Leubucó (Buenos Aires)

établissement humain en Argentine

Leubucó
Villa Martín Ayerúa
Administration
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Province Buenos Aires
Partido Adolfo Alsina
Maire Javier Andrés (UCR)
Code postal B6338
Indicatif téléphonique 02936
Démographie
Gentilé leubucoense
Population 18 hab. (2010[1])
Géographie
Coordonnées 36° 52′ 00″ sud, 63° 01′ 00″ ouest
Altitude 137 m
Divers
Fondation
Fondateur Francisco Martín Ayerúa
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Buenos Aires
Voir sur la carte administrative du Buenos Aires
City locator 14.svg
Leubucó
Géolocalisation sur la carte : Argentine
Voir sur la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Leubucó
Géolocalisation sur la carte : Argentine
Voir sur la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Leubucó

Leubucó est une petite localité dans la province de Buenos Aires, en Argentine. Elle est située dans le partido d'Adolfo Alsina.

GéographieModifier

Leubucó se situe à 480 km au sud-ouest de Buenos Aires, à 15 km au sud-ouest de Salliqueló et à 42 km au nord-ouest de Carhué, chef-lieu du partido. Aucun cours d'eau ne traverse la localité, bien qu'elle soit entourée de plusieurs lagunes.

TransportsModifier

La localité est reliée à Salliqueló et Rivera par le chemin provincial secondaire 001-05, mais aussi à Carhué par le chemin provincial secondaire 001-01. Leubucó entretenait une liaison ferroviaire avec Salliqueló et Rivera par le Chemin de fer Domingo Faustino Sarmiento (ligne Salliqueló-Rivera).

ToponymieModifier

Le nom Leubucó fait référence à la localité et ancienne capitale ranquel de Leubucó, dans la province de La Pampa[2]. Le nom signifie « source qui court », composé des mots mapudungún ḻewfü (« courant ») et ko (« eau »).

Le nom de Villa Martín Ayerúa rend hommage à Martín Ayerúa, ancien propriétaire des terrains et père du fondateur de la localité. Ce toponyme a lentement été remplacé par celui de la gare, Leubucó.

HistoireModifier

Le est mise en service la ligne de chemin de fer de Salliqueló à Rivera, puis, le est ouverte la gare de Leubucó. Les terrains appartenaient à Martín Ayerúa à partir de 1919, qui les léga à sont fils Francisco Martín Ayerúa. Celui-ci demanda l'autorisation de fonder un village autour de la gare, qui devait prendre le nom de Villa Martín Ayerúa[3].. La fondation a été autorisée le , devenue date officielle de fondation de la ville[4].

Population et sociétéModifier

La localité a été désignée comme population rurale dispersée durant les recensements de 2001 et 2010, sa population est estimée à 18 habitants par le partido[1]. Elle dispose tout de même d'une délégation municipale, la plus petite du partido en matière de population, représentée par María Soledad Nassini[5].

On trouve une école primaire à Leubucó. De nombreux services et commerces ont fermé après la fermeture de la gare dans les années 1970.

ÉconomieModifier

L'économie de Leubucó est exclusivement agricole. Anciennement, la localité disposait de commerces et de services, et exportait ses produits jusqu'à Buenos Aires, mais la fermeture de la gare annonça la fin de ces activités.

SportsModifier

FootballModifier

Culture et loisirsModifier

Patrimoine culturel et touristiqueModifier

  • Ancienne gare de la localité, inaugurée en 1909.

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (es) « Rincones de Adolfo Alsina », sur http://termasdecarhue.gov.ar (consulté le )
  2. (es) Norberto Mollo, ATLAS HISTÓRICO DE AMÉRICA : PUEBLOS ORIGINARIOS, vol. 1, Instituto Panamericano de Geografía e Historia, , 258 p. (ISBN 978-956-401-529-3, lire en ligne), p. 235.
  3. (es) ?, « 84º Aniversario de Leubucó », Sexta Sección,‎ (lire en ligne).
  4. (es) Musée Dr Adolfo Alsina, « EL REPARTO DE LAS TIERRAS Y LA ESTANCIA LA CONCEPCION », sur https://museocarhue.gob.ar, (consulté le ).
  5. (es) « Leubucó », sur www.adolfoalsina.gov.ar (consulté le ).

Liens externesModifier