Ouvrir le menu principal

Les mouettes meurent au port

film sorti en 1955

Les mouettes meurent au port (en néerlandais : Meeuwen sterven in de haven) (1955) est un film de fiction réalisé collectivement par Rik Kuypers (à cette époque cinéaste amateur), Ivo Michiels (écrivain et critique de cinéma) et Roland Verhavert (critique de cinéma), et est l'un des films les plus importants du cinéma belge des années 1950.

L’utilisation du noir et blanc, les décors urbains, les errances sans espoir d’un héros tourmenté et les tensions d’un canevas policier peuvent sans doute se rattacher à une esthétique expressionniste, mais on évoque aussi à son propos quelques films européens (Le Troisième Homme [1949] et Jeux interdits [1952]) ou américain (Sur les quais [1954])[1] plus proches dans le temps.

Ce film est produit par Metropool Films.

Sommaire

SynopsisModifier

Les dernières heures de cavale d’un mari assassin qui erre dans la ville d'Anvers.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le Cinéma belge, op. cit., p. 244[réf. non conforme]
  2. Gigi est le nom de scène de Gisèle Peeters, fille de la monteuse Raymonde Baudoux et de René Peeters, monteur de Passeurs d'hommes (1937) de René Jayet et Bwana Kitoko, le voyage royal d'André Cauvin en 1955.

Liens internesModifier

Liens externesModifier