresModifier

  1. Dans ma ruche - Ärsenik feat. JP Manova
  2. Viens faire un tour dans les cités - Nemesis & Doc Gynéco
  3. Dangereuse liaison - Calbo (Ärsenik) & Rockin' Squat (Assassin)
  4. Funk master sex des bitches (Interlude) - Pit Baccardi
  5. L'homme qui ne valait pas dix centimes - Doc Gynéco
  6. Armagedon - T-Killa (K.Ommando Toxik) & Scalo
  7. Janis - MC Jean Gab'1, JP Manova & Pitchou
  8. Menuet - A.Speak (Mafia Trece), Pit Baccardi, Lino (Ärsenik) & Jacky (Nèg' Marrons)
  9. Petit menuet (Interlude)
  10. Les mêmes droits - Doc Gynéco, Calbo (Ärsenik) & MC Janik
  11. Simplet funky - Malédiction du Nord, JP de Garges, Arco & Etyr (L'Âme Du Razwar)
  12. Arrête 2 mentir - Pit Baccardi & Jacky (Nèg' Marrons)
  13. L'oiseau se cache - Lino (Ärsenik) & Awax (Mafia Trece)
  14. L'interlude des Simpson (extrait de "Homer le Grand")
  15. Hexagonal - Doc Gynéco & Renaud feat. Calbo (Ärsenik)
  16. L'or et la soie - Doc Gynéco & La Clinique
  17. Paranoïa - MC Jean Gab'1, Catherine Ringer & A.Speak, Awax & Cochise (Mafia Trece)
  18. C'est beau la vie - Doc Gynéco & Bernard Tapie

SamplesModifier

Maxis et singlesModifier

  • Dangereuse liaison (maxi vinyle) : A1-Dangereuse Liaison (Remix), A2-Dangereuse Liaison (Remix) Instru / B1-Dangereuse Liaison (Version LP), B2-Dangereuse Liaison (Remix) Accapella
  • C'est beau la vie (CD Single) : 1-C'est Beau La Vie [Single Mono titre]
  • L'homme qui ne valait pas dix centimes (CD Single) : 1-L'Homme Qui Ne Valait Pas 10 Centimes [Single Promo Mono titre]
  • Viens faire un tour dans les cités (CD Single) : 1-Viens Faire Un Tour Dans Les Cités [Single Promo Mono titre]

ClassementsModifier

Pays Meilleure
position[2]
Semaines
classées
  France 5 12
Pays Meilleure
position[2]
Semaines
classées
  Belgique 5 12

RepriseModifier

En 2017, le rappeur Nekfeu et Marley Salem reprennent en duo le morceau L'homme qui ne valait pas dix centimes de Doc Gynéco, à paraître sur la compilation Affaire de famille, en hommage au Secteur Ä[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Les Double Disques d’Or du Rap Français », sur lourdson.com (consulté le 30 juin 2013)
  2. a et b [1]
  3. Agnès DARNAUD, « Nekfeu reprend du Doc Gynéco, un nouveau son inédit dévoilé », sur melty, (consulté le 5 décembre 2019)