Les Seigneurs de la forêt

Les Seigneurs de la forêt est un film documentaire belge de long métrage en cinémascope de 1958, réalisé par Henry Brandt avec un texte d'Heinz Sielman et consacré à la faune, à la flore et à l'étude ethnographique des populations congolaises[1]. Ce film fut le fruit d'un important travail de prises de vues et de montage dont des critiques jugèrent que le résultat était « captivant, impressionnant et émouvant par son réalisme »[2] et qu'il exprimait « une haute tenue esthétique, une haute tenue scientifique également grâce à la coopération de savants éminents appartenant à diverses nations »[3]. Pour en arriver à ce résultat, il fallut faire un choix dans 60 000 mètres de pellicule. Le montage fut confié à l'Anglais Lewis Linzee, connu pour avoir travaillé pour la Gaumont British, et la distribution internationale à la Twentieth Century Fox qui en tira vingt-deux versions en diverses langues, la version anglaise étant dite par Orson Welles. Une série de films éducatifs fut encore bâtie d'après les chutes[4].

Notes et référencesModifier

  1. Francis Bolen, Histoire authentique du cinéma belge, Éditions Memo & Codec, Bruxelles, 1975, page 394.
  2. « Deze film is boeiend, indrukwekkend, aangrijpend en ontroerend door wat hij als werkelijkeid brengt », Joz Van Liempt, Film en Televisie, décembre 1958.
  3. André Falk, alias « Sacripan » dans l'hebdomadaire PAN, Bruxelles 26-11-1958.
  4. Francis Bolen, Histoire authentique du cinéma belge, Éditions Memo & Codec, Bruxelles 1975, page 397.

Liens externesModifier