Ouvrir le menu principal

Les loups sont entrés dans Paris

Les loups sont entrés dans Paris

Chanson de Serge Reggiani
extrait de l'album N°2 Bobino[1]
Sortie 1967
Genre 5:15
Format 33 tours
Auteur Albert Vidalie
Compositeur Louis Bessières
Producteur Jacques Canetti
Label Disques Jacques Canetti

Pistes de N°2 Bobino[1]

Les loups sont entrés dans Paris est une chanson française écrite par Albert Vidalie, sur une musique de Louis Bessières, interprétée par Serge Reggiani.

HistoireModifier

 
Albert Vidalie en 1968

La chanson, créée en 1967 par Albert Vidalie et produite par Jacques Canetti, est incluse dans le second 33 tours de Serge Reggiani, qui l'interprète la même année sur la scène de Bobino, rencontrant un fort succès[2],[3]. En 1968, le titre sort en super 45 tours[4].

De l'aveu de Serge Reggiani en 1976, c'est une chanson qui « écrase » le reste de son répertoire et ne peut pas être chantée en milieu de tour de chant.

La chanson est communément considérée comme une allégorie de l'avancée de l'armée allemande vers Paris en 1940, et une ode à la Résistance[5]. Toutefois, au cours d'un entretien radiophonique, Serge Reggiani a déclaré : « La chanson a été écrite à la suite d'un fait divers entendu à la radio, l'entrée de loups à Madrid »[6] et le texte serait ainsi à prendre littéralement [7].

Grâce à cette chanson, Serge Reggiani est populaire auprès des jeunes de Mai 68 : on joue Les loups sont entrés dans Paris dans les juke-box à proximité des lycées parisiens ; des anonymes la chantent dans les universités occupées... Elle est perçue comme une « chanson prophétique dans laquelle beaucoup de jeunes Français voient l'annonce du retour du fascisme[8] ».


Selon Olivier Hussenet, ancien directeur du centre patrimonial du Hall de la chanson[9] :

«  Le loup, dans notre imaginaire, n’est pas noble comme le lion, qui se bat seul. Il est la meute, mêlée à la couardise des envahisseurs.  »

À la suite de l'élection présidentielle française de 2017 qui a vu la victoire d'Emmanuel Macron, le philosophe et essayiste français Michel Onfray utilise le titre complet de cette chanson pour signer un texte dénonçant la situation politique en France[10].

ReprisesModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.encyclopedisque.fr/disque/66705.html / consulté le 2 décembre 2017.
  2. Allégorie de mai 68?
  3. Olivier Calon, Notre temps, 3 mai 2010
  4. http://www.encyclopedisque.fr/disque/11991.html / consulté le 2 décembre 2017.
  5. Biographie de Serge Reggiani, RFI Musique, juillet 2004
  6. Interview de Serge Reggiani. Extrait de Fenêtre sur Albert Vidalie ; 24 juin 1976 ; réalisateur : Claude Deflandre
  7. Daniel Pantchenko, Serge Reggiani: L'acteur de la chanson, Fayard, (ISBN 9782213679198, lire en ligne)
  8. « Un été 68. 20 août 1968 : Serge Reggiani après "Les Loups… », sur la-croix.com (consulté le 4 août 2019)
  9. [Jean-Yves Dana, « Ô bergers ! Fermez bien vos portes ! Voici les loups », sur la-croix.com, (consulté le 4 août 2019)
  10. Vidéo sur dailymotion.com "Les loups sont entrés dans Paris" par Michel Onfray, visionnée le 4 août 2019
  11. « Soirée de soutien à Charlie Hebdo et aux victimes », sur www.youtube.com, (consulté le 13 janvier 2015)

Articles connexesModifier