Les Vallois

commune française du département des Vosges
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vallois (homonymie).

Les Vallois
Les Vallois
L'église Saint-Michel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau (depuis le )[1]
Canton Darney
Intercommunalité Communauté de communes des Vosges Côté Sud Ouest
Maire
Mandat
Jean-Claude Didelot
2014-2020
Code postal 88260
Code commune 88491
Démographie
Gentilé Valloisiens, Valloisiennes
Population
municipale
118 hab. (2017 en diminution de 2,48 % par rapport à 2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 09′ 32″ nord, 6° 07′ 05″ est
Altitude Min. 296 m
Max. 393 m
Superficie 5,25 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Vosges
Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 14.svg
Les Vallois
Géolocalisation sur la carte : Vosges
Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Les Vallois
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Vallois
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Vallois

Les Vallois est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Valloisiens.

GéographieModifier

La petite commune des Vallois est bordée à l'est par le Madon.

Communes limitrophes de Les Vallois
Valfroicourt Frénois Pont-lès-Bonfays
Sans-Vallois  
Jésonville Lerrain

ToponymieModifier

HistoireModifier

Jadis, une commune nommée Trois Vallois regroupait les communes actuelles de Dommartin-lès-Vallois, Les Vallois et Sans-Vallois.

Politique et administrationModifier

 
La mairie des Vallois.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Maurice Perrin   Agriculteur
mars 2001 mars 2008 André Grosjean    
mars 2008 En cours
(au 18 février 2015)
Jean-Claude Didelot   Agriculteur

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2017, la commune comptait 118 habitants[Note 1], en diminution de 2,48 % par rapport à 2012 (Vosges : -2,55 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
236234259227242237242228203
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
214214206181170150136153133
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
144126127143141123118119122
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2017 -
1141009595103104121118-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

SobriquetModifier

Les habitants des Vallois ont l'habitude d'appeler les habitants de Lerrain boquins (conducteurs de boucs). Ce sobriquet est très ancien et paraît faire allusion à la pauvreté des habitants de Lerrain qui, à leur tour, appellent ceux des Vallois miqués[6].

Lieux et monumentsModifier

  • L'église.
  • Il existe des gouffres dit « Trous de Debin », qui absorbent les eaux et les déversent, dit-on, par voie souterraine, dans le Madon (d'après Géographie du département des Vosges d'Adolphe Joanne, publiée en 1877).

Personnalités liées à la communeModifier

Héraldique, logotype et deviseModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Archives départementales des Vosges, Série H, Clergé régulier avant 1790, Répertoire numérique détaillé établi par André Philippe, archiviste départemental (1905-1937), présenté par Raymonde Florence, Epinal 1924 / 2004 : pp. 137 à 181 : 7 H Prieuré du Saint-Mont : Les archives sont importantes ; elles sont riches notamment pour quelques localités telles que Bayon, Dommartin-lès-Remiremont (depuis le XIIIe siècle), Saint-Amé (depuis le XIVe siècle), et Saint-Étienne-lès-Remiremont (depuis le XIIIe siècle). Biens du prieuré (Sommaire du fond VII H : p. 141) : *Bayon, La Bresse et Biffontaine ; *Dommartin-lès-Remiremont ; *Éloyes et Laveline-du-Houx ; *Ramonchamp et Rancourt ; *Remiremont ; *Rupt ; *Saint-Amé ; *Saint-Étienne ; *Saint-Nabord, Le Thillot et Vagney ; *Les Vallois et Chaillon (Meuse) ; *Divers

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Changement de département ou d'arrondissement pour les communes du département des Vosges de 1930 à 2013, sur le site de l'Insee. Consulté le 14 janvier 2014.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  6. Le département des Vosges : statistique historique et administrative, Nancy, 1847