Ouvrir le menu principal

Les Souhesmes-Rampont

commune française du département de la Meuse

Les Souhesmes-Rampont
Les Souhesmes-Rampont
L'église Saint-Airy de Souhesmes-la-Grande.
Blason de Les Souhesmes-Rampont
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Canton Dieue-sur-Meuse
Intercommunalité Communauté de communes Meuse-Voie sacrée
Maire
Mandat
Gérard Buys
2014-2020
Code postal 55220
Code commune 55497
Démographie
Population
municipale
346 hab. (2016 en augmentation de 4,22 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 04″ nord, 5° 15′ 10″ est
Altitude Min. 225 m
Max. 327 m
Superficie 21,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Les Souhesmes-Rampont

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Les Souhesmes-Rampont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Souhesmes-Rampont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Souhesmes-Rampont
Liens
Site web souhesmes-rampont.e-monsite.com

Les Souhesmes-Rampont est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

GéographieModifier

La commune est formée des villages de Souhesme-la-Grande, Souhesme-la-Petite et Rampont. Elle est située dans la vallée de la Vadelaincourt, rivière affluent de l’Aire / Aisne / Oise (bassin fluvial de la Seine). Son territoire est constitué de plateaux calcaires à l’ouest de la vallée de la Meuse.

ToponymieModifier

HistoireModifier

 
Rampont en ruines (1916).

Des fouilles archéologiques ont démontré une occupation du territoire à l'époque gallo-romaine (des poteries sont conservées au musée de Verdun)[réf. nécessaire].

Il y a plusieurs témoignages de l'histoire du XXe siècle :

  • un cimetière militaire de la Première Guerre mondiale ;
  • une base de ballons anti-aériens et un camp de repos pour les soldats étaient implantés également (des photos d'époque en témoignent) ;
  • en 1943, un avion bombardier anglais s'est abattu sur le territoire de la commune, trois tombes à la mémoire des aviateurs en témoignent dans le cimetière.

Le , Souhesmes devient Les Souhesmes-Rampont à la suite de sa fusion-association avec Rampont[1]. La commune est constituée de deux villages et un hameau implantés dans la vallée de la Vadelaincourt.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  mars 1971 Gaston Bardot    
mars 1971 mars 1989 Hubert Hofbauer    
mars 1989 mars 2008 Claude Fischer    
mars 2008 mars 2014 Philippe Riebel    
mars 2014 En cours Gérard Buys    

Équipements communaux :

  • 2 mairies ;
  • une salle des fêtes communale ;
  • commerçants ambulants (boulangerie, épicerie).

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 346 habitants[Note 1], en augmentation de 4,22 % par rapport à 2011 (Meuse : -2,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
386327407418448442435409390
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
388352362379362347333277272
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
276255250243221218215245159
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
153127208256295311307328344
2016 - - - - - - - -
346--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

  • agriculture céréalière et élevage ;
  • le territoire communal a été remembré à la suite de la construction de l'autoroute A4 en 1975 et 1976 ;
  • une forêt communale produit du bois de qualité, chêne, hêtres, épicéas ;
  • deux ateliers de mécanique agricole artisanaux, une petite usine de production de machines agricoles ont périclité dans les années 1960 et 70 ;
  • une scierie – menuiserie – ébénisterie artisanale à Rampont ;
  • un échangeur de l'autoroute A4 (Paris Strasbourg) vers Verdun via la Voie Sacrée est implanté sur le territoire ;
  • une zone industrielle près de l'échangeur comprenant un entrepôt de La Poste, un transporteur « 55 express » et un atelier de fabrication de meubles. Sur les hauteurs d'Hadrimont se dresse un parc éolien surplombant Souhesme-la-Petite ;
  • L'agglomération de Verdun est le pôle administratif et commercial le plus proche.

Culture locale et patrimoineModifier

Culture et loisirsModifier

  • Bibliothèque municipale[6].

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Saint-Airy de Souhesmes-la-Grande XVIIIe siècle.
  • L'église Saint-Pierre-aux-Liens de Rampont XIXe siècle.
  • Le monument aux morts au cimetière de Souhesme-la-Grande.
  • Quelques tombes militaires de la Commonwealth, entretenues par la Commonwealth War Graves Commission au cimetière de Souhesme-la-Grande.
  • La nécropole nationale de Souhesmes-Rampont de 1914-1918.
  • Plusieurs vieux croix de chemin aux deux Souhesmes.
  • Lavoir à Souhesme-la-Petite.
  • Fontaine-abreuvoir à Rampont.

Personnalités liées à la communeModifier

Héraldique, logotype et deviseModifier

  Blason De gueules à cinq anneaux d'argent ordonnés en sautoir ; au franc quartier d'hermine.
Détails
Il s'agit d'une reprise des armoiries de la maison de nom et d‘armes de Rampont (De gueules à cinq annelets d'or, au franc quartier d'hermines en champ d'argent)[7].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. http://www.insee.fr/fr/methodes/nomenclatures/cog/fichecommunale.asp?codedep=55&codecom=497
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « Culture et loisirs », sur souhesmes-rampont.e-monsite.com (consulté le 13 août 2018)
  7. Félix Liénard, Dictionnaire topographique du département de la Meuse, 1872.