Lewis Padgett

auteur de science-fiction

Lewis Padgett est le pseudonyme collectif d'un couple d'écrivains de science-fiction, Henry Kuttner et Catherine Lucille Moore, qui ont également utilisé les noms de plume de Lawrence O'Donnell et C. H. Liddell ou publié sous leur nom propre.

ŒuvresModifier

RomansModifier

  • L'Homme venu du futur, Deux-Rives, 1957 ((en) The Fairy Chessmen, 1946)
  • L'Échiquier fabuleux, J'ai lu, coll. « Science-fiction » no 689, 1976 ((en) Chessboard Planet, 1946). Ce roman évoque des lois physiques immuables devenu variables, en les comparant au jeu d'échecs féériques (dont les règles peuvent changer).
  • (en) The Portal in the Picture ou Beyond Earth's Gates, 1946
  • (en) The Day He Died, 1947
  • (en) Tomorrow and Tomorrow, 1947

NouvellesModifier

En 1952 paraît le recueil Robots Have No Tails comprenant The Proud Robot, Gallegher Plus, The World Is Mine, Ex Machina et Time Locker, suivi en 1953 de Mutant, comprenant The Piper’s Son, Three Blind Mice, The Lion and the Unicorn, Beggars in Velvet, Humpty Dumpty et Epilogue.

RécompensesModifier

Le Twonky et Tout smouales étaient les Borogoves furent tous deux récompensés par le Prix Hugo de la meilleure nouvelle courte, respectivement pour l'année 1943 (attribué rétrospectivement en 2018) et 1944 (en 2019).

Articles connexesModifier