Lespedeza

genre de plantes

Lespedeza est un genre d'environ 40 espèces (y compris les hybrides) de plantes à fleurs de la famille du pois et des haricots (Fabaceae, Légumineuses), communément appelés Lespédéza (en anglais : bush clover, japanese clover (hagi, plus spécifiquement pour les espèces asiatiques)). Le genre est originaire des régions tempérées chaudes à subtropicales de l'est de l'Amérique du Nord, de l'est et du sud de l'Asie et de l'Australasie.

Nom de la planteModifier

Selon le botaniste Américain Asa Gray (1810 – 1888), le Lespédéza doit son nom au gouverneur de l'Est de la Floride Vicente Manuel de Céspedes (1784-1790; qui, par une lettre, a permis au botaniste André Michaux d'explorer l'Est de la Floride à la recherche de nouvelles espèces de plantes (où Michaux trouva le Lespedeza), mais quand Céspedes a écrit la lettre, son nom a été changé en "Zespedez". Donc, quand le livre de Michaux Flora Boreali-Americana a été imprimé en 1802, le nom de "Céspedes" utilisé pour désigner la plante a été écrit en tant que "Lespedez", d'où le nom actuel de la plante[2],[3].

Culture et utilisationModifier

Certaines espèces sont cultivées en jardin ou comme plantes ornementales, sont utilisées comme fourrage, notamment dans le sud de États-Unis, et comme moyen d'enrichissement des sols et de prévention contre l'érosion. Dans certaines régions, certaines espèces sont envahissantes.

En Europe, Lespedeza cuneata est ainsi inscrite dans la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne[4]. Cela signifie qu'elle ne peut pas être importée, cultivée, commercialisée, plantée, ou libérée intentionnellement dans la nature, et ce nulle part dans l’Union européenne[5].

Lespédéza, comme les autres légumineuses, ont des nodules racinaires qui abritent des bactéries capables de fixer l'azote de l'air dans le sol qui pourra ensuite être utilisé par d'autres plantes. Les producteurs peuvent profiter de ce processus en plantant ces plantes dans leurs champs pour y apporter de l'azote, de sorte qu'ils utiliseront moins d'engrais.

Les feuilles et les racines de L. bicolor contiennent de la l-méthoxy-N,N-diméthyltryptamine (lespedamin), ainsi que les Nω,Nω-DMTs et leurs oxydes, ainsi que certaines bufoténines[6].

Aspects culturelsModifier

Au JaponModifier

Dans le jeu de cartes traditionnel japonais Hanafuda, des lespédézas sont représentés sur la série des 4 cartes du mois de juillet.

EspècesModifier

 
Branche en fleurs de Lespedeza cyrtobotrya

Les espèces et hybrides reconnus dans le genre Lespedeza comprennent[7] :

L'identification et la validité spécifique de L. schindleri est incertaine[9]. En outre, certaines espèces autrefois placées dans ce genre sont maintenant placées ailleurs, généralement dans les Lespedezinae, par exemple, dans le genre Campylotropis. Elles comprennent[10] :

Liste d'espècesModifier

Selon BioLib (23 septembre 2018)[11] :

Selon Catalogue of Life (23 septembre 2018)[12] :

Selon GRIN (23 septembre 2018)[13] :

Selon ITIS (23 septembre 2018)[14] :

Selon The Plant List (23 septembre 2018)[15] :

Selon Tropicos (23 septembre 2018)[1] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Tropicos.org. Missouri Botanical Garden., consulté le 23 septembre 2018
  2. S. Fralish, James; B. Franklin, Scott (February 2002). Taxonomy and Ecology of Woody Plants in North American Forests: Excluding. Page 568.
  3. Lespedeza – From Asia with a Spanish Twist!.
  4. (en) « List of Invasive Alien Species of Union concern - Environment - European Commission », sur ec.europa.eu (consulté le )
  5. « RÈGLEMENT (UE) No 1143/2014 du parlement européen et du conseil du 22 octobre 2014 relatif à la prévention et à la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes »
  6. Morimoto & Oshio (1965), Morimoto & Matsumoto (1966)
  7. ILDIS (2005), and see Wikispecies (26 August 2009) for nothospecies
  8. a b c d e f g h i et j English Names for Korean Native Plants, Pocheon, Korea National Arboretum, , 514-516 p. (ISBN 978-89-97450-98-5, lire en ligne [archive du ])
  9. ILDIS (2005) contra Wikispecies (26 August 2009)
  10. ILDIS (2005)
  11. BioLib, consulté le 23 septembre 2018
  12. Catalogue of Life Checklist, consulté le 23 septembre 2018
  13. USDA, Agricultural Research Service, National Plant Germplasm System. Germplasm Resources Information Network (GRIN-Taxonomy). National Germplasm Resources Laboratory, Beltsville, Maryland., consulté le 23 septembre 2018
  14. Integrated Taxonomic Information System (ITIS), www.itis.gov, CC0 https://doi.org/10.5066/F7KH0KBK, consulté le 23 septembre 2018
  15. The Plant List (2013). Version 1.1. Published on the Internet; http://www.theplantlist.org/, consulté le 23 septembre 2018

Références taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  • International Legume Database & Information Service (ILDIS) (2005): Genre Lespedeza. Version 10.01, . Extrait 2011-FÉV-18.
  • Morimoto, Hiroshi & Matsumoto, Norichika (1966). Über Alkaloide, VI. Inhaltsstoffe Lespedeza bicolor var. japonica, II. ["Alcaloïde contenu de L. bicolor var. japonica II."] J. Liebigs Ann. Chem. 682(1): 212-218 [en allemand]. DOI:10.1002/jlac.19666920122
  • Morimoto, Hiroshi & Oshio, Haruji (1965). Über Alkaloide, V. Inhaltsstoffe von Lespedeza bicolor var. japonica, I. Über Lespedamin, ein neues Alcaloïde. ["Alcaloïde contenu de L. bicolor var. japonica I. Sur Lespedamin, un roman, un alcaloïde."] J. Liebigs Ann. Chem. 682(1): 212-218 [en allemand]. DOI:10.1002/jlac.19656820121

Liens externesModifier