Ouvrir le menu principal

Les Sybelles
Vue aérienne de la station.
Haut du domaine skiable (2 620m)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Site web www.sybelles.ski/
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 11″ nord, 6° 17′ 25″ est
Massif Massif d'Arvan-Villards (Maurienne)
Altitude 1100 - 1300 - 1550 - 1550 - 1600 - 1750
Altitude maximum 2620
Altitude minimum 1100
Ski alpin
Lié à Saint-Sorlin-d'Arves, Saint-Jean-d'Arves, Le Corbier, Fontcouverte-la-Toussuire, Les Bottières et Saint-Colomban-des-Villards
Domaine skiable Les Sybelles
Remontées
Nombre de remontées 70
Télésièges 27
Téléskis 43
Débit - (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 165
     Noires 16
     Rouges 49
     Bleues 68
     Vertes 32
Total des pistes 310 km
Installations
Nouvelles glisses
3
Ski de fond
Nombre de pistes 8
     Noires 0
     Rouges 2
     Bleues 3
     Vertes 3
Total des pistes 33 km

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Les Sybelles

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Les Sybelles

Les Sybelles sont un domaine skiable français, situé en Maurienne, au sud de la Savoie. Créé au début des années 1990, le projet des Sybelles avait alors pour but la promotion des stations de Maurienne et la création d'un grand domaine skiable relié, qui ouvrira en décembre 2003.

Le nom correspond à l'association de six stations de sports d'hiver de Maurienne — Les Bottières ; Le Corbier ; Saint-Sorlin-d'Arves ; Saint-Jean-d'Arves ; Saint-Colomban-des-Villards ; La Toussuire — sous un sigle commun, les « six belles » mais pas uniquement. Sybelles correspond aussi au jeu de mot "si belles" en parlant des magnifiques montagnes de ce domaine[1].

Sommaire

GéographieModifier

PrésentationModifier

Le grand domaine des Sybelles prend naissance en décembre 2003[2]. Il est considéré comme le 4e domaine skiable de France avec ses 310 km de pistes reliées revendiquées[2],[3]. Ces 310 km de pistes ont toutefois été remises en cause en 2013 par un consultant allemand, qui donne après étude le chiffre de 141 km[Note 1]. On associe souvent les 45 km de pistes des stations d'Albiez-le-Jeune et Albiez-Montrond à la totalité du domaine, mais ces stations sont bien à part de l'entité Sybelles.. Le domaine des Sybelles culmine à 2620 mètres d'altitude, dans la commune de Saint-Sorlin-d'Arves, sur le sommet des Perrons. Le point le plus bas se situe à 1100 mètres d'altitude dans la station de Saint-Colomban-des-Villards. L'interconnexion des 6 stations se réalise au sommet de l'Ouillon, à 2431m.

On trouve au sein des Sybelles des villages de charme, comme Les Bottières ou encore Saint-Colomban-des-Villards, mais également des stations construites de toutes pièces dans les années soixante comme Le Corbier ou La Toussuire. Enfin on trouve des stations villages comme à Saint-Sorlin-d'Arves ou Saint-Jean-d'Arves. La majorité du domaine skiable permet d'admirer les aiguilles d'Arves.

Hébergements touristiquesModifier

Les stations ou communes touristiques du domaine offrent une capacité de 44 724 lits touristiques en 2015[Note 2].

Domaines et gestionModifier

Le domaine des Sybelles est constitué, pour la saison 2018-2019, de 70 remontées mécaniques et 146 pistes de ski[3].

Domaine de La Toussuire / Les BottièresModifier

  • 4 télésièges débrayables, 4 télésièges à pinces fixes, 10 téléskis, et 2 tapis soit 20 remontées mécaniques.
  • 5 pistes vertes, 20 pistes bleues, 15 pistes rouges, 1 piste noire soit 41 pistes.

Domaine du Corbier / Saint-Jean-d'ArvesModifier

  • 1 télésiège débrayable, 6 télésièges à pinces fixes, 16 téléskis et 1 tapis, soit 24 remontées mécaniques.
  • 14 pistes vertes, 17 pistes bleues, 12 pistes rouges et 3 pistes noires, soit 46 pistes.

Secteur Saint-Sorlin-d'ArvesModifier

  • 4 télésièges débrayables, 5 télésièges à pinces fixes, 9 téléskis et 2 tapis, soit 20 remontées mécaniques.
  • 9 pistes vertes, 16 pistes bleues, 14 pistes rouges et 6 pistes noires, soit 45 pistes.

Secteur Saint-Colomban-des-VillardsModifier

  • 3 télésièges à pinces fixes, 4 téléskis et 1 tapis, soit 8 remontées mécaniques.
  • 2 pistes vertes, 9 pistes bleues, 4 pistes rouges et 2 pistes noires soit 17 pistes.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Étude menée par le consultant allemand Christoph Schrahe indique, d'après une analyse des pistes via le logiciel Google Earth, une distance de 141 km au lieu des 310 km de pistes revendiquées[4].
  2. La structure Savoie Mont Blanc, pour ces données statistiques de capacité d'accueil en termes de lits touristiques d'une station ou d'une commune, additionne les établissements marchands, qui appartiennent au secteur de l'hôtellerie, et les hébergements non marchands, qui n'impliquent donc pas de transaction commerciale comme les résidences secondaires[5].

RéférencesModifier

  1. Thomas Thor-Jiensen / Philippe Lavil, « Le plus grand téléphérique du monde en Savoie », Antenne 2 (Collection: 20 heures le journal),‎ (lire en ligne).
  2. a b et c Marie-Hélène Chaplain, « Les Sybelles, nouvelle étoile de l'hiver », lechotouristique.com,‎ (lire en ligne).
  3. a b et c Association Les 3 Vallées, « Ski Trois-Vallées », Domaine, sur sybelles.com - le site officiel du domaine skiable des Sybelles (consulté le 7 mai 2016).
  4. Jean-Bernard Litzler, « Quelles sont réellement les plus grosses stations de ski au monde? », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  5. « La capacité d'accueil touristique en Savoie-Mont-Blanc », Observatoire, sur le site Savoie-Mont-Blanc - pro.savoie-mont-blanc.com, (consulté le 8 mai 2016) : « Les données détaillées par commune, et par station : nombre de structures, nombre de lits par type d'hébergement (fichier : Détail des capacités 2015, .xlsx) ».