Ouvrir le menu principal

Leyla Dakhli

historienne franco-tunisienne
Leyla Dakhli
Biographie
Naissance (45-46 ans)
à Tunis, Tunisie
Thématique
Formation École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud
Titres Chargée de recherche au CNRS
Profession HistorienVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Libération, université Panthéon-Sorbonne, Centre national de la recherche scientifique, France Culture et université de Provence Aix-Marseille IVoir et modifier les données sur Wikidata
Approche Histoire du Monde arabe contemporain

Leyla Dakhli (arabe : ليلى دخلي), née 1973 à Tunis, est une historienne et universitaire française et tunisienne. Docteure et agrégée en histoire, elle est spécialiste de l’histoire intellectuelle et sociale du monde arabe contemporain.

BiographieModifier

Chercheure associée à la Chaire d’histoire du monde arabe contemporain au Collège de France de 2004 à 2008, elle a enseigné à l’université d’Aix-Marseille, à Paris I-Sorbonne, et animé un séminaire sur l’histoire des journalistes à l’École des hautes études en sciences sociales. Elle est aujourd'hui responsable du groupe de recherche « Connaissances du monde et Expériences de la Globalisation »[1] au Centre Marc Bloch de Berlin.

Elle est actuellement Chargée de recherche au CNRS, affectée au Centre Marc Bloch (Berlin). Elle dirige le programme de recherche ERC (European Research Council) DREAM - DRafting and Enacting the revolution in the Arab Mediterranean[2].

Membre du comité de rédaction de la revue d’histoire Le Mouvement social, de la International Review of Social History (en)[3] et de la revue en ligne La Vie des idées, membre du conseil scientifique de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations, elle est aussi fondatrice de la Société européenne des auteurs[4], qui promeut la traduction littéraire en Europe et dans le monde, et de la plateforme pour la traduction Tlhub[5].

Elle a été chargée des événements publics pour La République des idées (2009-2011), chroniqueuse aux « Matins » de France Culture en 2011 et pour le journal "Libération" en 2013-2014.

Ses sujets de recherche actuels portent sur :

  • L'histoire contemporaine des intellectuels arabes (1908 à nos jours)
  • L'histoire sociale et culturelle des mondes arabes: mouvements, exils, langues et circulations
  • L'histoire des mouvements sociaux et des mobilisations à travers leurs répertoires d'actions et leurs circulations

PublicationsModifier

  • Histoire : Collège, ouvrage collectif, éditions de la Cité, 2004 (ISBN 2844100589)
  • Gouverner par la peur, coécrit avec Bernard Maris, Fayard, 2007 (ISBN 2213632871)
  • Une génération d'intellectuels arabes - Syrie et Liban (1908-1940), Karthala, 2009 (ISBN 2811100156)
  • Vingtième siècle, N° 103, juillet-sept : Proche-Orient: foyers, frontières et fractures, ouvrage collectif, Les Presses de Sciences Po, 2009 (ISBN 272463134X)
  • Le mouvement social, N° 231, Avril-Juin 2 : Des engagements au féminin au Moyen-Orient (XXe - XXIe siècles), ouvrage collectif, La Découverte, 2010 (ISBN 270716450X)
  • L'Europe et l'Islam, la liberté ou la peur ? : Rencontres d'Averroès n°18, ouvrage collectif, Parenthèses, 2012 (ISBN 2863642715)
  • Étudier en liberté les mondes méditerranéens. Mélanges offerts à Robert Ilbert, Paris, Editions de la Sorbonne, coll. « Internationale », 2016, 592 p., (ISBN 978-2-85944-949-0).(avec Vincent Lemire)
  • Histoire du Proche-Orient contemporain, La Découverte, 2015 (ISBN 978-2707157065)
  • Le Moyen-Orient Fin XIXè-XXè siècle, Editions du Seuil, 2016 (ISBN 978-2-7578-6197-4)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier