Ouvrir le menu principal

Les Sorcières de Zugarramurdi

film sorti en 2013
Pour le procès du même nom, voir Sorcières de Zugarramurdi
Les Sorcières de Zugarramurdi
Titre original Las brujas de Zugarramurdi
Réalisation Álex de la Iglesia
Scénario Jorge Guerricaechevarría
Álex de la Iglesia
Acteurs principaux
Sociétés de production Enrique Cerezo Producciones Cinematográficas
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne, Drapeau de la France France
Genre comédie horrifique
Durée 114 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Sorcières de Zugarramurdi (titre original : Las brujas de Zugarramurdi) est une comédie horrifique franco-espagnole écrite et réalisée par Álex de la Iglesia et sortie en 2013.

SynopsisModifier

En plein jour, un groupe d’hommes braque un magasin d’or de la Puerta del Sol à Madrid. José, père divorcé en plein conflit avec son ex-femme, Tony, son complice, sex-symbol malgré lui, Manuel, chauffeur de taxi embarqué contre son gré dans l’aventure, et Sergio, le fils de José, partent en cavale. Objectif : atteindre la France en échappant à la police… Mais arrivé près de la frontière française, dans le village millénaire de Zugarramurdi, le groupe va faire la rencontre d’une famille de sorcières — référence au célèbre procès des Sorcières de Zugarramurdi —, bien décidées à user de leurs pouvoirs maléfiques pour se venger des hommes…

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2] et selon le carton de doublage.

ProductionModifier

DéveloppementModifier

Enrique Cerezo est producteur du film, dont le budget s'élève à 6 000 000 d'euros environ. Le scénario est écrit par le réalisateur Álex de la Iglesia avec le soutien de Jorge Guerricaechevarría[1]. Pour construire l'histoire, ces derniers se sont inspirés des sorcières de Zugarramurdi, une mythologie basée sur l’autodafé de Logroño en 1610. En revanche, l'histoire se déroule de nos jours (années 2010[3]).

TournageModifier

Le tournage débute le sur place, à Zugarramurdi en Navarre, pendant deux semaines avant de se déplacer à Madrid pour « sept semaines de plus »[1].

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Sergio Ríos Pérez, « Alex de la Iglesia sa lance dans une histoire de sorcières », sur Cineuropa, (consulté le 22 juin 2012)
  2. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 1er juin 2014.
  3. Anonyme, « Des figurants attendus à Zugarramurdi », sur Le Journal du Pays basque, (consulté le 22 juin 2012)

AnnexesModifier