Ouvrir le menu principal

Les Valeurs de la famille Addams

film américain réalisé par Scott Rudin et sorti en 1994
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Famille Addams (homonymie).
Les Valeurs de la famille Addams
Titre original Addams Family Values
Réalisation Barry Sonnenfeld
Scénario Paul Rudnick
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie fantastique
Durée 94 minutes
Sortie 1993

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Valeurs de la Famille Addams (Addams Family Values) est un film américain réalisé par Barry Sonnenfeld, sorti en 1993. Il constitue une suite à La Famille Addams (The Addams Family), du même réalisateur, sorti en 1991.

Sommaire

SynopsisModifier

Morticia et Gomez Addams sont les heureux parents d'un troisième enfant, baptisé Puberté. Mercredi et Pugsley, les deux aînés de la fratrie, voient d'un très mauvais œil l'arrivée de ce petit frère qui fait l'objet de toutes les attentions. En conséquence, ils décident d'un commun accord de le tuer, mais chacune de leurs tentatives se révèle vaine. Afin de mieux surveiller leurs enfants, Morticia et Gomez font appel à une baby-sitter. Débarque alors Debbie Jellinsky (surnommée « la veuve noire ») qui est réputée pour se marier avec des hommes riches et les tuer de manière que l'on croie à une mort accidentelle afin d'hériter de leur fortune. Cette charmante jeune femme prétend vouloir garder les enfants, mais en veut à la fortune de Fétide, frère de Gomez. Elle est rapidement démasquée par Mercredi, dont l'aversion envers la gouvernante se trouve alors justifiée. Afin d'écarter tout soupçon de Morticia et Gomez à son égard, Debbie fait envoyer Mercredi et Pugsley dans un camp d'été, avant de convoler en juste noce avec Fétide qui l'aime vraiment.

Cependant, les deux enfants comptent bien s'échapper de leur camp de vacances pour sauver leur oncle, tandis que Fétide survit aux diverses tentatives d'assassinat de Debbie au grand désespoir de celle-ci...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (avril 2014).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Dans cette suite, Carol Kane remplace Judith Malina dans le rôle de Grand-mère.
  • Un élément confirme que ce second film reprend bien là où le premier s'était arrêté : Morticia accouche d'un troisième enfant dont elle avait annoncé la nouvelle à la fin de La Famille Addams.
  • Les décors ont subi quelques changements par rapport au premier opus :
    • Le manoir des Addams semble se situer dans un endroit désert alors que dans le premier film, il y avait au moins une maison voisine (celle du juge Womack).
    • L'escalier principal du manoir est de forme carrée alors que dans le premier film, il était de forme arrondie. Par ailleurs, le premier étage donne sur une fenêtre alors qu'à l'origine, il donnait sur une porte ouvrant sur la salle de bal.
    • Lorsqu'ils discutent en amoureux dans le cimetière familial, Morticia et Gomez s'assoient sur un banc de pierre alors que dans le premier film, c'était sur un divan.
    • L'orgue de Max ne se situe plus dans un fond de salon mais sur un coin de palier.
  • Peter Graves fait une apparition dans le rôle d'un animateur TV.
  • David Krumholtz fait ici ses débuts d'acteur.
  • Le film comporte un petit détail incohérent : Lorsqu'Amanda se met à lancer des insultes à l'égard de la famille Addams (elle précise notamment que la famille est composée de psychopathes), Pugsley est vexé et commence à se diriger vers la jeune fille blonde, s'apprêtant à la corriger. Or la famille Addams étant réellement composée de membres d'aspects macabres, Pugsley était censé prendre ses considérations comme des compliments et non comme des insultes.
  • La carte de la tueuse en série que Pugsley veut échanger à Joel est celle d'Amy Fisher[2], qui blessa grièvement la femme de son amant un an avant la sortie du film. Ce n'est donc pas une tueuse. Cette référence ne pouvait être connue que du public américain de cette époque.
  • On peut relever quelques faux raccords dans le film :
    • Lorsque Mercredi et Pugsley laissent tomber le bébé et le boulet en même temps, on peut apercevoir la poupée doublant l'enfant sur un gros plan, juste avant que Gomez ne l'attrape dans ses bras.

AccueilModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. À 00:50:19 dans le film.

Liens externesModifier