Ouvrir le menu principal

Les Vieux (chanson)

chanson de Jacques Brel, sortie en 1963

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Vieux.

Les Vieux est une chanson, écrite et interprétée par Jacques Brel en 1963, qui brosse un portrait tragique et désespérément obscur de la vieillesse. Brel décrit sans complaisance le quotidien des personnes âgées, de leurs diminutions physiques et intellectuelles, qui n'ont pour présent que la perspective de la mort : « Du lit au fauteuil et puis du lit au lit. » ; « Ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant ».

Par elle, Brel évoque aussi en guise de conclusion le temps qui passe pour tout un chacun et qui rapproche inexorablement de la vieillesse et de la mort : « La pendule d'argent / Qui ronronne au salon / Qui dit oui qui dit non / Et puis qui nous attend ».

La chanson rencontre le succès auprès du public francophone et aussi dans plusieurs pays étrangers[réf. nécessaire].

Jacques Brel a été inspiré par le décès de ses parents qui sont morts la même année, en 1964.

Sur le plateau de l'émission Les Rendez-vous du dimanche présenté par Michel Drucker, le parolier Pierre Delanoë a déclaré avoir écrit la chanson Les Vieux Mariés, (interprété par Michel Sardou en 1974), en opposition à la chanson de Brel, à qui il reprochait de dresser un tableau trop noir du troisième âge.

Laurika Rauch, Camille O'Sullivan en font une reprise en anglais The Old Folks.

RéférencesModifier