Leszno

ville polonaise

Leszno
Lissa
Blason de Leszno
Héraldique
Drapeau de Leszno
Drapeau
Leszno
L'hôtel de ville.
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Grande Pologne
District Powiat-ville de Leszno
Commune Gmina Leszno (gmina urbaine)
Maire Łukasz Borowiak
Code postal 64-100 à 64-106, 64-110[1]
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 65
Immatriculation PL, PLE
Démographie
Population 63 505 hab. ()
Densité 1 993 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 50′ 45″ nord, 16° 34′ 50″ est
Altitude 88 m
Superficie 3 186 ha = 31,86 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Voir sur la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Leszno
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Voir sur la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Leszno
Liens
Site web www.leszno.pl

Leszno (prononcé en polonais : /ˈlɛʂnɔ/ Écouter ; en allemand : Lissa) est une ville de la voïvodie de Grande-Pologne, dans l'ouest de la Pologne. Elle est le chef-lieu du powiat de Leszno, même si elle ne fait pas partie de son territoire – la ville constitue un powiat à elle seule. Avec une population 63 505 habitants en 2019, Leszno est la cinquième ville la plus peuplée de la voïvodie.

GéographieModifier

GénéralitésModifier

Leszno est située au sud-ouest de la Pologne. La ville se trouve aux confins de la région historique de Grande-Pologne, proche de la Silésie au sud. Hormis en ville, le paysage est à dominante agricole. On note tout de même la présence de quelques bois.

SituationModifier

Leszno est située sur l'axe ferroviaire Poznań (80 km) – Wrocław (100 km) et est également proche de l'Allemagne et de la Tchéquie. La ville est aussi à assez courte distance des principales villes étrangères :

QuartiersModifier

En plus du centre-ville, le territoire communal comprend 8 localités :

  • Gronowo
  • Grzybowo
  • Leszczynko
  • Nowe Miasto
  • Podwale
  • Przylesie
  • Zaborowo
  • Zatorze

HistoireModifier

Le lieu de Lesczno est mentionné pour la première fois en 1393. La commune situé dans le droyaume de Pologne des Jagellons est alors la propriété de Stefan z Karnina du clan Wieniawa. La famille adopte le patronyme de Leszczynski, du nom de sa succession, selon la coutume médiévale de la noblesse polonaise. L'église paroissiale était consacrée à Saint Nicolas.

 
L'église Sainte-Croix.

Dans le début du XVIe siècle une communauté protestante de l'Unité des Frères de Bohême réfugiés, s'installe dans Leszno, invités par la famille Leszczynski, qui s'est élevée depuis 1473 au titre de comtes impériaux et s'est converti au calvinisme. L'arrivée des protestants de Bohême, ainsi que de tisserands de Silésie aide la colonie à de se développer. Celle-ci devient une ville en 1547, grâce à un privilège accordé par le roi Sigismond le Vieux. Leszno est alors le plus grand centre d'impression en Pologne grâce à l'activité de la communauté protestante, dont le nombre a augmenté en raison de l'afflux de réfugiés allemands de Silésie pendant la guerre de Trente Ans. À l'époque l'université est dirigée par Jan Amos Comenius (connu en anglais comme Comenius), un professeur originaire de Moravie, évêque de l'Unité des Frères. De 1638 à sa mort en 1647, Johann Heermann, un poète de langue allemande, vit à Leszno. Entre 1636 et 1639, la ville devient fortifiée et sa superficie augmente. L'âge d'or de Leszno se termine par un grand incendie en 1655. Pendant la grande guerre du Nord la ville est incendiée à nouveau en 1707 par les Russes. La peste touche la ville en 1709. La famille Leszczynski reste propriétaire de la ville jusqu'en 1738, quand le roi Stanislas Leszczynski doit la vendre après sa seconde abdication.

Durant le deuxième partage de la Pologne en 1793, Leszno est annexée par la Prusse et devient une partie du district de Posen au sein du grand-duché de Posen à partir de 1815, puis de la province de Posnanie. Durant l'insurrection de Grande-Pologne de 1848, la ville à demandé l'inclusion dans la Confédération germanique en adhérant à la Silésie prussienne. Après la Première Guerre mondiale et l’insurrection de Grande-Pologne de 1918-1919, elle retourne à la République de Pologne par le traité de Versailles en 1920. La population germanophone acquiert alors la citoyenneté polonaise. Au cours de l'invasion de la Pologne en 1939, la ville est annexée par l'Allemagne nazie et incorporée dans le Reichsgau Wartheland. La population polonaise est forcée d'obéir au Gouvernement général de Pologne. La plupart de la population juive de la ville (qui, dans son histoire comprend des rabbins célèbres comme Leo Baeck et Jacob de Lissa, ainsi que l'écrivain juif polonais Ludwig Kalisch) et des Polonais non-juifs sont assassinés par les Einsatzgruppen nazis. Au printamps 1945, l'Armée rouge occupe la ville. Après la défaite de l'Allemagne elle retourne à la Pologne et la population germanophone fut expulsée.

Après la guerre, la ville connaît une période de développement rapide surtout entre 1975 et 1998 quand elle est le siège de la voïvodie de Leszno. Entre 1990 et 1998 le maire de la ville est Edward Szczucki, durant deux mandats. En 2000, la ville reçoit "L'étoile d'or du jumelage de villes" décerné par la Commission européenne.

MonumentsModifier

SportModifier

JumelagesModifier

 
Dans la vieille ville.

PersonnalitésModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier